Une héroïne

Imprimer Pin it!

Ainsi va la guerre, qui ne fait aucun cadeau, diront peut-être certains esprits malins sinon avisés. Bien sûr, sauf que ce qui nous est rapporté là ne risque sans doute pas de faire la une de nos médias.

Il faut dire, à leur décharge, que tant de fronts meurtriers sont ouverts sur la planète que tous ne peuvent être couverts. Certes, et des priorités existent aussi, qui le nierait?

Ce que nous apprenons, dans l’article d’Erwan Castel, est la manière avec laquelle non seulement les accords de Minsk mais la trêve de Pâques ont été respectés dans cette région devenue plus que sinistrée du sud-est de l’Ukraine.

En tant que citoyenne d’un pays et d’une ville qui a vu naître cette si vénérable institution qui recueille autant d’éloges de par le monde, je veux parler ici du CICR, il m’est impossible de rester insensible à ce qui se déroule à nos portes.

Et si, en parler autrement que ne le font la plupart de nos journalistes, me vaut d’être perçue comme fréquentant des mercenaires, je vous invite à lire les précisions qu’a tenu à apporter Erwan Castel à ce terme.

Commentaires

  • Trois héros morts pour l'indépendance de leur pays face à des hordes fascistes. Je suis bien plus attristé par cette information que par l'incendie à Paris. Vous avez raison, la une des médias est consacrée encore et toujours à cet incendie. Ou quand un "symbole" est plus important que la vie. Cynisme de cette élite qui n'hésite pas à faire tuer pour s'empiffrer toujours plus. Il est un autre "incendie" qui n'a pas fait la une des médias, celui d'Odessa de triste mémoire. Je suis aussi beaucoup plus triste pour la destruction des joyaux archéologique de la Mésopotamie et le pillage de ses trésors. Mais là aussi, silence. Pas d'argent pour la rénovation et la reconstruction de l'Irak et de la Syrie. Deux poids deux mesures. L'édifice parisien n'est pas grand-chose en comparaison des monuments mésopotamiens. Les objets et monuments qui étaient trop gros pour être transportés ont été détruits par les salopards et assassins musulmans et par les bombardements occidentaux, et les objets transportables ont été volés et vendus. Posez-vous la question de savoir qui les a achetés. A coup sûr des gens ulta-riches pour des collections privées.

    Et même dans le cas de l'incendie parisien, la saloperie n'est de loin pas exclue:
    http://russiepolitics.blogspot.com/2019/04/notre-dame-des-interrogations-quant-la.html

    Et encore plus définitif:
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/04/notre-dame-crime-avec-premeditation.html

    Et en plus délirant encore:
    https://phibetaiota.net/2019/04/robert-steele-with-javad-heirannia-notre-dame-false-flag-event-did-satanist-macron-burn-the-heart-of-humanity-to-save-himself-and-the-deep-state/#more-140252

    (Choisir l'anglais en haut à droite en cas de traduction automatique en français.)

  • Voici encore:

    https://fr.sputniknews.com/international/201904201040826435-republique-autoproclamee-donetsk-sacrifice-vie-blesses/?fbclid=IwAR38fvw9yrM5kRTNbAhCEOUOYVJE3EUp4VfDbjpuE5Kc24MoKvZ_Hlh2HyY

  • Simon Ostrovsky, le Retour.

    https://twitter.com/simonostrovsky


    Cette fois sur Euronews.

    https://fr.euronews.com/2019/04/20/presidentielle-en-ukraine-debat-zelensky-porochenko


    Le débat avec Zelensky, l'une des conditions du prêt du FMI.

    https://www.france24.com/fr/20181219-fmi-approuve-programme-aide-financiere-pret-ukraine

  • Le lien de @Chuck Jones est très intéressant:"La FMI approuve l aide financière et le prêt à Kiev"

    Dans la même veine, on dirait que déchoir Julian Assange de sa nationalité équatorienne a fonctionné aussi en contre partie, entre autres, du prêt de la FMI et la BMM à l Equator.

    Est-ce des prêts/aides ou rendre le pays endetté? Le cas de l économie grecque soit dit "sauvée" par le prêt de l Union européenne fait leçon car ce prêt n a pas sauvé les citoyens grecs mais bel et bien il les a massacrés! Prêt de l UE à un taux de 1% aux banques privés européennes qui se chargent cette fois de le prêter aux gouverment grec à un taux de 10% et c est ainsi que ces Banques privées empochent le 9% mais payée par la Grèce. Donc la Grèce doit payer en dix ans le double du prêt, rien que ça!

    Rappelons-nous de ce que les trop Grands Banquiers et financiers du monde disaient et prônaient : "On s enfiche royalement de la couleur politique d un pays, de son président, de son gouvernement et de son opposition...etc, endettez-les et vous les avez dans la poche"...Comme quoi..

    Bien à Vous et Bonnes Fêtes de Pâques.
    Charles 05

  • Extrait d un article sur La crise grecque économique et le le fameux prêt de la BCE ou comment achever et tuer la Grèce!
    Lien ci dessous :
    ---------------------------
Les gouvernements européens et leur Union, qui ont dépensé des sommes colossales pour le sauvetage des banques, imposent à la Grèce de prendre des mesures qui constituent la plus grande régression dans l’histoire du pays, exceptée la période de l’occupation allemande de 1941-1944, tout en la poussant dans la plus importante récession qu’elle ait connue depuis des décennies, la privant de toute perspective de croissance pendant un temps indéterminé. Ce qui, d’ailleurs, risque de rendre impossible le remboursement de sa dette, c’est-à-dire risque de faire de la Grèce une Lehman Brothers dans la nouvelle phase de la crise mondiale commencée en 2008.
 Nous sommes arrivés à un point où la Banque centrale européenne prête aux banques à un taux de 1 %, afin que celles-ci prêtent à l’État grec au taux de 6 % ou 7 %. En même temps, les gouvernements européens refusent de consentir a l’édition des euro-obligations pouvant servir a la normalisation des taux payes par l’État grec.
    https://www.voltairenet.org/article188108.html

    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel