01/01/2019

2018-2019

Capture d’écran 2019-01-01 à 01.31.02.png

                                                                capture d’écran youtube

Franchir le cap d’une année, en aborder une nouvelle, est un moment à la charge symbolique toute relative. 

On le fête ou pas, on s’échange voeux et baisers, bonnes résolutions tout autant.

Il arrive aussi que ce moment soit moins heureux. 

Pour ma part, il s’ouvre sur un départ. A l’aube du dernier jour de l’année qui s’est achevée, un être cher à mon coeur s’en est allé.

La musique adoucit les moeurs, dit le proverbe. Elle atténue tout autant la peine.

Alors voici à écouter  et à lire

Meilleurs voeux à vous toutes et tous, merci d’accompagner ce blog de votre lecture et de vos réflexions!

  

Commentaires

Je vous présente mes plus sincères condoléances.
Que la santé pour vous et vos proches vous accompagne durant cette nouvelle année.

Écrit par : Daniel | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Mme Hélène Richard-Favre,

Je vous adresse toute ma sympathie.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Douleurs à propos de nos disparus...

Mais

nous les pouvons
placer au fond de nos cœurs-jardins
en leur dernier repos

Bien en pensée
fleur à vous offerte

avec vous

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Merci à vous, Daniel, Charles 05 et Myriam Belaokovsky.

Ma tristesse est d’autant plus profonde que l’année s’est ouverte sur un deuil et refermée sur un autre. Et cela, après de précédents départs d’êtres très chers qui ont ponctué ces années dernières et peu à peu décimé le cercle de mes plus intimes.

Pourquoi je vous en parle ici? Parce qu’à force de partager avec vous, des liens se sont créés et que je ne suis pas un robot :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Il se crée des liens, un contact

comme, en un jour de désespoir total atterrir sur la blogosphère TDG… à la recherche, par photo, d'un visage humain… voire chaleureux.

Préservons en ces temps d'intelligence artificielle notre statut d'être humain...à
ressenti unique propre à chacun d'entre nous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je partage votre peine, ayant à vivre la même situation. Je n'ai jamais aimé faire de vœux en début d'année et cette année encore moins que les précédentes.

Ce qui m'apaise c'est de penser que je reverrai mes biens aimés, qu'ils sont en temps de repos et de paix. Que nos vies sont faites de cycles, comme la terre d'ailleurs, et que c'est pour cela que nous éprouvons des sentiments pour certains, certaines, et pas pour d'autres gens. Nous avons nos âmes sœurs et nous nous reconnaissons dans nos vies respectives.

Que cette année vous remplisse de cette sérénité apaisante et chaleureuse afin que votre esprit et votre corps soient en harmonie. Car plus on vieillit, plus on doit affronter et surmonter ces départs dont certains nous affectent bien plus que d'autres.

Bien à vous et merci pour votre travail d'information objective.

Si je peux me permettre ici, j'ai pu visionner les vœux du Président Poutine et j'ai vu un Président qui a su être un homme profond, juste un homme, comme M. Ueli Maurer, le temps de s'adresser à leurs concitoyens.
Rien à voir avec tant d'autres.

Écrit par : Corélande | 02/01/2019

Répondre à ce commentaire

Corélande,

Toute ma sympathie et mes pensées en partage avec vous et vos proches!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 02/01/2019

Merci, chère Madame Hélène Richard-Favre! Depuis très longtemps l'opinion d'expression francophone n'était pas aussi russophobe que de nos jours. Depuis des lustres, l'opinion russe n'était pas aussi aliéné du discours de calomnie et de haine, qu'avec l'horreur on lit et entend dans les média francophones. Votre voix d'amitié, quoique soliloque, reste d'autant encore plus précieuse. À Vous et à tous les fidèles de Votre blog, je Vous prie d'agréer les meilleurs vœux pour l'année 2019, en provenance de Moscou, de Russie.

Écrit par : Pavel Katchalov | 03/01/2019

Répondre à ce commentaire

Merci de ces lignes en direct de Moscou et de vos voeux qui me touchent, Pavel Katchalov.

Au plaisir de poursuivre ces échanges avec l’ensemble de celles et de ceux qui y participent, russophiles pour la plupart, russophobes pour certain(e)s irréductibles qui, comme vous avez pu le constater, sont aussi de la partie, liberté d’expression oblige...

Après tout, l’espoir de voir les plus irréductibles soudain réaliser que l’obstination à diaboliser un pays est plus contre-productive qu’autre chose reste ainsi ouvert...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/01/2019

Répondre à ce commentaire

Un peu grâce à vous et votre blog, j'envisage un petit voyage à Perm en Russie cette année, une envie oubliée et réactivée... Merci, X

Écrit par : krai | 03/01/2019

Répondre à ce commentaire

Krai,

Vos mots sont un baume en ces jours un peu éprouvants que je traverse. Puisse cette « envie oubliée et réactivée » devenir réalité, je vous le souhaite. Tenez-nous au courant, le cas échéant!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.