Christianisme, terme à proscrire?

Imprimer Pin it!

Cet article, paru sur le site de LCI, informe de ce qu’il en est des persécutions religieuses. A plusieurs reprises, ici, il a été relevé comment le christianisme et la haine qu’il suscite est traitée en France, du moins,au regard ce celle qui vise d’autres religions. 

Contrairement à l’islam et au judaïsme, le christianisme n’est pas une religion d’Etat. Le résultat se connaît!

Force est aussi d’observer comment certain(e)s de nos élu(e)s peinent à articuler le terme de « chrétien » et comment souhaiter Noël ou Pâques semble dépasser l’entendement.

Laïcité oblige, sans doute.

Dans ce cas, que toutes les religions soient logées à la même enseigne et alors la si revendiquée laïcité le sera pour toutes et tous!

En attendant, le Sri Lanka pleure 321 morts parmi lesquels 45 enfants et adolescents et on a droit eux déclarations d’usage.

Jusqu’au prochain attentat?

Ainsi va le monde, bien sûr et ne restent que les larmes et la peine à celles et ceux qui sont en deuil.

Commentaires

  • Les chrétiens sont tolérants même à l'égard de ceux qui veulent les faire disparaître c'est bien ça leur problème. Mais les laïcars qui croient se voir être épargnes se trompent, leur vision soit disant neutre ne fait que favoriser les islamistes. Sur la liste de ceux qui veulent nous assassiner ils sont en troisième position derrière les juifs et les chrétiens. Les écologistes pourtant issus de notre culture sont les plus grands complices de l'islamisation de nos pays chrétiens. Ils ont depuis longtemps oubliés les principes d'égalité et de respect de la personne humaine et se vautre dans la collaboration sous prétexte de droit à la diversité. La nature ne leur a t elle pourtant pas appris que là ou il y a lutte pour la survie seuls les plus combatifs survivent. Soit les chrétiens réaprennent à se battre soit ils finirons par disparaître et leur humanisme avec.

  • Nous devons apprendre à nous défendre! Et nous devons réagir sans ménagement! Baisser la tête n'a jamais été positif! les (qatar papers) sur google, vidéos et articles, pour mieux comprendre l'attitude de tous ceux qui nous gouvernent, ils sont tous prosternés devant notre ennemi!

  • je suis chretienne et du cote de ma famille paternelle ils etaient protestants , au catechisme on m a appris le respect des autres quelque soit leur couleur leur origine et eur opinion ; du cote musulman certains integristes devraient en prendre de la graine car avec eux ce n est que haine jamais la france ne sera musulmane ne nous laissons pas envahir par ces demeures on les tolere c est tout

  • Le christianisme a été combattu à ses débuts, jusqu'à ce que l'empire romain le tolère. Il a survécu dans un environnement hostile.
    Le christianisme avec le message de paix de Jésus est d'une force énorme contrairement à d'autres religions qui ont grandit avec la guerre.
    Je ne m'inquiète pas pour le christianisme, sauf localement où ils sont poussés à partir.

    Les faibles, ce sont les musulmans, sinon pourquoi cette volonté de purification religieuse dans leur pays, de menacer de mort ceux qui se convertissent à d'autres religions. De loin le monde musulman ressemble à une dictature qui au prix des violences cherchent à se maintenir.

    A mon avis l'islam est à la veille d'un changement. L'aspiration à la démocratie est en contradiction avec l'islam traditionnel.

    Je n'est aucun doute que le message d'amour de Jésus est plus convainquant , plus motivant que la charia.
    L'extrémisme islamique est le reflet d'une crise existentielle, sa réponse psychorigide à un refus d'évolution.

    Quant aux laïcs, leur naïveté vient de leur concept intellectuel bisounours. Il y a chez eux une confusion entre l'humain chrétien/musulman et la religion chrétienne/musulmane.
    La bonté de l'humain n'est pas défini par la religion ou son absence. Mais le groupe en faisant abstraction de l'individualité, devient un organe prête par idéologie à toutes violences. En gros un musulmans qui ne s'identifie pas par sa religion aura une envie de démocratie et pas de charia.

    Prendre les salafistes ou les frères musulmans pour des musulmans qui privilégient la bonté humaine à la religion, est une méconnaissance bisounours des laïcs.

  • Les empereurs romains ont, un jour, vu tout ce qu'ils pouvaient tirer du christianisme, pour soumettre encore plus facilement le peuple!

  • Méfiez-vous des jugements hâtifs, concernant les bienfaits de la laïcité.
    Une certitude en tous cas, le multiculturalisme ça ne fonctionne pas.
    Chaque culture (aussi ethnie) doit avoir un territoire propre, une nation propre à soi.

    Pour ce qui est de la religion, il faudrait qu’il y en ait une qui soit dominante dans chaque pays.
    Par exemple en France, c’est le catholicisme, religion traditionnelle, qui devrait avoir un soutien spécial de l’Etat, afin d’éviter la division du pays, et laisser les autres religions au second plan.
    Voyez l’URSS. Elle a fait une expérience catastrophique de 70 ans en voulant instituer un système matérialiste équitable. La société russe en a beaucoup souffert
    ( je pense que les chinois actuellement doivent aussi beaucoup souffrir).
    L’être humain ne doit pas être un robot, il faut lui laisser la liberté de penser, de s’élever spirituellement, afin de générer l’Espoir.
    On dit que l’espoir fait vivre, je crois c’est une idée assez juste.
    L’Homme ne peut pas être heureux dans un Système où règnent trop de contraintes légales : plus de lois = plus de contraintes = plus de souffrances psychologiques .

    La religion est un élément important du ciment social, elle est la protectrice des valeurs de la famille et du mariage.
    Une société, sans valeurs familiales n’est pas viable à long terme.
    Prenez par exemple les sociétés musulmanes, elles sont plus cohérentes et solides que les nôtres, car chez eux, ils respectent encore les traditions du culte et de la famille.
    Chez nous, c’est la Science et les Docteurs qui ont remplacé Dieu.
    L’Espoir a disparu. On va aller droit dans le mur...

  • A longueur de journée, on nous impose une pseudo tolérance vis-à-vis des religions autres que Chrétienne (pouvant aller jusqu'à la prison si on n'entre pas dans le rang). Eh bien, n'en déplaise à certains, je considère que tolérer l'intolérable n'est que lâcheté !

  • Pour mémoire les moines de Tibhrine en Algérie, qui ont été décapités, avaient comme seules osculations de soigner et d'aider les pauvres musulmans, aujourd'hui qu'ils sont morts plus personne ne le fait!

  • "Occupation" à la place d'"osculation"!!!!! Mon correcteur d'orthographe est autiste et christianophobe!

  • Christchurch est un prétexte , ils n'ont pas besoin de ça pour massacrer gratuitement! Ils ont choisit le Sri Lanka parce qu'il n'y avait pas de contrôles suffisants aux frontières! Quand ils massacres des chrétiens en Egypte, ils trouvent quel prétexte? Rome un SDF tué pas un musulman parce qu'il avait une croix autour du coup! Le pape va t il seulement en parler?

  • Son attachement à la lecture littérale du coran montre que l'islam n'est pas prêt à renoncer à son prosélytisme conquérant, comme sa penchant pour la théocratie ou du moins la diffusion de sa vision politico-juridique de la religion ne nous permet pas de rester désarmés face à lui.
    Lorsque les Suisses votent pour le maintien de l'armée, ce n'est pas parce qu'ils aiment la guerre, mais parce qu'ils font le constat réaliste que dans un monde armé, et qui s'arme de plus en plus, tout état "pacifiste" (à distinguer de "pacifique") ne fait que se joindre à celui ou ceux qui imposent leur pouvoir par la force.
    Tout en étant athée (non croyant) je pense que nous devons défendre notre héritage chrétien, dans ses aspirations et aspects qui le méritent du moins, et ne pas laisser le champ libre à ceux qui ne veulent l'affaiblir ou l'oblitérer que pour imposer leur propre vision du monde, quels que soient les stratagèmes et les bonnes paroles qu'ils profèrent pour nous endormir.

  • Malheur à ces chrétiens qui, non infaillibles, exactement comme l'ensemble des humains, enseignaient l'amour du prochain, le pardon, le partage.
    Toujours mieux!

    Les anciens des dirigeants qui désavouent le christianisme, islam obligeant, sans doute, au point de peiner à prononcer ce nom, selon lesquels dignes, forts et honnêtes étaient des chrétiens pratiquants.

    Les autres dirigeants, l'ensemble, n'hésitèrent jamais à entrer dans les temples, églises ou cathédrales pour y parader.

    Tout est vanité, déclarait,,, comment oser écrire le nom suivant, sans polluer la toile: "Jésus"?!

    Continuons à tout laisser polluer, dégrader et désespérer les non "premiers de cordée"… on en goûtera les fruits.

    Veuillez croire que traitée comme je l'ai été en milieu protestant, je pourrais sortir mille rognes mais j'ai observé qu'à chaque porte qui se fermait s'en ouvrait une autre

    raison pour laquelle je crois qu'il y a une force de soutien et d'amour… mais comme pour les jeux de piste pour trouves les postes de soins, ravitaillement ou autres information il faut avoir fait l'effort de suivre les flèches ou signes indiquant la route, voie ou sentier à suivre

    sans arrogance… sans "gloriole" comme: "Mon" Dieu!

  • Les chrétiens croiront toujours à a force de l'amour même s'il n'en rest plus qu'un ...

  • Merci à toutes et tous de vos commentaires et de votre apport à un sujet sensible s’il en est.

  • @Mère-Grand
    "Tout en étant athée (non croyant) je pense que nous devons défendre notre héritage chrétien, dans ses aspirations et aspects qui le méritent du moins, et ne pas laisser le champ libre à ceux qui ne veulent l'affaiblir ou l'oblitérer que pour imposer leur propre vision du monde, quels que soient les stratagèmes et les bonnes paroles qu'ils profèrent pour nous endormir."
    Encore une fois pas d'accord du tout avec vous. D'abord notre "héritage" n'est plus chrétien. Cet "héritage" a été répudié. Nous sommes sortis de l'inquisition, des bûchers à la Calvin, des massacres style St-Barthélémy. Post tenebras lux. Ou plutôt les Lumières. La religion chrétienne est retournée aux oubliettes ou dois-je dire aux catacombes. Les églises se vident et les vocations se font rares. Tant mieux. Mais maintenant les églises à bout de souffle en cherchent un second en promouvant l'islam et le "dialogue interreligieux". Ce faisant elles promeuvent l'islam. Cf. le pape et ses génuflexions. Les églises s'opposent-elles à l'arrivée des migrants musulmans? Poser la question c'est y répondre.

    Opposer le christianisme à l'islam est un doux rêve alors que les deux sont complices et ont les mêmes intérêts. Les guerres de religion ont disparu quand la religion a été boutée hors du champ politique. (Ce même champ que l'islam cherche à investir chez nous.) C'est la stupidité de certains politiques qui ne permet pas actuellement la mise en oeuvre de ce programme (sortir la religion du champ politique) et la con-stitution genevoise constitue une première trahison. Faut-il rappeler que la laïcité a été trahie par des religieux qui ont participé à la constituante et par des croyants style jnc (franc-maçon) président d'une pseudo-commission.

    Notre héritage est gréco-latin, de la Grèce avant Platon et le christianisme, cet avatar de l'idéalisme grec qui a pillé la littérature hébraïque. Rien de solide ne peut être fondé sur un mensonge, fut-il vieux de quelques deux mille ans.

    Relisez donc Luc 12, 49-53.

