18/09/2018

Suisse-Russie, la diplomatie à l’oeuvre sur fond de révélations médiatiques, relais de sources anonymes

Capture d’écran 2018-09-18 à 23.33.57.png

Acte I: Le Tages-Anzeiger et le journal néerlandais NRC Handelsblad citent des sources anonymes selon lesquelles deux hommes auraient voulu espionner le laboratoire de l’Office fédéral de la protection de la population, spécialisé dans les menaces chimiques. Il en a été question ici.

Acte II: Le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) convoque l'ambassadeur de Russie pour protester contre la «tentative d'attaque» menée par deux espions russes. 

Acte III: Dans une interview accordée à RIA Novosti, l’Ambassadeur de Russie fait part de sa réaction face à cette manière d’agir de la Suisse, pays neutre.

Acte IV: Les services de Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe convoquent l’Ambassadeur suisse et l’Ambassadeur néerlandais.

Acte V: C’est à New York que se jouera la suite des (bonnes?) relations entre la Suisse et la Russie lorsque leurs deux Ministres des Affaires Etrangères s’y rencontreront la semaine prochaine.

Pour l’heure, savoir si ce scénario, inachevé encore, relève de la tragédie, de la tragi-comédie, de la comédie ou carrément de la farce, chacune et chacun est libre de se faire son idée aux vu des faits énoncés et développés dans les articles indiqués ci-dessus en bleu.

Commentaires

Ainsi donc il y aurait eu "tentative d'attaque"... depuis les Pays-Bas de la part de personnes qui n'ont pas mis les pieds en Suisse. Certes, une attaque de nos jours peut survenir par internet, (comme le laisse entendre un des articles - mais auparavant j'avais lu qu'ils projetaient un cambriolage à Spiez), mais alors, pourquoi depuis les Pays-Bas? C'est d'une stupidité sans nom. En tout état de cause: où sont les preuves? De nouveau un magnifique enfumage? On sait le rôle des Pays-Bas dans la non-enquête sur le crash du MH17. Sur le modèle de la non-enquête sur l'affaire Skripal de l'autre côté de la Manche.

Déjà comme le relève le site russe, une accusation de piratage visant la Russie s'est soldée par une fin en eau de boudin: aucune preuve. Seulement des accusations gratuites. Car n'importe qui peut faire croire n'importe quoi sur internet, surtout en matière de piratage.

Alors, les PREUVES, elles sont où? (MH17, Skripal, gaz en Syrie, Spiez... tout comme la fiole d'"anthrax" exhibée par Powell devant les représentants de toute l'humanité?)

Écrit par : Daniel | 19/09/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

C'est bel et bien ce que demande Sergueï Lavrov à Ignazio Cassis, des preuves! À suivre donc...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/09/2018

Répondre à ce commentaire

Puisque M. Lavrov demande des preuves à la Suisse, il y aurait quelqu un qui dirait qu il a aperçu un homme en tenue de jogging bleu-nuit avec des baskets blancs en train de courir autour du centre de Spiez ce que l Associated Press/AP avait révélé. Puis, l AFP et Reuters ont repris cette info et ils l ont fait circuler. A la fin, l AP a repris cette info de l AFP et Reuters rendant la-ré-info comme consistante par l AP et comme solide et véridique et le tour de passe passe a joué.

J ai juste oublié un petit détail, cet homme qui joggait ressemble très fortement à Vladimir Poutine. :) :) !

Hors sujet mais souvenons nous que en GB, l OSDH alias Observatoire Syrien des Droits de l Homme, boff...qui est une succursale/duplicata des Services Secrets Britanniques et Militaires pour l Etranger dits le M16, cet OSDH faisait le même scénario menteur à 100% sur la Syrie d "Assad" puis c est l AP/AFP/Reuters qui le diffuse largement puis l OSDH le re-diffuse en se référant à l AFP, Reuters et l AP comme étant des sources "dignes et solides"!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/09/2018

Répondre à ce commentaire

Comme le disait justement Attali :
la Suisse est un hôtel.
- Hotel par son tourisme
- Hôtel par ses comptes bancaires
- Hôtel par ses Services
Pour l’instant les relations économiques bilatérales Suisse - Russie ne sont pas assez interessantes financièrement pour concurrencer celles de l’Occident.
La Suisse adopte toujours la position dominante. Je ne lui jetterai pas la première pierre, car c’est l’Économie qui régit les pays occidentaux depuis fort longtemps.

Écrit par : Richard Kohler | 19/09/2018

Répondre à ce commentaire

Avec tout le respect que je vous dois, M. Ricahrd Kohler, ce que Attali raconte est celui d un énergumène, (...) et un idiot sauf si on tient compte de sa très grave déclaration ( d un très dangereux malade ): " Après
la 3ème guerre mondiale, la capitale du monde serait Israel.."
No more comment!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/09/2018

H.S.
RIP à 15 soldats russes morts en Syrie.
Le président russe s’est entretenu ce 18 septembre avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Moscou. Revenant sur le crash de l'Iliouchine-20 avec 15 soldats à son bord, le dirigeant a promis une enquête approfondie.

Écrit par : Charles 05 | 19/09/2018

Répondre à ce commentaire

ce qui commence à nous gêner avec la reconnaissance éternelle de l aide de Poutine et de la Russie à la Syrie, c est de savoir si la présence russe en Syrie se fait exclusivement d aider la Syrie ou dans une autre optique bien spéciale. Les Russes sont ils là bas pour aider le Gouvernement Syrian Loyale et son Armée à en finir avec les Djihadistes et/ou (j insiste sur le et/ou pour rentrer en guerre contre l'horrible et salaud empire américain sur le sol syrien? Et je pèse mes mots!

Vive la Russie mais il est temps qu elle déclare son plan du moment où, hélas, elle laisse Israel bombarder à gogo la Syrie et c est autant très mauvais pour la Syrie que pour la Russie, ça va de soi....

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 20/09/2018

Charles 05,

Ce commentaire serait plus à sa place sous un sujet qui concerne la Syrie que celui qui traite des relations diplomatiques complexes entre la Suisse et la Russie.

Merci de votre compréhension.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/09/2018

Charles05
Parfois même nos ennemis disent des choses justes...

Écrit par : Richard Kohler | 20/09/2018

Répondre à ce commentaire

Des preuves? C'est risible car même lorsque l'on les leur donnent, ils nient.

Écrit par : Deblogueur | 20/09/2018

Répondre à ce commentaire

Monsieur Kohler, Si la Suisse prend cette position, c'est uniquement pour faire plaisir aux US. Vous n'êtes en effet pas sans savoir que la Suisse détient énormément de dette américaine, ce qui l'oblige à ramer dans le sens atlantiste. C'est la politique de la BNS (organisme privé, je le rappelle) qui nous a mis dans cette position, à savoir accrocher son wagon à un train fou. Le réveil risque d'être douloureux... surtout pour nous.

Écrit par : Ariane Grazioli | 20/09/2018

Répondre à ce commentaire

@ Débilogueur
"Des preuves? C'est risible car même lorsque l'on les leur donnent, ils nient."
Quelles preuves ont-elles été données?
Disposez-vous d'informations inédites?
Car pour le moment je n'ai rien vu qui vaille "preuve".
Par exemple une photo des deux "suspects" dans la rue des Skripal.
L'avez-vous cette photo?

Tiens donc, la présomption d'innocence est aux abonnés absents.
Valable seulement quand ça arrange, on dirait.

Écrit par : Daniel | 20/09/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

Déblogueur a le goût de la controverse et encore, je dois sans doute être aussi naïve qu’il le prétend.

Voici, à lire pour info, la naïveté qu’il me prête est qualifiée d’ »incroyable » dans un des liens sur lesquels cliquer dans cette lettre ouverte que j’ai découverte au hasard de recherches sur internet:

https://deblogueur.com/tag/helene-richard-favre/

A propos, Cher Déblogueur, l’échange que j’avais eu au téléphone puis par courriel avec Michel Danthe avait été très courtois. Et il a publié, dans « Le Temps » ma réponse à son article. Ladite réponse consistait tout simplement à rappeler que l’esprit critique n’équivalait pas encore au sens du complot.

Vous qui paraissez priser les preuves, en voilà donc une qui vient un peu modifier votre approche.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/09/2018

Répondre à ce commentaire

Madame Richard-Favre,

Merci pour le lien. On dirait que cette personne n'a rien d'autre à faire que d'exprimer sa haine des "russophiles" et de Poutine.

Il écrit lettre ouverte à vous adressée, mais - selon votre témoignage - une lettre qu'il n'a jamais pris la peine de vous envoyer, ne serait-ce que sous forme de lien. Cela juge le personnage. Baver dans le dos des personnes. Ne pas leur donner la possibilité de répondre. "Naïveté" contre lâcheté. Je suis moi aussi un grand naïf: il m'arrive de penser que des personnes puissent être intelligentes. La démonstration que non.

Et finalement ce manque d'intelligence se vérifie dans son torchon. Incohérence et haine au rendez-vous: nous ne risquons rien de la part de la Russie, donc elle ne nous menace pas, mais elle est "impérialiste". Bigre, moi qui croyais que l'impérialisme se manifestait par le chaos et la guerre (au hasard Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Syrie, Yémen...).

De toutes les manières je n'attends pas une réponse et encore moins des arguments de sa part, car il n'en n'a pas, il n'a que sa haine et sa lâcheté à nous opposer. Le pire est qu'il n'a rien, mais alors rien compris au peuple russe. Il doit gober que Navalny est le "principal opposant". S'il savait... Je n'ai guère de doute qu'il était/est anticommuniste qu'il a transféré sa haine sur la Russie, son peuple et ses dirigeants. Il doit croire que Poutine est le seul à diriger la Fédération...

Écrit par : Daniel | 21/09/2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de parcourir le blog du débilogueur. Intéressant pour comprendre sa "personne"_alité. Tous les derniers sujets sont des attaques ad personam. Les cibles: Salerno, Emery-Torracinta, Thévoz, Madame Richard-Favre et surtout, comme une obsession permanente: Décaillet, qu'il traite de "vieux con". Charmant. Ce type ne sait que haïr, que déverser sa haine. Aucun point positif. Rien de construit, pas d'arguments, juste des affirmations gratuites et un défoulement haineux. Un type très pauvre. Il serait intéressant de mesurer son QI.

Bien sûr aucun commentaire sous cette prose débile, sous ces crachats haineux. Je comprends que personne ne veuille se salir en commentant ces torrents de haine.

Écrit par : Daniel | 21/09/2018

Répondre à ce commentaire

" Les calomnies et les méchancetés, même les moins vraisemblables, prennent aisément consistance, et l'impression qu'elles laissent s'efface difficilement. "
De : Pierre Choderlos de Laclos ; “Les liaisons dangereuses” (1782).

Écrit par : Pavel KATCHALOV | 21/09/2018

Répondre à ce commentaire

J'aime bien me faire prendre à partie par des gens malhonnêtes. Et puis, cher "Daniel", nous avons tous nos obsessions. Mais rassurez-vous, pour moi, HRF n'en n'est qu'une très petite. Comme la vôtre, sans doute.

Écrit par : Deblogueur | 26/09/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.