22/01/2019

Contre le cynisme

1847921499.jpg

                                                                                             photo@H.R.-F

Il y a à peine plus de deux ans, je publiais ce sujet de blog

Tandis que l’association italienne AASIB.org, qui a déjà tant oeuvré au secours de victimes, s’engage à présenter la candidature d’Anna TUV au Prix Nobel de la Paix, c’est à la soutenir que je vous invite.

Parce que cette guerre qui n’en finit pas dans le Donbass, nos médias n’en parlent plus beaucoup sinon plus du tout. Et même, l’ont-ils évoquée qu’ils ont, le plus souvent, relayé la cause sinon le parti-pris à défendre.

Combien de sujets de ce blog n’ont-ils par été consacrés à relever le double standard qui prévalait à ce qu’on nomme, ici, information?

On peut se lasser de répéter la même antienne, la considérer vaine au vu de la résistance qui y fait face. Et pourtant non.

Car l’engagement, ici, n’est pas en faveur d’une politique ou d’une autre.

Il est de refuser le deux poids et deux mesures qui préside le plus souvent à nombre de traitement de sujets.

Dans le cas de la guerre en Ukraine, en l’occurrence, nombre de journalistes sont souvent passés par-dessus les relations ancestrales et, certes conflictuelles, qu’elle entretient avec la Russie.

Cependant, piétiner l’Histoire -même très douloureuse- d’autant de peuples pour exciter, au contraire, leurs divisions, n’a rien de constructif.

Mais ce procédé du « diviser pour régner » est si rôdé qu’il s’applique à chaque occasion de contrôle à prendre d’une région, d’une population, voire d’un pays.

Merci à vous, dès lors, de considérer la candidature d’Anna TUV au Nobel de la Paix comme signe à transmettre à une communauté internationale du refus de sa partialité souvent observée.

Essayer de bousculer ses préjugés est un défi. Relevons-le au nom de l’apaisement entre nos peuples, nos valeurs et notre Histoire commune.

 

Commentaires

Mme Hélène Richard-Favre, vous dites à juste titre:"" Mais ce procédé du
« diviser pour régner » est si rôdé qu’il s’applique à chaque occasion de contrôle à prendre d’une région, d’une population, voire d’un pays.""

Permettez-moi d ajouter que non pas seulement prendre le contrôle voire même
d un pays mais de le massacrer sous des belles idées et des belles images.
On parle aujourd hui de plus en plus de l Irak. Qu a t on fait d elle il y a 16 ans et dès 2003 à ce jour?

C était la guerre des USA et consorts pour installer la Liberté et la Démocratie là bas en Irak, c est beau, non? Et pour le faire on procédera à une guerre pour la "Liberté", guerre "Si Propre", quasi-chirurgicale et guidée par nos satellites très intelligents et qui peuvent voir et lire même les chiffres d une plaque minéralogique d un véhicule sur sol irakien. Vous imaginez comment est-elle si propre que ça cette guerre appelée IRAQI FREEDOM (=Iraqi LIBERTé). Même Mme Madeleine Albright avait justifié l ampleur du massacre de 1.5 millions d Irakiens dont 50 000 enfants de bas âge devant un journaliste américain stupéfait par le massacre , entre autres d un demi d enfants de bas âge en disant:"Liberty Has No Price", sic (...quelles saloperies!)

Rappelons-nous du discours mémorable de M. Dominique de Villepin à l ONU et le refus de la France de participer à cette sale guerre, sujet évoqué souvent à raison sur ce blog.

Rappelons-nous aussi de ce qu a dit entre autres sur l "Iraqi Freedom"
M. Elie Barnavi, philosophe, professeur émérite de l Occident et ancien ambassadeur d Israel à Paris:"Les bons docteurs de ce monde prescrivent des remèdes aux soit dit "les malades" mais qui n aboutissent en fin de compte qu à tuer ces patients et à quoi bon une telle médecine dite pointue et très développée du 20ème et 21ème siècles?"

Voulez-vous qu on parle aussi du Vietnam, de l Afghanistan, du Pakistan, de la Yougoslavie, de la Libye, de la Syrie et de l autre pauvre le Yémen...où 100 000 enfants sont morts par la famine, le manque d eau et de soins, la choléra et les bombes et où chaque 10 minutes un enfant de bas âge meurt là bas soit 150 enfants/24 hrs?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Addendum à mon texte (en attente)

Le mémorable et inoubliable discours de M. Dominique de Villepin à l ONU contre la guerre de l Irak dite IRAQI FREEDOM

https://www.youtube.com/watch?v=RNxU-tN8qNc

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

...texte et addendum désormais publiés, l’attente a donc trouvé son terme :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 23/01/2019

"Combien de sujets de ce blog n’ont-ils par été consacrés à relever le double standard qui prévalait à ce qu’on nomme, ici, information?
(...)
Il est de refuser le deux poids et deux mesures qui préside le plus souvent à nombre de traitement de sujets."
Exemple et illustration:
https://francais.rt.com/france/58377-france-4-assaut-ados-pour-denigrer-russie-rt-france

Aujourd'hui l'actualité est très amusante quand on considère le thème proposé ici. Donc le résident de l'élysée apporte son soutien au président auto-proclamé du Vénézuéla (une Constitution et son respect, c'est quoi au juste?) et il est fâché quand Salvini apporte son soutien moral aux Gilets Jaunes. Il y a les bonnes manifestations et les mauvaises...

La politique actuelle émet dans certains une telle puanteur que ça en devient irrespirable. Avec tous ces psychopathes et leurs larbins il y a de quoi s'inquiéter.

Écrit par : Daniel | 24/01/2019

Répondre à ce commentaire

Erratum:
Avant dernière ligne: dans certains pays une telle...

Écrit par : Daniel | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

Grâce à votre billet, Merci Hélène, j'ai découvert, en suivant les liens que vous indiquez, l'ouvrage de Frédéric Pierucci que voici: https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-16-janvier-2019.
Enfin quelque chose sur la vente d'Alstom-Turbines à General-Electrique et Alstom-Transport à Siemens que je cherchais vainement. Aucun journal n'a songé à y faire une quelconque investigation sinon que d'avoir balancé des suggestions abracadabrantes, mais qui ont surtout servi à éconduire les questions de bon sens.

Oui! le piège américain, les médias français sont complètement entrepris par les manipulateurs américains parallèlement aux grandes entreprises stratégiques d'état comme Alstom ou Total. Mais ces journaleux du petit écran s'en rendent-ils compte au moins?
Je crois que oui. Ils s'en rendent bien compte, mais comme ils sont bien payés pour cela, pourquoi hésiter d'autant plus qu'ils se savent nuls et veules, incapables de satisfaire aux exigences éthiques et réglementaires du journalisme. La corruption les en a fait des corrupteurs, des menteurs, des manipulateurs. Mieux, des vecteurs de déstabilisation humaine et sociale. Par eux, toute la société respire l'air vicié par les pièges américains qu'ils déploient à tire d'aile et de temps.

Et nous en Suisse? Les banques suisses en premier. En sont elles conscientes? La formulation du piège américain m'était venues aux lèvres spontanément l'autre jour, dans les discussions avec mon conseiller bancaire et, silencieusement, nous avons souris tous les deux d'un air entendu. Je crois qu'ils en sont conscients jusqu'en bas de l'échelle. L'énigme de s'en faire prendre vient de beaucoup plus haut et nos élus nationaux - Mme Widmer Schlumpf par exemple qui plaidait coupable avant toute interpellation - devraient se mettre au travail en écoutant les craintes du peuple qui est beaucoup plus perspicace. Des lois nationales de protections ne sont en rien du protectionnisme. Une mise en garde contre tous les types de manipulation, d'abord contre celle des médias audio-visuels doit être mise en place par les citoyens et non par des animateurs payés avec nos redevances plus l'argent des corrupteurs.

Écrit par : Beatrix | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.