Complicité des uns, complicités des autres

Imprimer Pin it!

Capture d’écran 2019-03-17 à 10.02.33.png

                                                                                capture d’écran franceinfo

 

A propos des actes de violence commis hier à Paris, le Premier Ministre français estime que ceux qui les « excusent » ou qui les « encouragent » s’en rendent « complices ». 

Il est toujours intéressant de constater comment les agressions commises par les uns ne seraient pas semblables à celles commises par les autres.

Et de fait, comment la complicité des uns ne serait pas celles des autres.

Avant-hier, je me suis entendue signifier par la défense des prévenues dans le cadre du procès qui m’a opposée à Cécile Vaissié et à son éditrice, que je « fréquentais »  des « mercenaires ».

Oui, tout simplement parce qu’on a constaté que, sur Facebook, je « taguais » le nom d’un volontaire  dans le Donbass.

Je tague, donc je fréquente.

Il va de soi que celui qui ne s’est jamais caché financer le bataillon Azov, n’est pas un « mercenaire ». Mieux ou pire, à choix, il n’a pas été précisé par la partie adverse que lui, je ne le « fréquentais » pas. 

Et pourtant, il a été, l’est-il encore, on ne peut pas le savoir, il a en tous les cas été résident genevois au bénéfice d’un forfait fiscal.

La « femme au foyer » que Madame Vaissié me déclare être dans son « enquête fouillée » qui est « installée au bord du Lac Léman » comme elle l’a dit à la barre, n’aurait pourtant pas eu des centaines de kilomètres à parcourir pour le « fréquenter ».

Non seulement je ne me suis jamais rendue dans le Donbass mais je suis marraine d’une association caritative en faveur des enfants de cette région du sud-est de l’Ukraine.

Alors oui, pour la complicité d’actes de violence mais pas selon des sélections obligées. 

 

Commentaires

  • C'est toujours l'histoire de la "paille et de la poutre". En fait, au cours de mon existence déjà longue, j'ai souvent constater à quel point l'humain était prompt à couvrir la personne qu'il n'aime pas de ses propres défauts. Par exemple, lorsqu'une personne me traite de collabo, je me dis automatiquement qu'acheter un tel exemplaire de l'Humanité ne doit pas coûter bien cher. Lorsqu'un tel me traite de menteuse, je m'aperçois rapidement qu'il n'est pas capable d'aligner deux phrases sans y glisser un mensonge aussi gros que sa bêtise... Bref, soyez attentif aux qualificatifs dont on vous affuble... vous pouvez être sûre que ce n'est qu'un effet miroir (la plupart du temps).

  • Le mensonge est vérité et la vérité est mensonge. En route pour 2084.

    Un bel exemple qui démontre que le IVème Reich est bien présent en Europe:
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+TA+P8-TA-2019-0157+0+DOC+PDF+V0//FR

  • Daniel,

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/03/18/un-parlement-des-textes-et-autres-considerations.html

  • J adhère à ce que Ariane Grazioli dit. Hormis l histoire de la paille et la poutre, il y a une autre citation libanaise qui dit: C est le chameau qui se moque du bossu et si ce chameau pouvait voir ses bosses, il tomberait de honte si la honte est encore une des qualités requises à tout être honnête et normalement constitué.

    Par ailleurs, Mme Vaissié, soit dit universitaire, dit avoir fait une enquête (universitaire et académique cette fois-ci? j en doute!) fouillée à Genève pour conclure à quoi? Que telle est une femme au foyer bien que de l être n est pas une honte mais le cas échéant une fausse/fake news même punissable par la loi...

    Néanmoins, une telle affaire de "foyer" est une question intime et privée et mal placée comme me dire que je suis incompétent car casanier. De telle info ne vise qu insulter gratuitement et Mme Vaissié était gourde de l avoir dit.
    Souvent, se taire est plus rentable que dire n importe quoi. Et comment a t elle obtenu de telle fausse info sauf se baser sur des mercenaires, des faussaires et des trolls qui lui soufflent dans l oreille cette "gigantissime" info

    Bien à Vous...
    Charles 05

  • Mini-Addendum:

    Mes respects à toutes et à tous les Femmes/Hommes au foyer. Votre travail ne se voit que quand il n est pas fait..

    Par ailleurs et si vous l êtes ainsi, ce n est pas une insulte au fond sauf dans l esprit de celle/celui qui veut vous insulter pour autre raison ...L un n empêche pas l autre...

  • Charles 05,

    La question n’est pas le fait d’être ou de ne pas être au foyer, vous l’aurez bien compris. La question est que lorsqu’on affirme à maintes reprises avoir mené une enquête fouillée et qu’on ignore tout du parcours professionnel et académique de la personne dont on parle, on n’est très loin de l’enquête.

    On est au minimum, dans l’absence de toute enquête sérieuse. Et si une maison d’édition se satisfait d’un travail aussi bâclé, salué, qui plus est, par de très nombreux médias, c’est que le sérieux de l’enquête n’a pas été une condition préalable de publication et encore moins d’écho médiatique.

    Voilà où on est, dans un foyer particulièrement accueillant pour qui profère n’importe quoi au nom de ses titres universitaires. Donc comme je l’ai écrit dans un précédent sujet de ce blog que je vous remercie de suivre, c’est l’université qui a du souci à se faire, pas la femme au foyer :-)

  • Mme H.R.-F.,

    Vous dites à raison:"(..)Donc comme je l’ai écrit dans un précédent sujet de ce blog que je vous remercie de suivre, c’est l’université qui a du souci à se faire, pas la femme au foyer :-)"

    Sans sortir du sujet, l une des grandes lacunes, l Education et l emploi en France est son système éducatif en partant du primaire jusqu à l Université, il y a ka...

    Il y a une anecdote en France qui dit:" J ai passé toute ma jeunesse dans les organismes publiques éducatifs de l Etat en commençant par l Ecole primaire puis le Lycée puis le collège ... Et, finalement à l Université et puis après, je suis resté toujours dans les organismes publics comme au Pôle Emploi (anciennement ANPE)...comme quoi...! A quoi bon tout ce long trajet sauf pour retarder leur mise au chômage de longue durée puis ils sortent des statistiques et ils sont oubliés à jamais...

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • "Avant-hier, je me suis entendue signifier par la défense des prévenues dans le cadre du procès qui m’a opposée à Cécile Vaissié et à son éditrice, que je « fréquentais » des « mercenaires »." (Hélène Richard-Favre )

    Ce qui confirme que Mme Vaissié et son éditrice sont en service commandé médiatique tricolore, légitimées apparemment par la nature de leur commanditaire, au vu de leur prompitude à rappeller ce qui est légitime et ce qui ne l'est pas (une légitimité dont ne peuvent bien sûr pas se prévaloir des "mercenaires"), et pour avoir des fonds à investir dans cette usine pseudo-scientifique de tissage de narratifs nébuleux à usage politique, semblable à du fast-food pour bien remplir les tuyaux du service publique de détournement de l'opinion publique, par exemple "C'est Dans L'Air".

  • Chuck Jones a rapporté ceci:""Avant-hier, je me suis entendue signifier par la défense des prévenues dans le cadre du procès qui m’a opposée à Cécile Vaissié et à son éditrice, que je « fréquentais » des « mercenaires »." (Hélène Richard-Favre )"


    Et:" Ce qui confirme que Mme Vaissié et son éditrice sont en service commandé médiatique tricolore".


    -------------------------


    Pas seulement! Ne croyez vous pas que Voix blog tdg ch qui a eu beaucoup de succès grâce à Mme H.R.-F., n est-il pas aussi dans l oeil noir de commentateurs d autres blog du tdg où des faussaires-trolls-genre concierges (Gossips) vulgaires et qui traitent ce blog de "Poutinesque", sic et Mme H.R.-F. du "Slave de Service"?(ndr:Les Slaves sont devenus des Russes)


    N avez pas vous lu ceci à maintes reprises par qui que vous imaginez facilement l être...


    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Chuck Jones,

    Ce terme de « narratifs » est souvent revenu dans les propos tenus par l’universitaire Cécile Vaissié. Terme bien connu et outil d’analyse à usage multiples dont elle a su nous démontrer l’emploi qu’elle en a fait...

    Votre « Ce qui confirme que... » sans preuve relève de déductions qui nécessiteraient des exemples précis.

  • Service commandé ou non, ce qui est sûr c'est que professer une opinion anti-russe ouvre des portes, permet d'obtenir des soutiens. C'est tout bon pour être invité sur un média corrompu. Même si le discours est indigent à l'exemple de Vaichié. Je ne me fais aucune illusion sur l'issue de ce procès. La justice en France n'est pas indépendante. Nous en avons l'illustration presque tous les jours depuis les manifestations des Gilets Jaunes. Et on connaît l'opinion du squatter de l'élysée qui n'a jamais pu gober que Sputnik évoque les millions "consommés" par lui (autrement dit les millions "évanouis"). Une trouvaille de Berruyer, autre partie plaignante du procès en diffamation. Comme le monde est petit...

    La lecture du document en lien dans mon précédent commentaire montre à quel point cette haine de la Russie est instrumentalisée. Si "on" préparait les peuples à une guerre avec la Russie, "on" ne s'y prendrait pas autrement. Ce ne sont que mensonges sur mensonges, de l'"annexion" de la Crimée à l'"affaire" Skripal (tiens à propos où sont les Skripal? Toujours vivants?).

  • On se demande bien ce qui a pu inspirer ce document que vous nous avez mis en lien plus haut, Daniel et c’est encore très courtois de s’interroger...

    J’en reviens toujours à mes appels à la diplomatie, si seulement elle était assez efficace pour agir, ce serait tout cela de violence en moins...

  • "J’en reviens toujours à mes appels à la diplomatie, si seulement elle était assez efficace pour agir, ce serait tout cela de violence en moins..."
    Oui, vous avez totalement raison et c'est l'attitude du... Kremlin!
    Mais il y a tant de trahisons en face, tant de traités signés et bientôt bafoués, déchirés unilatéralement. Cela a déjà commencé avec les Amérindiens. C'est tout le problème quand certains se croient une race supérieure. A qui tout est permis.
    Là est le véritable racisme.

    Quand la bêtise et l'arrogance humaine vont ensemble, le pire est à craindre. Hélas!

    Où est la sagesse?

    ("ce qui a pu inspirer ce document": la convoitise des richesses de la Fédération de Russie...)

  • ("ce qui a pu inspirer ce document": la convoitise des richesses de la Fédération de Russie...), écrivez-vous, Daniel.

    C’est ce qui vient, en effet, à l’esprit. C’est ce qui motive la publication récurrente que je fais du célèbre poème de Blok.

    Rappelez-vous, c’était il y a tout juste 1 an:

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/03/16/les-scythes-veillent-monsieur-le-president.html

  • Bonjour Hélène,

    Je ne saurais comment me comporter devant un tel monument de mauvaise foi et de calomnie. Il semble évident que son livre-propagande qui consiste à aller fouiner dans le vie des citoyens lambda au lieu de dénoncer les programmes occidentaux de complots contre un pays externe à l'UE et aux USA, indique que nous sommes, en France, entrés dans l'ère de l'inquisition à la Macronienne. Une ère bis du Mc Carthysme, fascisante où chaque citoyen est espionné. Dans une telle atmosphère, des C. Vaissié se multiplient de manière exponentielle. En sont-ils conscients? Je doute qu'ils le soient tous.
    D'après la lecture des extraits de son livre mis en exergue par Les Crises, le torchon de C. Vaissié n'a qu'un but et une seule destination: provoquer les gens courageux qui refusent d'emprunter le chemin du formatage de la presse officielle et des politiques de flicage du gouvernement.

    Ne perdons pa de vue, depuis l'avènement Macron, c'est tout le gouvernement du style autocratique et mafieux qui assiège la France et ses institutions. Il n'y a plus de place pour la diversité d'opinion ni pour aucune opposition. Le goulag est en France et il est français, il n'a rien à envier à celui de l'Ex-URSS dans sa plus sombre période. Il faut noter que le grand goulag, c'est l'Union Européenne: On ne procède plus d'aucune régularité, on procède de menaces, de sanctions, d'exclusion et de chantage.

    Je veux dire que le soutien de C.Vaissié doit être important voire puissant car Elle semble se sentir de bons droits à se trouver du côté du gouvernement. Du moins dans sa ligne politique russophobe.


    Devant une telle réalité si celle-ci se confirme, il s'agit pour les plaignants de ne pas se laisser distraire par d'autres accusations improvisées à dessein de faire diversion ou en guise de défense ou de manipulation. Il vous faudra garder le cap de demander à C. Vaissié le ou les preuves de chacune de ses affirmations écrites dans son livre et que vous n'avez pas à répondre à ses nouvelles accusations avec ses nouveaux qualificatifs. C'est elle qui doit répondre des preuves qu'elle doit fournir. Pas à vous de vous de répondre à la place de l'assignée qui est Cécile Vaissié. Si elle ne peut apporter de preuves tangibles, ou si elle se réfère aux réseaux sociaux, il faut demander au président de la ramener aux stricts éléments dans le dossier déposé contre elle, et non pas de lui permettre d'ouvrir d'autres débats sur d'autres nouveaux sujets qui n'y figurent pas, car c'est une façon pour elle d'inverser la vapeur avec cette tentative de placer les plaignants à sa place d'accusée. (toute nouvelle accusation proférée, si elle est protocolé en mémoire du procès, devrait faire l'objet d'examens et d'études distincts à venir de votre part. Aucune réponse sur le moment ne serait judicieux).

    Prudence Hélène. Ne vous écartez pas du dossier et ne laissez pas non plus C.Vaissié s'en écarter. Restez stricte. Réitérez vos demandes de rappel à l'ordre auprès du président de la cour à chaque fois qu'il sera nécessaire. Il faut que cette dame apporte ses preuves de ce qu'elle avait avancé. On ne lui demande rien d'autre et elle n'a pas à conduire le procès à la place du président.

    En pensée avec vous, Chère Hélène.

  • "Votre « Ce qui confirme que... » sans preuve relève de déductions qui nécessiteraient des exemples précis."

    Hmmmmm ...

    https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-16-mars-2016

    Ca devient intéressant à environ 6m50s, quand machin demande ...

    ... "Donc le soft power culturel à l'américaine ne marche pas. Du coup il faut en trouver un autre. Et c'est lequel ?"

    Et l'acadanémique s'envole en parlant de "bornes", "d'histoires" (des vraies, des fausses, ou des fakes news ?), de "crucifixion", de pétrification, "d'horreur", et de sa grande confusion ("Où est-ce qu'on en arrive ?").

    Je crois que l'acagnamique voulait parler de cette crucifixion ci, si la censure ne l'a découpe pas ...

    http://www.wikistrike.com/2015/04/ukraine-le-bataillon-azov-soutenu-par-le-gouvernement-crucifie-et-brule-vif-un-prisonnier-pro-russe.html

    https://www.liveleak.com/view?i=5b5_1429903465
    http://www.liveleak.com/view?i=d6d_1429923585


    Remarquablement, elle arrive à dire que tout ça, cette crucifixion, c'est de la propagande! Et elle a raison ! Sauf que elle, elle parle d'une fausse crucifixion d'un russe révélée dans une "news" russe qu'elle-même déclare fake (elle dit "c'est sûr"), et qu'elle oublie de parler d'une vraie crucifixion d'un russe révélée dans une propagande ukraino-nazie.

    Si vous voulez mon avis, question rigueur gnagnadémique, c'est bâclé.

    J'aime beaucoup le commentaire du radio-présentateur qui dit très lucidement ...

    ... "Y'a un très gros de travail sur l'information et la manipulation de l'information."

    Bref, on se croirait devant un démonstration de bonneteau, démonstration très *réussite*, puisque Mme Vaissié s'est laissée avoir !

    Vous connaissez le bonneteau, n'est-ce pas Madame Richard-Favre ? Mais je crois que je m'égare.

    Là où ça devient rigolo, c'est quand machine dit ... "Il faut être clair aussi. Vous comprenez ... quand on regarde ce qui se passe en Russie ..."

    ... "C'est un échec ... économique ... complet! Absolu et complet!"

    Et je suis économe en majuscules!

    Si si ! Elle l'a dit !

    Dites Mme Richard-Favre, on fait pas un peu d'économie dans les cours de "Docteur en sciences politiques (IEP de Paris)", pour devenir "professeur en études russes et soviétiques à l'Université Rennes 2" ?

    Et elle se lamente ... "L'économie, ils n'en ont rien à faire !"

    "Et ça n'est pas dans leur logiciel" qu'elle ajoute !

    Elle aurait pu dire "dans leur ADN", ça aurait dit la même chose !

    Elle dit encore, Mme Irma, ... "Je vois très bien ce que Monsieur Poutine a dans ses logiciels".

    Très intéressant aussi les "annexes" que le présentateur lui demande d'évoquer, et en réponse la promotion touristique que Mme Vaissié fait pour la Russie.

    Mais le meilleur c'est quand elle parle de "son petit problème" ... "ces voyages en Crimée ou dans le Dombass".

    Son problème c'est que l'UE, et la France, ne reconnaissent pas une "annexion illégale de la Crimée par la Russie" ... DONC DONNENT UN CERTAIN NOMBRE, JE DIRAI, D'INSTRUCTIONS. *** NOUS ON A RECU DES INSTRUCTIONS ***, en disant "si vous allez en Crimée, vous n'aurez pas d'assistance consulaire."" gnagnagna ... "Si vous avez un problème, la France n'est plus representée."

    (Excusez moi, je suis, comment on dit ? mdr ?)


    "Et effectivement, vous voyez toujours des hommes politiques, menés par Monsieur Mariani" ... et gnagnagna ... "Y'a un problème de loyauté politique."


    https://www.mediapart.fr/journal/france/131118/la-visite-controversee-de-thierry-mariani-dans-le-donbass-pro-russe

    https://www.letemps.ch/opinions/rocambolesque-fake-news-journaliste-mort-vivant-ukraine

    https://twitter.com/thierrymariani/status/1059521936563363840?lang=fr

    https://www.liberation.fr/planete/2016/07/31/le-voyage-de-parlementaires-francais-en-crimee-condamne-par-l-ukraine_1469594


    Le machin-présentateur ... "Et il y a une autre annexe ... qui ... euh ... le mooouuuooOOÔÔÔooonnde intellectuel ... les finktanque" (mdr)

    machine: "Alors, ... oui ... c'est-a-dire que ... euuhhhh ...."

    machin: "Y'a des gens qui *pensent* (!) pour la Russie (!), en France." (mdr)

    machine: "Oui ... bien sûr ... bien sûr ..."

    machin: "Et qui "pensent" "russe"" ...

    machine: "Eh ben ... disons ... queuuuuhhhh ..."

    machin: "Ou qui pensent "poutine", je sais pas comment le formuler."

    machine: "Vous pensez à quelle annexe ?"


    Je m'arrête de transcrire et commenter là, mais l'intervioue France Inter (-nationale) est vraiment poilant jusqu'à la fin.


    Bref ... merci encore Mme Richard-Favre pour cette excellente tranche de vie dans le temple du culte du cargo.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_du_cargo

  • On nous apprend que la boutique bulgari aurait été "pillée" pendant la manif!!!??? Et qu'un grand nombre de bijoux ont été volés!!!! Ah bon parce que chez bulgari on laisse des bijoux dans les vitrines la nuit, et en plus la vieille d'une grosse manif?? A Genève et partout dans le monde, tout est enlevé tous les soirs et déposé dans des coffres forts!!! On se moque de qui??? J'aimerais beaucoup voir la tronche de ces "casseurs" là! (...)

  • https://www.les-crises.fr/la-liberte-dinformer-selon-lrem-chronique-dun-quinquennat-autoritaire-2017-par-basile-mathieu-benjamin-lagues-pauline-perrenot/

    "Mai 2018 : adoption d’une proposition de loi sur le secret des affaires malgré la mobilisation de nombreux journalistes, société de journalistes, collectifs et associations, tous auteurs d’une pétition ayant rassemblé près de 600 000 signatures. Cette loi constitue une menace pour la liberté d’informer en offrant une arme juridique supplémentaire à ceux qui lancent des « poursuites bâillons », ces procédures judiciaires destinées à dissuader les journalistes d’enquêter ou de rendre publiques des informations gênantes."

    Poursuites bâillons: nouveau vocabulaire. Nouveau concept.
    Nous retrouvons ici et là les pièces détachées de l'arsenal répressif mis en place par le gouvernement et sa justice sous tutelle.
    LES POURSUITES BÀILLONS: on a déjà décidé de faire le sort à tout protestataire qui subit une violence morale et intellectuelle. On s'adonne ensuite à la chasse et au châtiment préventifs des victimes de cette violence endémique d'état quitte à poser des appâts par de la pseudo-littérature (la prose Vaissié) et des pièges à trappe (des mises en scène et des travestissements d'un fait).

    Mais gardons éveillé notre sens critique. Ce gouvernement est le plus gros producteur de faux et de fraudes intellectuelles. Les déclarations et instruments mis en place par les autorités françaises doivent être de sérieux avertissements à nous inspirer méfiance. Les exactions institutionnelles vont continuer de pleuvoir afin de faire taire toute velléité critique. Dans cette logique, nos yeux sont des organes de trop dans un corps humain.

    Merci à Chuk Jone qui s'exerce déjà à cette pratique pour la salubrité publique.
    citoyens français et non français qui critiquent l'action de ce gouvernement sont dans le collimateur de Bercy qui se prend le droit régalien de fouiller même le fond de leurs poubelles privées et de leur faire dire ce qu'ils n'ont pas dit... Le renseignement ne s'occupe plus de la sécurité de la France et des Français, il veille uniquement sur le pouvoir exclusif de son président et de sa justice comme son dernier bunker de protection. Mais la perte de crédibilité et de confiance du président, a d'ores et déjà, allègrement, traversé son bunker.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel