Insulter un Président en exercice

Imprimer Pin it!

Mon propos d’hier relatif aux insultes proférées à l’encontre du couple présidentiel français a suscité un grand nombre de réactions, entre autre sur un réseau social bien connu.

Comme je l’ai écrit, on peut ne pas apprécier le Chef de l’Etat français et son épouse. Comme je l’ai aussi écrit, en tant que citoyenne et citoyen, on peut ne pas se sentir représenté par lui. 

Il n’en demeure pas moins vrai qu’il a été élu. Qu’on le déplore ou pas, qu’on revienne sur les circonstances qui l’ont porté au pouvoir, rien n’y changera, il y est.

Et dès lors qu’il représente la France, il représente son peuple, tout comme n’importe quel Chef d’Etat dans ce monde et quelles que soient les oppositions.

Toutes celles et ceux qui viennent avec tel ou tel argument, tel ou tel rappel du comportement d’Emmanuel Macron pour justifier les attaques personnelles qui le visent et qui proviennent d’un citoyen de pays étranger mélangent les genres.

Car on n’est pas là en présence d’un règlement de compte entre personnes. On est dans le cadre d’échanges qui outrepassent le protocole. 

Le relever n’équivaut à donner aucun blanc seing à Emmanuel Macron et à celle qui est appelée « Première Dame ».

Le relever revient à dresser un constat selon lequel des règles d’échanges ont été bafouées, signe des temps peut-être ou pas.

 

Commentaires

  • "Et dès lors qu’il représente la France, il représente son peuple"
    Pas d'accord. Il représente les plus riches. Il est en train de réformer le système des retraites pour priver encore davantage les plus pauvres de moyens d'existence.

  • Absolument d'accord ,il aide les riches nous il s'en fou
    Il va nous ruiner,il y a plus rien à prendre,tout ce qu' on fait les anciens ait perdus, il faut hisser le drapeau noir

  • Daniel,

    La phrase complète est celle-ci:

    « Et dès lors qu’il représente la France, il représente son peuple, tout comme n’importe quel Chef d’Etat dans ce monde et quelles que soient les oppositions. »

    Nuance qui compte et que vous omettez en ne retenant que ce que vous avez cité.

  • Merci de ces éléments de compréhension qui replacent de manière pertinente la problématique évoquée, et compliments pour votre sens pédagogique à l'égard des commentaires décalés !!

  • "une star du jiu-jitsu au Brésil"
    Il est même une star du jiu-jitsu brésilien, cela dit pour ceux qui connaissent bien les arts martiaux.
    P.S. Le premier commentaire est évidemment tout à fait correct et mieux approprié au contexte.

  • E. Macron ayant été élu, il représente la France en son entier qu'on l'accepte ou pas !

    En revanche, on peut comprendre que celles et ceux qui n'ont pas voté pour lui ne se sentent effectivement pas représentés par lui mais force est de constater qu'employer un vocabulaire peu sympathique à son endroit n'y changera rien !

  • Entièrement d'accord avec vous, si c'était un vrai président il ecouterait le peuple et le message passé par les gilets jaunes, mais il s'en fou ,Jupiter est le chef et il fait et écoute ce qu'il veut,et personne va rien lui dire !!!!

  • "Nuance qui compte et que vous omettez en ne retenant que ce que vous avez cité."
    Désolé, toujours pas d'accord. Le bout de phrase omis est justifié par le fait que certains présidents ont été élus par une minorité (Macron, Trump) alors que d'autres l'ont été par une majorité des citoyens ou sont approuvés par une large majorité. Je ne mets pas tous les présidents dans le même sac. Un président qui "représente" son peuple fait la volonté de son peuple. Les Gilets Jaunes ont amplement démontré ce qu'il en était de Macron. Il fait la volonté des riches (suppression de l'ISF) et des multinationales et même des multinationales étrangères (cf. Alstom).

    Le respect, cela se mérite.

    Et hier apparition d'un second gueulard!

  • Daniel,

    J’ai bien compris votre position. Il n’en demeure pas moins qu'un Président élu, de quelque manière que ce soit, l’est.

    Vous mélangez les genres.

    Et lorsque vous évoquez d’autres Présidents élus par une majorité de leurs citoyennes et de leurs citoyens, vous négligez le fait que pour la minorité d’entre celles et ceux qui ne se sentiront pas représenté(e)s par leur Président, rien n’y changera. Sauf coup d’Etat mais on est dans un tout autre cas de figure que celui traité dans ce sujet.

  • "Vous mélangez les genres."
    Bien au contraire!
    Quand quelqu'un est élu par une minorité, c'est un dictateur.
    Quand quelqu'un est élu par une majorité, il préside, c'est le principe de la démocratie.
    Quand sur un sujet aussi important que les retraites on ne soumet pas le projet au peuple, nous sommes en dictature avec un dictateur à la tête.
    Vous confondez dictature avec démocratie.

  • «Vous confondez dictature avec démocratie. »... Daniel :-)

    Un homme intelligent et cultivé comme vous l’êtes devrait pourtant être en mesure de saisir que le propos tenu dans ce sujet ne porte pas sur l’appréciation qu’on peut avoir du Président français ou de tout autre Président mais sur le fait de sa légitimité, que vous le vouliez ou non.

    Car vous pouvez toujours nous expliquer comment Emmanuel Macron a été élu, rien n’y changera, il l’a été et est au pouvoir. C’est ce que vous refusez de comprendre car vous voulez faire passer votre opinion avant le réalité de faits.

    Que lesdits faits vous déplaisent est autre chose et c’est dans ce sens que vous confondez les genres.

  • Les insultes de ce "brésilien d ambassadeur" ( excellent terme Mme H.-R. Favre d après votre précèdent article) sont nullissimes et sont certes des insultes à la France venant de la m^me politique de son brésilien de président! Ce denier parle et se comporte comme l autre Trump qui avait même traité Macron de Stupide...De surcroît que ce brésilien d ambassadeur insulte Mme Macron, il fallait avoir du culot et oser le faire!

    Par ailleurs, qu on aime ou pas Macron est toute une autre affaire. Néanmoins, on pourrait être obliger de l aimer un peu peut être quand il se fait insulter car il est l Ami de l Iran tant qu il ne change pas d avis dans le futur proche si un tweet délibérément débile, comme d habitude, à Trump ou une déclaration de Bibi (orbi et urbi ou en catimini) l agresserait et/ou le menacerait, qui sait, attendre-voir?!

    In fine, bien que nous sommes en droit de critiquer ou pas la politique du Président élu, la France le cas échéant, mais il faudrait dire que tous les partis en France, les dirigeants politiques, l assemblée nationale ou le Sénat et/ou les élites savent bien qu une fois au pouvoir, ils n ont plus rien d essentiel ni à diriger ni à faire et ceci est dû à deux raisons principales.

    La première raison est que la France a renoncé à son autonomie monétaire .

    La 2 ème est que la décomposition sociale est, hélas, bien avancée depuis belle ou mauvaise lurette avec une anxiété populaire généralisée et légitime.

    Je ne suis pas sûr que la voiture présidentielle incluant aussi le gouvernement, l assemblée nationale et le Sénat sont à la place du conducteur de cette Voiture. Ils sont au pire soit couchés dans le coffre de cette voiture (Hollande) et qu on les sorte de ce coffre de temps à autre pour se dégourdir un peu les jambes ou au mieux ils sont assis sur la banquette arrière de cette voiture et dans une autre ambiance et un autre monde (Macron) mais ils sont en train de donner des leçons de morale et de charme à la populace inculte, réfractaire aux changements, dépressif et alcoolique, cass toi pôv con...) et j en passe...



    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Faut il rappeler que les attaques indécentes contre Mme macron « à cause » de son âge avancé et même qu elle est vraiment moche, critiques qui ont démarré par le Président brésilien, Jair Bolsonaro, dans un tweet sur fessebook mais qui l a effacé après coup le 29.08.2019. Puis, par celle de son ministre de l économie, Paulo Guedes, le 05.09.2019 qui défendait son Président Bolsonaro.

    Donc ces attaques ont fait suite aux critiques « irrespectueux » de la France « de »  Macron, sic Jair Bolsonaro, face à la mauvaise gestion du Brésil aux incendies qui ravagent les forêts amazoniens et que la déforestation est à l’origine des flammes.

    Ils l ont insultée par indécence au lieu de s occuper soit de la déforestation et des incendies sus cités soit et/ou des 25% des brésiliens (=50 millions) qui sont dans la pauvreté extrême et dont 50% de ces pauvres vivent dans un quart monde dans des régions déshérités du Nord-Est du Brésil (ils gagnent moins de 2 dollars/jour). A noter que le Brésil compte environ 200 millions d habitants et vous imaginez que 50 millions vivent dans une sous-pauvreté, terme à inventer s il n existait pas!!

    In fine, il semble que beaucoup de Brésiliennes et de Brésiliens ont condamné ces attaques sur les réseaux sociaux et ont même présenté leurs excuses à Mme Macron...dont acte...

    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel