06/09/2018

Curée

 

Qu’une personnalité politique se retrouve dans la tourmente médiatique devient presque habituel. Et parler de tourmente est peu dire quand on sait comment elle ressemble bien plutôt à une curée.

On l’a vu avec DSK, on l’a vu avec François Fillon, on y assiste désormais, ici à Genève, avec le meilleur de ses élus, Pierre Maudet.

Qu’on apprécie l’homme ou non, le sort qui lui est réservé est peu enviable. Loin de toute considération relative à l’engouement qu'ont suscité ses qualités, c’est sa mise à terre qui interpelle.

Car venir nous parler de principes bafoués, de confiance trahie et autre irrespect manifesté par un élu envers ses pairs, envers le parlement et envers le peuple genevois, est-ce bien raisonnable?

Pierre Maudet a menti, nous est-il répété en boucle.

Et cela seul suffit à la levée de boucliers. Son séjour tous frais payés par un cheikh arabe est une chose, le fait qu’il ait falsifié la version à en donner une autre et c’est elle qui est grave selon ces justiciers.

Eh bien, si l’on devait poursuivre tous les menteurs de nos démocraties, toutes celles et ceux qui racontent n’importe quoi et qui jouissent d’un crédit assuré, un nombre incalculable d’échafauds serait à dresser à la hâte!

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Pierre Maudet mais encore moins pour les lynchages publics.

 

Commentaires

En fait, je crois que les nombreux commentaires "au ras-des-pâquerettes" que j'ai lu démontrent avant tout l'écoeurement des citoyens face à la "caste" politicienne : pour une fois qu'on en tient un...
Et je pense sincèrement que les politiques ne se rendent pas compte que leur attitude envers un des leurs, plus proche du peloton d'exécution que de la démocratie, ne fait que renforcer cette impression que ces gens se foutent du peuple tant qu'un événement sert leurs intérêts.
Pour le reste, il serait temps de rendre la vie politique plus claire, humaine et au service de la constitution et des peuples et, dans l'absolu, ça ne me dérange pas plus que ça que ce Monsieur paie les conséquences de ses actes.
Un retour à la constitution s'impose, application des décisions populaires en tête (voir le 8 février, la loi sur l'expulsion des criminels étrangers, etc...)

Écrit par : Ariane Grazioli | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

«Et je pense sincèrement que les politiques ne se rendent pas compte que leur attitude envers un des leurs, plus proche du peloton d'exécution que de la démocratie, ne fait que renforcer cette impression que ces gens se foutent du peuple tant qu'un événement sert leurs intérêts. »

Finement observé, Ariane Grazioli!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

De quoi accuse-t-on M. Maudet ?
D’avoir été invité tout frais payés ?
Ce n’est ni un crime, ni de la corruption : il a accepté une invitation.
Vis-à-vis du monde arabe, c’est une politesse.
Pourquoi toujours voir le Mal ?
Je crois plutôt que son séjour au Moyen-Orient avait pour but de faire bénéficier Genève de nouveaux avantages..

Écrit par : Richard Kohler | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

Richard Kohler,

L’accusation principale porte, selon ses détracteurs,, sur le fait qu’il a « menti »...

Raison pour laquelle toutes et tous parlent de confiance abusée et autres principes trahis et convoquent la morale... SI celle-ci avait tant que cela partie liée avec la politique, cela se saurait!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

"c’est elle qui est grave selon ces justiciers."
Non, les deux sont graves. Corruption ET mensongeS.

"SI celle-ci avait tant que cela partie liée avec la politique, cela se saurait!"
Pourquoi tant de cynisme?

"Je crois plutôt que son séjour au Moyen-Orient avait pour but de faire bénéficier Genève de nouveaux avantages.."
Votre croyance vous appartient, mais elle ne repose sur... rien. Où sont les avantages? Peau de balle.

Et si on envisageait les avantages pour les émiratis? Sortir 50'000 CHF... elle est où la contrepartie. N'allez pas me dire que c'était pour les "beaux yeux" du monsieur... ou bien?

