Puisse l’entente entre Russie et Ukraine ne pas relever du rêve, c’est tout ce que l’on souhaite à ces deux pays

Imprimer Pin it!

 

Après la énième attaque reçue en provenance de personnes qui, à l’évidence, démontrent leur besoin de nuire plutôt que de lire, je constate qu'écrire sur l’Ukraine dans un sens plus nuancé que celui qui n’a de cesse de rendre sa grande voisine russe responsable de tous ses maux, vaut en retour, mépris dans le meilleur des cas, haine dans le pire.

Des plus de trois cents sujets de blog que j’ai consacrés à la guerre qui a ravagé le sud-est de l'Ukraine et nui à l’ensemble du pays par le fait d’une guerre qui le déchire, certains esprits se sont ingéniés à déconsidérer une approche qui refusait de diaboliser la Russie.

Or, plutôt que d’entrer dans le débat, non, on attaque la personne.

Dans des pays qui se réclament de valeurs démocratiques, de libertés d’expression, pratiquer une méthode si vite qualifiée de « fasciste » lorsqu’elle vise des positions qui doivent s’imposer, est aussi piquant que symptomatique.

Pour que nos démocraties n’en soient pas que le seul prête-nom, s’élever contre autant de comportements malhonnêtes peut paraître vain. Pourtant, ne pas y réagir, c’est les laisser se répandre en toute impunité.

Le rappeler équivaut, au moins, à ne pas se rendre complice de pareilles attitudes.

 

Commentaires

  • "Or, plutôt que d’entrer dans le débat, non, on attaque la personne."
    Ce qui est un sophisme ad personam. Autrement dit la personne qui vous attaque n'a AUCUN argument à faire valoir dans une discussion. D'avance elle a perdu. D'où sa haine.

    Je suppose que vous n'avez pas publié ces énièmes attaques. Pouquoi publier des commentaires qui ne jugent finalement que ceux qui les écrivent?

  • Daniel,

    Ces commentaires si sympathiques ont été publiés sur un réseau social, leur publication n’a donc pas été de mon fait...

  • Courage pour la poursuite de votre combat nécessaire et opportun dans ces nouvelles formes d’échange que sont les nouveaux médias dont ce blog.
    L’obscurantisme de la pensée est un mode prévalant qui se veut dominant parce que réducteur et superficiel. Votre voix est d’autant plus précieuse et appréciée. Mille fois bravo !

  • J’insiste, la nouvelle présentation du blog est mauvaise.
    Vous allez perdre des visiteurs

  • Richard Kohler,

    Encore une fois, si vous le ressentez ainsi, faites vos remarques au responsable de la plate-forme, pas à moi!

    Et si ce qui s’écrit ici ne devait plus tenir qu’à sa présentation, soit :-)

  • 401-ukraine-volodymyr-zelensky-clown-novice-politique-favori-second-tour-preside

    C'est avec soulagement que j'apprends Porochenko relégué loin derrière Volodymyr Zelinsky. Ce qui donne un peu d'espoir et d'optimisme aux Ukrainiens de la rue, c'est aussi de voir échouer toute la vieille garde pro-nazi affairiste et corrompue, telle l'égérie ex-ministérielle Ioula Timochenko, cette fois, éliminée de l'électorat. C'est signe que les Ukrainiens se réveillent dans une autre conscience.

    J'espère que V. Zelensky ramènera de la sérénité au pays, s'il n'exclue pas de parler avec la Russie, qu'il n'oublie pas, non plus, de reprendre contact avec le Donbass et ses représentants.

    Dans mon esprit et je l'avais écrit, en 2014, je trouvais stupides et aveugles le gang Iatseniuk et ses satellites nazillons et fascistes. Au lieu de faire de l'Ukraine un pont en or entre l'Occident (UE et les pays du continents européens) et la Fédération de Russie, ancienne pourvoyeuse de biens et de génies, avec l'Eurasie et enfin avec l'Asie grâce à l'action régionale concertée entreprise par la Chine. L'Ukraine aurait pu mais peut encore se forger un autre destin si elle le veut et si elle s'affranchit de la tutelle-alibi de l'UE et qu'elle se rend indépendante des USA en développant une autre économie que celle des guerres, prendre un tournant positif qui pourrait la rendre prospère et rayonnante. Elle a pour elle de se trouver en position de carrefour du Nord des cultures et géographiquement avantagée pour ses fenêtres sur l'Est avec des modes d'économies à découvrir qui permettrait à l'UE de se désenclaver des obstacles idéologiquement atlantistes et de se concevoir une nouvelle forme de développement au contact de l'Eurasie et de l'Orient: aller à la rencontre du nouveau monde en cours de recomposition (pourquoi dis-je nouveau... Parce que toutes les régions ont évolué, (en bien ou en mal sous influences multiples), les pays qu'on prenait pour sous-développés, ont plus ou moins ratrappé leur retard et qu'ils sont aussi devenus économiquement incontournables. Ils sont devenus un pool de nations qui ont acquis une identité propre et qui revendiquent certains progrès tant du point de vue technologique que civilisationnel). Il faut se rendre à l'évidence que la souveraineté des nations est un sentiment ineffaçable de moins en moins aliénable même par la force. A ce prix, la paix qui est garante des possibilités d'autonomie, de la confiance mutuelle et de la stabilité des populations est aussi l'issue et la solution aux problèmes migratoires et aux secousses économiques qui font beaucoup de victimes. Aussi en Occident de l'Ouest.

    L'Ukraine peut devenir un acteur majeur sur l'échiquier géopolitique si son président est intelligent.
    Bref, je souhaite vraiment que cet aspect des choses présidera à la course présidentielle de Volodymyr Zelensky. Son peuple - toutes provinces comprises - mérite mieux que de la sous-traitance des guerres interminables au bénéfice de l'Occident malade et des USA en agonie sociale et économique. Guerres dans lesquelles, il n'y a que des perdants après avoir beaucoup tué et détruit. Guerres qui n'ont pas permis aux Européens, entre eux, de clarifier quelle Union ils veulent édifier.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel