16/02/2019

Les financiers et les médias, oui, le Kremlin et eux, non

Capture d’écran 2019-02-16 à 22.39.05.png

Bien, alors au cas où vous l’ignoreriez, les Républicains français en marche ne seront pas suivis pour leur campagne aux européennes, par les média de propagande que sont RT France et Sputnik.

Car il s’agit d’un fait établi de source sûr, selon la formule, ces média ne sont pas fiables. 

En d’autres termes, parce que les plus grands titres de la presse française sont, pour ce qui les concerne, aux mains de financiers, ils seraient de facto étrangers à toute désinformation quelconque. 

Autant dire qu’il n’y a rien à voir, vous l’avez compris, avec un quelconque Kremlin et tout ce qu'il implique!

Lisez cet article, paru en novembre 2016 dans La Tribune de Genève, journal qui n’a, pour l’heure, pas encore été qualifié d’organe de propagande ou de complot!

Vous y trouverez de quoi méditer sur qui exerce quelle influence et comment.

Ce petit extrait vous donnera un aperçu de l’indépendance des médias français au regard du russe exclu par LREM:

En France, des titres aussi prestigieux que Le Monde, Libération, Le Parisien ou Les Echos sont désormais contrôlés par des financiers ou des industriels. L’un après l’autre, les éditeurs ont jeté l’éponge.

 

Commentaires

Ces médias, détenus exclusivement par les oligarques, ont encore une énorme puissance, mais elle va en déclinant avec l'évolution tant dans la confiance que les peuples peuvent leur accorder que dans les habitudes... leur capacité de nuisance ira en s'étiolant elle aussi et je m'en réjouis.

Écrit par : Ariane Grazioli | 17/02/2019

Répondre à ce commentaire

Votre article, Mme H.R.-F., est bien construit, comme d habitude, Merci.

D après le dernier paragraphe en bleu, j ai relevé ce commentaire sur la Suisse/TDG: Voici un copié-collé et il vaut ce qu il vaut!

-------------------------
" La situation est certes un peu différente en Suisse mais il ne faut pas se faire trop d'illusions. La Tribune ne survivrait pas sans ses annonceurs. Pour citer un exemple, le milieu automobile fait paraître 100x plus d'annonces dans ce journal que le milieu cycliste. Devinez lequel va réellement soutenir la Tribune (même si elle fait semblant d'être neutre) ?
5
0
Signaler un abus
Répondre

Sandra Nicaud
13.11.2016, 06:20 Heures

-------------------------

Quant à la France (1 er paragraphe en bleu), hélas que ce fabuleux Etat n en est plus ni un si fabuleux comme on l aurait aimé l être mais plusieurs Etats dans l Etat français.

Chacun de ses Etats fait sa propre loi et les confrères-états l appliquent et ils se font renvoyer mutuellement l ascenseur et la boucle est bouclée.

Voici une liste non exhaustive des noms de ses Etats, à compléter certes :)

-- Etat perso de M. Macron.
-- Pour rester dans le sujet, Etat des Médias!
-- Etat de Bercy.
-- Etat du Quai d Orsay.
-- Etat des barbouzes et de la Piscine.
-- Etat de Washington, de la CIA et de l "autant" (Otan) en emporte le vent.
-- Etat de Fabius qui salue Al Qayda/Al Nosra qui fait du bon boulot en Syrie.
-- Etat de Bruxelles, certes.
-- Etat de Total, Elf, Renault, Peugeot, Citroen...
-- Etat des fabricants d armes.
-- Etat de la Saoudie, du Qatar, des Frères Musulmans, des Salafistes coupeurs de mains et de têtes.
-- Etats du Crif, du Conseil pour les musulmans de France, des Catholiques...
-- Etat des Anti-Arabes, Anti- Musulmans, Anti-Juifs, Anti-Chrétiens et Anti-Catholiques, Anti-Palestiniens, Anti-Noirs, même Anti-Français...et Anti Tout...
-- Etat de M. Caseneuve qui a dit:"le Djihad n est pas un délit en soi"
-- Même l Etat :) du comment agrandir son zizi existe ...comme quoi...
-- Etc...etc..

Sur ce, Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/02/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.