De Greta Thunberg à Alexey Navalny, elle court, elle court, l’info...

Imprimer Pin it!

Tandis que la polémique autour de la jeune Greta Thunberg emporte les uns et les autres loin du sujet réel qu’est le changement climatique, voici un nouvel événement destiné à alimenter la chronique médiatique.

Moscou, vous l’aurez sans doute vu, lu ou entendu a connu une importante manifestation et autant d’arrestations estimées aussi illégitimes que l’a été le rassemblement convoqué par Alexey Navalny.

Pourquoi évoquer ces deux cas?

Parce que tous deux souffrent de récupération en tous genres comme cela arrive très souvent pour une actualité qui enfle et occupe l’espace médiatique laissant loin derrière elle les véritables enjeux à traiter.

Pour ce qui est de l’adolescente suédoise, se polariser sur ce qu’elle suscite de réactions parmi ses soutiens et ses détracteurs fait passer à la trappe les questions importantes que posent les changements climatiques. 

Par exemple et pour ne citer qu’elle, l’empreinte carbone laissée par les échanges de sms, mails ou messages transmis par Whatsapp ou autres applications dites « gratuites », qui s’en soucie vraiment?

S’agissant, maintenant, de Moscou et de sa récente manifestation, en voici une approche qui vous offrira un éclairage un peu plus subtil que le coup de projecteur qui lui est donné par tant de nos médias.

 

 

Commentaires

  • Voici des infos supplémentaires sur Greta Thunberg et le CETA sur lequel elle a dit ne pas avoir d'opinion. A mourir de rire quand on connait tous les aspects négatifs de ce traité pour l'environnement, mais bien entendu ça ne la dérange pas, :

    https://www.youtube.com/watch?v=W9ktHsL_dzE

  • Et voici que vous nous ramenez à cette polémique qui vise Greta Thunberg, Arthur.

    Tout comme dans le précédent sujet proposé sur ce blog où vous avez également commenté dans ce sens.

    Merci de confirmer mon propos selon lequel cette polémique parvient à masquer les véritables enjeux que sont les changements climatiques, qu’on les considère comme réels ou fabriqués de toutes pièces.

  • Vous voulez dire les enjeux de la politisation du réchauffement climatique.
    Le problème est qu'il y a un mélange des genres.
    Il y a un siècle en arrière, les religieux s'occupaient de religion et les savants de sciences. Il devrait en être de même aujourd'hui avec le politique. Manifestement la politique devrait laisser aux scientifiques de débattre sur le climat et ne pas interférer . Aujourd'hui, non seulement la politique s'est emparée du sujet, mais pire, elle décide qui a raison et veut faire taire les esprits indépendants et dissidents. C'est extrêmement grave car ça foule aux pieds l'esprit même de la science moderne. Nous ne sommes plus aux temps des Giordano Bruno ou des Galilée.
    L'affaire Alexei Navalny est une affaire politico-politicienne, il n'y a aucune comparaison avec la petite Greta.

  • G.Vuilliomenet,

    Relisez le sujet et vous comprendrez qu’il se situe au niveau de l’information.
    C’est pourtant indiqué dans le titre et expliqué dans le sujet lui-même. Mais vos idées vous emportent, ce sont des choses qui arrivent quand on veut à tout prix convaincre...

  • Effectivement je "ramène cette polémique", comme vous le dites, car il est capital de montrer que Greta Thunberg soit ne sait pas du tout de quoi elle parle, soit est totalement manipulée, ou même probablement les deux. Contrairement à ce que vous pensez cette "polémique" ne masque rien du tout, bien au contraire. On peut parler du réchauffement sérieusement avec des scientifiques sans avoir besoin de cette gamine de 16 ans alarmiste qui n'a absolument aucune connaisance scrientifique sur le sujet et qui fait preuve d'une indignation à géométrie variable et n'est donc pas du tout crédible. C'est aussi simple que ça. Ne vous en déplaise.

  • Le sujet n'est pas le changement climatique, mais la manipulation des foules. KBG nous l'explique très bien et c'est la meilleure analyse que j'ai lue sur le sujet:
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11448

    A noter que nous avons grandement besoin d'une jeune Natasha pour écrire la même lettre - mot pour mot - à Trump.

  • Merci pour ce lien, Daniel. Cet article est très intéressant, en effet.

    Je note que Samantha Smith avait 10 ans et Victoria Grant 12 ans (voir le lien indiqué par Mme Richard-Favre) 12 ans quand elles ont été médiatisées.
    Le problème, par les temps qui courent, c'est que Greta Thunberg est nettement trop âgée pour être encore crédible.
    Car de nos jours, c'est à la pouponnière qu'il faut aller les interviewer.
    Comme le démontre l'exemple suivant.

    Le cas le plus célèbre d'un enfant surmédiatisé dans le cadre d'une propagande savamment orchestrée pour que le bon peuple s'émerveille et suive comme un troupeau de moutons est sans doute celui de Jésus.
    La scène qui suit se déroule alors que Jésus avait deux ans; elle est contée au chapitre XVIII de l’Évangile du Pseudo-Matthieu:
    “Comme ils étaient parvenus à une grotte et voulaient s'y reposer, Marie descendit de l'ânesse et s'assit, tenant Jésus sur ses genoux. Or, il y avait trois jeunes garçons qui accompagnaient Joseph et une jeune fille avec Marie. Et voici que soudain, de la grotte, sortirent de nombreux dragons, ce que voyant, les enfants poussèrent des cris de terreur. Alors Jésus, descendant des genoux de Marie, se dressa devant les dragons; et ceux-ci l'adorèrent, puis s'en allèrent. Ainsi fut accompli ce qui a été dit par le prophète David: «Sur la terre, louez le Seigneur, vous dragons et tous les abîmes»”.
    La suite n’est pas moins surréaliste:
    “Et l'enfant Jésus, s'avançant vers les monstres, leur ordonna de ne faire aucun mal aux hommes. Marie et Joseph craignaient fort que l'enfant fût blessé par les dragons, mais Jésus leur dit: «Ne craignez pas, et ne me considérez pas comme un enfant. Car j'ai toujours été un homme fait [*], et il convient que toutes les bêtes fauves des forêts s'adoucissent devant moi»”.

    [*] “Dès le berceau, il [Jésus, fils de Marie] parlera aux hommes comme un vieillard” (Le Coran III:46; dans le même sens: Le Coran V:110; voir aussi Le Coran XIX:29-33). Dès lors que Mahomet tenait ses informations directement de l’ange Gabriel, il n’y a pas lieu de mettre en doute les propos tenus par le petit Jésus dans le Pseudo-Matthieu.

  • J’avais lu, en effet, cet article de Karine, Daniel.

    Le recours à un enfant ne date ni d’hier ni d’aujourd’hui, on le sait bien.

    Un autre exemple existe aussi, le voici au cas où vous n’en auriez eu connaissance:

    https://quebec.huffingtonpost.ca/2012/05/16/banques-canadiennes-victoria-grant_n_1520943.html?fbclid=IwAR1LPe1ScbFfFNDjDypH5fueulF2baiP94t-XCMb20mVYUp6hERo10-7sqs

    Quant à l’utilisation que font nombre de marques pour la promotion de leurs produits en recourant à des enfants, elle est du même acabit.

    Compter le plus de « followers » possible pour autant d’enfants ainsi propulsés sur un espace public et en rêve, qui sait, de célébrité est largement exploité et vécu comme une « promotion ». Sauf que...l’est-elle vraiment!

    Et pour la petite Suédoise, la question se pose tout autant.

  • Le billet de Mme Hélène Richard-Favre insiste justement sur le fait que les polémiques suscitées par la personnalité de Greta Thunberg ne doivent pas faire “passer à la trappe les questions importantes que posent les changements climatiques".

    Or, là où la chatte a mal au pied (ou, si vous préférez, là où la nouvelle Pippi Långstrump a tout faux), c'est que le problème numéro un de notre planète n'est pas le réchauffement climatique mais bien le refroidissement du soleil.
    Lire à ce sujet https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/astronomie-soleil-notre-etoile-va-t-elle-mourir-9545/.

    Tout le monde le sait: le soleil ne cesse de se refroidir et finira un jour par s'éteindre. La priorité des priorités, pour les gouvernements, devrait donc être de lancer des programmes destinés à permettre au soleil de conserver toute sa chaleur. Mais comme, en l'état actuel des sciences, on ne dispose d'aucune technique pour y parvenir, il apparaît tout indiqué de faire ce qui est en notre pouvoir pour favoriser le réchauffement du climat terrestre, en espérant que cela permettra de compenser le refroidissement irrémédiable du soleil.

    Il y va de notre survie, Greta. Y avais-tu seulement pensé?

  • Sacré Mario!
    " c'est que le problème numéro un de notre planète n'est pas le réchauffement climatique mais bien le refroidissement du soleil."
    Le soleil devient de plus en plus chaud de millions d'années en millions d'années. Le soleil actuel émet plus de chaleur que durant le mésozoïque.
    "(L')intensité (du rayonnement solaire) augmente d’environ 7% par milliard d’années." Donc il y a 200 millions d'années le rayonnement solaire était 1,4% plus faible qu'aujourd'hui, mais il faisait plus chaud à cause d'un taux de CO2 multiple de l'actuel. Cf. Gilles Ramstein.
    Le périodes glaciaires sont dues à la chute du taux de CO2 atmosphérique qui est descendu jusqu'à 140ppm.

    Vous êtes un sacré farceur!

  • Vous m'épatez, Daniel! J'étais en effet persuadé que personne n'irait lire le lien indiqué et découvrirait la supercherie. C'était compter sans votre perspicacité...

    Vous n'êtes pas comme ces disciples de Greta Thunberg qui croient les yeux fermés tout ce que leur prophétesse leur récite après l'avoir appris par coeur.

    J'irai même plus loin: je suis prêt à parier que vous n'êtes pas de ceux qui attendent le retour, annoncé depuis deux mille ans, d'un certain Jésus, né d'une vierge appelée Marie et d'un père inconnu (du moins jusqu'à ce que mon best seller, «L'énigme du père génétique» [*], ne dévoile le pot aux roses).

    Quand on se voit confronté à une théorie relativement récente (qu'il s'agisse du "réchauffement" climatique, du "refroidissement" du soleil ou d'une naissance “virginale" [**]), la première chose à faire est de se demander si elle tient debout et de vérifier s'il existe un consensus à son sujet.
    Faut-il / peut-on y croire? Y a-t-il un doute [***]?
    Depuis René Descartes (qui a eu des devanciers en la matière, parmi lesquels - curieusement - le théologien Thomas d'Aquin), on sait que - selon la formule - le doute est fécond.
    Greta Thunberg, qui est âgée de 16 ans et a interrompu sa scolarité, a-t-elle lu Descartes?
    Ce Descartes qui se rendit à la Cour de Suède en octobre 1649 pour y donner des cours de philosophie à la reine Christine, qui l'avait fait appeler. Dans ses mémoires, la reine [****] reconnaîtra l'influence de Descartes dans le mûrissement de ses pensées.

    Greta Thunberg, pour revenir à elle, n'est pas du genre à douter.
    Certaine qu'elle est du bien-fondé de ses positions, elle semble ignorer (mais comment peut-elle vraiment l'ignorer?) le fait qu'il n'y a pas - et de loin pas - consensus parmi les scientifiques à propos de la théorie du réchauffement climatique.
    “Vous avez le devoir d'écouter les scientifiques", a-t-elle martelé mardi 23 juillet devant les députés de l'Assemble nationale française.
    “Ça fait un moment que les scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Mais on ne les écoute pas, ils n’ont pas de voix. C’est pour ça que Greta est là", argue-t-elle avec une autorité qui n'est pas sans rappeler celle dont fit preuve en son temps un autre beau parleur et porte-voix devenu célèbre, le nommé Jésus.
    Elle invoque constamment des "faits scientifiques" qui, à l'en croire, seraient formellement établis. Or, tel n'est absolument pas le cas: les scientifiques sont complètement divisés au sujet du réchauffement climatique.

    Qu'aurait Greta à nous dire si elle avait lu ce texte, parfaitement documenté: https://www.contrepoints.org/2019/05/18/344595-climat-plus-dangereux-que-le-rechauffement-la-panique-morale-quil-cree ?
    (Extrait:
    “Pour résumer: si on s’en tient à ce que nous nous constatons sur les deux derniers millions d’années, le climat va bientôt se refroidir et ce refroidissement sera bénéfique”).

    Et qu'aurait à nous dire Greta si elle avait à se prononcer sur le contenu de cette pétition, signée par 91 scientifiques italiens de renom et adressée tout récemment au Président de la République italienne ainsi qu'aux plus hautes instances législatives et gouvernementale de la Péninsule: https://www.alterinfo.ch/2019/07/27/climat-90-scientifiques-italiens-de-renom-jettent-un-pave-dans-la-mare/ ? (lien opportunément indiqué et commenté par Gilles Vuilliomenet le 28 juillet à 17h14 sur http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/07/27/greta-les-jeunes-et-la-vie-politique-francaise.html).

    Comme l'a écrit Michel Onfray sur son blog (voir https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/greta-la-science?mode=video),
    “du haut de ses seize ans, que sait-elle de l’astrophysique, des cycles cosmiques, des orages solaires et de leurs cycles, autant d’informations qui relèvent (...) de la science, mais auxquelles ni elle ni les siens ne font jamais référence quand il s’agit de penser la question du réchauffement climatique".

    Pour terminer, j'aimerais faire part d'une réflexion. Je suis persuadé que la maladie dont souffre ou a souffert la jeune Greta (syndrome d'Asperger, forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage) est capitale pour comprendre ce qui l'amené à prendre les positions jusqu'au-boutistes qu'elle défend et à s'y tenir mordicus. La virulence et l'aveuglement dont elle fait preuve dans la manière de mener son combat contre ce qu'elle considère comme la menace suprême pesant sur l'humanité indiquent qu'à l'image d'un Jésus par exemple (autre autiste à succès), elle se sent appelée à sauver le monde en exorcisant le mal, en terrassant le démon. Sa maladie la condamne à avoir raison, sinon elle retombe en dépression. Les gens qui gravitent autour d'elle en exploitant inconsidérément ses capacités (qui sont réelles) jouent avec le feu.

    [*] C'est en effet celui de mes livres qui s'est le mieux vendu. Ce qui n'a d'ailleurs rien d'étonnant puisque c'est le seul qui a été publié (à mes frais, de surcroît)...

    [**] Ne pas confondre avec “vaginale".

    [***] “Douter de tout pour mieux construire. (...) Tout l’art de Champollion fut de remettre en cause non seulement ses convictions, mais les conclusions de ses prédécesseurs" (Marie-Neige Cordonnier).

    [****] Interprétée à l'écran par une autre Greta, elle aussi suédoise (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Reine_Christine).

  • Puisqu'il y en a qui sont jaloux d'une gamine, on va leur en donner pour leur argent:
    https://youtu.be/QJjSEGOOOcc

    Quel délice!

  • J'en rajoute une couche:
    https://www.youtube.com/watch?v=_-sfoqUa0vs

    Par les temps qui courent, à 16 ans on est ringard...

  • Greta est la première victime de cette manipulation des foules (ou propagande, vous pouvez l'appeler comme bon vous semble)

    https://www.change.org/p/ras-le-bol-d-entendre-parler-de-gretathunberg-c-est-une-enfant-exploit%C3%A9e-par-des-adultes-demandons-sa-protection-sa-place-est-sur-les-bancs-de-l-%C3%A9cole

    Quant à demander sa protection par les nations unis, n'y comptez pas trop, l'ONU participe à cette mascarade du catastrophisme climatique au travers du GIEC.

  • Il est "légitime" cet appel incessant que tout le monde semble chanter: Sauvons le Climat, Remédions autant au réchauffement planétaire qu au refroidissement du soleil, dont acte.

    Néanmoins, ce qui me gêne le plus au monde n est pas cet appel mais bel et bien cet anti-humanisme vert qui émane. On nous dit que « l’Homme » sur la planète-terre est un salaud, un coupable, une espèce « parasitaire » qui est en train de détruire la Terre.

    Je reprend une citation de @Daniel (ici ou sur un autre blog tdg) auquel j adhère et qui dit que notre respiration est la plus grande usine pollueuse de CO2 sur la Terre, sauf erreur de compréhension de ma part. Où cela me gêne encore plus dans ce "climat" médiatico-politique hyper- ambient est le fait d être assimilable à une Humanophobie ridicule et non constructive.

    On nous dit même selon une étude publiée en 2018 dans le journal L (Im)Monde et qui avait fait des ravages d adhérents et/ou des non-adhérents à cette étude est que le meilleur moyen contre la pollution est que les couples feront au moins un enfant de moins et l affaire est réglée... au suivant. Qui ne sait pas qu en Europe la démographie est déjà vieillissante et en chute libre et alarmante? En Europe, la moyenne est aujourd hui à 1.5/1.7 enfants par couple à tout casser et suivez mon regard, SVP....

    Autant dire que prescrire des remèdes est nécessaire afin de soigner ces terriens coupables et malades. Toutefois, ces remèdes sus-cités du 21 ème siècle hyper-civilisé et hypertechnisé au top n aboutissent à la fin qu à la mort de ces patients et à quoi bon cette "médecine" humanophobe! Donc, Avis à la population et Citoyens "verts", à vos fusils ....

    Dans la même veine, Hugo Chavez, qu on l aime ou pas, nous a pourtant résumé et d une manière limpide ces discussions éternelles, sans fin, sur le Climat/Pollution etc... en disant:"Si le Climat était une Grande Banque, il aurait été sauvé dès ce soir et au plus tard demain matin à l aube et même avant le lever du soleil". Tout cela, n est il pas vrai?

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Addendum à mon texte ci-dessus, Merci.

    Pierre Larrouturou : "Si le climat était une banque, on l'aurait déjà sauvé."
    « Afin de sauver le Climat, l’Argent, il y en a. C’est une question de volonté politique qui n en veut pas. »
    -----------------------------------------
    L'économiste en est convaincu : l'argent nécessaire à la lutte contre le dérèglement climatique existe. Mieux : il pourrait créer 800 000 emplois.
    Ce discours de Pierre Larrouturou souligne que nous avons parfaitement les moyens financiers de sauver l’environnement mais nous précise-t-il, que, si rien n’est fait, c’est uniquement par manque de volonté politique… « Quand on sait que la banque centrale européenne a créé 2 600 milliards d’euros en trois ans, on a du mal à comprendre qu’on ne puisse pas financer la lutte contre le dérèglement climatique. »
    « L’argent, il y en a. C’est une question de volonté politique. 

    https://positivr.fr/pierre-larrouturou-sauver-climat-banque-transition-ecologique/
    -------------------------------------------

    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel