De Paris...

Imprimer Pin it!

Capture d’écran 2019-03-15 à 10.07.19.png

                                                                      capture d’écran Le Monde

Comme vous le savez, un procès nous oppose, cinq plaignants et moi-même, à Cécile Vaissié et à son éditrice.

L’auteure de l’ouvrage intitulé « Les réseaux du Kremlin en France » est une universitaire dont la réputation est soulignée par ses soutiens.

Pour ce qui me concerne, il semble que mon parcours académique et professionnel ait échappé à l’oeil pourtant avisé de Madame Vaissié.

Qu’à cela ne tienne, ils sont connus de qui a pris le temps de s’y intéresser.

Le fait est que, selon elle, je serais « femme au foyer ». Avec tout le respect que je porte à celles qui le sont, je suis au regret de dire que tel n’est pas mon cas.

Inutile de dire que l’enquête menée par Madame Vaissié a exigé nombre de recherches. Je vous propose de découvrir cet article paru sur le site Les Crises..

Les audiences se poursuivent cet après-midi...

 

Commentaires

  • Tiens-nous au courant et bon courage!

  • Mme H.R.-F.,

    J ai lu un peu en diagonale le long article sur le Livre de Mme Vaissié d après le site Les Crises cité dans votre article.

    Je formule quelques remarques d avant goût et j y reviendrais plus tard:

    1--Cette dame n a aucune connaissance ni expérience concernant les sujets économiques ni de la Russie ni de l ancienne union soviétique. Ce qu elle raconte n est pas supérieur à ce qu un citoyen lambda cogite sur ce sujet avec une bière à la main au café du commerce, place du village.

    2--Comment traite-t-elle deux noms d anciens et honorables ministres français comme M. Jean Pierre Chevènement et M. Hubert Védrine ?

    J ai repris (copié-collé) ce paragraphe de l article du site les Crises sus cité: "Hubert Védrine, sans conteste un de nos plus grands Ministres des Affaires Étrangères, est donc réduit à « un homme politique français connu pour ses sympathies pour le Kremlin ». On en déduit que pour Mme Vaissié tout homme politique honnête ne peut avoir que de l’antipathie pour le Kremlin.

    Enfin, M. Jean-Pierre Chevènement est donc dans le même cas qu’Hubert Védrine..."

    3--Elle parle de M. Chevènement comme Un homme politique français connu pour ses sympathies pour le Kremlin donc il est quasiment, aux yeux de Madame, un "malade pro-poutine" puisqu il n est pas ni à son goût ni à ceux qui bénissent ses écrits. Au fond qui fait des procédures bâillons sauf les anti-Poutine ..

    4--J en passe sur l insulte de bas niveau de dire que telle ou telle est Femme au Foyer!. Vive la politesse et le féminisme alors! Et quand un/une concierge insulte la femme au foyer, il y a de quoi s interroger sur l honnêteté intellectuelle de tel/telle concierge-mercenaire.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • "il semble que mon parcours académique et professionnel ait échappé à l’oeil pourtant avisé de Madame Vaissié."
    La haine anti-russe rend aveugle. Tant d'affirmations au conditionnel ou non fondées, et elle prétend que sa démarche avait été scientifique. Ou comment se ficher de la gueule du monde. Dans son cas je pense même qu'elle fait preuve de racisme.

    Que n'étudie-t-elle les réseaux d'Israël en France, au RU et aux USSA! Il y a matière à écrire une encyclopédie.

    Généralement on prête aux autres ses propres pratiques. Je vous laisse deviner à quelle pratique je pense. Certainement la même à laquelle vous pensez.

  • Merci de vos commentaires que je ne publie que maintenant, à savoir très tard, après 10 heures d’audience!

    Hier, un peu moins, juste 8 heures :-)

    Vous aurez de quoi lire les compte-rendus dans les différents médias qui ont été présents.

  • Aperçu de l’enquête très fouillée menée par l’universitaire:

    https://m.youtube.com/watch?v=endtJqrivXo

    L’interview est datée du 12 avril 2016

  • Et premiers échos...

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/03/16/une-enquete-fouillee-selon-cette-universitaire.html

  • "Aperçu de l’enquête très fouillée menée par l’universitaire:"
    Désolé, mais je ne supporte pas cette personnne. Les extraits publié sur le site les-crises me suffisent pour constater la stupidité et la malveillance de ses propos.
    Moralement je pense qu'elle est très laide.

  • @Daniel,

    Vous dites que cette Professeure est très laide moralement, ça se peut!

    Mais elle a fonctionné comme un mercenaire loin d être increvable. J espère que la première baffe viendrait de l audience du 14-15 mars 2019 et on verra bien en bien ou en mal et on compte sur Mme H.R.-F.!

    Pour le reste, il y aurait une suite parce que les anti-Poutine ont le droit d en causer mais troller d une manière d une concierge, ça ne passerait plus. Nous, les Pro-Poutine n avons jamais traité les Anti- d adeptes de procédures bâillons. Nous n avons jamais traité les Anti-Poutine genre Mme Vaissié ni d être une concierge ni d être des mercenaires-idiots-utiles voire des trolls, Dieu Merci.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Daniel,

    Il n'y a qu'à lire, ici... :

    https://blogs.mediapart.fr/albert-herszkowicz/blog/140319/les-lobbyistes-de-poutine-tentent-de-la-baillonner-soutien-cecile-vaissie

  • Écrire ici ce qui est écrit sur Hélène-Richard est inélégant et inexact. C'est aussi mal la connaître et même ne pas la connaître du tout. Si ces nouvelles n'avaient pas grand intérêt, ça se saurait, et ses ouvrages gracieux ne nous auraient pas captivés, comme ils le font si bien, évoquant tels qu'ils sont les sentiments et les idées. Et quand bien même, en omettant son prénom, certaine tenterait de la briser en la foulant aux pieds, Hélène Richard-Favre tiendrait-elle toujours une place de choix dans la littérature, autant qu'un Aragon, puisqu'ainsi on le nomme, un Eluard et un Sartre, qui sont cités comme des objets. Pourfendeurs, lecteurs en travers des illusions perdues, ont bien du soucis à se faire sur leur quête du bonheur, qu'ils cherchent très très loin d'où il serait caché ou ne sauraient le voir s'il était devant eux.

  • Et oui et dans son « enquête fouillée », Madame Vaissié a laissé passer cette appréciation donnée de mon oeuvre par l’Institut français de Saint-Pétersbourg qui, a priori, ne s’aligne pas sur les positions du Kremlin...donc ne figure, à l’évidence pas dans le livre de cette universitaire:

    https://www.institutfrancais.ru/fr/saint-petersbourg-nord-ouest-russie/helene-richard-favre

  • L’article du journal « Le Monde », repris sur ce site, « International News »:

    http://www.tellerreport.com/news/--before-the-17th-chamber--the-trial-of-the-%22kremlin-networks%22-.rybd0n9DP4.html

Les commentaires sont fermés.