23/06/2018

Les dieux ou les aigles, du stade?

Capture d’écran 2018-06-23 à 13.24.55.png

Au risque de doucher la joie de mes compatriotes helvètes, il paraît tout de même important de revenir sur quelques images d’un match de football qui a fait leur fierté.

C’était hier soir, à Kaliningrad, l’équipe suisse affrontait celle de Serbie.

Tout un symbole, était-il énoncé ici ou là, tandis que la Nati compte quelques joueurs qui ont de fortes attaches kosovares tout autant que suisses, bien sûr.

Le fait est que l’aigle bicéphale mimé par deux buteurs  est un signe que l’Association Suisse de Football (ASF) interdit comme le rappelait, d’ailleurs, cet article du grand quotidien suisse Le Matin

Mais ces héros, dieux ou aigles du stade, ont donné à la Suisse d’accéder à la victoire contre la Serbie. Ainsi va le sport.

Quant à l’Histoire, eh bien, laissons-la ... à l’Histoire, semble être le message, sauf erreur ou omission...

Commentaires

Pour compléter,il y a aussi une chaussure:
https://fr.sputniknews.com/worldcup-2018-archive/201806231036920977-serbie-kosovo-drapeau-football/

Écrit par : Daniel | 23/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci du complément, Daniel.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/06/2018

Répondre à ce commentaire

On n'a pas besoin des donneurs de leçons dans votre genre ni des grandes gueules de vos amis facebook qui veulent nous expliquer comment on est censé respecter notre drapeau. Quand on est à coté de la plaque au point de confondre une polémique stérile d'un torchon de boulevard avec un soit-disant règlement édicté par l'ASF, on évite de trop la ramener.

Écrit par : jules | 26/06/2018

Répondre à ce commentaire

C`est génial. Herrmann est génial, ses dessins sont non-seulement tres droles mais surtout un condensé de vérité.

Écrit par : JJ | 26/06/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.