Un crime, selon certaines réactions...

Imprimer Pin it!

L’intense battage médiatique qui entoure le témoignage de la jeune actrice française qui avait, comme on dit, fait son « coming out » en révélant son amour pour la réalisatrice Céline Sciamma, semble mettre sans dessus dessous le milieu du cinéma.

D'un cas d’abus sexuel sur la mineure qu’elle a été et qu’elle dénonce maintenant qu’elle est devenue célèbre, il est fait sans la moindre hésitation, un « crime ».

Mais quels sont les termes que l’on réservera au viol et à autant de violences perpétrées qui entraînent la mort?

Comment désignera-t-on les vies détruites d’enfants enrôlées comme esclaves sexuelles?

Après la partage du sujet que j’ai consacré aux révélations de l’actrice Adèle Haenel sur un réseau social bien connu, des commentaires évoquaient, eux aussi, en termes de « crime » les attouchements dénoncés.

De grâce, appelons des gestes tels que ceux supposés être attribués au réalisateur qui aurait abusé d’Adèle Haenel de leur vrai nom!

Et rendons la justice là où elle s’exerce et non auprès de Mediapart! 

 

Commentaires

  • Dans ce milieu dépravé qu’est le monde du cinéma, il n’est pas étonnant que les jeunes filles ou les jeunes garçons qui veulent s’y lancer, subissent des agressions sexuelles ou autres.
    Leurs parents devraient en être conscients.

  • Selon que vous serez... On estime a environ 75.000 le nombre des viols chaque année en France. Rien que de tres banal donc, sauf si la victime a un pedigree. Tres peu de violeurs finissent en prison d`ailleurs car il ne resterait plus de place pour les assassins. D`ailleurs, il devient rare que qun condamné a moins de deux ans de prison soit emprisonné, le systeme des remises automatiques et autres "aménagement" de la peine y veille. La Justice est devenue une farce.

  • "75.000 le nombre des viols chaque année en France." Soit 205 à 206 par jour.
    Bonjour la crédibilité...
    - Salut, qu'est que tu as fait ce matin ?
    - Oh rien, j'ai juste violé la voisine en passant...
    Je n'y crois pas une seule seconde. Ou alors, il faut définir "viol". Par exemple, j'ai salué ma voisine ce matin : viol. J'ai regardé une fille qui passait : viol.
    Les féministes deviennent de plus en plus fachos, mais le pire, ce sont les hommes qui entrent dans leur jeu et les suivent. Par exemple, Jean Jarogh...

  • Comme ca au-moins vous ne mourrez pas idiot, mon brave Géo:

    https://www.madmoizelle.com/statistiques-viol-france-891007
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Viol_en_France

    Croyez-vous que ca m`amuse, d`inventer des horreurs comme ca ?

  • Et vous assumez le fait de penser que ces sources sont fiables ? Plus de 200 viols chaque jour en France ? Mais est-ce que vous vous représentez de ce que cela signifierait ?
    De un : qui sont les violeurs ?
    De deux : pourquoi les Français ne réagissent pas ?
    Cessez deux secondes toute activité et essayez de réaliser. Si c'était vrai, comment expliqueriez-vous la passivité des femmes ? A deux cents viols par jour, tout le monde est touché, tout le monde a eu une mère, une soeur, une épouse, une amie qui s'est fait violer.
    JE N'Y CROIS PAS.

  • Un bouquin qui répondra a toutes vos questions et a d´autres encore: LA FRANCE ORANGE MÉCANIQUE, de Laurent Obertone. Ou alors ici, a environ 16minutes du début: https://youtu.be/pjMpVy3ZiFw Question idéologie je ne suis pas tres obertonien mais ca ne change rien a la réalité chiffrée de la criminalité.

  • Merci du lien à l’émission de Laurent Ruquier et de son invité Laurent Obertone, Jean Jarogh.

    A maints égards, il vaut la peine de la regarder.

    Au passage, on relèvera ce qui est énoncé de « Mediapart »... site qui a recueilli les confessions de l’actrice Adèle Haenel, sujet de ce blog.

  • @ Jean Jarogh

    « Mon brave Géo »

    Il ne va pas aimer cette familiarité condescendante, le ronchon du Chablais. Z’allez vous retrouver avec un cartel, histoire de laver l’honneur sur le pré au petit matin blême, sabres au clair, mais pas pour le champagne… Bon, votre chance, c’est que vous ne serez ni le seul ni le premier, il y a déjà une liste d’attente…

    Faut pourtant bien lui donner raison, le chiffre apparaît effectivement irréaliste. Les bases du comptage, la méthodologie, les sources ? Si vous pouviez développer, merci. Si l’on compte plus de 200 viols par jour, cela nous en fait plus de 10 à l’heure les bons jours, en déduisant les heures de sommeil, car même les violeurs ont besoin d’un dodo réparateur… Je sais bien que la France est un grand pays, mais quand même…A moins d'inclure à ce compte les relations conjugales obtenues de mauvais gré (style chéri ma migraine par exemple, le « devoir » du conjugo vécu comme une corvée… ). Alors là, sûr que le chiffre est plausible, voire très insuffisant, mais cela n’est que rarement avoué lors des enquêtes sondagières…

  • Et en France une femme tuée tous les 3 jours, vous n'y croyez pas non plus?

    La dernière avait averti la police. Pour ce que ça a servi...

  • Si parce que là on dispose de statistiques du Ministère de l'Intérieur, basées sur des rapports de police. La lecture des faits divers en témoigne d'ailleurs quotidiennement, maintenant qu'il en est fait mention.

  • Je répondais à géo. Votre commentaire n'était pas encore publié quand j'ai écrit le mien.

    https://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-viols-en-france.html

    45 plaintes pour viol déjà déposées par jour + les agressions sexuelles et de toute façon ce que croit ou ne croit pas géo, qui s'en soucie?

    On peut raisonnablement penser que tous les viols ne sont pas déclarés par chantage, par peur, ou pour toute autre raison. Et de toute façon c'est toujours trop, beaucoup trop.

  • En France entre 800 et 1000 homicides par année, 50 en Suisse.

  • En ce qui concerne les chiffres sur le viol, cet article de Libération donne toutes les sources: https://www.liberation.fr/checknews/2019/02/08/combien-y-a-t-il-de-viols-chaque-annee-combien-de-plaintes-combien-de-condamnations_1708081

    Je crois qu`il faut prendre la peine de se renseigner et regarder la réalité en face. Lisez donc le livre extremement bien documenté de Laurent Obertone et tirez-en les conséquences qui s`imposent dont celle-ci: en France actuellement la Justice face a la criminalité violente ne fonctionne plus. Si on n`en est pas la en Suisse, c`est parce`que la société n`y a pas perdu son homogénéité culturelle du fait d`une immigration disproportionnée et parce que les inégalités sociales y sont bien moindres. Pourvu que ca dure..

  • Bon, j’en conviens, I was blind but now I see (Amazing Grace), il y a effectivement un gros problème, inutile de se voiler la face, ni de trop noircir le tableau, mais l’ampleur des chiffres donne le vertige (référence de Daniel).

    J’admets vivre un peu dans ma bulle, entre musique, art et littérature… Partiellement à Paris d’ailleurs, intra-muros, dans un quartier tranquille voire pépère et je ne connais la situation réelle des banlieues que par ce que l’on en entend dire, d’enseignants enfants d’amis, de confrères qui ont posé les plaques et d’autres encore, mais pas par le vécu. J’entends les Parisiens, à les croire ils voteraient tous pour le FN, or il semble que les arrondissements vont rester acquis à la gauche, Mme Hidalgo a toutes ses chances pour la prochaine levée.
    « Obertone » ? Il sonne le tocsin, c’est un peu son fond de commerce, l’apocalypse se vend bien. Il a certainement raison…à 70 %, encore qu’il n’ait pas été à noce dans l’émission de Ruquier .

    Pour tout vous avouer, il n’y a rien dans ces banlieues tristes qui ne m’intéresse, je profite en affreux privilégié des plaisirs de la capitale, pendant qu’il est encore temps, spectacles concerts, expos, quelques conférences historiques par des papys de la Sorbonne et tout cela sans mauvaise conscience. Me suis suffisamment emmerdé pendant ma vie professionnelle…Je donne aux sapeurs-pompiers et à ATD Quart-Monde, à quelques mendigots de temps à autre, vais penser aux bonnes œuvres de la police, voyez ne suis pas foncièrement mauvais. J’espère qu’il me sera beaucoup pardonné. Amen.

  • Vous recois cinq sur cinq, Gislebert. Au bout d´un certain nombre au compteur, on se rend compte qu´il est inutile de prendre la vie trop au sérieux puisque, de toute maniere, on ne s´en sortira pas vivants. Mais attention, c´est un privilege réservé aux vétérans sinon ou irait le monde ? (Ou va-t-il, d´ailleurs ?)

  • Bien, alors avant que l’on ne s’embarque sur les aléas de la vie parisienne, je rappelle que le sujet de ce blog concerne une actrice qui a choisi « Mediapart » comme tribunal pour y faire part d’attouchements sexuels subis par un réalisateur désormais grillé au sein de sa profession sans même que le début de l’ombre d’un véritable procès en justice au cours duquel il aurait pu s’exprimer, lui aussi, n’ait eu lieu.

    Pareil procédé revient à exercer la justice entre soi au prétexte que celle qui est instituée ne fonctionnerait plus selon ce qu’on en attend.

    Donc, voilà, si le justicier « Mediapart » qui a enquêté sur Laurent Obertone et révélé une fausse identité de ce journaliste qui publie sous pseudonyme comme le révèle le concerné dans le cadre de l’émission de Ruquier indiquée en lien par Jean Jarogh, si ce justicier « Mediapart » fait office désormais de Justice, l’actrice a trouvé son public...

  • J'aime beaucoup ce commentaire Gislebert. Il y beaucoup derrière les mots.
    Mais je m'interroge. Comment supportez-vous Paris ?
    L'offre culturelle n'est qu'un mirage qui cache mal un climat malsain. Le Parisien est ce que la France à de pire à offrir. Un concentré de mal-être, une agression permanente. A tel point d'ailleurs que ceux qui peuvent se le permettent viennent décompresser à Genf le WE.

  • Mais je n'y travaille pas Pierre, c'est toute la différence. Et puis le concentré de mal-être que vous décrivez ne touche apparemment pas la flopée de visiteurs, provinciaux et étrangers que l'on retrouve à l'assaut des monuments. Quand on connaît un peu, on évite les heures chaudes et les encombrements. Il n'en reste pas moins que l'offre culturelle pour les francophones est incomparable... Vous en dirai plus long sur votre blog, car ici Madame Hélène va trouver qu'on est vraiment HS

  • Il est logique qu`un Mediapart tres libéral de gauche veuille décrédibiliser Obertone puisque les livres-enquetes ainsi que le roman ("Guérilla") de celui-ci apportent beaucoup d`eau au moulin du FN. Je suis moi-meme opposé a l`idéologie d`Obertone mais cela ne change rien aux réalités chiffrées de son enquete sur la violence criminelle en France et les tres fortes corrélations avec les populations immigrées. Aujourd`hui, le gvt Macron lui-meme reconnait l`échec de l`intégration des immigrés. Je pense que Médiapart a fortement intéret a détourner l`attention de la criminalité de rue (celle liée surtout aux banlieues et aux immigrés) avec des fanfreluches comme l`affaire de cette actrice car c`est la criminalité de rue devenue quotidienne qui risque d`apporter la victoire au FN aux prochaines présidentielles.

  • Vous êtes un rigolo, Jean Jarogh. Si vous pensez que ces chiffres hallucinants de viols proviennent de l'immigration arabo-musulmane, expliquez-nous comment on pourrait les connaître ? La fille va aller se plaindre ? Pour être brûlée vive dès le lendemain, ce qu'elle sait parfaitement ?
    L'explication est beaucoup plus simple : il y a des journalistes qui écrivent n'importe quoi. Surtout ceux de Libération...

  • Et si jamais...:

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/11/13/nouvelle-accusation-contre-roman-polanski.html

  • Il faut dire qu’après les affaires Weinstein et Epstein, l’« aura » du monde juif en aura pris un coup .

  • Nadine Trintignant s’est exprimée sur l’affaire Polanski. Et n’a pas manqué de surprendre. A découvrir en commentaire sous le sujet que j’ai consacré au cinéaste et aux nouvelles accusations qui le visent.

Les commentaires sont fermés.