Entre diplomatie, politique et autres considérations

Imprimer Pin it!

Voici un article intéressant à lire. Non seulement pour le sujet duquel il traite mais aussi et surtout pour la manière avec laquelle il le traite.

Vous connaissez le proverbe qui dit que « le ton fait la chanson ». Il paraît assez bien s’appliquer ici quand le journaliste nous raconte l’inauguration de la nouvelle ambassade de Suisse à Moscou.

On relèvera, au passage, le bon sens de politiciens suisses qui ont compris que l’affrontement direct avec la Russie est à déconseiller.

Les liens historiques et culturels entre ce vaste pays et la Suisse sont aussi soulignés. 

Mais un journaliste a peut-être pour devoir d’insister. Alors tombe la question avec son poids d’inflation «  Et l’invasion de la Crimée? » 

« L’invasion » ...

Pour avoir passé quelques jours en Crimée en juillet 2014 et m’être enquise auprès de diverses personnes de ce qu’elles avaient ressenti de cette « invasion », force m’a été de confirmer le point de vue que j’ai toujours défendu ici.

La Crimée a réintégré la Russie.

 

Commentaires

  • Oulah ! Vous vous mouillez sur ce coup. Vous m'en voyez ravi.

  • Pierre,

    Votre commentaires me touche. Tout comme m’avait aussi touchée celui auquel je n’avais pas répondu ici mais qui nous a valu un bel échange.

    Merci à vous.

Les commentaires sont fermés.