Russie-Géorgie, parole contre parole et instrumentalisation de l’une contre l'autre

Imprimer Pin it!

Les récents événements qui ont secoué Tbilissi, vus de l’intérieur de la capitale de la Géorgie, diffèrent sensiblement de ce qui s’écrit ici et là.

Pas plus tard qu’hier encore, des récits des tragiques années qui ont vu s’affronter la Géorgie à l’Abkhazie m’ont été rapportés.

Et je vous assure que nombre de commentatrices ou de commentateurs installé(e)s derrière le clavier de leur ordinateur pour dire qui est le fautif et qui pas, mesurent peut-être avec difficulté la dureté de ce qu’ont vécu tant de Géorgiennes et de Géorgiens.

Que ce soit la faute des uns ou des autres, le résultat, c’est dans leur chair qu’ils l’ont éprouvé. Une génération d'hommes a été décimée par la guerre. 

Quand on vous rapporte comment des femmes se sont démoli le dos à devoir transporter à pied de lourds seaux d’eau sur une dizaine de kilomètres, que plus aucune ambulance ne circulait, faute de benzine, que lui répondre?

Que durant toutes ces années de guerre, il n’y avait plus ni électricité ni chauffage, qu’on vivait à peu près dans le noir et qu’on se couvrait d’autant d’habits et de manteaux possibles pour lutter contre le froid, que rétorquer?

Les plaies sont encore très vives  en Géorgie.

A parler de propagande ou d'«occupation américaine », vous êtes vite ramenés à ce qu’ils ont enduré durant les guerres  et surtout celles des années 1990 entre l’Abkhazie et la Géorgie.

Dans ce sens, que le député communiste du parlement russe, Sergueï Gavrilov nie y avoir participé ne convaincra pas qui soutient le contraire. Encore une fois et comme dans à peu près tous les conflits, c’est parole contre parole.

Et parole contre parole dommageable pour tous dès lors que chacune est instrumentalisées au profit de puissants.

Commentaires

  • Plus prosaïquement la Géorgie ..........aux géorgiens! Les russes ont le plus grand pays du monde ça devrait normalement leur suffire!!!

  • "Plus prosaïquement la Géorgie ..........aux géorgiens!"
    Et l'Ossétie aux.... Ossètes.
    Et l'Abkhazie aux... Abkhazes.
    ... au sein de la Fédération de Russie si tel est leur choix comme cela a été le choix des Criméens.

    Et pour rappel, Djougachvili était... Géorgien.

Les commentaires sont fermés.