A elles et à eux

Imprimer Pin it!

Ce tableau de Van Gogh, peint entre décembre 1885 et février 1886 représente des maisons vues depuis leur arrière-cour. C’est de la page Facebook consacrée au peintre que je la tiens.

En cette veille de Noël où tant de familles s’apprêtent à célébrer la fête ou pas, où les ultimes cadeaux sont cherchés en toute hâte sauf à ce que l’on se soit dit qu’on ne s’offrirait rien, en cette veille de Noël, ce tableau peut être ressenti d’autant de manières qui soient.

Car dans ce qui n’apparaît pas côté rue, que savoir? Rien si on n’y a accès.

Il en va de même d'êtres que nous pensons connaître. Ce qui se cache, ce qui se trame loin des regards partagés en public, personne ne peut rien en déceler faute d’être voyant ou devin ou alors d’une extrême réceptivité et encore.

A ces vies qui se déroulent loin de ce qui fait les unes, loin de ce qui anime les échanges sur tel ou tel réseau, à ces existence menées en dehors d’un peu tout, je pense en cette veille de Noël.

Commentaires

  • Très touchant Mme Hélène Richard-Favre votre article et de penser à ceux qui sont laissés-pour-compte, les fragiles comme les jeunes et les Seniors, les malades, les non aisés et les pauvres , les réfugiés, les SDF, les clochards,, ceux qui hésitent fin de cahque mois entre payer leurs factures SIG/EDF et entre acheter à manger car le frigo est bien vide...etc...

    On ne peut pas s empêcher de rappeler même pendant cette période de Fêtes que la Politique, en principe, est faite pour les gens fragiles cités ci-dessus et non pas pour les aisés, les riches et les biens portants car ces derniers n ont pas besoin de la politique, ils vont toujours bien n importe est ce qu il advient!. Ne parlons pas des beaucoup trop gros riches qui peuvent même compter siphonner l Economie de l Etat afin de remplir encore plus leurs poches...

    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel