22/07/2018

La France, Benalla, quoi de neuf, au juste?

 

Que nous apprend l’affaire dite Benalla, du nom de ce collaborateur d’Emmanuel Macron qui a été filmé en train de molester des manifestant(e)s le 1er mai dernier à Paris?

Au-delà de telle ou telle révélation, nous ne découvrons, à vrai dire, que ce qui a déjà existé sous de précédentes présidences françaises.

Combien d’entre ceux qui ont été appelés à exercer la fonction suprême n’ont-ils, en effet agi qu’à leur guise, à l’abri de leur immunité?

Est-ce là une raison suffisante pour ne pas réagir, sans doute pas. Mais il s’agit de s’interroger sur les conséquences qu’auront autant d’émotions déversées. 

Et puis, plusieurs lectures sont possibles, de cette affaire.

Le fait qu’elle éclate au grand jour, contrairement à d’autres qui ont bénéficié de la fameuse omerta, peut être un signe de santé républicaine.

Rien ne le certifie, toutefois, tant il est surprenant d’observer autant de médias qui ont largement contribué à porter le candidat En Marche au pouvoir, désormais le mettre à mal.

 

Commentaires

Il sera toutefois intéressant de voir le résultat des investigations de la justice et l'analyse de ces résultats. Untel disait autrefois qu' « on ne fait pas de la politique avec des enfants de cœur ». Qui s'en étonnerait. Mais, pour l'heure, il est précieux de connaître avec précision les faits délictueux, avant de chercher à faire trembler la République, les procédures établies jusqu'alors n'ayant valeur qu'à titre de renseignement. Ensuite, dans des domaines de Dédale, nous verrons si la justice est en mesure de suivre un fil d'Ariane. Chacun alors se fera l'idée qu'il voudra bien s'en faire, selon qu'il se prétendra puissant ou misérable. Toutefois, et c'est la clé de ces affaires, chacun s'étonne déjà que des commandements aient pu vaciller pour des raisons que l'on devine, laissant se dérouler ce qui a été évoqué dans la presse et qui crée tant d'émoi ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 22/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ok, Hélène, mais il faut continuer de préparer le terrain au retour de la démocratie en France.

Grâce aux Ateliers constituants, par exemple

Écrit par : Jean-François Pierre | 22/07/2018

Répondre à ce commentaire

Il serait intéressant de savoir pour quelles raisons,les patrons du "Monde"Pigasse ,Niel ont laissé passer l'info ,et pourquoi Drahi enfonce le clou sur B F M?

Écrit par : boudier | 22/07/2018

Répondre à ce commentaire

"Il serait intéressant de savoir pour quelles raisons,les patrons du "Monde"Pigasse ,Niel ont laissé passer l'info ,et pourquoi Drahi enfonce le clou sur B F M?" Excellente question ! voire essentielle ! de la ou les réponses s'écrit le scénario

Écrit par : xénia | 23/07/2018

Si cette affaire de M. Benalla qui a eu lieu le 1er mai avec sa mise à pied
disciplinaire par l Elysée pendant 15 jrs mais qu elle a re-éclaté presque 2 mois et demi après, il faudrait chercher le rôle de la Police Nationale et les services de sécurité qui lui sont attenants. Ces derniers ne sont pas contents du tout qu ils soient substitués par des agents privés même à l Elysée.

Para ailleurs, l opinion publique avait accusé les policiers d être des insensés de violents dont un gars de "leurs" services, habillé comme eux, qui tapait comme un malade sur un manifestant le 1er mai alors que c était un étranger à leurs services, dit M. Benalla...et la Police n avale pas cette pilule!

In fine, est ce le retour aussi des barbouzes? Sans parler du laisser-passer de ce M. Benalla pour entrer à l Assemblée Nationale (AN) comme un politicien bien qu il est un agent de sécurité de M. Jupiter-Macron qui ne vient que rarement à l AN...Et ça le volet No 2 de l affaire Benalla...

Au fait, n y a t il pas autres soucis à régler et qui rendent insomniaques la majorité des français ( je n ai pas dit Alcooliques, fénéants et dépressifs ...)

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 22/07/2018

Répondre à ce commentaire

"Rien ne le certifie, toutefois, tant il est surprenant d’observer autant de médias qui ont largement contribué à porter le candidat En Marche au pouvoir, désormais le mettre à mal."
Peut-être pas aussi surprenant que cela.

"Il serait intéressant de savoir pour quelles raisons,les patrons du "Monde"Pigasse ,Niel ont laissé passer l'info ,et pourquoi Drahi enfonce le clou sur B F M?"
Excellente question!

Ca vaut ce que ca vaut, mais mon explication tient dans les deux informations suivantes:
https://fr.sputniknews.com/international/201807201037290853-russie-france-syrie/

Et:
https://fr.sputniknews.com/international/201807211037294878-aviation-russe-aide-humanitaire-francaise-syrie/

Ca change des missiles foireux sur des cibles sans importance.

Je ne crois pas aux coïncidences. La presse pourrie française est tenue par des pro-sionistes.

Bizarrement les deux liens ci-dessus ont disparu de la page d'accueil de sputnik news...

Écrit par : Daniel | 22/07/2018

Répondre à ce commentaire

Voici une analyse détaillée côté juridique de ce qu'on peut d'ores et déjà appeler le macrongate:
http://comite-valmy.org/spip.php?article10186

Et pour confirmer ma première impression sur l'origine du lâchage de la presse milliardaire:
http://comite-valmy.org/spip.php?article10184

Tout cela ne rappelle-t-il pas l'affaire Fillon qui était favorable à un rapprochement avec la Russie?

Écrit par : Daniel | 23/07/2018

Répondre à ce commentaire

Merci de ces articles, Daniel.

L’information relative à l’aide humanitaire apportée par la France à la Syrie ne m’avait pas échappé. Avant d’établir tout lien entre ce fait et l’affaire dite Benalla, d’autres éléments seraient à trouver qui le rende indiscutable.

Or cela risque fort de ressembler à une mission impossible, l’affaire pouvant se diluer en affaire dans l’affaire et autres affaires dans lesdites affaires dans l’affaire...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/07/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour cet excellent blog et aussi pour les excellents propos des commentateurs.
Nous sommes en pleine réflexion et perplexité. Au risque d^émettre un avis plus simpliste que ceux des précédents commentateurs, que je lis régulièrement, je dirais que si les barbouzes ont servi tous les présidente de la 5e République, ceux-ci restaient inaccessibles.
Pour Macron la différence est double:

L'Information et sa diffusion ont explosé et sont maintenant largement diffusés dans la presse écrite et par un clic de souris. Alors la diffusion est instantanée. Certains la publient, d'autre pas, selon la conviction qu'ils donnent ou ont mission de donner à leur journal ou quelconque autre moyen de presse.
La seconde différence consiste dans le personnage du Président.

Et encore une fois, l'extrême information des faits, il l'a utilisée. A commencer par la marche caricaturale qu'il a adoptée lors de son défilé personnel au Louvre, au Panthéon, dans ses visites à l'étranger, et le 14 juillet, sans être exhaustif. Une certaine solennité est bien sûr de rigueur dans ces circonstances, mais pas de cette manière caricaturale.
Dans une démocratie, ou ce qu'il en reste, le réalisme doit l'emporter sur le spectacle. Au Président de comprendre et au peuple de réagir. Car, cela devient insupportable pour un pays aussi important que la France. Les français honorables et moins riches attendent. Et leur patience a des limites.

Écrit par : Tryphon | 23/07/2018

Répondre à ce commentaire

Macron vous dira qu'il n'y a absolument aucun problème:

Il suffit de "penser printemps" et vous verrez que tout ira bien : )

Écrit par : Arthur V. | 23/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.