04/09/2018

L’exhibitionnisme comme performance

Capture d’écran 2018-09-04 à 17.05.10.png

Comme performance, c’en est sans doute une. S’exhiber nue devant le sanctuaire de Lourdes en témoigneLa question reste de savoir en quoi cette performance serait de l’art!

Cela rappelle, bien sûr, d’autres de cesdites performances.

Rappelez-vous, par exemple, cette partie fine qui se jouait dans un Musée de Moscou et montrait, entre autre, l’une des membres du groupe Pussy Riot à deux doigts d’accoucher. Il en avait été question ici, entre autre.

Au micro de la RTS qui m'avait sollicitée pour m’exprimer sur le sujet, j’avais marqué ma réticence à envisager ce genre d’expression comme artistique. On m’a fait comprendre que oui, c’en était bel et bien.

Dans ce cas, à celles et à ceux qui souhaiteraient être reconnus comme artistes performants, eh bien, essayez l’exhibitionnisme!

Mais attention à vous, les hommes, car à exécuter ce genre de « performance »  face à une femme, future mère d’un enfant qui plus est, vous risquez d’être taxé de sexisme!

Alors qu’on pourrait plutôt penser à un léger trouble du comportement, non, l’homme qui agit ainsi est sexiste. La femme, quant à elle et si elle s’affiche ainsi nue, ne peut qu’être une victime de l’ordre patriarcal...

 

Commentaires

Il en restera toujours, quelles que soient les intentions, qu'une femme nue sera toujours observée avec bienveillance ou intérêt, auteur militante ou esthétique, voire quelques actions culturelles encore. Quant à l'homme, dont le geste serait bien déplacé, il est à peu près sûr qu'il finira (ou finirait) au violon. Les partitions ne se lisent, ni ne se regardent, de la même manière pour l'une et pour l'un. On connaît la musique ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 04/09/2018

Répondre à ce commentaire

Tout est de l'art, il suffit d'y croire…
Si un artiste dépose un tas de pneu au milieu d'une route et dit que c'est de l'art, certain vont y croire.

D'ailleurs, Dali s'est bien moqué de ces "diseurs d'art". L'art ne se dicte pas, il se ressent, c'est une affaire personnelle.
Ainsi la musique expérimentale où la mélodie est inexistante, difficile pour moi d'y voir de l'art. J'y vois une façon de se démarquer pour exister. Certain vont parler d'art, ce qui montre que l'art ne se définit pas de manière universelle mais personnelle.

J'aurais tendance à dire que l'art se divise en 2. L'art qui meurt avec son époque, et l'Art qui transcende le temps pour lequel j'aurais tendance à dire que c'est lui le véritable.
Si pour une minorité, cette femme a fait de l'art, et bien, elle ne laissera aucune trace à la postérité.

Écrit par : motus | 04/09/2018

Répondre à ce commentaire

On se demande si de tels comportements ne sont-ils pas du gros délire mystique! Il n’est pas simple de fixer des limites bien précises à une croyance religieuse et ça autant toutes les religions mono-théistes que les les poly-théistes hindous, les boudhistes...etc...voire même les athées, les non croyants et les agnostiques délirent parfois et/ou souvent... Ce délire mystique n’est parfois pas évident à détecter.

Il y en a d autres qui sont bien pires qui commettent l abjection voire le meurtre de masse avec leurs délires mystiques (+ avec un peu de Captagon/Amphétamine et quelques centaines de dollars en pensant qu ils sont investis d une mission islamique ou chrétienne ou hébraïque (pour ne citer que les mono-théistes, diables de tarés!)

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 04/09/2018

Répondre à ce commentaire

Nihil novi sub sole!

Même le Matin appelle ces gens des artistes et en fait la promotion, vidéo à l'appui.

Il serait vraiment temps que la majorité silencieuse se réveille et qu'on appelle un chat un chat. Ce qui me choque ce n'est pas qu'ils soient nus MAIS que l'on appelle ca de lart ET que si quelqu'un d'autre se promenait nu dans la rue, il serait vite arrêté pour atteinte à la pudeur. Donc on se fout du monde et 2 poids 2 mesures. Essayez de vous promener nu vous verrez!

https://www.lematin.ch/video/?video_id=353833

et ne manquez pas de lire ce qui suit qui est si vrai:

http://www.bvoltaire.fr/nus-dans-les-rues-de-zurich-pas-de-panique-cest-de-lart-pas-du-cochon/

et voilà une autre "grande artiste" régulièrement mise en avant par les journaleux du même Matin:

https://www.lematin.ch/loisirs/pond-ufs-sexe/story/14332679

https://www.lematin.ch/loisirs/selfies-nus-milo-moire/story/24066193

https://www.lematin.ch/loisirs/milo-moire-promener-nue-ble/story/31221228

https://www.lematin.ch/suisse/milo-moire-encore-pondu/story/29159027

Écrit par : Arthur V. | 05/09/2018

Répondre à ce commentaire

@Arthur V.,

Je vais faire un peu de la provocation volontaire.

J ai visualisé la première vidéo du journal Le Matin (lieu à Bienne et Zurich sauf erreur) et effectivement c est beau bien que rien de nouveau sous le soleil, comme vous le dites. Néanmoins, dans de telle circonstance, tout dépend de la réception et la réaction du public.

Imaginez que des femmes, par exemple, avec leurs burkini noirs moulants (que je désapprouve pour qui que ce soit...) et qui feraient cette "exposition artistique" à Berne ou à Zurich, quelle serait la réaction du public? Jets de pierre (voire lapidation?) ou le panier à salade de la police pour les protéger ou pour les emmener au commissariat?

Par ailleurs, pensez vous que de tel "spectacle" serait passé paisiblement comme à Bienne et Zurich au acs il avait eu lieu dans un canton romand ou tessinois, pas sûr?!

Ad hominem ...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 05/09/2018

Je me souviens qu'à une époque (vers 1970 ou plus), la Ville de Genève avait eu "son nu quotidien" : pendant quelques jours, un homme nu se promenait rapidement entre la place du Molard et la rue du Rhône !

C'est le défunt Journal La Suisse qui l'avait révélé à ses lecteurs.

Ceci dit, l'artiste suisse Milo Moiré s'est promenée nue dans les rues de Bâle, a pondu des œufs avec son vagin, tout cela au nom d'une "performance artistique". En revanche, la France a peu apprécié ses selfies entièrement nue à Paris avec des touristes puisqu'elle avait été arrêtée ! Elle avait même tenté de rentrer à Art Basel !

Le faire devant un sanctuaire n'a rien d'exceptionnel, si ce n'est l'endroit qu'elle a choisi !

Écrit par : M.A. | 06/09/2018

Molière a dit: Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées et cela fait venir de coupables pensées.

Nous avons tous un peu de fiction à composer dans la tête ou une volonté de présenter comme réels des faits imaginés. Et avec un brin de provocation intelligente, une "oeuvre" pourrait prendre corps et âme mais tout dépend du feedback(retour de manivelle) d autrui (le public) qui est soit une bonne réception soit de la mauvaise déception.

La photo et la pose de la dame ci-dessus sont jolies et elles imitent à merveille la Sainte vierge mais certainement en cachant les seins que je ne saurais voir! Remarquez que je dis cela je dis rien sans avoir ni jugé ni vu ni imaginer le bas du corps (photo tronquée...) pour lequel je vous laisse imaginer l éventuelle suite pour cette dame même sur le plan juridique et pénal!

Notre brillante Hôte, Mme H.R.F., est une écrivain et elle connaît mieux que qui que ce soit comment dans ce beau "métier", l écrivain, doit avoir des idées assez affabulatrices, manipulatrices pour la bonne cause voire même un peu exhibitionnistes . Et quelles sont ses limites?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 05/09/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.