09/12/2018

Gilets jaunes, réactions

Capture d’écran 2018-12-09 à 00.15.59.png

Sur un réseau social bien connu, j’ai relayé, pour info, les propos de Louis XX, Prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou.

Je vous invite à les découvrir indiqués ci-dessus en bleu, ils ont été publiés en réaction aux événements qui secouent la France en ce moment.

Certain(e)s d’entre vous auront peut-être lu ou vu ou entendu la comparaison qui est établie entre l’actuel Président français et Louis XVI.

Je vous suggère cette mise au point.

Que la personne qui me l’a indiquée et qui se reconnaîtra en soit remerciée. Il importe, en effet, de ne pas trop et tout mélanger.

Vous aurez tout loisir, ainsi, d’observer qui a affamé le peuple. Eviter les mauvais amalgames est toujours ça de pris.

 

Commentaires

Très intéressante, la mise au point de dame Marie Sigaut. Mais aussi unilatérale que ses adversaires. Les guerres de louis XIV ont coûté très cher au peuple français. Le Roi garant du bien-être du peuple face aux horribles marchands est donc une vision pour le moins idéaliste des choses.
Il y manque déjà l'aspect important de la religion : le catholicisme, religion de l'aristocratie, la Réforme religion de la bourgeoisie...
Ajoutons à cela une pincée de Siéyès, sur le côté "épuration ethnique" de la Révolution française. Relevons d'abord que la France s'appelle France et non plus Gaule, ce qui n'est pas rien. Les Francs viennent de Franconie et on soumis les Gaulois. Les maîtres sont Francs, le peuple est gaulois. Cela s'est payé très cher et cela explique aussi le côté sauvage des jacqueries, mais aussi ces épisodes de "routiers" s'installant dans un château et pillant les campagnes. Cherchez Aymerigot Marques, par exemple...
Ce côté assez extrême des manifestations françaises ne trouve-t-il pas ses sources de ce côté-là de l'Histoire ?

Écrit par : Géo | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Le mouvement de contestation dit Insurrection des Gilets Jaunes devrait changer de plan et de stratégie. ils ne doivent plus venir à Paris chaque Samedi. D une part, ça leur coûte cher aux participants qui en principe n ont pas les moyens financiers de le faire à maintes reprises donc cette insurrection va certainement s essouffler.

S ils pensent qu un blocage doit se faire et que c est leur seul moyen, ils doivent le faire chacun dans sa propre région.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

On ne reprochera pas à Mme Sigaut de me pas aimer Emmanuel Macron et de le tenir - évidemment - pour responsable de tout ce qui se passe en France actuellement.

En revanche, lorsqu'on s'intitule historienne, il me semble que la déontologie commanderait d'apporter des faits que l'on pourrait mettre en parallèle entre Louis XVI et Emmanuel Macron et non pas comparer M. Macron à ceux qui avaient réellement intérêt à faire disparaître Louis XVI. Sa manière tellement unilatérale de présenter l'Histoire nous empêche de prendre cette Dame au sérieux.

Écrit par : Michel Sommer | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Madame Favre,
Magnifique comparaison de l’historienne Marion Sigaud, entre le soulèvement du peuple lors de la révolution française et celui d’aujourd’hui.
Il faudrait tirer des leçons de cette belle analyse de Mme Sigaud, à savoir :

- relever les effets délétères de la franc-maçonnerie à partir de l’époque 1789 jusqu’à nos jours,

- relever les effets délétères de la dette avec intérêts à partir de cette époque jusqu’à nos jours, les
intérêts profitant exclusivement aux propriétaires des banques, qui ne font pas partie du monde du travail
et qui sont de vrais parasites ( il n’y a que les banques nationales qui sont acceptables).

- relever que le système royaliste n’est pas un mauvais système, car il représente l’archétype de la famille,
du père de la nation, qui aime son pays, qui se répercute dans le monde individuel, dans toutes les
familles... où les relations humaines sont préservées
et d’observer que ce système hiérarchique naturel est le moins pesant pour le peuple, par sa forme
pyramidale, dont le roi occupe le faîte contrairement au carcan, par exemple, d’un système communiste,
où les relations humaines vraies ne peuvent s’exprimer.

Écrit par : Richard Kohler | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et puis, j'ai été un peu léger : j'ai oublié de parler des fermiers généraux...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferme_g%C3%A9n%C3%A9rale

Écrit par : Géo | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Dans ce cas, Monsieur Géo, pouvons-nous dire que les Français dits “de l'immigration“ sont en position de reprendre l'argument de Siéyès à leur compte, parce que formant un sous-prolétariat, ou font-ils plutôt partie du groupe des envahisseurs ?
On aimerait aussi demander au duc d'Anjou quels moyens macro-économiques il souhaite mettre en oeuvre pour sortir la France du marasme, l'éloquence étant loin de remplacer les connaissances techniques indispensables pour le faire (pas de panique, chez les Orléans c'est pareil).
La France, toujours elle, étant devenue la fille aînée du marxisme depuis les années 1950, Madame Sigaut ne sort pas des rails avec sa vision d'une économie sans sources de financement.

Écrit par : rabbit | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Ce billet aura au moins eu le mérite de démontrer que l'on peut être de droite et adversaire, voire ennemi, comme les sympathisants nazis parmi les Français et les cagoulards qui ont suivi de Gaulle à Londres. Il est clair pour moi que les royalistes et les catholiques sont pour moi aujourd'hui des adversaires, et demain très probablement des ennemis...

Écrit par : Géo | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Sieur @Géo dit:" Il est clair pour moi que les royalistes et les catholiques sont pour moi aujourd'hui des adversaires, et demain très probablement des ennemis..."

-- Contre les royalistes, d accord avec vous et c est nouveau, soit!.

-- Mais que vous soyiez contre les Catholiques (et les Musulmans certainement), on le savait bien sur vous depuis belle lurette! même s ils représentent au bas mot 35% de la planète-terre soit 2.6 milliards mais bonne route vous seul contre ces 2.6 milliards... La mégalomanie n a pas de frontière géo-politique à la gomme...

Écrit par : Charles 05 | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Vous êtes bien optimiste sur le nombre de catholiques, Charles 05. Les églises sont vides de leur côté aussi, que je sache. Et puisque vous m'interpellez, je vous rappelle que ces gens ne sont pas neutres quant à nos vies. Ils sont contre l'avortement. Théoriquement, cela peut s'expliquer. mais dans la réalité des choses, on apprend qu'entre deux maux on choisit le moindre. Les cathos sont aussi opposés à toute forme d'intervention en fin de vie. Pas d'euthanasie, bien sûr, mais aussi pas d'aide au suicide. Il faut que le bonhomme boive la coupe jusqu'à la lie, sa vie ne lui appartenant pas mais à "notre Seigneur J-C"...
Mais cela n'est encore rien. Il n'y a pas si longtemps, les médecins croyants s'opposaient à l'administration d'antalgiques aux mourants. Leurs souffrances étaient envoyées par "notre Seigneur" pour qu'ils expient leurs péchés. Donc pas de morphine, rien.
J'aimerais bien croire en un être supérieur pour maudire ces salopards, mais j'ai bien peur qu'ils mourront tranquillement de leur belle mort, après une vie bien remplie de tortures infligées à leurs patients...

"Monsieur Géo, pouvons-nous dire que les Français dits “de l'immigration“ sont en position de reprendre l'argument de Siéyès à leur compte, parce que formant un sous-prolétariat, ou font-ils plutôt partie du groupe des envahisseurs ?" La réponse est dans la question, ce me semble...et d'ailleurs, la composition ethnique des gilets jaunes saute aux yeux...

Écrit par : Géo | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

D'accord avec tous les arguments de Géo concernant l'Eglise catholique et ses positions sur la vie et la mort. Seul petite nuance: je préfère écrire que je suis contre le catholicisme et l'islam plutôt que contre les catholiques et les musulmans.

Écrit par : Mère-Grand | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Géo,

Vous dites que mes chiffres de 2.6 milliards(catholiques et musulmans) sont trop optimistes. Avez-vous d autres chiffres moins optimistes, vous? Il y a un truc sur le net qui s appelle Wiki.

Je vous signale que dans 30 ans, ils seront presque à 50% que ça vous plaise ou pas. Moi, ça me plaît puisque cela leur plaise et ils font ce qu ils veulent. Ils ne vont pas ni vous sonner ni moi non plus pour avoir l autorisation d avoir un enfant en plus......

In fine, je ne comprends pas pourquoi les catholiques vous tapent autant sur les nerfs quant à l euthanasie et l avortement. Peut être, vous êtes sans savoir que les trois religions dites mono-théistes sont contre ces deux sujets-"pêchés" des trois mono théistes mais il n y a que les "cathos" qui vous em......., pourquoi donc?

Écrit par : Charles 05 | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Mère Grand,

Et pour la 3 ème religion mono-théiste, càd la Religion Juive, autorise-t-elle l Euthanasie et l avortement? Juste pour ma gouverne, si vous arrivez à m éclairer...Merci

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Celle-là, on l attendait impatiemment :"C est la Russie de poutine qui est derrière les Gilets Jaunes"

Autrement dit, les classes pauvres/très pauvres et la classe moyenne françaises sont descendues dans la rue car la Russie de Poutine les a influencés, sinon ils ne seraient pas descendus manifester et bloquer tout. Autrement dit, ils seraient restés peinard chez soi et au chaud.. Double peine...

Si l'ampleur de la mobilisation des Gilets jaunes est telle qu'elle a concentré l'attention de la presse, une société de cybersécurité voit derrière ce mouvement spontané... des comptes «liés à la Russie». La France se penche sur la question.

https://francais.rt.com/france/56526-russie-derriere-gonflage-sur-reseaux-mobilisation-gilets-jaunes

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

La réaction des Gilets Jaune serait de se dire: "Que faire maintenant"
Si Macron est désormais placé à un tournant, Eux-même et beaucoup d'autres qui ont participé ou pas au mouvement, le sont aussi.
La question dans l'esprit de chacun à l'heure où les GJ appellent à l'Acte V, est de savoir comment ces rapports de force vont s'exercer et quel acteur audacieux va-t-il s'avancer pour défier le pouvoir en place et de savoir si celui-ci sera assez marquant et déterminant pour remporter la grande adhésion.

En tout cas, l'heure n'est plus aux négociations de bouts de chandelles (que soit dit en passant, c'était aussi histoire de taxes sur le droit à cette énergie, la fabrication du suif et de la cire était réservée). Ce que veulent les GJ, a été gagné en précisions pendant ces dernières semaines de mobilisation: vivre dignement de son travail, retrouver leur souveraineté dans le modèle de société et d'économie qu'ils avaient forgé depuis presque un siècle dans de coûteuses luttes. Ils veulent que le gouvernement respecte les institutions et les instances populaires, Que l'appareil de justice fasse correctement son travail en respectant les outils que le peuple lui a mis à disposition - chose que macron s'était dépêcher de déraciner et de pervertir pour en faire son arme contre le peuple - c'est dire qu'il y avait chez lui, intention préméditée de faire du mal au pays. Même si on n'a pas la science des mots sur ses observations, ce qui est observé, agit et demeure en mémoire.

Il y a une réelle inquiétude entre ce que l'on désire et ce qui va en résulter. Elle nous habite tous ce soir, à la veille de l'Acte V. Même les plus éloignés du mouvement retiendront leur souffle?

Démission du Chef de l'Etat? Ou des Ministres?
On passe à la VIè République ou on rafistole la Vè
On sort de l'UE et de l'OTAN et de l'Euro? (les vraies racines de la perte d'identité et de l'appauvrissement du pays sont les pouvoirs illégitimes supra-nationaux).

Interrogations et sentiments légitimes. Tout est possible.
Quelle que soit l'issue, quelle réception lui faire ou quelle interception...Et comment la gérer?

https://www.les-crises.fr/linsurrection-et-apres-par-michel-onfray/

Écrit par : Beatrix | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

"Démission du Chef de l'Etat? Ou des Ministres?
On passe à la VIè République ou on rafistole la Vè
On sort de l'UE et de l'OTAN et de l'Euro?"
Vous rêvez.
Après une phase de surprise et d'hébétude, le pouvoir est en train de fourbir ses armes comme on l'a vu samedi. Cela va devenir une guerre d'usure dont nul ne peut prévoir l'issue. Les pauvres hélas! ont moins de moyens que les riches. Souhaitons qu'ils tiennent le coup!

Et déjà les parasites (style Onfray) tentent d'en tirer profit. Rien de ce qu'il propose n'est nouveau pour les Gilets Jaunes. Il essaie d'acrocher son wagon à un train sur les rails depuis 3 semaines. Il en profite pour baver sur Mélenchon et tous les autres, oubliant au passage qu'il l'a soutenu. Mais Mélenchon a commis le crime impardonnable d'avoir voté "oui" en 2005. Onfray est un spécialiste pour falsifier l'histoire.

Écrit par : Daniel | 10/12/2018

Répondre à ce commentaire

«  "Démission du Chef de l'Etat? Ou des Ministres?
On passe à la VIè République ou on rafistole la Vè
On sort de l'UE et de l'OTAN et de l'Euro?"
Vous rêvez.
Après une phase de surprise et d'hébétude, le pouvoir est en train de fourbir ses armes comme on l'a vu samedi. Cela va devenir une guerre d'usure dont nul ne peut prévoir l’issue. »

Je vous rejoins, Daniel. Je l’ai souvent exprimée ici, l’incertitude de l’issue, vous le savez.

Quant à Onfray et à ses « connaissances » on avait pu les apprécier lorsqu’il s’étonnait que des groupes nazis existent encore en Europe. C’était au moment où « Aube dorée », en Grèce, faisait parler d’elle. A l’évidence, il ignorait tout de ce qui se passait et se passe encore en Ukraine.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/12/2018

Ca, ça devrait faire très peur à l'élite:
https://francais.rt.com/france/56542-a-toulouse-militants-extreme-droite-extreme-gauche-cote-a-cote-maire

Commentaires anonymes:
"Dans la rue, il n'y a pas d'extrême droite, ni d'extrême gauche, il y a le peuple qui sait qui le viole depuis trop longtemps et qui veut la peau de son violeur."

"C'est de ça qu'a peur l'oligarchie"

"le vrais cauchemar des élites c'est l'union du peuple."

Etc.

Écrit par : Daniel | 10/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.