28/11/2018

Un pays malade

Capture d’écran 2018-11-28 à 23.33.16.png

En dépit de tout ce qu’on lit, voit et entend du mouvement qui s’est emparé de l’actualité sinon de la France, on reste dans l’incertitude sinon l’inconnu.

Des analyses, des points de vue, des avis n’y changent, en définitive pas grand chose, les gilets jaunes font parler d’eux et cela semble s’arrêter là.

Or, il va de soi que tel n’est pas ce qui est attendu de celles et ceux qui se sont lancés dans ce mouvement. 

Parmi les nombreux regards portés sur les gilets jaunes, en voici un dont l’extrait ci-après laisse tout particulièrement songeur. 

« ... les gilets jaunes évoquent la souffrance, en l’occurrence la souffrance sociale, les cheminots parlaient du service public, les zadistes de la nature, en somme ni les cheminots ni les zadistes n’évoquaient leur douleur, leur difficultés, au contraire de ces gilets jaunes qui racontent leur fin de mois difficile. Or aujourd’hui, la douleur ne se questionne pas, ne se questionne plus, celui qui souffre a conquis le droit d’être écouté, écouté par tout le monde, même par le gouvernement, même s’il n’est pas entendu. La maxime de notre époque est devenu : "Sois sauvage, ô ma douleur ! et tiens toi moins tranquille »…  » 

En d’autres termes, on serait en face d’un mal reconnu mais qui laisse impuissant.

Parce qu’il ne serait pas politisé, parce qu’il irait dans tous les sens, parce qu’il est ce qu’il est, en définitive.

Autant dire qu’un pays où s’expose la souffrance sans qu’il ne lui soit trouvé de quoi l’apaiser est un pays malade.

 

Commentaires

Le mouvement des gilets jaunes est totus politicus. On ne peut pas faire plus politique. C'est le peuple, ceux d'en bas, ceux qui ne sont "rien", qui se révolte contre les aristocrates et leur déni de démocratie. C'est le souverain qui cherche à se faire entendre. Malheur à celui qui voudra lui confisquer la voix.

Écrit par : Daniel | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

UN PEUPLE AUX ABOIS

La France a bien de la chance. Son président adore la justice… l’abondance… surtout la sienne et, bien sûr, celle de ses amis.
Faut dire que ceux-ci le lui rende bien. Tellement, d’ailleurs, qu’ils lui ont « acheté » plein de Chaînes TV Caniches, de façon à ce que leur petit protégé et auguste ami puisse leur exprimer, comme il convient entre gens du même monde, toute Sa gratitude.

Du reste, ses richissimes bienfaiteurs n’en attendent pas moins de lui. Car, quoi ! Un « Trône présidentiel », ce n’est tout de même pas rien !

Aujourd’hui, ce président-là, noyé dans une France trop grande pour lui, le sais mieux que quiconque. Sauf que, comme ce n’est pas un ingrat, « IL » ne néglige jamais le partage entre amis. Ni l’entre-soi entre coquins du même bord.

Ce n’est pas comme un certain de Gaulle qui, lui, passait son temps à relever de ses cendres sa patrie outragée et perdait son temps à rendre aux Français, outre leur dignité, mais aussi l’assurance que leur pays ne les abandonnait pas.

En revanche, ce que les « Gilets jaunes » seraient bien surpris d’apprendre, c’est que « leur » président, la chose qu’il adore le plus, c’est l’Équité. UnE Equité à toute épreuve. Si fait, citoyens !

La preuve ? Elle est là sous leurs yeux !

Il n’est que de voir, quand « Il » se pavane drapé dans sa superbe, que ce président-là est incapable de faire la moindre différence – Équité oblige- entre la pauvreté criminalisée et le crime de la pauvreté.
Et que personne – non personne ! -, ne le verra jamais un pied dans les culs de basse fosse mondialistes, sans voir l’autre qui écrase les mains qui se tendent d’un peuple aux abois.

Reste une question. Se prendre les deux pieds dans le tapis de la colère populaire, ça s’appelle comment ???

GILETS JAUNES / MORT D’UN MANIFESTANT ! TPMP MANIPULE UNE MAMIE ! ZAP CHOC
https://www.youtube.com/watch?v=BD7xFZxzLUA

Écrit par : Thierry Theller | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ce qui se passe est désespérant. La misère gagne chaque jour du terrain et pas seulement en France, mais dans tout l'Occident. Les oligarques n'en ont jamais assez de se goinfrer sur le dos du peuple qui n'en peut plus... Non seulement le peuple n'arrive plus à nourrir sa famille, mais de surcroît il sait qu'il ne peut offrir un avenir décent à ses enfants...
Le pire dans ce qui se passe, c'est que certains de la "classe moyenne", donc encore assez bien nourris (en Suisse tels que les cyclistes de Genève) se permettent de critiquer ce mouvement, c'est indécent, minable et pitoyable.
Si vous voulez prendre la température de l'état de la souffrance des gens, je vous conseille d'aller faire un tour sur la page "cuisiner pour moins de 3 €. Outre, évidemment les trucs et recettes, vous y trouverez des témoignages poignants, tels que "je ne mange qu'un repas par jour pour que mes enfants aient 3 repas"... Cette personne âgée qui remercie son voisin pour l'assiette de coucous qu'elle va faire durer 3 jours"...
Comme dit mon fils : "la plus grosse tromperie c'est d'avoir réussi à faire croire aux pauvres qu'ils avaient besoin des riches. De là découlent toutes les spoliations que subissent les peuples".
Alors que les "bien nourris" aient au moins la décence de se taire si leur empathie est réservée aux petits chats sur FB.

Écrit par : Ariane Grazioli | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Gilets Jaunes,
rassemblement spontané, imprévisible,
la voix du peuple.
Excellent moyen de s’affranchir du cloisonnement des partis politiques gouvernementaux, pour dénoncer les injustices, le dépouillement de la France par les multinationales, spécialement américaines, la course à marche forcée vers la mondialisation, et l’immigration-invasion.

Écrit par : Richard Kohler | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

"(...)Autant dire qu’un pays où s’expose la souffrance sans qu’il ne lui soit trouvé de quoi l’apaiser est un pays malade."

Vous avez raison, Madame.
Il faut néanmoins laisser à ceux qui en ont la charge, les moyens de trouver des solutions pour remédier à la souffrance qui s'affiche soudainement dans la rue.

Mais ne n'est pas en tuant le médecin qu'on fera disparaître la maladie.

Ce n'est pas la France qui est malade, c'est le monde. L'argent et la croissance ne paraissent pas être le remède approprié.

Écrit par : Michel Sommer | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Pauvre Sommer, toujours prêt à défendre le stagiaire de chez Rothschild. Il ne peut rien resoudre, puisqu’il fait justement partie du problème. Les gilets jaunes veulent sa démission (art. 67), celle du Sénat et une 6eme République. Et que font Jupiter et Marie-Antoinette pendant ce temps ? ils changent la porcelaine et refonds la salle des fêtes pour plus d’un demi-million d’Euros.

Et Macron de parler comme une racaille, en les invitant à venir le chercher.

C’est tellement lamentable, mais ça représente bien les rejetons du Bilderberg, comme Maudet et Barrazzone.

Écrit par : Laurent Lefort | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ce que j'aime, mon Cher Lefort, c'est votre faculté à cracher sur les gens que vous jugez responsables de tous les maux.
Et si vous disiez, une fois, qui mettre à la place de ceux que vous haïssez tant. Peut-être y aurait-il une piste pour sortir la France de ses vieux démons ?

Une sixième République ? Ne seriez-vous pas un peu mélanchonniste ? Décidément je ne comprendrai jamais ces peuples qui votent contre leurs intérêts à longueur de législature et qui ensuite descendent dans la rue pour "virer" ceux qu'ils ont élus.

Écrit par : Michel Sommer | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Mélanchon s'est grillé définitivement lors de la perquisition à son encontre. Donc parfois je suis d'extrême-droite, parfois Mélanchonniste, faudrait savoir...

Et une Assemblée constituante tirée au sort, comme le propose Chouard, ça vous conviendrait comme solution ? Cette idée pourrait également faire son chemin chez nous, lorsqu'on voit que tous les partis politiques ont été grillés via le scandale en Ville de Genève (dont d'ailleurs le silence ne laisse planer aucun doute) et l'affaire Pierrot le Grand.

Et si vous ne comprennez toujours pas pourquoi ce peuple descends dans la rue alors qu'il l'a élu, c'est peut-être qu'en 18 mois, Macron a violé la Constitution française, au moins une dizaine de fois (comme le souligne Asselineau). Du reste, que ce soit Marine ou Mélenchon restent totalement muets sur cette demande de destitution, et pour cause, ils n'ont absolument pas envie de changer de système.

Et vous désirez que je vous rappelle combien de personnes ont réellement voté pour lui, sans parler de l'abstention ?

Écrit par : Laurent Lefort | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Excellent « résumé » de la situation actuelle que ce sujet de blog. Un phénomène de société peut-être tentaculaire, actuellement insoluble, mais pas inexplicable parce que la France est effectivement malade. En matière sociale, sociétale, économique. Mais pas seulement récemment, depuis de longues années.
On peut considérer que la dégradation a atteint un point, peut-être de non-retour, et que Jupiter n’est que le déclencheur de ce phénomène, par son attitude et ses premières décisions lors desquelles il a su brillamment se mettre à dos les français !

Inquiétant. Maintenant et depuis le départ d’Hulot, il mise sur des mesures de changement climatique, qui n’auront aucun effet si La France reste seule dans ces décisions. Or les gilets jaunes veulent bien que l’on s’occupe du changement climatique, mais d’abord et surtout d’eux. On est en plein cafouillage et désarroi français, et cela n’a rien de rassurant pour l’Europe.

Écrit par : Tryphon | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Mais ne n'est pas en tuant le médecin qu'on fera disparaître la maladie."
Sauf si le médecin est responsable de la maladie. Dans ce cas, sa disparition sera un début de solution.

"Il faut néanmoins laisser à ceux qui en ont la charge, les moyens de trouver des solutions pour remédier à la souffrance qui s'affiche soudainement dans la rue."
Vous n'avez pas compris que ceux qui souffrent, eux, ont compris qu'il n'y a rien à attendre de personnes autistes et ils ne veulent plus de ceux qui sont "en charge".

"Décidément je ne comprendrai jamais ces peuples"
Eh oui, chacun à ses propres limites...

"Peut-être y aurait-il une piste pour sortir la France de ses vieux démons ?"
La démocratie directe. La démocratie économique. Mais manifestement vous ne connaissez pas. Quand je parlais de limites...

Écrit par : Daniel | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

LES SACRIFICATEURS DE LA NATION FRANÇAISE

Pour mieux comprendre quelle Entité apatride se dissimule derrière les Sacrificateurs de la Nation française et de ses habitants, mais, aussi, pour savoir qui conseille, commandite et supervise les décisions de la “Marionnette” qui plastronne actuellement aux manettes du pays et qui n’arrête plus de paonner devant micros et caméras, il est nécessaire de s’informer sur la véritable nature machiavélique de la stratégie déployée par ladite Entité.

Un livre de William Guy Carr – ex membre des Services de Renseignements canadiens-, peut aider à y voir plus clair.
Il s’intitule : DES PIONS SUR L’ÉCHIQUIER. Éditions : Saint-Rémi.
Un authentique antidote contre les Puissances d’Argent et les manipulateurs cosmopolites !

Écrit par : Thierry Theller | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

LES TRISTES SIRES SUPRANATIONAUX

L’odeur de la misère des uns, donne des ailes aux profits scandaleux des autres.

Sauf qu’à force de se voiler la face, les tristes sires supranationaux de ce pays de France, vont finir par s’emplâtrer sur les hauts murs du peuple souverain.

Pour l’instant, ivres de dédain, ils triomphent… Sans savoir que, peut-être, demain, ils seront... décombres.

Écrit par : Thierry Theller | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Mais ne n'est pas en tuant le médecin qu'on fera disparaître la maladie"

Comme @Daniel a dit: "Si le médecin est la cause", je dirais à nos fusils citoyens!

C est pire encore parce que la médecine du 21 ème siècle a fait des avancées techniques hallucinantes et malgré cela, si tous les remèdes prescrits pour soigner et panser les malades ne finissent que par les tuer...A quoi bon, cette médecine du 21 ème siècle...

J ai un constat cynique et pessimiste à faire: Ne pensez vous pas que les pays qui ont atteint le sommet ou pensent y être depuis un bout de temps, ces pays ne peuvent plus tenter de grimper encore plus haut.. Il leur reste seulement la descente, pas d autres choix et souvent cette descente est trop rapide...Regardez, hormis la France, ce qui se passe chez Donald là bas, toute proportion gardée...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Les Gilets jaunes (G.J.) représentent des gens de la classe certes pauvre et qui ont un dilemme en fin de mois entre payer leur électricité à EDF et entre acheter à manger.

Le pire est aussi dans la classe dite moyenne dans ces G.J.qui se voit se faire laminer jour après jour et qui est le principal victime des inégalités.

A plusieurs reprises j ai attiré l attention que la disparition de la classe moyenne témoigne de l explosion de la société et c est cela qui arrive à la France aujourd hui...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Gilets Jaunes,
rassemblement spontané, imprévisible,
la voix du peuple.
Excellent moyen de s’affranchir du cloisonnement des partis politiques gouvernementaux, pour dénoncer les injustices, le dépouillement de la France par les multinationales, spécialement américaines, la course à marche forcée vers la mondialisation, et l’immigration-invasion."
Excellent résumé!

Ce qui me frappe, ce sont les réductions aux années 30 et aux chemises brunes ou au poujadisme. Certains commentateurs sont tout simplement à côté de leurs pompes comme jnc qui focalise sur les violences alors qu'elles sont minoritaires, très vraisemblablement instrumentalisées - si ce n'est provoquées - par le pouvoir pour déconsidérer le mouvement.

Exemple lu: un casseur casse une vitrine, la police ne bouge pas et ce sont les gilets jaunes qui interviennent contre le délinquant.

Ce qui est clair, c'est que le mouvement peut faire éclater les cadres institutionnels des partis et que la seule victoire possible doit déboucher sur l'institution des droits d'initiative et de référendum par et pour les citoyens. La fin de la France monarchique et féodale (chaque ville est un fief local) est à ce prix.

Cette vidéo est le début d'une transparence révolutionnaire: tout faire savoir au peuple, pas de négociation secrète, chaque participant côté gilet jaune est immédiatement interchangeable, remplaçable.

https://www.facebook.com/eric.drouet/videos/10217831461601047/?hc_ref=ART7k6izMCbAn2pmNxRhRcisInY0EAM9LXkeTZtjG1Z04nrESipKXRjCHRjggq6USAo

Le commentaire de ph sur ces blogs vaut son pesant de cacahuètes. Voilà quelqu'un qui se prétend de "gauche" et qui n'a rien compris au mouvement, planant sur son nuage. Triste.

Écrit par : Daniel | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

On dirait que les Gilets jaunes sont bien partis et à raison et tant mieux!

S ils veulent réussir leur révolution:

--Il faudrait ne jamais accepter un porte parole. C est au pouvoir de bien vouloir venir chez eux ou pas pour en discuter et non pas l inverse. Qui est en position de force, eux ou le Pouvoir?

--Il ne faudrait pas s enfermer dans des revendications délimitées car ces dernières remplaceraient l offre que le pouvoir va leur proposer(ou pas) .

Une séance question-réponse par soi même est le pire moyen de la stratégie et de la négociation avec un pouvoir qui est plus fort qu eux car ce dernier n a pas ni faim ni un souci de boucler ses fins de mois...

Je dis cela, je ne dis rien...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Dans pays qui ne respecte pas la proportionnelle dans son parlement et applique le verrou de l’élection présidentielle à 2 tours, il est presque certain
que son gouvernement ira un jour ou l’autre, dans le mur..

Écrit par : Richard Kohler | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Mé(r)dias et Pouvoir Français mentent sur les Gilets Jaunes.

Voici quelques extraits ...
------------------------

Un journaliste français(ndr : Gérard Bardy)avec 40 ans d’expérience indigné par les mensonges et la manipulation des médias au sujet des Gilets Jaunes

LA DICTATURE EN MARCHE: les médias ont censuré la MORT d'un Gilet Jaune tué par un CRS alors qu'il avait les mains levées...

(...)J’en conclus que le pouvoir a, pour le moins, favorisé l’action des casseurs pour jeter le discrédit sur les « gilets jaunes » et leurs revendications.

C’est tout simplement dégueulasse. Et les journalistes qui se sont faits complices ont gravement nui à la crédibilité de leur (ma) profession. » »

source:http://www.fawkes-news.com/2018/11/un-journaliste-avec-40-ans-dexperience.html

------------------------

Bien à Vous
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Certains commentaires semblent avoir eu plus de peine à me parvenir que d’autres, raison pour laquelle ils n’ont pu être publiés au moment où ils ont été postés.

Ce problème est récurrent et sans doute dû à quelque bug ou autre problème informatique...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Mme H.R.-F. pour votre article-chapeau ci dessus sur les Gilets Jaunes (G.J.) et publié aussi ce matin dans la TDG...Par ailleurs, la photo jaune est très représentative car à ce jour on ne sait pas trop sur ce mouvement sauf qu il représente certainement la classe dite pauvre et surtout la classe moyenne qui est entrain de s étioler et de s effriter.

Vous dites le ou ce Pays est malade mais il semble que ce mouvement a l air aussi de s internationaliser, la Belgique est partie dans ce sens jaune.

Les Gilets Jaunes ont démarré leur action suite à deux ras-le-bol dont le premier point d après ce qu on sait est la hausse des taxes sur le carburant après qu une goute de gasoil a fait déborder le vase. Le 2 ème motif est un fait car les impôts en France avoisinent le 45% du PIB ce qui est le plus élevé en Europe (à tort ou à raison?).

Alors quand les experts en expertologie nous parlent que les G.J. sont un mouvement de poujadistes ou d extrême droite ou d extrême gauche, de l anti-mondialisme, anti capitalisme, anti-fa, la colère blanche de Zemour ou les jacqueries de BHL...tout cela sont des foutaises de foutraques et de malhonnêtes. En tout état de cause on n a pas encore entendu, à ce jour, les G.J. parler de l anti-mondialisme ni anti-UE (mais peut être ça viendra...)

Vous allez sourire à ce que je vais écrire. In fine, ce mouvement pourrait nous rappeller des vraies belles histoires sincères d action du peuple qui descend dans la rue comme on l a lu souvent dans les livres et lors des Révolutions dignes de ce nom et comme on les aime...

Sur ce, Bien à Vous
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Paris, ce 1er décembre, selon ces vidéos postées sur le compte Twitter de LINE PRESS:

https://twitter.com/LinePress

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Thierry Theller,
« LES TRISTES SIRES SUPRANATIONAUX »

Écrit par : Richard Kohler | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Mme H.R.-F.,

Ces vidéos sont impressionnantes et désolantes. On comprend bien et mieux votre titre "un pays malade".

S agit-il cette fois-ci de ne plus parler d un "simple mouvement" de Gilets
jaunes? Et s il s agit d une volonté de « changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d'un État, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place", selon le Larousse.

Si la version précédente de ce changement brusque et violent serait tangible et confirmée, alors dans cette même définition le terme se Révolter y est inséré ...Alors parlons d un début de Révolution...Les bonnets rouges, les chemises vertes, les cheminots, les anti-loi de travail dit La loi El Khomri étaient aussi des étincelles de révolution mais avortés souvent à tort...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Madame Favre avec mon respect, mon texte a été réduit de moitié (peut-être parce que j’y ai inséré un émoticone « pouce levé » ?). Le texte complet était à peu près le suivant :

Thierry Theller,
« LES TRISTES SIRES SUPRANATIONAUX »
Bien vu et poétiquement bien écrit.
R.K.

Bien à vous

Écrit par : Richard Kohler | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, en effet, j’ai bien reçu votre commentaire complet que je copie-colle ci-dessous mais sans l’émoticone car, en effet, le système coupe tout ce qui la suit:

«  Thierry Theller, « LES TRISTES SIRES SUPRANATIONAUX »
c’est juste et bien écrit poétiquement R.K. »

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/12/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.