Bisbille entre LGBTQI+

Imprimer Pin it!

En une de la Tribune de Genève de ce 23 juillet, cet article qui évoque un « malaise » en suscite un voire plusieurs autres.

D’abord, le fait d'afficher l’article en manchette des cassettes qui vendent le grand quotidien genevois interpelle. Ensuite, le choix du terme « malaise » indiqué dans le titre de l’article.

Car si le but de la mise en évidence d’un sujet d’actualité est d’attirer l’attention du public, cela semble bien avoir marché vu les différentes réactions que j’ai pu recueillir à cet égard.

Or après avoir pris connaissance de ce « malaise », plusieurs personnes se sont interrogées sur la raison de pareille importance accordée à un événement récurrent.

En effet, qu’on le déplore ou non, le Mur des Réformateurs de Genève compte plusieurs actes de vandalisme, celui qui semble créer un « malaise » s’ajoutant à la liste.

A lire l’article en question, il semble ressortir que l’importance à y accorder concerne les divergences entre groupes LGBTQ etc.. 

Les voici qui se disputent et revendiquent chacun leur part de reconnaissance? Et le public devrait être pris à parti de ce « malaise »? 

Commentaires

  • prenant mes distances avec le LGBTIQ, je me propose de taguer un Transformateur...

  • Quand on sait le sort réservé par Cauvin aux homosexuels à Genève...

    Bref, comme tous les fanatiques il a appliqué la loi mosaïque. Reprise par les islamistes.

    Ce monument est un hommage à un assassin. Pas la peine de critiquer les islamistes tant qu'on le vénère ici, c'est la même idéologie criminelle.

  • Et si jamais aussi, le sujet porte sur la mise en évidence de la querelle entre LGBTQI+ et non pas sur Calvin.

    L’importance accordée à ce « malaise » mis en manchette en rappelle une autre évoquée ici-même:

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/07/06/un-polar-non-le-recit-de-journalistes-d-investigation.html

  • Daniel,

    Votre présentation de Calvin qui, à lui seul, ne résume pas le Mur des Réformateurs, est un peu succincte et c’est peu dire.

    Cet homme est à replacer dans le contexte de l’époque au moins.

    Et si jamais, pour rappel, la Genève du temps de Calvin a permis à nombre de protestants persécutés de trouver refuge contre le martyre et c’est peu dire du sort qui leur était réservé dans les pays catholiques.

    Ce qui ne « blanchit » pas le théologien mais nuance votre jugement -:)

  • « ... ... QI+ »

    Oulala, je suis largué !

    Quand le "P" pour pédophile et le "Z" pour zoophile ?

    p'têtre que le "+" comprend déjà tous ces pervers...

    Triste humanité !

  • "Et si jamais aussi, le sujet porte sur la mise en évidence de la querelle entre LGBTQI+ et non pas sur Calvin."
    Je veux bien, mais sa la statue de Cauvin, pas de malaise chez les machins-choses. Et j'explique bien que certains d'entre eux ont de bonnes raisons d'en vouloir à ce criminel vu sa politique à l'égard d'iceux.

    "L’importance accordée à ce « malaise » mis en manchette en rappelle une autre évoquée ici-même:"
    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/07/06/un-polar-non-le-recit-de-journalistes-d-investigation.html
    Nous allons donc de malaise en malaise. J'ai bien apprécié ce sujet et je vais sous peu vous livrer une information qui devrait créer un autre malaise, sauf que ceux qui n'ont ni foi ni loi ne sont pas sujet aux malaises, seulement aux mensonges.

    "Votre présentation de Calvin qui, à lui seul, ne résume pas le Mur des Réformateurs, est un peu succincte et c’est peu dire."
    Oui, je me suis tenu à l'essentiel, tellement les crimes de Cauvins sont ahurissants et la liste très, très longue. Bèze et Farel sont dans le même tonneau même s'ils n'ont pas fait preuve du même acharnement et du même fanatisme que Cauvin. Complices par soumission.

    "Cet homme est à replacer dans le contexte de l’époque au moins."
    Ah, la bonne excuse qui pourrait servir à tant de cas, surtout après avoir réécrit l'histoire.

    "Et si jamais, pour rappel, la Genève du temps de Calvin a permis à nombre de protestants persécutés de trouver refuge contre le martyre et c’est peu dire du sort qui leur était réservé dans les pays catholiques."
    Du temps de Cauvin et avant, les persécutions étaient contre les Cathares et les Vaudois. Pratiquement exterminés. Du temps de Cauvin, il était demandé aux protestants de faire amende honorable et de revenir à la "vraie" foi. Cauvin n'a pas été persécuté, il a pu tranquillement voyager de Strasbourg à Genève et retour et revenir. Les massacres ont commencé vraiment avec la Saint-Bart et c'est 8 ans après la mort de Cauvin. C'est à ce moment que Genève a accueilli les Huguenots fuyant les massacres. Cauvin a collaboré avec les cathos pour poursuivre Servet en le dénonçant alors que celui-ci était à Vienne sous une autre identité. Les cathos étaient tellement méchants et tellement persécuteurs qu'ils l'ont laissé s'enfuir. Hou les vilains! Tandis que Cauvin fulminait de rage, parce qu'il ne supportait pas la contradiction, la mise en cause de la trinité (une stupidité sans nom - comme le démontre Mario par ailleurs) et du pédobapstisme.

    "Ce qui ne « blanchit » pas le théologien mais nuance votre jugement -:)"
    D'où les couleurs, j'imagine? Rouge sang, par exemple. Et le jaune pour le feu.
    Cauvin est un des pires criminels de l'histoire. Heureusement il n'a pu étendre sa politique que localement. Mais son fanatisme ne peut qu'être condamné sans indulgence (si je puis dire).
    Si vous désirez plus de détail sur les crimes de Cauvin, je peux vous proposer des liens avec moult détails.

  • Merci de vos précisions sur Calvin, Daniel.

    «  Si vous désirez plus de détail sur les crimes de Cauvin, je peux vous proposer des liens avec moult détails. » , si vous en avez à l’appui de vos allégations, indiquez-les même si, je le rappelle, le sujet que vous avez commenté porte sur la mise en évidence d’une querelle entre LGBTQ + et pas sur Jean Calvin...

    Ce que j’ai tenu à relever est l’importance médiatique accordée à une querelle de clochers -sans mauvais jeu de mots- lgbtqesques.

    Pareille guéguerre intéresse-t-elle vraiment le public, il semble qu’elle le doive puisqu’elle a été mise en manchette.

    Si telle est la priorité de l’information, dans ce cas, on est dans une échelle de valeurs de laquelle il paraît recommandé de prendre note...

  • Voici:
    http://histoirerevisitee.over-blog.com/2015/05/la-republique-de-geneve-de-calvin-une-dictature-religieuse-et-morale.html

    En cce qui conerne la priorité de l'information, je suis à 100% d'accord avec vous. Certains vont arguer de la période des vacances...

    Petite correction:
    "mais sa la statue de Cauvin"
    mais sans la statue de Cauvin

  • Selon tovaritch Jean-Jacques…

    La femme naît bonne, la société la corrompt.

    Mais Rousseau a tout faux. Quand elle naît, l'humaine est une criseuse braillarde qui veut tout, tout de suite…

    La société de papa-maman tente de la civiliser en lui signalant que l’heure c'est l'heure, et celle des repas, c’est midi et dix-neuf heures…

    …du coup elle sèche l’école, et la société manpa-paman, maman-papaman, maman-maman, papa-papa, réclame pour elle un Pipi Nobel.

    … normal en ce temps d’intérêts négatifs.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel