Le menace russe, parlons-en!

Imprimer Pin it!

Capture d’écran 2018-12-24 à 15.20.54.png

Cet interview circule sur les réseaux sociaux, elle a été indiquée en commentaire sous un précédent sujet de ce blog par un intervenant qui se reconnaîtra et que je remercie.

Alexeï Pouchkov, personnalité russe à la trajectoire que je vous invite à découvrir ici, répond à toutes sortes de questions d’actualité qui lui sont posées de manière directe.

L’entretien dure environ une heure trente, nombre de points de vue qui y sont livrés rejoignent ceux qui ont été exposés ici et qui m’ont valu d’être perçue comme l’oeil de Moscou.

Vu sous un autre angle, on peut aussi estimer que ce que j’ai écrit et qui résultait d’analyses et d’observations menées à partir de références diverses se trouvent, pour bon nombre d’entres elles, confirmées par ce qu’énonce Alexeï Pouchkov.

Il va néanmoins de soi que je laisse mes chers détracteurs libres de visionner ou pas cet entretien. S’ils le veulent bien, ils apprendront encore bien au-delà de ce qui a été proposé sur ce blog.

Alexeï Pouchkov est, certes, habile, il répond parfois sans répondre ou détourne la question mais le plus souvent, ses propos sont nets et clairs.

Je pense que prendre le temps de suivre cette heure trente-cinq d’entretien vaut la peine même si, je le conçois, en cette veille de Noël, d’autres occupations vous retiennent.

Joyeux Noël à toutes et tous!

Commentaires

  • Bonsoir chère Hélène, je tiens tout d'abord à vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année, entourée de tendresse, d'amitié et d'amour... et merci d'être le trait-d'union entre des peuples qui ont tant en commun.

  • Je remercie ce blog d avoir mis cet entretien que je viens d écouter, même un peu long mais qui vaut certainement la peine d être vu et écouté voire re-écouté. Ce M. Alexei POUCHKOV est très brillant et par dessus tout il a de l humour et il maîtrise à merveille la langue française...

    Un seul point sur lequel je ne suis pas d accord et qui concerne les raisons réelles de la guerre contre la Syrie (mais qui suis-je sauf un simple citoyen lambda!) quand il nie le rôle néfaste militaire et étrangère contre la Syrie après le refus de M. Assad et de la Syrie en 2008-2009 quant au passage du Gazo-duc Qatari sur son sol.

    Tout d abord et dune part, de tels féodaux et seigneurs qataris (comme par ailleurs saoudiens)ne supportent pas un refus car pour eux " L Achat de l Homme est acquis, il faut juste fixer SON prix (sinon l accueillir dans leur consulat à Istanbul, par exemple).

    D autre part, à ne pas oublier que le Qatar est le texan Exxon-Mobile et Exxon-Mobile est le Qatar!

    Bonne Fêtes de Fin d Année et Merci à Voix et à Mme Hélène Richard-Favre.
    Charles 05

  • "Un seul point sur lequel je ne suis pas d accord et qui concerne les raisons réelles de la guerre contre la Syrie (mais qui suis-je sauf un simple citoyen lambda!) quand il nie le rôle néfaste militaire et étrangère contre la Syrie après le refus de M. Assad et de la Syrie en 2008-2009 quant au passage du Gazo-duc Qatari sur son sol."
    Sur ce point, Alexeï Pouchkov a raison. Le truc du gazoduc n'est qu'un prétexte, vu que la décision de liquider l'Etat syrien a été prise dès 2001 si ce n'est même avant dans un plan de "remodelage" du MO comme l'a révélé Wesley Clark dès 2007. C'est le régime sioniste qui a été à la manoeuvre dès le début et notamment pour les attentats du 11 septembre. Le but des sionistes est de pousser en avant partout les islamistes qui ne sont que des marionnettes appelées à détruire les Etats laïques et à semer le chaos. Le plan allait jusqu'à la destruction de l'Iran ce qui aurait permis la création d'un grand israël une fois toute opposition dans la région détruite.

  • @Daniel,

    En Syrie et tout d abord, l histoire du gazoduc et/ou du pipeline, il n y en a pas un seul mais plusieurs, nuance!

    Néanmoins, je comprends bien que le Gazoduc qatari n est pas ni la seule ni la raison principale de la guerre étrangère contre la Syrie afin de la détruire et la raser. De même pour le projet sioniste du Nil à l Euphrate promis par "Dieu et leur livre saint!"

    Par ailleurs, le remodelage du proche orient en est la raison principale incluant ce gazoduc qatari (abordé en 2 minutes par M. Pouchkov) mais le reste d 1 hr 28 minutes sont des Vérités.

    Par ailleurs, il ne faudrait pas oublier que le présumé gazoduc qatari était sensé passer aussi via la Turquie, suivez mon regard, et que ce projet est tombé à l eau. L autre "pipeline" saboté, hélas, était celui de l Iran qui était sensé passer autant par l Irak que la Syrie. De ce fait et entre autres, Trump restera en Irak...

    https://arretsurinfo.ch/les-politiques-du-pipeline-en-syrie/

    https://reseauinternational.net/syrie-guerre-du-gaz-assad-obstacle-au-gazoduc-qatar-turquie/

    Bien à Vous et Bonnes Fêtes de Fin d Année.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel