Russie, relecture de l’Histoire, c’est par ici que cela se passe...

Imprimer Pin it!

Les Russes sont décidément de pauvres bougres manipulés par un pouvoir falsificateur. C’est un peu le sentiment que laisse cet interview de Galia Ackermann

Bien connue dans le monde des médias puisqu'elle a aussi été journaliste, elle signe un ouvrage intitulé Le régiment immortel. La guerre sacrée de Poutine.

Autrement dit, un nouvel opus consacré à un homme qui semble profiter à l'édition dont il est parfois estimé qu'elle serait à la peine. 

Tant mieux pour elle si, grâce au Président d’un pays qui fait tant parler de lui, elle y trouve son compte. Après tout, on vit comme on peut.

Quant au principal concerné, il n'aura que l'occasion, une fois encore, de constater que, décidément, il en inspire, des « spécialistes »!

A peu de Chefs d'Etat, en effet, semble avoir été réservé pareil honneur.

Je vous invite donc à découvrir cet interview, pour combler vos lacunes en Histoire, pour saisir ce qui se passe dans ce pays.

Et surtout, n’omettez pas de lire ce passage qui figure en 4e de couverture. Tout est dit:

«  Fruit d’une vie entière d’observations et de recherches, ce livre nous alerte sur la folie ultra-nationaliste d’un pays qui embrigade ses enfants et militarise la société. » 

Commentaires

  • Merci, chère Hélène, de cette réplique !

  • Ce qui est intéressant, c'est de voir que sur twitter, cette propagande grossière est relayée par un microcosme de néocons et de cons tout court, genre LREM / FBPE.
    On y retrouve Kohn Bendit, qui fantasme beaucoup sur le "danger" russe, Brice Coutirier (le clown des matins de France Cuculture).
    Ils tentent de faire relayer leur soupe par l'APHG (asso des profs d'Histoire-Géo), considérés comme des "intellectuels secondaires" chargés de reformater la jeunesse...

  • Qu'on les aime ou qu'on les aiment pas on pourra pas faire sans les russes. Ils ont le stock d'énergie, l'identité d'origine et le courage qui nous manque cruellement.

  • en moins de 30 ans Poutine a redonne a la Russie sa grandeur apres 70 ans de dictature feroce...qui avait aboutie a la chute du systeme sovietique

  • Merci pour cette interrogation sur la grille de lecture sur la ré-écriture de l'histoire, notamment quand il s'agit d'une grande nation. En visitant la Géorgie, et Gori en particulier (ville natale de Staline), j'avoue avoir ressenti le poids de l'histoire mais aussi l'énergie propre à ce grand peuple avec son identité, son génie scientifique et artistique, ce dans des pays splendides à perte de vue. Quant au tragique de l'histoire, il nous poursuit tous, hélas! C'est toujours un immense plaisir de vous lire ! Bonne soirée à vous !

  • A maints égards, vos mots me touchent, Chère Micheline.

    Soyez-en vivement remerciée.

    Sur Gori, sur la Géorgie et les relations qu’elle entretient désormais avec la Russie, il y aurait tant à dire qu’un jour, peut-être, j’y reviendrai.

    Quoi qu’il en soit, rien n’est simple et verser dans la caricature ou la description à gros traits et sans la moindre nuance n’est que regrettable et dommageable.

  • Du lien fourni au début du sujet:
    "Après avoir été alliée de l’Allemagne nazie d’août 1939 à juin 1941,"
    Désolé, je n'ai pas voulu aller plus loin. Je ne trouve aucun plaisir à perdre mon temps à lire des saloperies de ce genre. Et un mensonge par dessus le marché.

    Désolé pour le mot, mais il est dans le dictionnaire et il dit exactement ce qu'il veut dire:
    https://www.cnrtl.fr/definition/saloperie

  • Merci, chère Hélène ; d'avoir encore une fois brisée un tabou du révisionnisme dans l'histoire de la deuxième guerre mondiale.
    Ceux et celles qui comprennent même un peu le russe ou une autre langue slave, pourront apprécier le film documentaire ci-bas indiquée.
    https://youtu.be/HRvVHwfCW2k

  • Merci du lien, Cher Pavel!

    Cette vidéo, c’est à l’auteure du livre dont il est question dans ce sujet, qu’elle devrait parvenir, elle nous en ferait le compte-rendu à sa manière :-)

Les commentaires sont fermés.