Rendons à César...

Imprimer Pin it!

Capture d’écran 2018-12-20 à 11.54.34.png

Les réactions fusent, sur les réseaux sociaux, alors que l’on a appris que Nicolas Sarkozy avait été prié par Emmanuel Macron de le représenter à l’investiture de la nouvelle présidente de la Géorgie, Salomé Zourabichvili.

Quoi que l’on pense de l’ancien Président français ou de l'actuel, laissons au premier la réussite que furent les accords qu’il avait mis en place avec son homologue russe de l'époque, Dmitri Medvedev.

C’était en 2008, rappelez-vous, la Géorgie était entrée en guerre contre la Russie.

Alors que, souvent et à tort, certains commentateurs ont comparé ce qui se passe en Ukraine à ce qui s’était passé en Géorgie, là, au contraire et précisément grâce aux accords instaurés par l’entremise des deux Présidents français et russe, le calme a pu être rétabli.

Pour le reste, saluons plutôt le fait qu’Emmanuel Macron délègue à l’un de ses prédécesseurs une tâche pour le seul fait qu’il ait une bonne connaissance de la situation.

Que d’aucuns y voient je ne sais trop quelle intention là-derrière les regarde.

Il n’en demeure pas moins que, pour m’être trouvée en Géorgie en 2008 et en 2009, je sais combien le fait que les tensions aient pu être atténuées a été salué.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel