17/10/2018

Postures et danger

Capture d’écran 2018-10-17 à 13.25.28.png

                                                                   capture d’écran: chrétiensaujourdhui.com

Dans le précédent sujet de ce blog, il a été question de l’Eglise orthodoxe et du schisme qui la menace. Un commentaire déposé par « Charles 05 » résume un point de vue qui vaut d’être débattu.

Il va de soi que nombre d’athées ou autres personnes qui n’ont de regard que critique sur l’Eglise peuvent demeurer totalement indifférents sinon se montrer moqueurs face à la situation décrite dans le sujet.

Or si j’ai tenu à le partager ici, c’est pour prévenir d’un danger bien réel.

Alors, bien sûr, que l’on peut prendre cela de haut en affichant des postures et revendiquer son athéisme ou dénoncer les collusions entre politique et religion.

Si cela conforte, soit.

Mais cela démontre qu’après tout, ce qui se passe chez les autres et, qui plus est, au sein d’une Eglise, favorise l’indifférence ou la raillerie. Or c’est en ceci que, justement, réside le risque.

Car non, ce qui se passe au sein de l’Eglise orthodoxe ne peut être écarté de seul revers de la main.

Pour la simple et bonne raison qu’il s’agit là de faits aux conséquences encore imprévisibles. Aussi bien, peut-on toujours gloser, risque il y a.

Et le seul fait de se décréter athée ou critique pour s’en détourner ne sera d’aucun poids. Tout simplement parce que, qu’on le veuille ou non, on touche là à une sphère extrêmement sensible, aussi absurde peut-elle paraître aux cartésiens.

 

Commentaires

@Lucien Pons,

Merci pour votre exposé qui est précis et plein du bon sens.

J ai bien dit que le citoyen lambda, moi inclus va prendre à la légère cette affaire mais j ai aussi bien relevé que le but de vouloir faire salir
la Russie une fois de plus car des frictions vont se faire entre les deux parties ukrainiennes. Il suffit qu un ortodoxe de part ou d autre soit tué pour déclencher une gueguerre civile.

Lisons ce qu a déclaré Petro Porochenko, le président le vendredi dernier le 12.10.2018:"«Je respecterai ceux qui continueront de soutenir le Patriarcat de Moscou, mais je soutiendrai aussi ceux qui décideront de rejoindre une Eglise ukrainienne unifiée»

Il y a déjà une grande nuance entre « RESPECTER ceux qui continuent à SOUTENIR l église de Moscow et entre SOUTENIR ceux qui décideront de joindre la nouvelle église unifiée" Là le ver est déjà dans fruit.

Vous me diriez qu un diplomate et/ou un politicien ne dit pas toujours ce qu il en pense donc Wait ansd see. La Russie vient de déclarer que les Russophiles attachés au Patriarcat de Mosow pourraient subir des tractions illégales ce qu elle ne permettrait pas. Allez on va entendre dans tous les médias oxydentaux qu une guéguerre de plus va aussi se déclencher à « cause de Poutine »

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/10/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Hélène, j'avais l'intention de vous remercier sous ce billet de votre blog: http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/08/24/la-modification.html pour cette merveilleuse, et si insolite, interview de Michel Butor. Les commentaires étant fermés, je le fais ici. Merci. Jean-Michel

Écrit par : JML | 18/10/2018

Répondre à ce commentaire

Merci à vous, Jean-Michel.

En effet, il semble qu’après un certain délai, le système de gestion des blogs indique que « les commentaires sont fermés ».

Cela dit, ce sujet sous lequel vous avez tenu à me faire part de vos sympathiques remerciements soulève une problématique susceptible d’être lourde de conséquences et je conçois que vous ne souhaitiez pas commenter ce qui, pour nombre de personne paraît relever d’un autre monde qui n’en demeure pas moins partie du monde dans lequel on vit...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.