12/10/2018

De la chasse aux sorcières à la chasse à l'homme

Capture d’écran 2018-10-12 à 13.08.32.png

 

La culture ne sauve rien ni personne, écrivait Jean-Paul Sartre en 1964 dans Les Mots. Et de poursuivre qu’elle ne justifie pas. Mais c'est un produit de l'homme: il s'y projette, s'y reconnaît; seul, ce miroir critique lui offre son image.

Les effets du mouvement #metoo le démontrent, nombre d’hommes du monde de la culture ont été visés, parmi eux, Jean-Claude Arnault dont le comportement aura eu pour conséquence la décision de ne pas décerner de Prix Nobel de littérature cette année. 

Le Français fait appel du jugement qui le condamne à deux ans de prison ferme.

Si, désormais, les attaques dirigées contre des hommes se multiplient, est-ce vraiment par souci de justice, la question se pose. Car face au nombre de comportements déviants qui seraient à juger, les tribunaux devraient engager du nouveau personnel à tour de bras.

Qu’on ne s’y méprenne, ce sujet ne vise en rien à minimiser les atteintes faites à l’honneur des femmes. Il n’a de raison que de mettre en évidence, une fois encore, l’aléatoire d'une fièvre morale qui s’empare d’autant de justiciers pour condamner tel ou tel homme.

Car pendant ce temps-là, de véritables criminels oeuvrent en toute impunité. Mais tuer des civils innocents au nom du bien suffit peut-être à faire croire à qui le veut bien que la morale est sauve, à défaut de la culture...

 

Commentaires

Alors d après l excellent article-chapeau, J.-P. Sartre critiquait la culture car elle ne sauve rien ni personne, dixit.

Toutefois la culture n est elle pas mieux que l ignorance ? Et s il y a une montée contre la culture (dite, hélas, parfois inutile mais je ne parle des "hautes publications culturelles" de Nabila, allo...), s il y montée
c est parce qu il y a un grand malaise quelque part ailleurs due à la volonté politique de forcer la culture à devenir une simple marchandise comme un steak ou un hamburger...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 12/10/2018

Répondre à ce commentaire

Les Féministes aujourd hui commencent à être étiquetées de Criminelles, de Briseuses de la Société voire bientôt de Sorcières, la Honte!

N oublions pas que la chasse aux sorcières concernent bien entendu les Femmes car jamais une large chasse aux sorciers (mâles) n a eu lieu, comme quoi...Même le terme "Chasse aux Sorciers" n est jamais utilisé ou qu il n existe pas tant qu à faire!

Quand, de cette manière on attaque de front les Femmes, on attaque l Humain et les Droits Humains car ça ne se dit plus Droits de L homme (=mâle) mais bel et bien des Droits Humains...

Brûler les sorcières n était qu un avertissement mortifère afin qu on arrive à brûler aussi leurs idées et leurs réactions légitimes aux affaires du monde.

-------------------------
Lisez cet extrait intéressant, à mon humblissime avis...

"Pendant le 16ème et 17 ème siècle, on a brûlé 100 000 sorcières(rs) en Europe dont 80% sont des Femmes, parce que c’était un pouvoir féminin qui commençait à inquiéter la société.

Chaque fois que [les femmes] ont essayé de sortir, de réagir, que ce soit les féministes aujourd’hui ou les sorcières hier, ç’a été une réaction frénétique pour les ramener à leur place".

Référence:En 1976, sur France Culture, au micro de Jacques Paugam - Benoîte Groult

-------------------------

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 12/10/2018

Répondre à ce commentaire

"The Club of Rome" était fondé encore en 1967, et cela fut la première organisation ouvertement néo-malthusienne après l'échec des projets nazis. Depuis ils son devenues légion, avec les "écologistes" et "vertes" subrepticement combattants pour la même cause. Le virus du SIDA ne se prouvait assez efficace dans la tâche d'extermination des "surnuméraires". Donc maintenant il font du feu de tout bois.(Pourtant, la virologie et bactériologie ne sont pas oubliée : la Russie est entourée par ces "unités de recherches" d'USA comme par leurs bases militaires).
En attendant la percée en microbiologie philanthrope, on s'occupe de malthusianisme psychologique -- en inculquant la psychologie perverse des être sans sexe aux plus petits : http://www.atlantico.fr/decryptage/pionniers-ou-dangers-ces-parents-qui-elevent-enfants-maniere-neutre-pour-mener-revolution-genre-michelle-boiron-3462774.html
En faisant la propagande de la haine contre l'humanité sur les pages des média "sérieux" : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/09/freiner-la-croissance-de-la-population-est-une-necessite-absolue_5366580_3232.html
En convaincant les femmes que les enfants ne font que gâcher leurs vies (presque 100% les copies des brochures propagandistes nazies sur les territoires occupées en "Ostland" !) :
https://moneyish.com/ish/why-these-women-chose-to-be-child-free-and-why-thats-completely-fine/
Et faisant en vogue aux USA et dans les pays protestants du Nord d'Europe (depuis la Deuxième guerre mondiale déjà faisant les yeux doux à l'idéologie nazie) de se faire les vasectomies (se rendre stériles, donc) pour que l'humanité progressive suive leur exemple, sans doute :
https://goodmenproject.com/ethics-values/im-childless-happy-and-not-ashamed-to-admit-it-s2h/
La folie "me too" doit encore davantage à décourager les individus des sexes différents de se rapprocher.

Écrit par : Pavel Katchalov | 12/10/2018

Répondre à ce commentaire

Hélène Richard-Favre apaise les genres. Ils en ont bien besoin. Et je la félicite pour son analyse courtoise, pour les unes, pour les uns.

Écrit par : Gérard BIENVENU | 13/10/2018

Répondre à ce commentaire

@ M. Pavel Katchalov,

Votre texte est bien instructif quand vous parlez, si j ai bien compris, de rendre les gens stériles comme un ancien plan de l idéologie nazie .

Néanmoins et à mon humble avis, beaucoup en rêve aujourd hui de le faire en attaquant de front et illégitimement les 1.2 milliards de musulmans (arabes et non arabes) et les 1.6 milliards de "Katos" donc en total presque la moitié de la planète-terre, rien que ça! Et si on mène une "guerre" contre la Chine et l Inde, faites le calcul total! Une 3 ème guerre mondiale ne débutera pas car elle est a déjà commencé depuis belle lurette, dès les années nonante, au Sud et ceci est une info pour ceux qui ne sont pas encore au courant.

Déjà, la natalité et la démographie en Occident (au Nord) sont en chute libre et inquiétante. Alors, on fait venir des Réfugiés/Immigrants/Migrants pour doper la démographie vieillissante puis on les accuse de tous les maux de l Occident mais on continue à les faire venir comme pour l Allemagne et récemment la France! On les fait venir et de surcroît afin d obtenir une main d oeuvre manquante chez soi dans des secteurs de l agriculture, de la mécanique, des métiers peu acceptés (métiers de voirie...) par les indigènes et dans l informatique basique par exemple. C est une main d oeuvre assez bien formée, très bon marché et surtout jeune et fertile, suivez mon regard, ayant déjà à son arrivée 3 ou 4 enfants de bas âge et qui métissera un peu les nouvelles races futures.

La Démographie est un droit et un devoir voire même une arme humaine et vieille comme le temps. Regardez pourquoi les natalités en Chine (moitié de la planète), l Inde, la natalité palestinienne et arabe en générale font autant peur tant sur le plan économique que politique que religieuse...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 13/10/2018

Répondre à ce commentaire

@Charles 05. Je comprends que mes remarques si-dessus peuvent faire l'impression des " faits divers " un peu hâtives. En effet, tous ces idées proviennent de la lecture du cours incisif de Michel Foucault au College de France, surtout de son " Il faut défendre la Société " (1976), ou il explique comment le gouvernements mènent les véritables guerre contre ses peuples administres. Dans ces guerres les gouvernements utilisent plusieurs racismes a son gré, et pas un quelque seul et unique racisme pour toujours. L'autre livre qui a nouveau (bien après Marx) nous fait découvrir que nous ne sont point dirigés par les gouvernements élus démocratiquement (même "a la vigne du Seigneur" ou sous le flambeau de Hécate = " Liberté ") est "The Deep State. The all of the Constitution and the Rise of a Shadow Government" de l'Américain Mike Lofgren (2016).

Écrit par : Pavel Katchalov | 13/10/2018

@M. Pavel Katchalov,
Merci pour votre réponse...
Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 13/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.