    PS: pourquoi donc éprouvez-vous le besoin de claironner que vous êtes athée?

  • @Daniel
    Vous confondez christianisme et chrétien. La parole de Jésus est limpide : paix et amour.
    Les (pseudo) chrétiens qui ont utilisé la violence, l'ont fait pour des raisons politiques et autres, sous couvert de la religion.

    Quant à notre héritage, c'est une succession d'héritages influencés par les précédentes dont chrétienne. L'esprit guerrier est peut-être romain, mais la tolérance comme vision de la société, certainement pas, ni grec d'ailleurs.

    Quant au sondage 2018 en Europe de l'Ouest, 71% se sentent chrétien, 22% pratiquent régulièrement. Il y a un noyau qui contrairement aux idées reçues ont une tendance à la hausse.
    La baisse, il y a, se trouve notamment en Amérique du Sud.

    En attendant un autre sondage dans quelques années qui confirmera ou pas la tendance, on est très loin d'une laïcité majoritaire.
    L'URSS a détruit des églises pour imposer la laïcité, finalement sans succès.
    Un monde sans religion est une utopie.

  • @Daniel
    Merci de votre intérêt, qui me permet toujours de poursuivre (et souvent d'améliorer) ma réflexion. Je ne "claironne" pas que je suis athée, car pour cela il faudrait que j'y attache une valeur exceptionnelle. Je le dis ou le rappelle chaque fois qu'on pourrait me soupçonner de vouloir voler au secours de la religion, ce qui n'est pas mon intention. En l'occurrence, je trouve, contrairement à vous, que cette tradition est un moindre mal, surtout lorsqu'il se trouve limité dans ses ambitions, comme c'est le cas depuis quelques décennies, alors que l'islam et l'évangélise à la mode USA font toujours plus d'adeptes.
    Je le fais d'ailleurs avec regret, étant aussi scandalisé par les moeurs de l'Eglise catholique toujours incapable de faire la moindre adaptation au monde moderne que le plus incroyant des incroyants.

  • Pacte II (Droits civils et politiques)

    Art. 18:

    «(1) Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu’en privé, par le culte et l’accomplissement des rites, les pratiques et l’enseignement.

    (2) Nul ne subira de contrainte pouvant porter atteinte à sa liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix.

    (3) La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet que des seules restrictions prévues par la loi et qui sont nécessaires à la protection de la sécurité, de l’ordre et de la santé publique, ou de la morale ou des libertés et droits fondamentaux d’autrui.

    4) Les Etats parties au présent Pacte s’engagent à respecter la liberté des parents et, le cas échéant, des tuteurs légaux de faire assurer l’éducation religieuse et morale de leurs enfants conformément à leurs propres convictions.»

    Source:

    https://www.humanrights.ch/fr/droits-humains-internationaux/sources/liberte-religieuse

    -----------------------------------------------------
    N.B. avec un peu d humour : Ce Pacte II est-il encore valable, me semble-t-il ? Sauf si Trump l annulerait par un de ses tweets délibérément chaotiques. Annulé ? Oui mais pour quelques croyances et/ou religions ou des nationalités X, Y ou Z (liste détaillée suivra par un autre tweet ...et qui sera appliquée sur la planète terre sous peine de sanctions et/ou des guerres pour les recalcitrans , tant qu on y est !)

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Dans ce blog, certains n'hésitent pas à tirer à boulets rouges contre "la si revendiquée laïcité " et donc contre les principes universalistes qui lui sont liés et qui trouvent leur origine dans les théories du contrat social. On notera au passage que les contradictions abondent et rendent les propos difficilement réfutables. Par exemple un commentateur souhaite une "religion dominante" dans chaque pays tout en proclamant en même temps que l'homme, n'étant pas un robot, jouit de la liberté de penser ce qu'il veut. Comment ceci est-il conciliable autrement que par le principe de laïcité, lequel permet justement le libre jeu des croyances ? Dans ce cas, s'il doit y avoir une religion dominante, celle-ci s'établira hors de toute intervention étatique et dans le respect des minorités. On comprend que, face au fanatisme islamiste, certains trouvent ces principes insuffisants pour nous protéger et souhaitent réaffirmer avec plus de force les anciennes valeurs chrétiennes. Mais, au-delà d'une phraséologie creuse, il faudrait savoir ce que cela impliquerait vraiment, par exemple en ce qui concerne les droits de l'homme, l'avortement, le mariage pour tous, etc. Voulons-nous ouvertement le grand retour du religieux ?

  • "La parole de Jésus est limpide : paix et amour."
    C'est presque amusant ce que vous écrivez. Vous n'avez pas lu la référence que je proposais dans mon précédent commentaire:
    "Relisez donc Luc 12, 49-53."
    Mais il est presque certain que vous ne l'aviez JAMAIS lu.
    Déjà le nom de "Jésus" est un premier mensonge. Le nom hébreu est Yeshua et le nom correspondant en français et Josué. "Jésus" est un nom grec. Etait-il donc grec?
    Vous pouvez aussi lire Luc 19:27. Très instructif sur la manière de comprendre le message de "paix" et d'"amour". Cela ressemble très fort aux méthodes daéchiennes.

    "L'esprit guerrier est peut-être romain, mais la tolérance comme vision de la société, certainement pas, ni grec d'ailleurs."
    Votre ignorance de la société romaine (et grecque) est tellement abyssale que je préfère encore vous laissez mariner dedans. Et vous en plus vous croyez aux sondages? Misère.

    @Charles 05
    Cet article 18 est d'une telle stupidité que ses rédacteurs n'ont même pas compris sa contradiction qui annule toute liberté.

    @Mère-Grand
    J'admets que claironner est un peu fort, rappeler est plus juste. Je présume toutefois que ceux qui suivent ces blogs depuis quelque temps le savent déjà.
    Héla, je crains que vous n'ayez pas compris qu'actuellement le christianisme sert de cheval de Troie pour l'introduction sur une large échelle de l'islam en Europe. Et oui, vous venez au secours du christianisme et de ses mensonges. Que peut-on construire sur le mensonge?
    Au terme d'"athée", je préfère celui de libre penseur.

  • "je crains que vous n'ayez pas compris qu'actuellement le christianisme sert de cheval de Troie pour l'introduction sur une large échelle de l'islam en Europe"
    Pour vous emprunter une de vos formules favorites: "Qu'en savez-vous?"
    Vous-même n'avez peut-être pas compris qu'il en est de même du marxisme, ou de n'importe quelle idéologie qui s'y prête, quelle que soit la distorsion qu'il faille lui appliquer pour ce faire.

  • ""Qu'en savez-vous?""
    Dialogue interreligieux à Genève, déclaration de MBS comme quoi il lui a été demandé par des dirigeants chrétiens de financer l'islam en Europe, constitution genevoise à laquelle des chrétiens ont eu une large part, etc.

    Les chrétiens en pleine décadence en Europe (églises vides, vocations en chute libre, pédophilie) ont trouvé le moyen de faire parler d'eux à travers une nouvelle guerre de religion. Pour ce faire il est bien sûr trés utile d'avoir une opposition crédible.

    "Vous-même n'avez peut-être pas compris qu'il en est de même du marxisme, ou de n'importe quelle idéologie qui s'y prête, quelle que soit la distorsion qu'il faille lui appliquer pour ce faire."
    Ah bon, il reste des marxistes qui auraient une quelconque influence? Merci de préciser lesquels. Si vous voulez me dire que les trotzkystes sont des "marxistes", alors je vous conseillerais de relire Marx. Trotzky et Staline sont à Marx ce qu'est Marcion (aka "Paul") aux textes hébreux. Une trahison.

    On en revient à la différence entre étiquette et contenu. Je vous dois une réponse à ce sujet. Donnez-moi quelques jours pour l'écrire.

Les commentaires sont fermés.