"L’accusation principale porte, selon ses détracteurs,, sur le fait qu’il a « menti »..."
Non. Sur le fait qu'il continue de mentir. Et que nous ne savons toujours pas le fin mot de l'histoire.

Mensonges flagrants et admis et pas terminés = dehors.

Nous sommes en démocratie: qu'il démissionne et se représente devant le peuple. Mais pour cela il faut être courageux. Hors quand quelqu'un n'a pas le courage de dire la vérité... il n'est pas difficile de conclure.

"Je n’ai aucune sympathie particulière pour Pierre Maudet"
Tout votre commentaire transpire le contraire.

"mais encore moins pour les lynchages publics."
Virtuel, lynchage purement virtuel. Et mérité.

Écrit par : Daniel | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

Votre lecture des propos que vous reprenez de mon sujet vous appartient.

Il m’appartient, pour ma part, de maintenir que « Je n’ai aucune sympathie particulière pour Pierre Maudet et encore moins pour les lynchages publics. »

Votre incapacité à faire la différence entre ces deux absences de sympathie est regrettable.

Pour le reste, si vous trouvez des exemples de politiques tissées de morale, n’hésitez pas à nous en faire part!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

Et au passage aussi, Daniel, merci de me citer en référence sur un blog dont le sujet porte sur les raisons du cadeau offert à Pierre Maudet qui restent éludées.

Y écrire en commentaire que «  la question est escamotée propre en ordre » dans mon propos confirme votre lecture déficiente.

Ici, à tout hasard et pour votre information, il est question de « curée ». C’est pour elle, faut-il vous le rappeler, que je n’éprouve pas la moindre sympathie

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

A la justice de faire son travail, à elle de poser les questions et d’éclaircir les zones d’ombre qui entourent cette affaire!

La vindicte populaire, la mise à terre d’un homme ne relèvent que du droit de détruire une personne.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

Pourquoi le Cheikh a invite et paie tout:

1--Tout d abord, quand il ouvre son robinet d eau, c est de l or qui coule alors 1 litre ou 10 litres à faire couler ça revient au même.

2--Plus astucieux: L achat de l Homme est acquis, il faut juste fixer son prix. Si dilemme, le cheikh offre un chèque sans fixer la somme (procédure connue sous le protocole 2ème étape appelée " Chèque du Cheikh". La case somme est laissée en blanc et à être fixée par l heureux Homme à acheter (ou le futur malheureux bénéficiaire). Toutefois une photocopie du chèque du cheikh reste dans le tiroir au cas où, on ne sait jamais...

Bien à Vous.
Charles 05

Vous avez pigé?

Écrit par : Charles 05 | 06/09/2018

Répondre à ce commentaire

"Ici, à tout hasard et pour votre information, il est question de « curée ». C’est pour elle, faut-il vous le rappeler, que je n’éprouve pas la moindre sympathie"
J'avais bien compris.
Curée, définition:
http://www.cnrtl.fr/definition/cur%C3%A9e

1) Je ne suis pas un chien.
2) Maudet n'est pas abattu, il est toujours au CE, on lui a juste rogner les ailes. Un peu.

J'aime bien le verbe "curer": "Nettoyer quelque chose en grattant, en raclant et en enlevant les corps étrangers."
Corps étrangers = mensonges. J'ose espérer que vous n'approuvez pas les mensonges en politique.

"« la question est escamotée propre en ordre » dans mon propos confirme votre lecture déficiente."
Vraiment? J'ai lu ceci:
"Pierre Maudet a menti, nous est-il répété en boucle.
Et cela seul suffit à la levée de boucliers. Son séjour tous frais payés par un cheikh arabe est une chose, le fait qu’il ait falsifié la version à en donner une autre et c’est elle qui est grave selon ces justiciers."
Non, les deux sont graves.
Il y a les mensonges ET il y a le POURQUOI de l'invitation tous frais payés. Vous dites que c'est une "bonne chose". Vous escamotez donc bien le POURQUOI. Qui peut ou non conduire à une inculpation et qui justifie les mensonges. Vous escamotez la cause des mensonges.

"La vindicte populaire, la mise à terre d’un homme ne relèvent que du droit de détruire une personne."
Il s'est "mis à terre" tout seul, "détruit" tout seul. Il n'est aucunement question d'un "droit", le droit est celui des citoyens de s'indigner.
"justiciers"? Non. Les citoyens ont le DROIT de savoir la vérité, ont le DROIT de s'indigner, ont le DROIT de demander des comptes. Le peuple est le souverain en Suisse. Non?

"Pour le reste, si vous trouvez des exemples de politiques tissées de morale, n’hésitez pas à nous en faire part!"
Pour la morale, je vous livre cette citation de Malraux reprise par M. Mabut:
“On ne fait pas de politique avec de la morale, mais on n'en fait pas davantage sans.”
A part ça, c'est maintenant vous qui sousentendez: "tous sans morale" autrement dit "tous pourris".

Écrit par : Daniel | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

Vous venez de donner, une fois de plus la preuve de votre lecture déficiente mais surtout, de votre aptitude à déformer un propos de manière telle qu’elle vous vous octroie le droit d’en conclure ce qui vous sied.

J’ai écrit ceci:

« Son séjour tous frais payés par un cheikh arabe est une chose, le fait qu’il ... »

Or vous venez nous raconter que j’ai écrit ceci: «  Vous dites que c'est une "bonne chose". Vous escamotez donc bien le POURQUOI. »

Une «chose », si jamais, n’est pas une « bonne chose », sauf pour qui a décidé qu’elle devait l’être...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Le problème n'est pas la curée médiatique, mais que Pierre Maudet a usé et abusé des médias pour se faire élire et réélire. Maintenant qu'ils sont contre lui, il faudrait le soutenir...
Pour rappel, il a fait péter nombre de subordonnés-fusibles ces dernières années en les exposant dans la presse. C'est donc un retour de bâton mérité. Je n'ai dès lors aucune compassion pour ce personnage avide de pouvoir.

Écrit par : Julien | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Madame,
Je n'étais pas loin de penser comme vous : arrêtez ce massacre, laissez la Justice faire son travail.
Et puis mercredi soir, par curiosité, j'ai regardé les 26 minutes d'interview sur Leman Bleu.
Si M. Maudet utilise les média comme il l'a fait avec Léman Bleu, il doit être prêt à ce que ces mêmes média ne l'épargnent pas.
Au surplus, on m'a appris à dire "je vous prie de m'excuser" ou "je vous présente mes excuses" mais en aucun cas "je m'excuse" qui est prétentieux.
Avez-vous remarqué que lorsqu'il s'excusait auprès des genevois, il ne regardait pas la caméra (à part une fois 5 secondes), mais toujours le journaliste ? Excuses sincères ?
Et quelle drôle d'idée qu'il sortira grandi de cette épreuve. Il devrait plutôt dire comment les institutions et les genevois s'en sortiront. Mais non. Il a parlé de lui : Monsieur Décaillet, vous savez bien que l'argent ne m'intéresse pas, je suis un homme de pouvoir, j'aime le pouvoir. Pas sûre que c'était le bon moment pour dire les choses aussi crûment.
Et je vais m'arrêter là, parce que son "interview" de mercredi est un tel morceau d'anthologie qu'on pourrait en parler pendant des heures.
Sweet dreams

Écrit par : MarieG | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Trouve-t-on aujourd'hui des gens qui exercent le pouvoir pour servir (non dominer) en tout premier lieu la cause des plus faibles? Quelle est, en réalité, à part la leur, la cause qu'ils défendent en se tirant dans le jambes les uns les autres par le moyen de prétextes comme manque de loyauté non en faveur de la morale mais de leurs seuls intérêts... leurs peuples ainsi pris en otage et manipulés…!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

J étais un parmi tant d autres qui trouvent, à raison peut être, que M. Maudet, "Président" du C.E. qui a commis une erreur d accepter cette invitation au coût de 50 000 F.S.- surtout qu il a fait partie du groupe ultra secret et occulte des Bridleberg. De même pour l éventuel octroi du contrat de Dnata de l aéroport de Genève comme un renvoi d ascenseur, au conditionnel.

Néanmoins, il faudrait se calmer maintenant puisque cette affaire est entre les mains de la justice après que trois procureurs de la République ont fait
leur enquête qui dure depuis un an. Elle nous montrera de quoi cette justice pourrait accoucher et dura lex sed lex pour autant les protagonistes que les antagonistes de cette affaire devenue une quasi-saga.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Je vois que la plupart des intervenants ici, très légalistes, ne peuvent concevoir que l’on peut franchir les limites légales sans porter atteinte - et parfois au contraire - au bien-être de leurs concitoyens.
Les personnes légalistes me font penser à des robots, qui ont besoin d’avoir des barrières, d’être limités dans leurs actions, car ils ne se sentent pas en sécurité, étant libres dans leurs actes et dans leurs pensées... personnes assez dangereuses somme toute, car facilement manipulables.

Écrit par : Richard Kohler | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

@Richard Kohler
N'importe quoi.
Dans le monde du travail, si vous franchissez la légalité, vous êtes viré.
Il ne s'agit pas d'une infraction routière, ou une infidélité.

Les pays qui se donnent de la marge avec la loi, il n'est par rare d'avoir, de la corruption, du copinage. Et si vous avez besoin d'un papier, il est préférable de faire un cadeau. A l'exemple de certaines régions d'Italie.

Les coucheries de DSK, ne l'aurait pas empêcher de gouverner. Fillon, c'est autre chose, ses faiblesses (amour de l'argent) sont sources de corruption.

Certaines faiblesse ne sont pas compatibles avec le pouvoir. Le problème est moins le franchissement de la légalité, que le type d'infraction.

Écrit par : motus | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

C’est tout bon, Charles 05, merci!

Votre commentaire et le mien qui lui répondait ont été effacés selon votre demande!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/09/2018

Répondre à ce commentaire

Puisque nous en sommes à curer les écuries de Maudet, je tiens à présenter ce que sont les Emirats Arabes Unis, cette grande "démocratie" avec qui notre menteur président veut nouer des liens amicaux:
https://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/27/563026/Ymen-Arabie-Emirats-arabes-unis-prisons-secrtes

Un raison de plus de le virer.

Écrit par : Daniel | 08/09/2018

Répondre à ce commentaire

@Daniel,

Grâce au lien et l article mis par vos soins, on apprend beaucoup de choses horribles sur ce "havre de paix et de progrès" qu est d Abou Dubai dit Emiratis, un sultana criminel et arriéré de l âge de la pierre. Surtout ses prisons secrètes (type Guantanamo-like) à et la participation criminelle militaire à massacrer le Yémen.

Néanmoins, j ai aussi lu dans ce même lien ce passage hallucinant:"De même, le sénateur démocrate américain Ro Khanna s’est exprimé en ces termes : « Il est inadmissible que des Américains soient impliqués dans la torture des prisonniers yéminites (ndr:à abou dubai) ou qu’ils se fient à un pays allié pour utiliser la torture au nom des États-Unis. Ce n’est pas la manière américaine de faire des affaires. C’est quelque chose dont nous devons nous débarrasser. »

Plus hypocrite que les américains, leur FBI et leur Congress, pire il ne devrait pas exister!. C est ce pays qui prône sa théorie impériale de l Amérique bien décrite par Jean Ziegler dans Chemins d Espérance de 2016, Editions Seuil, comme ceci:
------------------------
" Les Etats Unis doivent diriger le monde en portant le flambeau moral, politique et militaire du droit et de la force et servir d exemple à tous les autres peuples. L Amérique enjambe le monde comme un colosse(...) et depuis Rome qui a détruit Carthage, aucune autre grande puissance n a atteint des sommets où nous sommes parvenus" sic Charles Krauthammer. Même l autre, Kissinger qui a expliqué en 1969 le Pourquoi: "Les Etas Unis sont le SEUL pays au monde à être légitime à utiliser librement et à sa guise la bombe atomique" sic...

-------------------------

Bien à Vous.
Charles 05
Amérique aussi dit en 1969:"se prend la

Écrit par : Charles 05 | 08/09/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.