30/08/2018

Couples homosexuels, congé maternité et autres considérations vues de Moscou

IMG_0105.jpg

 

A Moscou, dont je reviens, j’ai eu une ou deux fois l’occasion de songer aux défenseurs de toutes sortes de droits. Par exemple, j’ai vu des couples homosexuels déambuler main dans la main dans la rue sans paraître inquiétés, voire traqués.

Mieux, non loin, des miliciens étaient en poste et n’ont pas réagi. Mais où est donc cette Russie homophobe contre laquelle manifestait la Maire de Genève

Et sinon, dans la grande librairie où j’ai discuté de l’organisation de la prochaine présentation de mon dernier livre paru à Moscou, j’ai incidemment appris que la durée d’un congé maternité était de deux ans, voire même trois ans, qu’il était payé, accordé à la mère, au père ou à tout autre membre de la famille de l’enfant.

A préciser que non, la personne qui reste deux ou trois ans en congé ne perd pas son emploi.

Pour le reste, eh bien depuis 14 ans que je me rends à Moscou et à Saint-Pétersbourg, entre autre pour les présentations de mes livres, j’observe à quelle rapidité ces deux villes se transforment.

La mondialisation y opère à sa manière.

Cela dit, j’ai entendu de nombreuses fois dire combien les Russes avaient eu de plaisir à accueillir autant de citoyens venus de tous les coins de la Terre pour assister à la Coupe du monde de football. Ainsi auront-ils pu se faire une idée de notre pays, m’ont confié plusieurs personnes de milieux et d’âges très divers.

La Russie n’est sans doute pas le paradis, pas plus ni moins que n’importe quel autre pays. Mais elle n’est pas l’enfer que l’on fait d’elle.

 

Commentaires

Quand je vivais à Moscou, je voyais dans les rues, les soirées branchées et à la télévision, des homosexuels déclarés à l'apparence parfois très provocante et personne ne leur disait rien. Simplement, ils ne se sont pas constitués en Russie en lobby dictatorial soutenu par une caste mafieuse qui a intérêt à détruire la société.

Écrit par : Laurence Guillon | 31/08/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Merci de votre témoignage.

Oui, la Russie est en mouvements, peut-être cahotiquement, à l'aune de l'immensité du pays, et de son histoire mouvementée.
Et puis c'est un autre monde, à la couture Occident / Orient, qui devient rapidement fascinant si l'on fait l'effort de surmonter les préjugés ambiants.

Cordialement,

Roland Meige

PS : Sur mon blog https://grandgeocoucou.com divers récits de voyages en Russie !

Écrit par : Roland Meige | 31/08/2018

Répondre à ce commentaire

Merci à vous!

En lien avec la Russie, j’indique cette sélection trouvée sur le lien que vous nous avez indiqué:

https://grandgeocoucou.com/2018/08/26/manoirs-dans-la-taiga/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2018

Mme H.R.-F.,

Vous avez cité deux choses importantes dans votre article chapeau:

1--Moscow est une grande ville comme une autre et la Russie est un grand pays comme tout autre ni moins ni plus, n en déplaise aux mono-polaires aigris.

Néanmoins, pour "CE" pays, il est redevenu un grand pays redressé grâce à Poutine depuis les années nonante. La population russe en est fière et elle soutient à 80% le Gouvernement et sa politique actuelle. La Russie est redevenue la vraie 2 ème puissance mondiale et pour les grands problèmes de la planète, il faudrait désormais ne plus oublier de passer aussi par Moscow.

2--Vous dites, "(...) je reviens de Moscow.... et pour le reste, eh bien et depuis 14 ans je me rends à Moscou et à Saint-Pétersbourg (...).

Vous me diriez que ce point perso est moins important que le premier, soit! Mais vous aurez quelques esprits chagrins de blogueurs/contributeurs qui essaieraient de répliquer: Ah, elle va la "Slaviste de Service"(terme qui n est absolument pas le mien!) aux frais du KGB et de Poutine....etc...mais votre caravane passera toujours et Bravo!

Remarquez que si vous iriez à Paris, à Washington ou à Marakesh, pour ne citer qu eux, une gloire suprême vous serait rendue :)

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 31/08/2018

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

Bien sûr que les détracteurs sont toujours aux aguets. Et pour certains, élaborent toutes sortes de constructions mentales sur mes activités.

J’ai déjà eu l’occasion de le dire dans le cadre d’une interview pour la télévision russe, les participations financières dont j’ai bénéficié pour les présentations de mes livres ont été celles du DFAE et de Pro Helvetia. Autant dire que si l’on y voit la main du Kremlin ou du FSB, c’est qu’on le veut bien :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2018

Cela dit, je vous invite à découvrir les échanges intéressants qui ont fait suite au partage de ce sujet sur mon profil FB:

https://www.facebook.com/helene.richardfavre

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.