11/08/2018

L’Elysée malmené

 

Capture d’écran 2018-08-11 à 21.13.46.png

Une nouvelle affaire met en cause un très proche du Président français, Alexis Kohler pour ne pas le nommer.

Déjà visé par une première plainte dont il avait été question ici, en voici encore une qui interroge quand on sait que les agissements de ce fidèle parmi les fidèles d’Emmanuel Macron relevaient de longue date déjà de ce qui s’apparenterait à un conflit d’intérêts.

Mais ni l’ancien Maire alors Les Républicains du Havre, cité dans cet article publié par le HuffPost et désormais Premier Ministre En Marche, ni le non moins désormais Président de la République n’ont semblé y voir quoi que ce soit à redire.

Il va de soi que le Secrétaire Général de l’Elysée se défend de tout conflit d’intérêt et la justice tranchera. Il n’en demeure pas moins toujours aussi surprenant que ces deux affaires soient révélées par un média qui a plutôt affiché son soutien à Emmanuel Macron.

Certes, on dira que les journalistes font leur travail et c’est tant mieux.

Le fait est que chacune de ces affaires, l’une dite Benalla, l’autre pas encore appelée Kohler, éclatent alors que, lors de la première, on apprenait que des secours communs franco-russes avaient été acheminés en Syrie et qu’au moment de la seconde, on lit que les deux présidents français et russe se sont entretenus au téléphone.

Pour aborder, entre autres la situation en Syrie, a annoncé le Kremlin.

 

Commentaires

Alors les mé(r)dias français ne nous dit que M. Macron n a abordé que le cas de M. Oleg Senstov emprisonné à cause de "la Russie" et qu il en très mauvais état de santé depuis sa grève de la faim depuis quelques mois, nous dit-on, soit!

--Mais ces mêmes mé(r)dias ne nous parlent pas de ce que Ms Macron et Poutine ont discuté au sujet des conseillers militaires et des services secrets français qui se trouvent à Idlib avec les terroristes "amassés"là bas grâce à l Armée syrienne loyale et certes à la Russie!

Rappelons nous que la grande France sous Macron n'est plus la France sous Chirac qui a refusé de participer à l'invasion d'Iraq avec un discours mémorable et inoubliable de M. Villepin à l ONU même si cela déplaise aux imbéciles et aux criminels ...

L aide humanitaire récente de la France pour la Syrie n était que pour essayer de faire de l ombre à l affaire Benalla et pour amadouer "le Bashar" qui ne mérite pas d exister sur la planète terre, sic Ms (les E.....) Hollande et Fabius car des conseillers militaires aidant les terroristes en Syrie ont été capturés et qui se trouvent actuellement dans l "enclave" d Idlib avec les coupeurs de mains et de têtes, dits Djihadistes...

Bien à Vous.
Charles 05

ls ont aussi parlé du cas d'Oleg Sentsov, enfermé pour "terrorisme" parce que... ukrainien ?

Écrit par : Charles 05 | 11/08/2018

Répondre à ce commentaire

Le 1er conflit d'intérêt depuis Mai 2017, c'est l'acteur de théâtre devenu résident de l'Élysée.

Le comble, c'est que ses commanditaires néolib'/néocons sont en train de lui expliquer en mode "signaux faibles", via Me.dias aux Ordres, qu'il doit stopper d'urgence ses crises de grosse tête ; en lui rappelant que même avec des "bains de foule" ne comptant qu'une quinzaine de participants autour de Brégançon, ça ne fait toujours pas remonter sa médiocre cote de popularité, sauf chez les plus suivistes de ses courtisans.

Enfin, le service de comm' étant aujourd'hui réduit à faire donner les rabatteurs d'Europe 1 pour trouver un gosse de 6 ans "fan de Macron", cela donne une idée du burlesque de cette fin de régime et de sa journaloperie compradore :
https://www.valeursactuelles.com/politique/quand-macron-organise-la-venue-dun-jeune-fan-pour-les-cameras-98076

Écrit par : Jean-François Pierre | 11/08/2018

Répondre à ce commentaire

Loin l'idée de vouloir décourager l'analyse de ces affaires présidentielles ou d'en minimiser leur potentiel de décrédibilisation, personnellement, je crois que, ... aujourd'hui, ... l'Elysée s'en fout, ayant trouvé, il me semble, une méthode de réponse à ses affaires au coup par coup, en ignorant très simplement, royalement les médias et les politiques interpellants, et les sondages.

La politique française a franchi avec Macron un cap. Aujourd'hui, si l'opposition veut exploiter ses affaires, elle va devoir les amener devant des tribunaux. Et ça ça coûte beaucoup plus cher et prend beaucoup plus de temps pour avoir un effet discernable, que les exercices de style théâtristique auquels se livrent les opposants dans les temps de remplissage de la TéVé nationale française.

Écrit par : Chuck Jones | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Les Présidents se succèdent, les affaires aussi !!!

Les chaînes d'info se régalent avec chacune leurs experts qui expliquent tous la même chose en long, en large et en travers... :-)))

Excellent dimanche à toutes et tous

Écrit par : M.A. | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Chuck Jones dit à juste titre:"(...)La politique française a franchi avec Macron un cap. Aujourd'hui, si l'opposition veut exploiter ses affaires, elle va devoir les amener devant des tribunaux(...).

Toutefois, j irais encore plus loin. La dernière affaire de Benalla n en est pas une ni d Eté ni d Etat. C est une affaire de voyous car la politique française surtout internationale a fait pencher la France et depuis longtemps vers un Etat-Terroriste et voyou bien que ce terme est détestable car créé par l "empire" américain. Terme qui utilise tous les méthodes de voyous et pourquoi donc que Monsieur et son affaire Benalla ne suivraient-ils pas ces mêmes méthodes?

Nous avons tous remarqué l immense émotion légitime, honorable et respectable du peuple français quant à cette affaire française interne dite Affaire Benalla. Néanmoins, faudrait-il rappeler que ces mêmes méthodes de voyous ont été utilisées, hélas, en Libye en 2011, Syrie dès 2012 à ce jour, le Yémen dès 2014 et tout récemment le bombardement de la Syrie le 14 Avril 2018 qui est illégal et hors la loi mais qui était quand même la "Fierté" de M. Macron. Ces dernières affaires contre les Etats et Peuples Libyens, Syrians et Yéminites se sont passées malheureusement à ce jour sous un silence assourdissant et sans probables finalités dans des tribunaux pour crime de guerre, hélas mille fois!.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Après la démission surprise de Nicolas Hulot, l Elysée de M. Macron est elle toujours malmenée?

-------------------------
Sur la Politique étrangère, c est encore pire! Mais le double langage de M. Macron ça existe certes ? C est le langage d un ex banquier Rotschild et inconsistent !

Virez Assad ou Virez Daech et Al Qayda de la Syrie, ou les deux ? Quelle est la priorité du Jeune M. Macron? Et sur la Russie n est il pas aussi un double langage avec une vision absconse genre je retrourne ma veste ou que je déclare comme Trump tweete? 

Lisez ses deux déclarations contradictoires.
-------------------
1)Nationalismes, Russie, défense européenne, Syrie : les contorsions de Macron devant les ambassadeurs
27 août 2018, 17:06

Dans un énième revirement de la diplomatie française, Emmanuel Macron a ainsi qualifié le maintien de Bachar al-Assad au pouvoir en Syrie d'«erreur funeste». «Qui a provoqué ces milions de réfugiés ? Qui a massacré son propre peuple ?», a-t-il lancé, semblant mettre de côté l'action du quasi-Etat terroriste Daesh et des rebelles islamistes.

https://francais.rt.com/france/53562-nationalismes-russie-defense-europeenne-syrie-contorsions-macron-devant-ambassadeurs

------------------------
2) Le 24 mai 2018, aux côtés de Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg, Emmanuel Macron avait pourtant exprimé une position plus conciliante. «Même si nous avons pris des décisions très claires vis-à-vis de Bachar el-Assad et de sa politique, la politique française n'est pas de procéder depuis l'extérieur à quelque changement de régime que ce soit ou à quelque transition», avait-il alors affirmé, prenant d'ailleurs le contre-pied de son prédécesseur François Hollande.

-------------------------

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 28/08/2018

Répondre à ce commentaire

M. Macron vante le système danois qui licencie les employés avec un simple sms le même jour et il critique les gaulois tandis que les lutheriens danois sont plus modulables.

De telle déclaration est la honte à l état suprême!

C est "vrai" d après lui, ces gaulois sont des dépressifs, des alcooliques surtout les nordiques, des fainéants, des gens qui ne sont rien, des illetrés.

Emmanuel Macron avait assumé le mot "fainéant" ... Oui j'ai dit fainéant ! ... L'affaire est entendue, le président ne visait donc pas tous les Français, mais les "alcooliques" du Nord, "ces gens qui ne sont rien"

Fait est que les déclarations d'amour de Macron aux Français se multiplient.

Je suis étonné que ces gens ne sont pas encore descendues dans la rue tout casser!

Bien à Vous des français sans dent et sans culotte disait son prédécesseur!

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Addendum à mon texte (en attente)

M. Macron admire les danois qui se font licencier par un simple sms, soit!

A t il oublié que les danois n utilisent pas l Euro, sauf erreur. Il mélange les pinceaux ce gars! Si d après lui c est le moment du changement entre la mentalité gauloise rigide vers une comme celle luthérienne qui est disposée au changement, c est aussi valable pour le changement de la politique REM en France voire du Président, le plus vite c est le mieux.

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 29/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.