03/12/2018

Du travail, pas de détresse!

Capture d’écran 2018-12-03 à 16.23.16.png

Le refus de la précarisation, encore une fois, s’exprime à Paris. Après les manifestations des gilets jaunes, c’est un hasard bienvenu dit cet ambulancier

C’est la détresse d’hommes et de femmes qui voient se profiler la perte de leur travail, de fait, l’impossibilité d’entretenir leur famille qui se dévoile.

Combien, déjà, de disparu(e)s le monde de la paysannerie ne compte-t-il pas? Et combien d’employé(e)s d’entreprises condamnées, elles aussi, n’ont-elles et n’ont-ils mis fin à leurs jours?

C’est une France qui veut travailler qu’on découvre dans la rue après qu’elle a, semble-t-il en vain, exprimé ses doléances. Et on le sait, une plainte à laquelle aucune réponse n’est apportée, ne se vit pas de la même manière.

Si la résignation peut gagner telle ou tel, la révolte et la violence s'empareront d’autres.

Aussi et pour le salut de toutes et de tous, c’est à une véritable prise de conscience de ce qu’endurent tant de leurs concitoyen(ne)s que les instances gouvernementales seraient bien inspirées de se livrer.

La France le vaut!

Commentaires

Ces citoyens, sans véritables leaders (ce qui effraie évidemment davantage encore un gouvernement) qui parlent d'une seule voix, crient leur détresse et sont capables de s'unir spontanément, sans attendre d'ordre de qui que ce soit, pour tenter de faire changer les choses me réchauffent le coeur. Ils prouvent par là qu'ils sont beaucoup plus matures que d'aucuns le prétendent et qu'ils sont très loin d'être les assistés que les oligarques, s'appuyant sur les journalistes aux ordres, veulent nous présenter. Je suis fière d'eux qui se battent pour toute la base (dont je suis), dans toute l'UE.

Écrit par : Ariane Grazioli | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Ce qui me sidère, c'est la passivité des syndicats. C'est vrai qu'ils sont si peu représentatifs avec des dirigeants qui se conduisent exactement comme des aristocrates (voir leurs dépenses somptuaires sur le dos des syndiqués). Je suis pour instaurer un système de désignation des dirigeants syndicaux par tirage au sort. Pour commencer.

Écrit par : Daniel | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Ces Français, s ils veulent vraiment trouver du boulot et travailler, M. Macron leur a donné la recette qui est simple comme un bonjour, bonjour les hirondelles il y a de la joie comme Trenet disait.

Donc, les Français n ont qu à traverser la rue pour aller sur l autre trottoir, bordel, ce ne st si compliqué que ça!! Le seul hic est que sur l autre trottoir il y en a autant qui veulent venir sur notre trottoir chercher du boulot et vice versa ...

Ave, Caesar, morituri te salutant.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Il a fallu l'élection d'un fantoche inculte pour ne pas dire ignare de la mentalité française, formé à la sauce yankee style Reagan-Tatcher, propulsé sur le devant de la scène par les milliardaires proprios de torchons aux ordres pour que le peuple se réveille enfin.

Scène vue: une députée en marche (à 4 pattes...soumise à son maître...) voulait "expliquer" la politique de son maître... Les gilets jaunes lui ont vite fait cromprendre qu'ils n'en étaient plus là. Et quand elle a dit qu'il n'y avait plus d'argent, elle s'est couverte de ridicule. Parce que par exemple de l'argent il y en a pour verser les dividendes, pour la fraude fiscale des plus riches ou pour bombarder la Syrie.

“Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.”

Le peuple est le souverain, le gouvernement et le parlement doivent se soumettre. Et renvoyer le résident de l'Elysée à son rôle de potiche, car selon la Constitution actuelle jamais respectée c'est le gouvernement qui mène la politique de la France et pas l'autre usurpateur.

Le peuple a aussi le droit de changer la Constitution:
“Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.”

Écrit par : Daniel | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article10677

Les moutons se rebellent. Faut-il dissoudre le troupeau, c'est-à-dire le peuple?
Un minimum de violence pourrait être très utile. La police doit tourner casaque comme des avocats, des pompiers et déjà plusieurs policiers.

Imaginons l'usurpateur faisant appel à l'armée et qu'il fasse tirer sur son peuple comme un vulgaire dictateur...

Personne n'a encore émis l'idée saugrenue que l'insurrection était téléguidée par la Russie et son armée de bots et de trolls sur les réseaux sociaux... Il y a du relâchement dans la propagande...

Écrit par : Daniel | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

"Imaginons l'usurpateur faisant appel à l'armée" Non, désolé, vous êtes une fois de plus dans le délire. Le système français de la Vème République fait que justement, Macron n'est pas un usurpateur. C'est le système qui veut ça, et si cela réjouit le Décaillet, dites-vous bien qu'il doit être le seul sur cette planète, avec les éternels "experts" de C dans l'air...

Écrit par : Géo | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les deux prochains samedi seront décisifs. Les CRS sont au bout du rouleau, les rois de la finance paniquent en regardant leurs Porsche brûler à l'Avenue Foch et Klébert, et transpirent même à l'idée qu'un ou deux gilets jaunes puissent rentrer dans les immeubles. Même les pompiers commencent à défier leur hiérarchie.

Jusqu'ici, on ne pourra pas dire que les CRS sont de respectables représentants de la loi, bien au contraire. En matraquant certaines vieilles personnes, ils ont attirer la honte sur eux. Alors à moins que ceux-ci ne finissent par enlever les casques, on pourra dire qu'iis ont été de bons collabos, comme à l'époque. Plus ils attendent, moins la populace prendra de pincettes avec eux.

L'armée me semblerait beaucoup moins enclin à user d'une telle force face au peuple. La Police osera-t-elle, passer du flashball, qui soit-dit en passant vous fait l'effet d'une avalanche sur la tête, au SIG P2022 pour se défendre ?

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et par rapport à l'article, les ambulanciers ont été bousculés par lesdit CRS, donc je doute qu'ils retournent leurs veste en fin de compte. Quant aux pompiers, ils sont applaudis à chacune de leurs interventions.

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Tout ce que vous sortez sonne faux, Laurent Lefort. Les riches qui voient leur Porsche brûler partiront ailleurs, c'est tout. C'est tellement habituel en France, ce pays du Quart-Monde perdu en Europe ! L'Europe serait vivable pour tout le monde, y compris tous les partis dits populistes, sur ce continent s'il n'y avait pas ce pays d'escrocs, d'égoïstes forcenés où règnent des gens venus d'ailleurs, mus par une religion qui est surtout une idéologie nationaliste dont le but est de nous anéantir...

Écrit par : Géo | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

« France, ce pays du Quart-Monde perdu en Europe »

« pays d'escrocs, d'égoïstes forcenés où règnent des gens venus d'ailleurs, mus par une religion qui est surtout une idéologie nationaliste dont le but est de nous anéantir... »

Parce que cette vision de la France que vous nous donnez, Géo, serait donc conforme à sa réalité...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et pourtant Géo, c’est bien la Deutsche Bank qui a le plus grand nombre de procès aux fesses, et cela haut la main, si celle-ci venait à faire faillite, son action ne valant quasiment plus rien, alors qu’elle représente 70% du PIB de l’Allemagne, cela nous ramènerait à Weimach, et pas sûr que l’on puisse mettre cela sur le dos des Francais. Ladite Allemagne qui en accord avec le traitre Tsipras, a rendu un Grec sur trois, très pauvres. N’avez-vous pas vu le nombre d’agences bancaires pillées à Paris ? Et je pense également que les chaînes d’info style BFMC, C-News etc...etc...vont prendre cher très bientôt. Nous on a préféré continuer à raquer 365.- par année pour entendre des conneries.

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

En revanche, Géo, je suis d’accord sur le fait qu’on ne voit que très très peu, les treize voir, quatorze millions d’adeptes, de la religion de paix et d’amour.

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et voilà...pour qui souhaite travailler et le fait savoir:

https://www.facebook.com/sputnik.france/videos/298289234151594/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

A 18,60 Euros il y a une année, celle-ci est à 8.08 ce jour. Le collapse financier arrivera peut-être avant même la sortie du gouvernement italien de la zone Euro.

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et vu le contexte en France, il n'y aura aucun accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Fin mars 2019, cette technocratie dictatoriale s'effondrera. Voir peut-être même avant, puisque certains gilets jaunes souhaiteraient aller chercher Juncker, sa cyrose du dos et, sa sciatique du foie.

Écrit par : Laurent Lefort | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Désolé, pas de fesses de bouc pour moi.

Une héroïne:

https://youtu.be/grvsPh8dWbU

Total soutien.

Écrit par : Daniel | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, je l’ai postée en commentaire sous le précédent sujet de ce blog, cette bouleversante scène, Daniel:

https://www.facebook.com/christian.sempolit/videos/1934356266647667/

Vous n’havez pas de FB donc n’avez sans doute pas pu accéder au lien...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/12/2018

Eheh! Si les lycéens et les étudiants entrent dans la danse, cela va jerker!

http://www.revolutionpermanente.fr/

Par exemple:

http://www.revolutionpermanente.fr/Tolbiac-800-etudiants-votent-le-blocage-et-le-soutien-aux-Gilets-jaunes

Écrit par : Daniel | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Daniel,
Pas seulement les étudiants et les lycéens qui sont entrés dans la danse des gilets jaunes. Il y a les ambulanciers, le personnel de santé, bientôt les chauffeurs uberistes, les livreurs de repas... Même en Belgique, Bulgarie et un peu Genève ça bouge...

Vous allez voir que pour mettre ce mouvement à genoux, hélas, serait et le plus dangereux serait comme des extrêmes droites français disaient (ou souhaitaient?) que bientôt les "Vermines" d immigrés/immigrants entreraient dans cette danse. Tout en sachant que l extrême droite les détestent à mort mais il n hésitent pas à les pousser et les encourager à aller casser avec eux...Tout ça est pour appliquer la leçon que Trompe veuille infliger à Macron et le remettre à sa place comme un ancien vassalisé parmi tant d autres ...La règle de Washington est est que si tu n obéis pas, je ne te protège pas des terroristes (fabriqués et soutenus par Washington) et si tu t entêtes trop je te les envoie moi-même...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

Laurent Lefort & Hélène Richard-Favre @ Vous devriez lire ce billet :
http://mstepczynski.blog.tdg.ch/archive/2018/12/05/emmanuel-macron-gorbatchev-francais%C2%A0-295912.html

Écrit par : Géo | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

C’était déjà fait, Géo. Merci malgré tout du conseil.

Et si jamais, à la suite de l’article que vous nous recommandez, voici qui pourrait peut-être vous intéresser au cas où l’article vous aurait échappé:

http://www.slate.fr/story/170259/indispensable-taxe-carbone-entrave-liberte-brise-reves-gilets-jaunes?fbclid=IwAR1U3FMwGLUcGOOvHjcZxvC34J3dksQSu1ubApJBWm-rVvX26LonGY_9CYI

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

Madame Richard-Favre,

Je peux ouvrir la page fesses de bouc, mais la vidéo ne marche pas.

"Laurent Lefort & Hélène Richard-Favre @ Vous devriez lire ce billet :
http://mstepczynski.blog.tdg.ch/archive/2018/12/05/emmanuel-macron-gorbatchev-francais%C2%A0-295912.html"
Viens de placer un commentaire sous ce blog. Passera, passera pas?
Bref, encore un qui n'a rien compris...
Ca en fait beaucoup. Les aristos ne comprennent jamais rien quand leur monde peut s'écrouler. La preuve que l'autre n'a RIEN compris: Macron n'est pas le Gorbatchev, il est le Eltsine: la vente du pays à des intérêts étrangers. Exemple: Alstom vendu à general electric. C'est de la haute trahison.

Écrit par : Daniel | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire l'article de slate:
"Les «gilets jaunes» peuvent-ils dire sérieusement que la misère progresse?"

Mais quelle insulte, cette question!

Ce Gérard Horny n'est pas un journaliste, mais un partisan. Je n'ai qu'une question à cette triste personne: combien gagne-t-elle? A-t-elle une famille à nourrir, des transports à assurer? Il est nécessaire de savoir d'où elle éructe ses statistiques et qui - comme l'autre step - s'en sert pour ne rien comprendre à rien.

Manifestement ces aristos dans l'âme si ce n'est dans le pouvoir ou le portefeuille ne comprennent rien à l'INJUSTICE, eux qui NE la VIVENT PAS.

Écrit par : Daniel | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel@ Vous vous enferrez à chaque commentaire. Vous sombrez. Vous vous prétendez marxiste : quelle analyse aurait fait Marx des gilets jaunes ?
Pourquoi les communistes voulaient s'appuyer sur la seule classe ouvrière ? Parce que c'est la seule qui ne possède rien d'autre que sa force de travail. Comment vivent la plupart de ces gilets jaunes ? De combines plus ou moins louches, d'allocations, de subventions, d'aides à ceci ou à cela. De trafics divers, au noir. Vous accusez les gens qui ont du mépris pour les gilets jaunes de mépris du peuple ? Ridicule. Vous rejoignez (...) Pascal Décaillet dans ses délires populistes (alors là, oui, le terme populiste est justifié). Ces combinards se la jouent extrémistes ? C'est le défaut de la France, son côté vraiment puant. Le mouvement des gilets jaunes est principalement malsain parce qu'il est du côté du pire. Ils ne veulent pas de solution, ils veulent foutre le bordel. C'est leur problème, mais vous, Daniel, vous venez une fois de plus (après vos délires sur le fait que les Américains ne sont jamais allé sur la Lune, que c'est le Mossad qui a crée le 9/11...) de démontrer votre total manque de jugeote.
Vous êtes un petit révolutionnaire de salon, rien de mieux.

Écrit par : Géo | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

J'apporte une petite précision. Les CRS avec une bande jaune sur le casque, font partie de la Police. Ceux arborant une bande bleue, avec une grenade, font partie de la Gendarmerie, donc relevant de l'armée.

Une petite précision utile pour le samedi 8.

Écrit par : Laurent Lefort | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

A force de vouloir taper trop vite et d'en oublier la moitié... mea culpa.

Les CRS avec des casques noirs et, une bande jaune sur le front, sont bien entendu policiers. Le numéro de la section est inscrite sur leurs dos...ou leurs grades, pour les officiers.

En revanche, ceux arborants des casques noirs et, une bande bleue, ne sont pas CRS, mais font principalement partie de la BAC. La mention "Police" figure sur leurs dos.

Les gendarmes mobiles portent quant à eux, un casque bleu, avec une grenade dorée à l'avant. Sur leurs dos, seule la mention "Gendarmerie" figure.

Écrit par : Laurent Lefort | 05/12/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai appris que les policiers en ont assez que leurs millions d'heures supplémentaires soient des heures cumulées, reportées, non payées(...peut-être même jamais payées). Un des trois syndicats de police appelle à la grève. Il pense que si le technique, la logistique, l'administratif font grève et démonstration publique (donc cortège), les forces sur le terrain qui auront besoin d'eux seront empêchés dans leur travail et logiquement cesseront leur travail. C'est une forme d'appel non dit de faire Gilet Jaune ce samedi 8 décembre.

Je n'ai pas retrouvé l'article. Quelqu'un qui aurait un moment de libre pourrait en faire la recherche avec ces quelques occurrences: Police ras-le-bol.

Oui! Le casseur, c'est lui! Il a cassé les gens, les institutions, l'industrie, la réputation de la France... La liste est longue.
https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/la-verite-sur-les-casseurs

Le vrai macron?
https://www.youtube.com/watch?v=558Rz6CZakk

Un peu plus loin, en laissant tourner le youtube, un autre continue où Macaron se fait ramasser par un eurodéputé belge qui le met à nu en mettant le doigt sur ses valeurs usurpées de liberté, égalité et fraternité.

Bizarre, Jupiter se cache depuis trois semaines. Il commémore beaucoup à l'étranger. Ce dernier week-end, il était allé consoler le Président de Serbie après l'avoir - ô maladresse - froissé, il y a quelques mois, en le reléguant sur un siège à l'arrière, derrière le président voyou du Kosovo lors d'une cérémonie très protocolaire. Tout-à-coup, un ancien détail prend une importance dépassant son grand pays, la France et le mal qu'elle vit. A ses ministres de tout assumer, y compris l'inconséquence du président invisible.

Écrit par : Beatrix | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Beatrix, pour les déclarations du secrétaire général Alexandre Langlois, d'un des syndicats de police, voici le lien que vous cherchez : https://www.youtube.com/watch?v=mvbvFlNaAXY. A voir...

Les véhicules blindés de la gendarmerie, basée près de Versailles, sont prêts à être mis en branle : https://www.youtube.com/watch?v=KWh7UA43bK0

Macron ne fait que gagner du temps pour enterriner lundi, le pacte de migration à Marrakech.

Et pour être parfaitement précis sur la terminologie, il s'agit du PACTE DE MIGRATION DE REMPLACEMENT. C'est écrit noir sur blanc. Mais rien à voir avec les délires sur le grand remplacements avancés par les horribles xénophobes facistes, pédophiles et beaufs, de l'extrême-droite, cela va de soit.

Écrit par : Laurent Lefort | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Le Conseil National finira sans doute par refuser cette ignomonie et cet acte de haute-trahison, j'aimerais que l'on nomme les véritables traîtres à la patrie et à la démocratie après le vote. A commencer par Manuel Tornare et Carlos Sommarugga. Cela en fait déjà deux.

Écrit par : Laurent Lefort | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Une véritable crise de conscience s'impose, certes, mais que de retard car dès Mitterrand on pouvait flairer que le vent avait tourné du mauvais côté.

Commence accepter dès l'époque Sarkozy que des salariés travaillant en plein temps contrairement à ce qui se passait auparavant ne puissent plus se payer un appart, dorment sous les escaliers d'un immeuble, passent é une douche publique au matin avant de repartir au boulot?

Que Sarkozy réforme le droit de grève en disant publiquement en riant que désormais quand il y aura grève on ne s'en rendre même plus compte?

Que Valls tourne une manifestation en faisant tourner les participants presque comme un chien après sa queue…!?

Que le Parlement ne comprenant en son sein plus aucun député salarié ne soit plus qu'une chambre d'enregistrement?!

Écrit par : Mère Tricota | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je pense que là, les gilets jaunes sont bien énervés. Et comme d'habitude, les habituels crasseux d'extrême-gauche pour tout détériorer.

https://www.youtube.com/watch?v=YCOgNKWeffA

Écrit par : Laurent Lefort | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Merci de cette vidéo, Laurent Lefort.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.