Quand se lèvent les boucliers ...

Imprimer Pin it!

Evoquer une politique de défense des droits humains à géométrie singulière tandis qu’un clitoris géant est convoqué pour célébrer la Fête nationale suisse à Genève qui, en même temps accueille autant de touristes de pays qui les bafouent, ces mêmes droits, voici que se lèvent des boucliers...

Deux commentateurs du précédent sujet de ce blog tiennent, en effet, à exposer l’étendue de leurs connaissances, l’un, en ne sachant pas lire et en prenant des touristes pour des migrants, l'autre, pour parler de Moscou et du Kremlin.

Serait-ce pour voler au secours de choix politique d'une Maire qui manifestait en son temps contre la « Russie homophobe »? On se réjouirait de la voir brandir une pancarte pour dénoncer avec autant d'ardeur les mutilations sexuelles.

Il semble bien que pour ce qui concerne certains pays, on préfère la réserve. Que celle-ci cache opportunisme ou intérêt ou les deux, aux concerné(e)s de s’interroger. 

 

Commentaires

  • Il y a les russophobes et il y a les russophiles. Dans les deux cas un bon oculiste s`impose.

  • Cela dit soyons franc, tout le monde s`en fout. Entre le réchauffement global, l`effondrement du systeme capitaliste alors que les ruines du communisme sont encore fumantes, le déluge menacant des produits chinois bon marché, la robotisation de l`industrie et des services, les vagues de réfugiés en provenance de l`Afrique sinistrée et j`en passe, tout le monde se fout de ce qui se passe chez le voisin.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel