19/07/2012

Page à découvrir

Pour qui aime l'univers intime ou public qui entoure l'écrit, de belles surprises sont offertes en partage sur cette page Facebook où sont postées des images qui l'évoquent.

https://www.facebook.com/improbableslibrairiesimprobables...

599769_376087509113722_651735543_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/599769_376087509113722_651735543_n.jpg

 

 

295166_425555940829604_1680870819_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/295166_425555940829604_1680870819_n.jpg

428865_428408860544312_1476294274_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/428865_428408860544312_1476294274_n.jpg

 

 

09:07 Publié dans Culture, Poésie, Pratiques, société | Tags : livre, lecture, écriture, bibliothèque, librairie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/03/2012

Sisyphe?

 

Et voici qu'après Dominique de Villepin, François Hollande lui aussi, évoque Sisyphe.

Au Salon du livre, c'est sa persévérance qu'il met en avant pour se comparer au héros.

S'approprier un mythe pour justifier de difficultés d'une candidature à la présidentielle, c'est convoquer la littérature et en détourner la portée.

C'est aussi se démarquer - sinon rejeter- tant d'êtres privés d'accès à la culture par le labeur de vies quotidiennes bien plus proches de celle d'un Sisyphe sur sa montagne que de celles de candidats soi-disant à la peine.

La misère d'une campagne c'est quand Narcisse, éperdu et perdu, se prend pour Sisyphe.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/articl...

 

 

23/01/2012

Poésie ou cynisme?

 

L'être contemple ce qu'il a cru aimer et partager, la vie.

Avec ou sans émoi, c'est selon.

 

 

07/12/2011

Le brouhaha du monde

 

Autour de son vacarme, sa normalité, sans cesse recommencée.

 

06/12/2011

Eve

 

A toutes fins, utile.

18:40 Publié dans Amour, Culture, Humeur, Religions | Tags : publicité, religion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Créateur

 

Orfèvre du désir. Rebelle sublime, insoumis.

 

08:20 Publié dans Culture | Tags : art, création, esthétique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/12/2011

Aubes (in)dignes

 

Crépusculaires.

11:42 Publié dans Air du temps, Culture, Economie, Genève, Pouvoirs, société | Tags : blogosphère tdg, maudet, descaillets, salerno | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/11/2011

Mon Dieu...

 

Qu'il soit du côté des bons, des méchants, de tous ou de personne parce qu'il serait mort comme l'a écrit Nietzsche, ici c'est une expression, une injonction, à Dieu, à un être, inconnu, (sur)homme, héros...

ou le titre d'une chanson d'Edith Piaf:

http://www.youtube.com/watch?v=QQriT6eUDTk&feature=re...

 

http://www.youtube.com/watch?v=x0oMQu2id6I&feature=re...

 

 

00:15 Publié dans Amour, Culture, Destins, Etre | Tags : chanson française, edith piaf, amour | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/11/2011

Pauvre diable...

Qui n'a un jour entendu s'exprimer ainsi une personne au sujet d'une autre?

La diable est-il pauvre, allez savoir...

Le diable a en tout cas le plus souvent du fil à retordre avec qui se mêle de le confronter.

Diable, entend-on aussi s'exclamer qui manifeste sa surprise, son étonnement.

Dieu que c'est beau, bon et réconfortant de savoir que le diable est responsable de (tous) nos maux et de ceux de la Terre sinon encore de ceux du Ciel si l'on en croit ceux qui s'en plaignent parfois.

Le diable sévit-il que Dieu est invoqué pour qui croit à l'opposition qui les caractérise.

Mais qu'en est-il de laïcs ou d'athées, d'agnostiques ou de tout autre qui doute de ces entités?

Certains se posent des questions, en posent et cherchent, des solutions, des moyens de régler un mal qui anéantit la vie et le courage de l'affronter encore.

La destruction de l'être n'égale pas celle d'avoirs. Est-il nécessaire de les distinguer? La question reste ouverte.

Que Dieu soit présent ou absent, que le diable ait une existence ou non, les moyens de savoir comment s'accommoder d'un mal qui saccage le désir de vivre, reste un problème réel constant.

Nul n'est à l'abri de ce qui anéantit ou élève. Les exemples ne manquent pas, il serait bon de se les rappeler. Stigmatiser le coupable ou se poser en victime n'est pas résoudre le problème que pose le mal. C'est décider que les bons sont d'un côté et les mauvais de l'autre.

14:38 Publié dans Avaries, Culture, Destins, Etre, Religions, société | Tags : mal, bien, bons, méchants, dieu, diable, coupable, victime | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/08/2011

Amy Winehouse, image et dignité

 

http://www.tdg.ch/portrait-amy-winehouse-realise-5000-pil...

Autre manière de rappel à la chanteuse qui prête tout autant sinon plus encore à la réflexion que certaines images augmentées de slogans.

Ici, la dignité de la personne est interpellée.  Et l'esthétique choisie, sans violer ni profaner l'image, n'en est pas moins efficace pour favoriser une réflexion constructive.

20:56 Publié dans Culture, Destins, société | Tags : amy winehouse, jason mercier, jeunes udc | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/08/2011

Absurde?

 

Au fil de l'actualité, vous découvrez Brigitte Bardot dévastée par la mort d'Henri Tissot,

http://www.stars-actu.fr/2011/08/07/brigitte-bardot-devas... puis en un clic de lien relatif à cet homme, vous apprenez qu'Albert Camus aurait été assassiné par le KGB.

http://www.actualitte.com/actualite/27447-albert-camus-as...

Etonnante connexion, sinon proche de l'absurde, du moins de l'aléatoire qui l'interroge.

19:07 Publié dans Culture, Destins, Politique, Pouvoirs, société | Tags : bardot, tissot, camus, absurde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/08/2011

De Lars von Trier à Bat Ye'or

 

Chasse aux sorcières ou pas, on traque les références culturelles d'Anders Breivik et on les trouve.

Après Lars von Trier, http://www.lepoint.fr/culture/dogville-script-de-la-tueri... voici aujourd'hui  Bat Ye'or.

Cette femme de 78 ans, Gisèle Littman-Orebi de son vrai nom, vit à Gland, en Suisse.

Interrogée par Patricia Briel dans Le Temps" de ce jour, elle s'explique en page 8: http://www.letemps.ch/suisse.

Déterminer une responsabilité à charge du cinéaste ou de l'écrivain est un pas que certains se hâteront de franchir.

D'autres, plus nuancés, se rappelleront qu'entre l'écrit et l'acte, une marge existe. Il ne faut jamais l'oublier car elle est conséquente.

 

14:53 Publié dans Culture, Justice, société | Tags : breivik, tuerie d'oslo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/05/2011

Cantat et la célébrité

 

Courrier que j'ai adressé au quotidien Le Matin qui l'a publié en page 22 de son édition du 17.05.2011

Le titre est de la Rédacation

La célébrité n’excuse rien, cela a été maintes fois lu et entendu parmi les nombreuses réactions qui ont suivi le meurtre de Marie Trintignant par Bertrand Cantat.

Il serait bon, dès lors, de s’en souvenir et de considérer le chanteur comme prisonnier ordinaire qui a accompli sa peine.

Dans ce sens, sa réinsertion sociale, toute médiatique soit-elle, est aussi légitime que celle de n’importe quel condamné de droit commun. Pour ce qui est de la morale, cela se discute. Mais est-ce là vraiment le propos?

13:29 Publié dans Culture, Genève, Justice, société | Tags : cantat, justice, célébrité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/05/2011

Me Bonnant et le sens de l'ordre

 

Courrier que j'ai adressé à la "Tribune de Genève" qui l'a publié en page 15 de son édition de ce jour.

Le titre est celui de la Rédaction.

Après le « désordre public » évoqué par Me Marc Bonnant dans une interview accordée le 12 mai dernier au quotidien « 24 heures »  et qu’il attribue au fait que Bertrand Cantat se produise sur scène, voici maintenant qu’on lit dans « Le Matin Dimanche» du 15 mai, qu’il y ajoute le « goût » comme « faute».

Saluer le talent oratoire du Maître qui  propage de telles expressions dans la Cité, non. Car il serait bon de ne pas se laisser emporter par l’assaut en règle mené contre un homme et ceux qui tentent de le rester encore avec tout ce que cela implique d’imperfection(s).

Que des opinions s’expriment, rien de plus normal. Mais stigmatiser un homme à perpétuité comme s’y  emploient certains me paraît regrettable. Car il serait bon aussi de garder à l’esprit que l’occasion est unique, de méditer une situation jusque là inédite.

Si d’aventure celles et ceux qui se présentent en justiciers, trouvaient en eux la force d’écouter d’autres avis que le leur pour nuancer leur position, l’« ordre public » et le  « bon goût » en seraient honorés.

13:21 Publié dans Culture, Genève, Justice, société | Tags : bonnant, cantat, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/05/2011

Désordre public selon Me Bonnant

La conception que l’on se fait de la société appartient à chacun mais le détournement de sens d’expressions communes de la langue relève de la provocation. Ainsi ce « désordre public » évoqué par Me Marc Bonnant dans l’interview qu’il a donnée à 24 heures et qu’il attribue au fait que Cantat se produise sur scène, me paraît malheureux tant il entache le sens de « public ».

Saluer le talent oratoire du Maître qui  propage de telles expressions dans la Cité, non. Car il serait bon de ne pas se laisser emporter par l’assaut en règle mené contre une décision qui honore ceux qui l’ont prise, d‘inclure Bertrand Cantat à un spectacle..

A chacun son droit, son autorité, ses compétences et son pouvoir. Qu’il s’agisse de ceux du chanteur, du metteur en scène, du directeur de la Comédie ou de la ville et de l’Etat de Genève qui contribuent largement à  financer l’institution.

Que des opinions s’expriment, rien de plus normal. Mais il le serait aussi de garder à l’esprit que l’occasion est unique, de méditer une situation jusque là inédite. Stigmatiser un homme à perpétuité comme s’y  emploie certains dont Me Bonnant me paraît regrettable. Si d’aventure ces justiciers trouvaient en eux la force d’écouter d’autres avis que le leur pour nuancer leur position, l’« ordre public » en sortirait premier bénéficiaire.

12:01 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (5)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : débatsdroitsordre et désordre publics del.icio.us |Digg! Digg Facebook

12:00 Publié dans Culture, Genève, société | Tags : marc bonnant, bertrand cantat, comédie, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/05/2011

Cantat en débat

Un débat s'ouvre au sujet de la participation de Bertrand Cantat au spectacle programmé par Hervé Loichemol à la Comédie de Genève en septembre prochain, c'est bien.

Cet artiste a des droits qu'on peut l'aider à défendre. Beaucoup s'y emploient tandis que d'autres pesistent à les  lui contester.

Que d'aucuns s'expriment avec sévérité, tel Me Marc Bonnant ou que d'autres, tel le Professeur d'éthique Denis Muller, avec objectivité, c'est leur droit aussi. Que des propos choquent, émeuvent ou irritent, c'est le droit de chacun aussi de le dire, de l'écrire et de le dénoncer. Mais dans le respect de la déontologie.

Ainsi et dans l'intérêt de la cause défendue, apparaîtrait-il judicieux d'éviter toute interprétation liée à des croyances ou autres pratiques religieuses supposées sinon attribuées à tel ou tel interlocuteur auquel on s'adresse. La liberté d'opinion existe, c'est elle qui anime le débat, composons avec elle dans les règles de l'art. Ce sera tout bénéfice pour les protagonistes de l'affaire qui occupe nos esprits.

 

12:13 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (101)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : protestantismedébat del.icio.usDigg! Digg Facebook

 

 

12/05/2011

Bertrand, Hervé, Anne et les autres.

Débattre de la venue de Bertrand Cantat à Genève n'est-il pas le fait de cette célébrité dont on a voulu qu’elle ne l’épargne pas d’une peine qu’il a exécutée comme tout détenu de droit commun?

Mêler de la morale à la décision prise par Hervé Loichemol n'est pas interdit. Mais si votre voisin sorti de prison avait été engagé par un patron soucieux de sa réinsertion, auriez-vous réagi avec autant de passion?

Le fait que Bertrand Cantat soit un artiste meurtrier choque. Mais le fait qu'il ait droit à double peine aussi.

 

12:31 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (7)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : justiceartmoraledroit. del.icio.usDigg! Digg Facebook

12:30 Publié dans Culture, Genève, société | Tags : cantat, comédie, hervé loichemol | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/04/2011

Andersen 317

C’est une adresse, celle des Editions d’en bas au Salon du livre.

Un apéritif y est offert dès 11:00, ce samedi 30 avril.

Si vous êtes libres, si vous êtes sur place ou pas loin, surtout si vous en avez l'envie, n'hésitez pas!

Accessoirement vous m'y trouverez sans doute aussi car j'y ai été invitée à dédicacer la 2e édition bilingue de mon 2e recueil de nouvelles, Nouvelles de rien/Nothing still.

La 1ère édition bilingue de ces nouvelles a été publiée l’an dernier à Moscou. http://www.nashagazeta.ch/book/10338

 

06:25 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans LittératureLien permanentCommentaires (2)Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : nouvelleséditions bilinguesrusseanglais del.icio.us |Digg! Digg Facebook

06:25 Publié dans Culture, Genève, Littérature | Tags : salon du livre, édition, nouvelles, bilingue | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/04/2011

Conspirateur ou soldat?

 

Conspirateur de l'idéal, c'est ce titre qu'Olivier Mazerolle a choisi de donner à l'émission de BFMTV au cours de laquelle il interrogeait Dominique de Villepin, hier, 17 avril.

Dominique de Villepin fait alors remarquer au journaliste que celui-ci a sans doute dû s'inspirer de Clémenceau.

Olivier Mazerolle sourit, le Président de République Solidaire rectifie la formulation et rappelle que chez Clémenceau, c'est de soldat dont il est question...

A quoi Dominique de Villepin ajoute, Soldat me suffit.



13:11 Publié dans Culture, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : villepin, mazerolle, clémenceau | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg