21/04/2014

Les oeufs russes

bankoboev_ru_pashalnye_yaica_raskrashennye_pod_russkie_motivy.jpg

A signaler, sur le lien ci-dessous à la minute 37, ce reportage d'Alban Mikoczy, correspondant de France 2 à Moscou:

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/j...

On y découvre le sens d'une tradition.

Qu'on partage ou non la valeur d'actions qui traversent les âges n'est pas le propos ici.

Il est plutôt question de relever la qualité de l'information qui tranche dans le contexte ambiant.

A l'heure où la mort a frappé les rangs des séparatistes pro-russes et que l'accent, en Occident, reste mis sur leur détermination à ne pas se ranger au diktat imposé par le pouvoir autoproclamé de Kiev, il est important de souligner l'intérêt porté par la rédaction d'une chaîne de télévision française à un aspect de la culture russe orthodoxe.

La Russie, certes ne se résume pas à une seule tradition pascale mais pas davantage non plus à tout ce qui s'énonce sur elle dans le contexte tendu qui règne en Ukraine.


15:38 Publié dans Culture, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Religions, Russie | Tags : kiev, moscou, slaviansk, pâques | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/03/2014

Un monde, des mondes?


Ces fervents défenseurs de droits humains, souvent sinon toujours convaincus d'être du bon côté, celui du bien et de la raison seule raisonnante, sont étonnants.

Au nom de certitudes acquises, les voici en droit de distribuer prébendes et sanctions à tout comportement dont ils estiment qu'il ne relèverait pas de la démocratie.

Mais d'où s'expriment-ils pour avoir tant de certitudes?

Nombreux sont toutefois celles et ceux que le besoin de comprendre incite à observer avant de juger.

Dans le cadre des tensions qui opposent l'Occident à la Russie, il est impératif de maintenir une ouverture d'esprit.  Or celle-ci ne passe que par le dialogue.

Si certains l'ont compris, il en reste encore trop à camper sur l'arrogance de leurs positions.

Ne reste qu'à souhaiter que l'humilité et l'écoute de l'autre prévalent dans ce monde bleu comme aucune orange.

 

4843288.jpg


 

 

12/03/2014

Crimée, mémoires et passions

sebastopol_hero22-e7994.jpg


Ukraine, le retour de la guerre froide?

C'est ainsi qu'a été intitulée l'émission de la RTS du 4 mars dernier, Infrarouge, pour évoquer la crise ukrainienne.

A Moscou, lors d'une table ronde télévisée consacrée à la Crimée*, plutôt que d'aborder le sujet sur un plan purement politique sinon polémique, nous avons tenté de comprendre en quoi et pourquoi la situation en Crimée mobilisait tant de passions.

Certes, les relations entre les peuples et leurs diverses origines n'y sont pas pour rien mais ce qui lie la France -sinon l'Occident- à la Crimée?

Bien des aspects de leurs relations subsistent, plus discrets mais non moins réels pour autant.

Ils se rappellent au gré d'oeuvres littéraires, de lieux ou de monuments et illustrent en quoi les mémoires demeurent sensibles et impliquées.

 

http://french.ruvr.ru/2014_03_11/France-Crimee-une-histoi...

 
http://www.infrarouge.ch/ir/2075-ukraine-retour-guerre-fr...


09/03/2014

"Il faut poursuivre le dialogue avec la Russie"


Nommé par le tsar Alexandre Ier, Jean Capodistria devient le premier ambassadeur de l'Empire russe en Suisse.

Et c'est en 1814 que s'ouvre à Berne, la première ambassade de Russie en Suisse.

Un an plus tard, lors du Congrès de Vienne, l'Empire russe devient l'un des garant de la neutralité suisse.

Cette année 2014 marque donc les 200 ans de relations diplomatiques entre la Russie et la Suisse.

Clin d'oeil de l'Histoire ou non, c'est la Suisse qui se retrouve cette année à la tête de l'Organisation pour la Coopération et la Sécurité en Europe (OSCE).

Nul doute qu'il incombe à la Confédération Helvétique de trouver la juste mesure et la meilleure place à tenir dans ce cadre diplomatique si particulier!

La Suisse d'après le 9 février vient de voir mises à l'épreuve ses relations à l'Union Européenne.

De la même manière, la Russie vit la crise ukrainienne au gré d'actions diverses menées par cette même Union Européenne jamais à cours de pressions ni de menaces.

Comparaison n'est pas raison, dit-on?

topelement.jpg

Tim Guldimann lors de sa visite en Crimée

11:15 Publié dans Air du temps, Culture, Destins, Politique, Politique suisse, Pouvoirs | Tags : russie, crimée, osce, suisse | Lien permanent | Commentaires (24) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/03/2014

Ukraine, Histoire et histoires


A lire tout ce qui s'écrit et se propose comme analyses ou autres solutions à envisager pour apaiser les tensions en Ukraine, force est de constater que la situation mobilise sensibilités et consciences de tous bords.

Tables rondes, débats et conférences s'organisent pour tenter de trouver du sens sinon de donner un sens aux événements qui secouent l'Ukraine.

Convoquer l'Histoire pour expliquer les liens complexes qui unissent ou divisent Russie et Ukraine, certes mais occulter le rôle de l'ensemble des forces actuelles en présence, non.

Les références au passé ont bon dos pour contribuer à faire l'impasse sur les enjeux géostratégiques qui mettent aux prises les grandes puissances.

A observer ce qui s'énonce dans les medias occidentaux, le rôle des Etats-Unis et de l’Union Européenne paraît bien moins souvent mis en cause que celui de la Russie.

Aussi est-il aisé de renvoyer sans cesse à l'Histoire pour y trouver même de quoi établir des parallèles entre certains dirigeants du passé russe avec ceux d'aujourd'hui.

Instrumentaliser l'Histoire est si aisé pour cet Occident incapable d’avouer son implication et sa responsabilité dans la crise ukrainienne actuelle.

Mais la Russie en a vu d’autres!

Et les gesticulations de Bruxelles, de Washington ou d’ailleurs sauront trouver, elles aussi, leur place dans l’Histoire.

yfncvwlg.jpg



18/02/2014

La France et ses langues, rêve ou cauchemar?


Le 28 janvier 2014, l'Assemblée nationale française a adopté la proposition de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

A lire les diverses prises de position émises à cet égard, force est de constater combien cette décision divise déjà l'opinion française! 

Rien de plus normal face à l’ambiguïté de la formulation de cette Charte.

Mettre sur le même plan des langues régionales et des langues minoritaires est un non-sens sinon un piège comme certains voudraient le voir.

Une langue dite régionale n'a en effet rien de commun avec une langue dite minoritaire.

Le statut de la première n'est pas celui de la seconde quand bien même connaîtrait-on celui-ci.

Ainsi serait-on bien inspiré de s’interroger sur le sens et les raisons de cette reconnaissance accordée.

De même, serait-il bienvenu de connaître les critères selon lesquels sera définie une langue minoritaire.

Et d'ailleurs, qui les fixera, ces critères et en fonction de quels paramètres?

fON6VLY.jpg




















 
 
http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-dangers-de-la-charte-des-147438

 

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-02-2014/une-charte-euro...

15/02/2014

Démocratie, mon amour

 

Tandis qu'une Suisse ne compte plus les moutons pour s'endormir sur sa victoire du 9 février dernier, l'autre peine à se réveiller.

En réalité, la Suisse qui a voté "oui" à la limitation de l'immigration de masse, a tenu à défendre le principe d'indépendance qui fonde la Confédération helvétique.

Ce principe reste d'actualité face à l'Europe dont les dirigeants se comportent tels des souverains peu enclins à ce qu'on leur résiste.

Que la Suisse qui a voté "oui" le 9 février 2014 ait tenu à réactualiser son statut de pays indépendant, se conçoit.

Que l'Europe tance et menace un pays souverain, en dit long sur sa conception de la démocratie.


1505641_600990679977381_827267435_n.jpg

09/02/2014

Sochi, entre grâce et fiel

 

Que n'entend-on, que ne lit-on, que ne voit-on diffusées comme images et autres appréciations de la Russie, de son président et des Jeux Olympiques!

Sochi, vitrine du sport de haut niveau, certains medias occidentaux n'en rendent que le reflet de leur propre image.

Fielleuse, acerbe, c'est elle seule qui s'étale à l'envi et à la gloire de ses propres lumières.

Ainsi soit-il mais  la messe n'est pas dite encore.

Drapé de ses certitudes, l'Occident juge et  condamne, l'excellence et la grâce, Sochi l'honore et la sublime.

 
http://www.adme.ru/video/fenomenalnoe-vystuplenie-yulii-l...


12/10/2013

Silence, on viole.

 

On viole un  peu partout, c'est bien connu.

On viole des hommes*, on viole des femmes, des enfants, des lois et quand il le faut, on tue.

Le rappeler tient du truisme.

Et pourtant, s'habituer à lire, à entendre ou à voir l'horreur, ne s'explique que par le cynisme.

Ou l'indifférence.  

Traité par autant d'idéologies que de morales ou de religions, le mal sert ou entretient les intérêts des unes et des autres.

De là à rejeter sans exception tout système de valeurs ou à les renvoyer dos à dos, tel semble être le jeu d'autant de désabusés que de stratèges.

Certes, le mal est aussi universel que le bien.

Est-ce une raison suffisante sinon nécessaire pour s'y accoutumer?

Si le miracle ne s'offre pas forcément en partage pour éradiquer à jamais un mal, des moyens de le combattre existent.

S'en emparer, c'est lutter contre l'état de fait, c'est refuser la caution du silence.

 

http://www.dailymotion.com/video/xxq7cw_viols-d-enfants-par-des-membres-de-l-onu_news


http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/12/29/viol-arme-de-destruction-massive-au-kivu.html

 
 
 

29/09/2013

Nadejda, la vie en jeu

 

L’ensemble des medias toutes tendances confondues évoque le sort réservé à l'une des membres du groupe punk russe, Nadjeda Tolokhonnikova.

La jeune femme dénonce des conditions de détention aussi évoquées par d'autres prisonnières dont Evgenia Khassis qui répond aux questions d’Osobaya Boukva 

O.B Peux-tu nous raconter ce qui se passe dans cette colonie, relativement à ce qu’évoque Nadejda dans sa lettre?

E. K.: Je peux. Mais je ne suis pas certaine que ça plaira à la communauté libérale et aux gens qui soutiennent Nadejda. (…)

Nadejda se comporte (…) en représentante de cet art contemporain auquel personne, excepté ses créateurs, ne comprend rien. * 

Le  28 février 2008, soit quatre ans avant la performance de la Cathédrale Saint Sauveur de Moscou qui a valu l'emprisonnement à Nadjeda Tolokhonikova, celle-ci participait avec ses amis à une scène sexuelle filmée au Musée National de biologie.

http://plucer.livejournal.com/55710.html

Le ventre de Nadejda est très bombé. Cinq jours plus tard, elle mettait au monde sa fille Hera dont tous les medias rappellent qu'elle est désormais séparée de sa mère.

La performance du Musée aurait été de l'art.

De la perception de la maternité, de l'art et de la prison, on peut discuter.

Et aussi rappeler que les jeunes femmes revendiquaient vouloir assumer leur peine.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/23/la-guerre.html
 
 
 * http://www.lecourrierderussie.com/2013/09/27/evguenia-khassis-nadejda-tolokonnikova/?goback=%2Egde_4115378_member_276955766#%21


18:09 Publié dans Culture, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, société | Tags : tokhonnikova, pussy riot, media | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/07/2013

Syrie, frappes aériennes

 

Dominique de Villepin, invité à participer à la conférence inaugurale sur l'avenir de la mondialisation à Ekaterinburg, s'est exprimé sur la Syrie dans une interview accordée à La Voix de la Russie*

Il a reconnu que le travail diplomatique devrait être privilégié.

En cela, il a radicalement changé de position par rapport à 2012 où il se disait prêt à une intervention militaire en Syrie.

On apprend désormais que le Krak des Chevaliers, construit entre 1142 et 1271 a été endommagé par une frappe aérienne.

Face au drame humain que vit la Syrie, on peut toujours s'interroger sur le sens et la valeur que représente un bien culturel, aussi précieux soit-il.

Dominique de Villepin s'est à diverses reprises posé en ardent défenseur du patrimoine des peuples, de leur mémoire et de leur culture. 

Il a d'autant déploré le recours à la force. Alors?

Cosmétiques, ces frappes? 

Krak_des_Chevaliers_01.jpg.1000x297x1.jpg.1000x297x1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://french.ruvr.ru/news/2013_07_13/Le-celebre-chateau-...

*http://french.ruvr.ru/2013_07_12/Dominique-de-Villepin-La...

02:55 Publié dans Culture, Histoire, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : syrie, villepin, russie | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/07/2013

Détruire le christianisme?


C'était il y a trois ans, Bertrand Delanoë s'interrogeait*.

Il égrenait le nombre de fêtes chrétiennes que le calendrier civil recelait et constatait qu'aucune fête d'autres religions n'y figurait. Il estimait dès lors que selon le prinicipe de laïcité, il serait juste de supprimer deux fêtes chrétiennes et de les remplacer par une fête musulmane et une fête juive.

Tout se passe comme si, dans la logique imparable de Monsieur Delanoë, seules deux des trois religions monothéistes avaient droit à la reconnaissance. Pour les autres, il faudrait attendre, le principe de laïcité ne les concernait pas.

Cela dit, après le mariage pour tous, la fête religieuse pour tous a peut-être un avenir au parlement, qui sait?

Pour l'heure, Monsieur le Maire invite!

BOmXaZTCQAAQgDQ.jpg:large

http://www.dailymotion.com/video/xkpax3_delanoe-veut-supp...

 

25/03/2013

Sur les ondes russes

 

Il n'est pas question de politique, ici mais de littérature.

Interrogée par une journaliste sur mon parcours littéraire et mon rapport à la Russie, je réponds à ses questions.

Je suis accompagnée du Consul de Suisse, Monsieur Ernst Steinmann et de la traductrice de mon dernier recueil de nouvelles, Alla Beliak.

Mes trois recueils de nouvelles* ont été traduits en russe et publiés en édition bilingue russe-français à Moscou.

L'interview a été diffusée samedi 22 mars sur les ondes de Radio Peterburg: 

http://www.piter.fm/share/7875/20130323/fromtime:15:01:00

 

*Istorii ni o kom/Nouvelles de Personne (2004)

  Istorii ni o chëm/Nouvelles de rien  (2010)

  Istorii niotkuda/Nouvelles de nulle part (2012)

 

Une précédente interview a été réalisée à Moscou en décembre dernier en français dont il est rendu compte ici avec un bref extrait audio : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/9713...

  

23/03/2013

A vous

 

A vous, lecteurs, commentateurs, amis, une pensée depuis cette Russie dont certains savent les liens qui m'unissent à elle.

Il n'est pas question ici de les rappeler tant ils ont été évoqués au gré des sujets abordés sur ce blog.

Il s'agit juste de vous adresser un petit signe et de vous dire à très bientôt.

En attendant et pour rappel ou précisions concernant les raisons de ma présence en Russie, tout y est indiqué sur ce sujet et en réponse à un commentaire de Pierre Noël: 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/03/18/boulat-okoudja...

08:10 Publié dans Culture, Littérature | Tags : russie, littérature | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

19/03/2013

Boulat Okoudjava


Voici un très beau film sur ce grand artiste soviétique que fut Boulat Okoudjava.

Né en 1924 à Moscou d'un père géorgien et d'une mère arménienne, Okoudjava est mort en 1997 à Clamart.

Il a beaucoup chanté le célèbre quartier de l'Arbat à  Moscou et a souvent été comparé à Georges Brassens.

Même si le film est en russe, pour qui a une petite heure à disposition, il vaut la peine d'être vu.

http://www.youtube.com/watch?v=hUgl1c7k_zc

Et sinon, en français mais sans la poésie des images ni des sons: 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Boulat_Okoudjava

22:40 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/02/2013

Fruits pour tous?

 

Le poète a chanté la Terre  bleue comme une orange.

Et le goût se prononcera sur l'avenir de ses fruits...

Interdit, défendu,  serait-il en marche?


 

531714_126317284212617_15682112_n.jpg

 

http://www.poetica.fr/poeme-868/paul-eluard-la-terre-est-bleue/

 

13:02 Publié dans Amour, Culture, Economie, Pouvoirs | Tags : science, agro-alimentaire, eluard | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/02/2013

Taubira, Damas

 

Cette femme est ministre, elle se pique de culture et n'hésite pas à le faire savoir.

En dépit des gesticulations déclamatoires de la ministre de la Justice, le combat mené pour le mariage pour tous n'a rien de socio-politique.

Car en aucun cas les homosexuels ni les hétérosexuels ne constituent de classes distinctes et encore moins en lutte les unes avec les autres.

Ainsi, toutes les pirouettes linguistiques inventées autour du genre, dont celle du mariage pour tous, ne contribuent-elles qu'à brouiller le sens commun.

Quant au poète, tout parlementaire qu'il ait été comme le rappelle Christiane Taubira, que son combat lui reste et lui appartienne!

Et non, Monsieur Bartolone, ne vous égarez pas,  la justice n'a pas rencontré ici la poésie.

Mais la défense d'une cause, la disgrâce d'une autre.


http://www.youtube.com/watch?v=QtgC3LLCJzI

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on-Gontran_Damas

 

00:38 Publié dans Culture, Discours, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : taubira, damas, mariton, bartolone | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/01/2013

Fabius, la démocratie parce qu'elle le vaut bien

 

"Le Mexique, dans la décision qui a été rendue, montre qu'aujourd'hui c'est une grande démocratie".

Tels sont les mots que Laurent Fabius a prononcés au point presse de Roissy pour accueillir la jeune Française emprisonnée sept ans au Mexique.

Que le Mexique soit présenté comme une "grande démocratie" par le Ministre des Affaires Etrangères est répercuté par les medias de l'Hexagone de manière à peine critique.

Que Depardieu déclare de la Russie qu'elle est une "grande démocratie" et toutes les rédactions de France et de Navarre hurlent au loup.

Quand lira-t-on en pleine page comme celle ci, l'intitulé en gras, "Le Mexique est une grande démocratie" précédé du nom de Laurent Fabius et suivi de portraits de narcotraficants ou autres gangs de criminels preneurs d'otages qui coupent les oreilles pour les envoyer ensuite aux familles de leurs victimes?

Ici, rien de tout cela. Une jeune victime privée de travail sept ans durant et qui ne songe qu'à en retrouver un en France. 

 

http://www.franceinfo.fr/justice/florence-cassez-ses-prem...

 

 

PAGE-JE-TE-FAIS-UN-DESSIN-RUSSIE-bat.jpg

 


13/01/2013

Gloire à qui?

 

Cliquez sur le lien ci-dessous et allez avec le curseur à la 18e minute de l'émission! Vous verrez comment a été présentée l'information selon laquelle Brigitte Bardot menaçait d'écrire elle aussi à Vladimir Poutine pour obtenir la nationalité russe.

Le sujet avait en effet été traité par le journal télévisé de France 2 qui montrait le président russe en pleine partie de chasse et ridiculisait de fait, la demande de BB, ardente défenderesse de la cause animale.

http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-l...

La polémique qui vient d'agiter les esprits de l'Hexagone médiatique et politico-cultuel au sujet de la récente acquisition du passeport russe par Gérard Depardieu a une fois encore mis en évidence la partialité avec laquelle est livrée l'information sur la Russie.

Terre infréquentable,infestée de goulags,d'asile d'aliénés, ainsi apparaît la Russie dans la mediabienpensance qui n'hésite pas non plus à la peindre hantée de mafieux, de tueurs à gages et d'alcooliques.

Stigmatiser à ce point un pays n'est qu'une piètre manière de masquer la misère morale et financière qui affecte l'Occident.
 
Il n'est pas question ici de glorifier la Russie mais d'appeler à davantage d'objectivité dans la considération qu'on lui porte.
 

00:16 Publié dans Culture, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : bb, poutine, france 2, russie, depardieu | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/01/2013

France-Russie

 

En marge du torrent de boue qui a coulé dans la mediabienpensance hexagonale pour (re)couvrir la Russie de Gérard Depardieu, il se trouve tout de même des tribunes d'où les regards savent se porter sans mépris ni sans haine.

Cet article d'Alexandre Latsa, journaliste français indépendant qui vit à Moscou, offre une synthèse particulièrement  fouillée et riche de documents.

A chacun d'apprécier ce sujet envisagé de manière globale et loin de visées occidentales avides de noircir l'image d'une Russie qui se développe.

 

http://fr.rian.ru/tribune/20130109/197164950.html

 

01:27 Publié dans Air du temps, Culture, Destins, Information, Medias, Politique, Pouvoirs | Tags : depardieu, russie, medias, mainstream | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/01/2013

Lynchés

 

Depardieu aurait dit vouloir interpréter le rôle de DSK parce qu'il ne l'aimait pas. Il est possible qu'il nuance désormais sa position.

Après le lynchage médiatique dont il a été et continue d'être l'objet, l'acteur franco-russe risque bien de pouvoir d'autant mieux incarner le personnage de DSK!

Ni Dominique Strauss-Kahn ni Gérard Depardieu n'ont jusque là été mes personnalités préférées.

Mais avoir assisté à tant de haine déchaînée contre eux oblige à la réflexion.

Non, DSK n'est ni un saint ni un ange.

Pas davantage Depardieu.

Mais qui peut se targuer de l'être pour oser porter son mépris et sa détestation jusqu'à se réjouir de voir à terre des êtres qui ont été au sommet?

 

08/01/2013

Liberté de désinformer

 

En Mordovie, région de la Russie, qui sait pourquoi Gérard Depardieu s'y est rendu?

Thierry de Cabarrus, chroniqueur politique au NouvelObs a la réponse. 

Selon lui, l'acteur français se croyait persécuté par les autorités françaises et Vladimir Poutine n'a d'autre but que de l'instrumentaliser.

Poutine l'envoie à 640 km de Moscou, dans la capitale de la petite république de Mordovie, qui n'est pas particulièrement touristique.

En fait, je pense (et j'espère) qu'il l'ignorait bel et bien quand il est monté dans l'avion pour Saransk, mais cette région conquise par Ivan le Terrible au XVIe siècle possède un camp de prisonniers dans lequel se trouve l'une des deux chanteuses membres du groupe Pussy Riot. (...) en devenant le voisin de la chanteuse contestataire aujourd'hui prisonnière, il cautionne, qu'il le veuille ou non, cette décision digne d'une dictature.

N'en déplaise à Monsieur de Cabarrus, en se rendant en Mordovie, Gérard Depardieu allait rejoindre son ami de longue date, le directeur des Archives du cinéma.

Or il se trouve que cet ami, directeur des Archives du cinéma s'appelle Nicolaï Borodatchev, qu'il est originaire de Mordovie et qu'il s'y trouvait pour fêter Noël orthodoxe qui se célèbre le 7 janvier.

En toute logique, c'est donc là, chez lui à Saransk que Nicolaï Borodatchev a invité son ami Gérard Depardieu.

Voilà ce que Monsieur de Cabarrus ignore ou tait. 

Quant à savoir qui a instrumentalisé qui, la question vaut pour les Pussy Riot. On ne peut faire l'impasse d'un tel soutien mondial apporté à trois illustres inconnues du milieu punk russe. Car oui, personne ne les connaissait avant que toutes les fées du showbiz et des medias réunis ne se penchent sur leur sort. 

Mais là encore, Monsieur de Cabarrus a la réponse: Poutine, le dictateur qui invente mille façons de demeurer au pouvoir, qui enferme les jeunes filles  dans des geôles malgré la désapprobation mondiale, qui soutient Bachar El Assad, le monstre sanguinaire de la Syrie, utilise Gérard Depardieu comme un vulgaire pantin.

La liberté d'expression équivaut-elle à s'ériger en juge et à désinformer dans le seul but de dresser le procès en règle du président d'un pays étranger?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/754521-depardieu...

 

00:47 Publié dans Culture, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : depardieu, poutine, de carrabus, mordovie | Lien permanent | Commentaires (30) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/01/2013

Vandales

 

Dans un article publié par "Le Figaro" au sujet du coup de fil passé entre François Hollande et Gérard Depardieu, celui-ci expose à un de ses amis, une des raisons de son amertume:

Mon père ne savait ni lire ni écrire, et moi, par moi seul, je suis devenu celui qui peut défendre les grands écrivains de mon pays! Est-ce que je mérite que l'on me traite comme cela?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/04/01016-20130104ARTFIG00603-depardieu-hollande-les-dessous-d-un-coup-de-fil.php

Pour qui s'interroge sur le sens d'un patrimoine culturel, ces propos de Gérard Depardieu ne peuvent laisser indifférent. 

Car ce cri du coeur pointe une tout autre manière d'envisager la vie. Celle qui donne encore son sens et sa valeur à une culture et à ses symboles..

Partir en guerre contre eux fut l'objectif des Pussy Riot qui n'ont eu de cesse de le déclarer. La suite, on la connaît. Deux ans de prison pour actes de vandalisme.

D'autres jeunes gens ont été condamnés pour avoir saccagé le mur d'une synagogue à Orenburg en 2009. La justice russe leur a infligé des peines de 5 et 6 ans d'emprisonnement.

Qu'attendent les écologistes parisiens pour demander de les élever au rang de citoyens d'honneur?

http://www.newsru.com/crime/05jun2009/bonssina6ysentural....

 

13:36 Publié dans Culture, Justice, Politique, Politique française, Pouvoirs, Religions | Tags : depardieu, russie, vandalisme | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/01/2013

Cohn-Bendit, EELV, l'honneur perdu des crétins

 

La classe, Daniel Cohn-Bendit!  

Jean-Marc Ayrault fait figure de minable à côté de lui.

Ecoutez, c'est ici: 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/04/daniel-cohn-bendi...

Pendant ce temps-là, ses amis écolos de Paris veulent rendre les Pussy Riot citoyennes d'honneur de leur ville.

C'est vrai que des performances telles que l'organisation d'une orgie dans un musée ou l'ntroduction d'un poulet dans un vagin telles que les ont réalisées les punks russes, valent bien d'être élevée au rang d'une Aung San Suu Kyi déjà auréolée du titre.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/04/97001-201301...

  

00:12 Publié dans Culture, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : eelv, cohn-bendit, depardieu, bb | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/01/2013

Pussy Riot, Mailly et les autres

 

Que la France accueille Inna Shevchenko sur son territoire pour son soutien aux Pussy Riot est un acte démocratique.

Que la Russie accueille Gérard Depardieu, non.

Normal dans un Hexagone au Président qui s'est autodécrété tel.

Jean-Claude Mailly a donc choisi son camp.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/01/04/97002-2013010...

Il est vrai que la carrière de ces jeunnes femmes a de quoi faire pâlir Gérard Depardieu!

La comparaison était inévitable, qu'on le veuille ou non. L'est-elle vraiment?

Pour quiconque veut orienter le débat, elle se doit de l'être. 

Pour qui cherche à s'interroger sur les valeurs que véhiculent les uns et les autres, on se hâtera peut-être moins de lancer des jugements à bras le corps et à tout va.

 

 

13:05 Publié dans Culture, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : depardieu, pussy riot, mailly, poutine | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/12/2012

Libre

 

La liberté, il n'en a pas écrit que le nom. 

Son enterrement au cimetière a été interdit par le clergé.

Inhumé dans les remparts de la ville d'Heraklion, sur sa tombe, Nikos Kazantzakis a pour épitaphe:

 

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβαμαι τίποτα, είμαι ελευθεροσ  

 

Kazantsakis.JPG

Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre

 

http://www.youtube.com/watch?v=jeNsr_nQEfE

01:02 Publié dans Culture, Destins, Discours | Tags : kazantzakis, liberté, grèce | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/10/2012

"Le Procès" entre Israël et Allemagne

 

L'histoire des manuscrits de Kafka aurait dû ne pas ressembler à celle qui leur arrive.

Car l'écrivain avait indiqué à son ami Max Brod -auquel il avait remis ses dispositions testamentaires- qu'il souhaitait que l'ensemble de son oeuvre soit brûlée.

Or Brod n'a pas suivi la volonté de Kafka.

Ainsi a-t-il à son tour et à sa mort, légué cet héritage à sa secrétaire.

Avant de mourir en 2007, celle-ci avait vendu quelques pièces dont le manuscrit du Procès que l'Allemagne avait racheté chez Sotheby's en 1988 pour près de 2 millions de dollars.

Comme le testament de Max Brod précisait que les oeuvres étaient destinées à être confiées gratuitement à des archives publiques, l'Allemagne pourrait bien se voir contrainte de remettre ses acquisitions à la Bibliothèque Nationale d'Israël.

Car ce dimanche, un tribunal israélien a exigé que les archives détenues par la fille de la secrétaire défunte de Max Brod soient remises à la Bibliothèque Nationale d'Israël.

Kafkaïenne, l'histoire de ces manuscrits ne l'est pas encore. Mais pourrait être en passe de le devenir selon que les parties concernées s'accorderont ou non.

Par la volonté de Max Brod contre celle de Franz Kafka, le manuscrit de son Procès a échappé au feu. Par la lutte juridique susceptible d'opposer Israël à l'Allemagne, c'est le tribunal qui risque de s'enflammer.

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20121015.OBS5756...

01:27 Publié dans Culture, Justice, Littérature | Tags : kafka, israël, allemagne | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

21/08/2012

Blasphème

 

 

Dans son édition de mars 2012,  La Vie Protestante avait consacré un dossier au blasphème. Parmi les différentes personnalités qui s’exprimaient, Pierre Gisel précisait qu’ Il existe dans le code pénal suisse un article qui punit toute personne ayant publiquement offensé ou bafoué les convictions d’autrui en matière de croyance (art.261)  mais il n’a pas été appliqué depuis des décennies.(…)

Dans une résolution sur la liberté d’expression et le respect des croyances datant de 2006, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe s’est d’ailleurs montrée très réticente à l’idée d’instaurer le blasphème comme infraction pénale (mais plus favorable à) œuvrer activement à la prévention du discours de haine dirigé contre différents groupes religieux ou ethniques.

On vient d’assister au déchaînement médiatique qui a fait suite à la peine retenue contre les Pussy Riot à Moscou. Compte tenu du contexte politique international tendu dans lequel cette sentence est tombée, chacun y va de son argumentaire pour la vilipender, la justifier ou l'estimer excessive ou trop modérée.

Quand l’art s’intéresse à la religion et que la politique s’en mêle, la justice s’emmêle-t-elle aussi?

 

http://www.vieprotestantegeneve.ch/

 

16/08/2012

Genève, ville ouverte

 

Tout, vous trouverez tout à Genève.

Misère, richesse, masquées ou non, elles se côtoyent.

Et puis ici aussi, on boit, on se pique, on se poignarde.

Au nom de quoi, allez le savoir, le résultat est là.

Mais l'avenir, où se lit-il?

 

A Genève, on se tue et on tue.

La mort ordinaire, c'est au coin de la rue.

Sans l'odeur du souffre de la guerre mais dans l'anonymat d'une Cité accueillante.

 

01/08/2012

Damas 2007-2012

 

Que lire sur cette photo?

Le sort d'une petite fille au hasard des rues?

Non.

Cette image a été prise par un photographe syrien de 27 ans, Wasim Kheir Beik, lauréat du Prix de la meilleure photo de presse arabe 2007, attribué par l’Union des Agences  Arabes à l’agence de presse syrienne SANA.

Et sur le site, alterinfo/ Education et travail*, on découvre le message qu'a voulu faire passer ce jeune homme: Je veux démontrer qu’un être humain peut vaincre la pauvreté grâce à la volonté et au travail.

Idéaliste ou non, l'appel est net.

Cinq ans après que cette photo a été prise dans les rues de Damas, qui serait en mesure de savoir ce que sont devenus la volonté et le travail de cet enfant pour vaincre sa pauvreté?

 

 

804073-984183.jpg?v=1290018633

 

21:26 Publié dans Avaries, Culture, Politique, Pouvoirs | Tags : damas, pauvreté, éducation, guerre | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg