26/01/2019

BHL chez les Helvètes

Bernard_Henri_Lévy.jpg

                                                                                      image @wikipedia

Peut-être avez-vous vu cette émission de la Radio Télévision suisse (RTS) qui a invité Bernard-Henri Lévy sur son plateau?

D’abord seul, ce qui est inhabituel dans cette émission de débat, il a ensuite été rejoint par trois autres invités et la correspondante de la RTS à Bruxelles.

Le débat a été nourri.

Le vibrant plaidoyer de Pierre-Yves Maillard en faveur d’une Europe plus sociale a dû être nuancé sinon refroidi par les précisions d'Isabelle Ory, journaliste à Bruxelles.

Pour le reste, les échanges entre Slobodan Despot et le philosophe à la chemise blanche auront donné droit à quelques escarmouches sinon plus encore, en fin d’émission.

Un internaute a, pour sa part, relevé la part belle que le service public suisse a faite à Bernard-Henri Lévy, connu pour ses plagiats et ses impostures intellectuelles.

Saluons toutefois le fait que l’émission ait été diffusée en direct...

  

Commentaires

On peut effectivement regretter que la RTS ait fait la promotion du livre de BHL mais cela correspond à la couleur politique du médias sensé ne pas en avoir.

Écrit par : norbert maendly | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et même pas d'entartrage du Botul confit? Les traditions se perdent. C'est vrai que nous sommes en Suisse. Rappelons que cette o..ure a soutenu tous les massacres commis par l'otan, les yankees et le judenland. Et les nazis en Ukraine. Ce type a du sang sur le mains et sa chemise. Pour la rts, il faut bien remplace le tarik définitivement indisponible pour cause de fornication. Décidément le mensonge se porte bien. Mais attention les mensonges vont voler en escadrilles à l'approche de juillet.

Écrit par : Daniel | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Franchement, si la TSR n'a plus que ça à offrir, elle est tombée bien bas. Heureusement qu'il y avait M. Despot, toujours aussi pertinent et juste.
J'en ai plus qu'assez de voir une partie des Genevois "singer" avec de plus en plus d'empressement ce qui se fait de pire chez nos voisins Français.

Écrit par : Ariane Grazioli | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Cet homme qui n'a plus de crédibilité et d'écoute dans son pays, a trouvé ici des journaleux pour lui laisser tout loisir de sa propagande. C'est un scandale et c'est à jamais que je ne regarderai plus les émissions de ce genre à la TSR. Cette dernière est vraiment en train de creuser sa tombe.

Serafe et plus billag va finir le travail et la mort de la TSR peut advenir. Elle nous donne quotidiennement la preuve que l'on a plus besoin d'elle puisque ces émissions sont des copier-coller des chaînes françaises.

Tout comme la radio romande on l'on entend quotidiennement des invités et autres experts venant de France, des unis parisiennes particulièrement, pour faire des commentaires sur tous les sujets.
Tout ce temps perdu, ne laisse donc plus la place à nos infos régionales, cantonales ou fédérales qui nous sont de premières importances.

Écrit par : Corélande | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Cela en dit long sur l'état du journalisme, ailleurs dans le monde, et, malheureusement, de plus en plus en Suisse aussi. La RTS, autant que la RSR, et les médias in corpore, n'arrêtent pas de faire défiler sur leurs plateaux, et dans leurs rédactions, les vieux fossiles (Alain Duhamel sur la question des gilets jaunes ??) et tant d'autres, co-responsables du marasme économique et politique dans lequel l'Europe se trouver, pour avoir prêcher la bonne parole depuis quarante ans.

Écrit par : Bruno Hubacher | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Comment peut-on inviter un individu pareil, co-responsable de milliers de victimes arabes ???

Écrit par : Richard Kohler | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Elles ne sont pas qu'arabes ses "victimes"! Il y a aussi les gens qui sont allés voir ses films et ses pièces!

Écrit par : Dominique Degoumois | 26/01/2019

Une fois de plus, honte à la Suisse !

Écrit par : Richard Kohler | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

"Comment peut-on inviter un individu pareil, co-responsable de milliers de victimes arabes ???"
Et Russes. Et chrétiennes en Syrie et Irak.

Personne pour porter plainte contre lui pour apologie de crimes de guerre et contre l'humanité? Et incitation à la haine.

Écrit par : Daniel | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Mme Hélène Richard-Favre,

Vous avez bien fait de nous informer sur cette émission de la RTS en direct
puis des réactions des collègues-contributeurs ci-dessus qui sont à la "hauteur" de la bassesse de cet individu.

Au fait, de tel personnage infecte comme BHL, vaut-il la peine d être écouté? Je suis sûr que non. Actualité oblige, moi, j ai même apprécié encore plus les Gilets Jaunes quand ce BHL les a traités de fachos! Alors, je me suis dit qu ils devraient être mieux que je pensais puisque ce BHL les a critiqués avec son insolence et mensonges coutumiers, vous me diriez que ma réaction était un peu épidermique, soit!

Il essaie toujours de les ramener à ses rêves irréalisables mais qui deviennent des cauchemars et des génocides pour les autres (Irak et Libye entre autres puis la Syrie...Remarquez, on ne l a pas entendu ni sur le Yémen quand un enfant meurt chaque 10 minutes là bas soit 150 enfants de bas âge /24 hrs ni sur les 180 gazaouis assassinés depuis une année, par exemple..) Il ne sert nullement les causes qu il prétend défendre bien au contraire (ceci est son problème et non pas le nôtre et tant mieux).

Je pense que ses idées de ses 71 ans font naufrages car personne ne l écoute plus sauf peut être la RTS! Et pourquoi donc la RTS et hélas? Pour faire la promotion de son livre ou de sa pièce de théâtre, le «Looking for Europe», jouée à Broadway par lui-même en novembre 2018 et étiqueté par le New Yorker comme UN Rayon de Lumière, boff...

In fine, bilag n est plus mais c est SERAFE qu on paie pour des invitations d énergumène pareil... Et nous voulons des émissions RTS pour notre argent et non pas celle de BHL...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Vos réactions à toutes et tous témoignent de l’effet produit par la présence bien mise en valeur de BHL, déjà par le fait que, comme je l’ai indiqué dans le sujet, ses contradicteurs n’ont été invités à le rejoindre qu’après quelques minutes et non dès le début de l’émission.

Pour rappel, voici quelques autres sujets que j’avais consacrés à l’homme à la chemise blanche et sur tous les fronts pour, cela va de soi, prêcher la paix.

La suite, on l’a vue... ne serait-ce qu’en Géorgie en 2008, en Ukraine sur le Maïdan, en Lybie avant cela...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/05/31/bernard-henri-levy-moi-democrate.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/02/bhl-j-ai-parfois-l-impression-que-je-suis-une-voliere.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/12/17/bhl-le-protecteur.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/01/04/quand-arte-met-au-point.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Cela dit, je vous invite malgré tout à visionner l’émission si ce n’est déjà fait.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Où trouve t on a Genève des tartes à la crème de qualité???? Un vieux fond de tarte, avec de la crème à raser doit faire l'affaire!

Écrit par : Dominique Degoumois | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

HRF@ Vous avez censuré mon commentaire ? Je n'en reviens pas, je n'attendais pas cela de vous...
Lisez ce que pense Ingrid Riocreux de l'uniformisme dans son dernier ouvrage, vous y trouverez ce que je pense de vous.

Écrit par : Géo | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Géo,

Avant de vous insurger, de vous offusquer même avec quelques bémols, envoyez-moi ce commentaire que j’aurais « censuré »! Je n’ai strictement rien reçu de vous, pour votre information.

Mais au moins ai-je l’honneur d’apprendre que vous n’auriez pas pensé de moi ce que je n’ai évidemment pu faire vu que je n’ai rien reçu de vous!

Donc, un conseil avant de vous emporter en vain et à tort, tenez compte de la remarque que j’ai souvent faite ici, des bugs existent qui, soit ne délivrent pas même les commentaires sur la plateforme qui les reçoit, soit les laisse quelque part en rade sur le tableau de bord de ladite plateforme où ils sont adressés...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Une Europe plus sociale, c'est une Europe qui fait payer plein pot leurs impôts à toutes les multinationales partout en Europe! Plus de paradis fiscaux en Irlande et au Luxembourg! Comme début c'est déjà bien! Pour ce qui est de (bhl) son père et lui même ont fait leur fortune en pillant les forets africaines, pas de quoi bomber le torse, et c'est mitterrand qui les a renfloué en plus!

Écrit par : Dominique Degoumois | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Madame Richard-Favre, vous avez eu l'outrecuidance de censurer un commentaire de Geo? comment avez-vous pu? est-ce que la terre va s'arrêter de tourner? le soleil de briller? la neige de tomber? Eh bien rien de tout cela. On peut très bien vivre sans lire les rodomontades de Geo.
Quant à BHL, on est en droit de regretter que la RTS lui offre un heure de marketing et ce à nos dépens.

Écrit par : Jean Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Aurais-je eu cette « outrecuidance », pour reprendre vos termes, Jean Favre, que, sait-on jamais si l’on se réfère au fameux « effet papillon », le sort de notre planète s’en serait peut-être vu affecté...

Le problème est que, comme vous l’aurez lu, je n’ai pas même eu l’honneur de découvrir la prose dont l’auteur s’est plaint de la censure!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

J adhère à votre réplique, @Mme Hélène-Richard Favre, éditrice de ce blog ainsi qu à celle de @Jean Favre.

Il faudrait ajouter ce que Géo a insinué en s adressant à Mme H.R.-F. en disant:"(...)Lisez ce que pense Ingrid Riocreux de l'uniformisme dans son dernier ouvrage, vous y trouverez ce que JE PENSE DE VOUS*" n est pas ni chic ni fin, pour rester poli...Si chaque fois que quelqu un (surtout l éditrice/ l éditeur d un blog) écrive quelque chose non reçue voire censurée et qui ne plaît pas à l autre, on va attaquer sa personne, ça devient lamentable...

Bien à Vous.
Charles 05

*L entre parenthèse est de mon fait.

Écrit par : Charles 05 | 26/01/2019

+1000 pour le commentaire de Bruno Hubacher.
Il vaut la peine de lire les différents articles de son blog qui sont toujours très fouillés et pertinents.
En fait le sujet suivant est en plein dans ce fil de discussion sur le "journalisme" (lire: la propagande de l'aristocratie oligarchique et ploutocratique):
http://bhubacher.blog.tdg.ch/archive/2019/01/13/la-fabrique-de-l-intox-296690.html

Maintenant, je ne vais pas pouvoir dormir avant de lire la prose de géo qui est si importante qu'il crie à la censure. Allez géo, un bon mouvement!

Écrit par : Daniel | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Eh oui, ce commentaire jamais reçu de Géo se fait attendre...
Je guette et veille, rien ne vient...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Ingrid Riocreux :
https://vimeo.com/301210971

Écrit par : indian | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Indian,

Message affiché sur la vidéo:

« Erreur du player

Le player a rencontré un problème. Nous le remettrons en service dès que possible. »

Cela dit, merci de revenir au sujet plutôt que de commenter un propos relatif à un commentaire jamais envoyé par son auteur...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Si vous le prenez comme ça, une vidéo pas si éloignée du débat ceci-dit, en attendant Géo... vous ne m'y reprendrez plus.

Écrit par : indian | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

On peut aussi attendre Godot, ce sera sans doute tout aussi intéressant :-)

Indian, Ingrid Riocreux, dans la vidéo dont le lien que vous nous avez indiqué est toujours défectueux par le message qu’il affiche et que j’ai copié-collé plus haut, dit qu’elle est invitée partout, par le Grand Orient de France entre autre et aussi, tant ses propos sont appréciés par tous.

Elle a raison de dire que la langue est malmenée, elle a peut-être raison aussi de relever que les médias dits alternatifs singent d’autres médias. Mais sur la désinformation, elle a d’illustres prédécesseurs qui ont travaillé de manière particulièrement intéressante.

Pour ma part et en tant que linguiste, j’ai consacré plusieurs travaux à l’analyse de discours, à l’énonciation et aux marques de l’affectivité dans la langue, au discours politique et à l’étude des stratégies à l’oeuvre dans le fonctionnement du discours polémique.

Le discours médiatique est un discours de pouvoir. Or comme tout pouvoir, il rend compte de ce qui doit l’être selon des critères établis.

Aussi bien, la désinformation ne date pas de nos jours et de nombreuses études ont été et restent menées sur les moyens dont elle dispose pour se répandre...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

Parler d'un commentaire jamais envoyé et d'une vidéo pas encore vue, intéressant :-)

Écrit par : indian | 27/01/2019

Répondre à ce commentaire

:-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je tiens à remrcier ici géo pour avoir attiré mon attention sur Ingrid Riocreux que je ne connaissais pas. Voilà une dame qui partage des qualités certaines avec notre hôte, dont l'amour de la langue française (contrairement à l'autre goujat qui trouve la langue allemande romantique, même s'il ne la comprend pas...) et le goût contre la désinformation. Qu'on en juge dans cette excellente émission:
https://francais.rt.com/magazines/interdit-d-interdire/55226-interdit-dinterdire-culture-numero-12

D'un mal - le mouvement d'humeur de géo - peut parfois sortir un bien. Car la dame n'y va pas de main morte sur les "médias" (pourris) qui ne sont que des organes de propagande.

Écrit par : Daniel | 28/01/2019

Répondre à ce commentaire

Merci du lien à RT, Daniel. J’avais vu cette émission fort intéressante.

Merci aussi de ce passage de votre commentaire: «Voilà une dame qui partage des qualités certaines avec notre hôte, dont l'amour de la langue française (contrairement à l'autre goujat qui trouve la langue allemande romantique, même s'il ne la comprend pas...) et le goût contre la désinformation. »

Et justement, voici, en relation avec le terme de « perroquet » qu’emploie Ingrid Riocreux...L’analyse et l’interview datent d’il y a près de 5 ans déjà...vous me direz ce qui a changé depuis :-)

https://fr.sputniknews.com/analyse/201402061022746256-quand-les-perroquets-parlent-de-poutine/

On peut aussi l’écouter, comme indiqué après le 1er paragraphe.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2019

Répondre à ce commentaire

PS: lien à la fameuse émission indiqué dans ce sujet ci-après:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/03/vladimir-poutine-en-ligne-directe-252579.html

A signaler, rapport de cause à effet ou pas, que depuis lors, la RSR n’a plus estimé utile ou bienvenu de m’inviter à quelque débat que ce soit...

Une fois, « Infrarouge » m’avait proposé de participer à l’une de ses émissions sur la Russie mais je m’y trouvais justement. Et c’était aussi bien ainsi.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 28/01/2019

Répondre à ce commentaire

Allez Géo,
Racontez-nous ce que vous vouliez dire.
C’est peut-être intéressant !
R.K.

Écrit par : Richard Kohler | 29/01/2019

Répondre à ce commentaire

Richard Kohler& Daniel@ "C’est peut-être intéressant !"
Je vous recommande vraiment très très chaleureusement la lecture du dernier livre de Ingrid Riocreux, les Marchands de nouvelles. C'est un pavé mais cela se lit très facilement et cela fait plaisir de voir que nous ne sommes pas seuls, et que nous sommes défendus par une personne d'une telle classe et d'une telle intelligence !
Quand vous serez au chapitre "uniformisme", vous n'aurez plus besoin de mon commentaire...

Écrit par : Géo | 29/01/2019

Répondre à ce commentaire

Bien, dans ce cas, Géo et puisque vous voici enfin sorti de votre silence, merci de nous préciser ce que veut dire: «Quand vous serez au chapitre "uniformisme", vous n'aurez plus besoin de mon commentaire... »

Car comme vous vous vous êtes emporté pour aussi vite me voir en censeur, à tort je le répète, vos éclairages et vos précisions sur votre manière de m’avoir associée à cette auteure du livre que vous nous recommandez seront les bienvenus.

Par ailleurs et si vous avez pris le temps d'ouvrir les liens que j’ai indiqués en relation avec la méthode perroquet et la manière d’utiliser le langage que je pointe dans l’émission de la RSR à laquelle j’avais été conviée, vous aurez sans doute pu constater la réaction du journaliste qui ne s’attendait pas à ce que je me concentre sur sa façon d’user de la langue pour faire passer son point de vue.

Ma formation de linguiste et l’orientation que je lui ai donnée en relation avec les théories de l’énonciation sont autant d’instruments utiles pour déceler les marques de subjectivité et d’appartenance idéologiques qui traversent, entre autre, le discours médiatique.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/01/2019

Répondre à ce commentaire

A NE PAS MANQUER:

https://antipresse.net/la-redemption-de-bernard-henri-levy/

Écrit par : Marie B. | 30/01/2019

Répondre à ce commentaire

"Bien, dans ce cas, Géo et puisque vous voici enfin sorti de votre silence"
Eh bien résumons : je suis interdit chez Pascal Décaillet, chez Jean-Noël Cuénod et modérément accueilli chez les autres pendant que l'infâme Corto peut couvrir les plateformes TdG et 24 heures de ses insanités, après avoir coulé le blog de ce malheureux Jenni.
A partir de là, vous me concéderez le droit d'être de mauvaise humeur. Je veux dire, relativement aux blogs...

Écrit par : Géo | 30/01/2019

Répondre à ce commentaire

...en tous les cas, de quoi méditer, Géo... Merci d’avoir rompu ce silence qui devenait pesant.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/01/2019

Lisez le dernier billet de Décaillet : La politique sans les partis. Alors qu'il y a peu, il défendait la Vème République, soit la République monarchique parfaitement et totalement anti-démocratique. Donc Décaillet veut un Monarque et dissoudre tous les partis (sauf, bien sûr, le parti du Monarque, mais il ne le dit pas, cela va de soi...).
A votre avis, cela vous fait penser à quoi ? En tout cas, je comprends que Décaillet et son image contraire Cuénod, qui voudrait probablement aussi un seul leader, si possible maximo, mais du parti contraire, trient sérieusement les interventions sur leurs blogs de propagande...

Écrit par : Géo | 31/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.