03/09/2012

Paris, 2012

 

578916_135818803225642_1843274407_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/578916_135818803225642_1843274407_n.jpg

 
L'habit ne fait certes pas le moine. Et les chaînes?
 

13:27 Publié dans Air du temps, Destins, Pratiques, société | Tags : gay pride, mariage, éducation | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/08/2012

La belle et le bête

 

Sujet  anodin ou non, retour sur l'homme et la femme évoqués hier ici.*

Lui est connu mais plus du tout recherché des services impuissants de la police genevoise. Elle semble naïve touriste en train de se faire piéger.

Telle était la situation que je décrivais, lasse d'assister à de nouvelles ruses de joueurs de bonneteau.

Or on m'a invitée à ne pas trop m'inquiéter. Que l'air de rien, ces jeunes Asiates étaient bien plus futées que n'importe quel joueur de bonneteau.

Et qu'assurément elle allait le plumer.

Doit-on s'en réjouir?

 

*   http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/08/drague-ordinai...

 

 

16:24 Publié dans Air du temps, Avaries, Destins, Etre, Pratiques, Sécurité, société | Tags : bonneteau, touristes, asiates | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/08/2012

Drague ordinaire?

 

En voici un qui a compris que le bonneteau ne lui rapportait sans doute plus assez. Ainsi et plutôt que de jouer le faux touriste joueur ou au contraire, de s'amuser avec une boulette et trois petites boîtes, il drague.

Une jeune touriste au charmant visage, peut-être asiatique, en tout cas bien confiante était en grande conversation avec un de ces joueurs de bonneteau tellement vus que les habitués des lieux ne peinent plus à les reconnaître.

L'homme bonimente et la femme l'écoute. La conversation se déroule en anglais, la jeune touriste curieuse pose des questions comme par exemple "Do you live here?"

La réponse enchante la jeune femme et très vite le bonimenteur parvient à lui faire sortir son téléphone pour lui faire noter ses coordonnées tandis qu'il n'oublie aucun détail à relever des indications que lui fournit la jeune femme.

Tout cela se déroule sans la moindre insulte, la femme se sent considérée au point que la scène se conclut par de grands sourires et une embrassade.

Chacun repart satisfait.

Ce que réserve le joueur de bonneteau à la jeune femme, elle seule le saura. Ou peut-être la police si elle peut encore quoi que ce soit.  La femme portait d'évidents signes de richesse, elle n'a pas été insultée.

Si la romance qui s'est déroulée cet après-midi sur les quais de Genève se termine d'une manière moins enchantée qu'elle n'a débuté, cette jeune touriste risque bien de revenir dans son pays avec un souvenir mitigé de cette ville où l'amour paraissait s'inviter pour un avenir radieux.

 

 

 

 

18:45 Publié dans Air du temps, Amour, Avaries, Destins, Discours, Genève, Politique, Pratiques | Tags : bonneteau, genève, touristes | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/07/2012

Un livre, des livres, plus de livres

 

Tandis qu’ici on défiait la Grande Dépression par le partage de l’amour des livres,

 

la-dame-des-livres,M18942.jpg

http://www.telerama.fr/livres/la-dame-des-livres,39471.php

 

ailleurs, on n'hésite pas à en faire disparaître toute trace

 

arton567-130x198.jpg

 

http://echo-culture.ouvaton.org/Fernando-Baez-Histoire-un...

 

Un monde, des mondes au milieu desquels résonne l'écho du poète

 

mallarme.jpg

 

 

La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livresBrise marine, Stéphane Mallarmé)

 

 

26/07/2012

Fin de vie

1251461838.png

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/536091_10150735019406485_2114224269_n.jpg
Cette photo figure sur la page Facebook du site des animaux de compagnie "Wamiz".
La force de cette image ne réside pas dans le seul rappel des liens entre l'être humain et l’animal.
Ce qui est montré là,  témoigne aussi et surtout de l’intelligence d'un entourage médical qui a su en saisir le sens et la valeur.
Ce fait n’est pas banal et doit être souligné à l’heure où tant de débats s’ouvrent sur la fin de la vie.
Souhaitons maintenant à ce chat de trouver lui aussi une main pour le caresser et le nourrir après qu'il aura accompagné celle qui s'en va.

12:15 Publié dans Amour, Destins, Pratiques, société | Tags : fin de vie, animal, hôpital | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/07/2012

Bébé

 

Un bébé a été retrouvé mort le 15 juillet au matin dans les toilettes d'un avion d'Air France. La nouvelle a été diffusée par de nombreux medias. Et commentée par leurs lecteurs.

Ce genre de fait qualifié de "divers", suscite émoi ou indifférence, réflexion ou jugement, c'est selon. A chacun ses critères de valeurs pour évaluer, certes.

Nul doute, cependant, que l'abandon d'un nourrisson dans pareilles conditions laisse tout supposer et son contraire.

L'annonce de cette découverte macabre par les medias est factuelle. Les commentaires, eux, le sont beaucoup moins:

http://topsy.com/www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/15/97...

 

Cependant, on apprend dans la dernière mise à jour de la TdG que "L'autopsie du bébé trouvé mort à l'aéroport de Roissy-Charles-De-Gaulle dans les toilettes d'un avion a révélé qu'il s'agissait d'un foetus d'une vingtaine de semaines." http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/La-mort-du-bebe-dans...

 

De fait, on mesure d'autant mieux l'impact de l'info.

17:55 Publié dans Avaries, Destins, Pratiques | Tags : bébé, wc publics, abandon | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13/05/2012

De Françoise Giroud à Nicole Castioni?

 

En ce jour où l'on fête les mères en Suisse, Le Matin Dimanche révèle que la candidate socialiste aux prochaines législatives françaises, Nicole Castioni, aurait été approchée pour intégrer le gouvernement de François Hollande. http://www.lematin.ch/monde/suissesse-gouvernement-hollan...

Si la candidate franco-suisse au parcours notable et atypique devenait Secrétaire d'état à la condition féminine, on aurait là une représentation de la femme qui tranche de manière assez radicale avec celle qui habite encore bien des esprits.
Savoir dans quelle mesure toute femme pourra s'y reconnaître est une autre question qui ne manquera en tout cas pas d’être commentée.
Certes, il ne s'agit-là que d'une annonce qui reste à confirmer. Il n'en demeure pas moins que le message ne peut passer inaperçu. Car le choix de cette personnalité n'est ni banal ni anodin.
Pour plus d'information sur ce secrétariat d'état à la condition féminie, voici ce qu'on trouve sur ce site: http://www.senat.fr/evenement/archives/D35/secretariat1.h...

Le Secrétariat d'état à la condition féminine

Françoise Giroud présente un projet pour les femmes dont la réalisation doit s'étaler sur cinq ans, de 1976 à 1981. Les 100  mesures de son programme, dont 80 sont acceptées par le Conseil des ministres du 26 mai 1976 après une heure de débat, sont destinées à « conduire progressivement la moitié des Français au niveau de formation, de rétribution, d'intégration à la vie sociale et économique et de responsabilités où se trouve l'autre ». Ces mesures devront faire l'objet dans un délai raisonnable et en tout cas avant 1981 d'une circulaire, d'un décret ou d'un projet de loi. Dans sa préface aux 100 mesures, Françoise Giroud développe l'idée d'instaurer face au « malaise dynamique » dont souffrent les femmes, une « équivalence sociale ».


Yvette Roudy

Une fois son programme adopté, Françoise Giroud sent qu'elle n'a plus rien à faire au gouvernement « sinon de la figuration, ce pour quoi je ne me sens pas d'aptitude ». Elle écrit alors au Président de la République pour lui indiquer que sa mission est accomplie dans la mesure des moyens qui lui ont été donnés et qu'elle souhaite reprendre sa liberté.

Lors du remaniement ministériel de 1976 le Secrétariat d'Etat à la condition féminine est remplacé par la Délégation nationale à la condition féminine, rattachée au Premier ministre et installée à Lyon.

La structure gouvernementale chargée des droits de la femme évolue ensuite constamment au fil des années, changeant de ministère de tutelle et d'appellation. En 1981 Yvette Roudy est nommée ministre déléguée chargée des droits de la femmes. Elle devient ministre des droits de la femme à part entière en 1985. Pour la première fois le décret d'attribution mentionne l'existence de services centraux placés sous son autorité.

De 1988 à 1991, Michèle André est secrétaire d'Etat chargée des droits des femmes et de l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Aujourd'hui les droits des femmes et l'égalité entre les hommes et les femmes relèvent de la compétence du ministre des solidarités et de la cohésion sociale.

09/02/2012

Huis Clos

L'enfer, les autres?

Et si c'était la liberté?

Au nom d'aucun paradis.

 

 

 

07/02/2012

Silence de mort

 

Ce silence qui a entouré le décès de l'homme des Bastions n'est pas celui auquel a droit tout défunt, encore moins celui-ci.

Que ce vide de communication ait été dû aux Indignés ou aux pouvoirs locaux en place, il ne relève en aucun cas du respect de la personne, ni de sa famille, ni de la société confrontée tous les jours que sont restés installés les Indignés dans un Parc Public.

Ce silence hurle de lâcheté et heurte.

 

 

 

01/02/2012

Voix d'archives

Sans nostalgie ni arrière-pensée mais en écho au blog "Le Havre" de  l'Acratopège

http://leblogdelacratopege.blog.24heures.ch/archive/2012/...

qui a réservé un tel accueil à toutes sortes de réminiscences et autres films ou représentations de cette ville, que pour ne pas en abuser, on va le soulager d'une évocation qui fit, elle aussi,  les grandes heures du Hâvre...et de la radio suisse romande...

http://www.rts.ch/archives/radio/information/miroir-du-mo...

 

23/01/2012

Poésie ou cynisme?

 

L'être contemple ce qu'il a cru aimer et partager, la vie.

Avec ou sans émoi, c'est selon.

 

 

30/11/2011

La fille de Staline

 

Svetlana Iossifovna Allilouïeva était connue aussi sous le nom de Lana Peters.

Née à Moscou en 1926, elle vient de mourir dans le Wisconsin, état du Middle West des Etats-Unis.

Seule fille de Joseph Staline, elle était issue d'un second mariage avec Nadejda Allilouïeva-Staline.

Il a été écrit de celle-ci, qu'elle s'était suicidée, Svetlana était alors âgée de 6 ans quand elle a perdu sa mère.

Sa vie a été mouvementée, déchirée autant sur le plan affectif que géographique.

Svetlana a été mariée trois fois et a eu trois enfants de ses maris successifs. Un fils et deux filles.

En 1967, elle fuit l'URSS et demande l'asile politique aux Etats-Unis dont elle obtient la nationalité. En 1984, elle revient en URSS mais regagne les Etats-Unis deux ans plus tard, en 1986.

Svetlana est décédée des suites d'un cancer du côlon dans l'anonymat sinon l'indifférence.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/29/01003-201...

 

 

26/11/2011

Mon Dieu...

 

Qu'il soit du côté des bons, des méchants, de tous ou de personne parce qu'il serait mort comme l'a écrit Nietzsche, ici c'est une expression, une injonction, à Dieu, à un être, inconnu, (sur)homme, héros...

ou le titre d'une chanson d'Edith Piaf:

http://www.youtube.com/watch?v=QQriT6eUDTk&feature=re...

 

http://www.youtube.com/watch?v=x0oMQu2id6I&feature=re...

 

 

00:15 Publié dans Amour, Culture, Destins, Etre | Tags : chanson française, edith piaf, amour | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/11/2011

Pauvre diable...

Qui n'a un jour entendu s'exprimer ainsi une personne au sujet d'une autre?

La diable est-il pauvre, allez savoir...

Le diable a en tout cas le plus souvent du fil à retordre avec qui se mêle de le confronter.

Diable, entend-on aussi s'exclamer qui manifeste sa surprise, son étonnement.

Dieu que c'est beau, bon et réconfortant de savoir que le diable est responsable de (tous) nos maux et de ceux de la Terre sinon encore de ceux du Ciel si l'on en croit ceux qui s'en plaignent parfois.

Le diable sévit-il que Dieu est invoqué pour qui croit à l'opposition qui les caractérise.

Mais qu'en est-il de laïcs ou d'athées, d'agnostiques ou de tout autre qui doute de ces entités?

Certains se posent des questions, en posent et cherchent, des solutions, des moyens de régler un mal qui anéantit la vie et le courage de l'affronter encore.

La destruction de l'être n'égale pas celle d'avoirs. Est-il nécessaire de les distinguer? La question reste ouverte.

Que Dieu soit présent ou absent, que le diable ait une existence ou non, les moyens de savoir comment s'accommoder d'un mal qui saccage le désir de vivre, reste un problème réel constant.

Nul n'est à l'abri de ce qui anéantit ou élève. Les exemples ne manquent pas, il serait bon de se les rappeler. Stigmatiser le coupable ou se poser en victime n'est pas résoudre le problème que pose le mal. C'est décider que les bons sont d'un côté et les mauvais de l'autre.

14:38 Publié dans Avaries, Culture, Destins, Etre, Religions, société | Tags : mal, bien, bons, méchants, dieu, diable, coupable, victime | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/11/2011

Cluny pour Danielle Mitterrand

 

Danielle Mitterrand sera enterrée au cimetière de Cluny tandis que François Mitterrand, lui, repose à Jarnac.

Ce choix marque l'enracinement de Danielle Mitterrand dans un lieu autant que dans l'histoire de sa famille qui a rejoint l'Histoire.

Danielle Mitterrand, née Gouze en 1924 à Verdun, a certes rejoint la Résistance très jeune. Mais avant elle, son père.

Directeur d'école, c'est à Cluny que celui-ci avait trouvé refuge en 1940. Pour avoir refusé de dénoncer les élèves juifs de son collège.

 

Les hommages se succèdent pour dire combien Danielle Mitterrand était une femme déterminée.

Une personnalité mue d'une énergie exceptionnelle, telle est l'image que je conserve d'elle.

Sa présence, son regard emplissaient la maison de famille de Cluny, ce jour de novembre où je l'y avais rencontrée.

C'était aux obsèques de son frère.

 

 

 

Sans abri, s'abstenir

 

De quoi s'indignent les Indignés?

Un jeune Indigné, très motivé, engagé et sincère dans ses idéaux, m'avait dit lors d'un long entretien que nous avions eu aux Bastions début novembre, que certains SDF perturbaient les assemblées.

En quoi la réalité des Sans abri est-elle de trop au milieu des propos tenus et affichés par les Indignés?

La misère ne se résout pas par des mots seulement.

Lutter contre elle, c'est bien. Mais la rejeter hors de la scène qui en parle?

 

00:05 Publié dans Air du temps, Avaries, Destins, Genève, Pratiques, société | Tags : indignés, bastions, genève, sdf | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/11/2011

Tel-Aviv pour DSK et Anne Sinclair

 

Pour celles et ceux qui douteraient encore, cet article du JDD devrait peut-être leur remettre les idées en place: http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/DSK-et-Anne-Sinclai...

Mais on le sait, les idées fixes ont la dent dure.

Pourquoi persister à parler ici de ce couple, je m'en suis expliquée dans de précédents sujets de mes deux blogs.

Il s'agit de situations humaines avant d'être politiques au premier degré et people au dernier degré.

N'importe quel couple peut être sujet à ce genre de problématique, exception faite de sa violente mise sous projecteurs du fait des personnalités concernées.

Evoquer ou non "la maladie" de DSK ne semble plus rien changer au mal qui a frappé, décuplé par la stigmatisation qui en a été faite et qui a fini par inspirer le contraire de ce qu'elle visait.

 

Corps dévastés

 

Le cinéma s'est emparé de l'histoire de Philippe Pozzo di Borgo, il le devrait aussi de celle de Dominique Strauss-Kahn.

Mis à part tout ce qui se lit et se dit sur les deux hommes, tous deux partagent le mal qui dévaste le corps.

 

Par le besoin de fuite de l'un et l'accident qui a suivi, par la maladie inavouée de l'autre et la sanction qui l'a frappée.

Leur vie à chacun, même sublimée pour l'un et encore en mêlée pour l'autre, reste à porter et supporter.

 

 

18/11/2011

Anne Sinclair, une femme

 

L'avant-dernier sujet posté par Anne Sinclair sur son blog,  Deux ou trois choses vues d'Amérique, date du 11 mai 2011.

Son titre, "Et maintenant..." évoque la mort d'Oussama Ben Laden  Dix jours après les soupirs de soulagement des Américains, l’heure est désormais à l’analyse. Au premier abord, tous semblent converger vers la même conclusion : certes, la mort d’Oussama Ben Laden est une étape historique, qui permet aux Américains de tourner la page des attentats du 11 Septembre, mais elle est loin de mettre fin à la lutte contre le terrorisme.

Et quand on s’éloigne de la facilité du constat pour poser la question des conséquences sur le futur de la politique étrangère américaine et de la redéfinition des objectifs et priorités, peu de choses semblent avoir changé." Et Anne Sinclair de conclure: "Loin de vouloir définir ce que tous appellent désormais l’"après-Ben Laden", la Maison Blanche cherche, elle aussi, à engranger des points et profiter de cet apaisement dans les sondages pour revenir à un dossier des plus sensibles, celui de l’immigration. (...) Autrement dit, il a vite compris que seule la situation intérieure économique et sociale, voire sociétale, fera l'élection et qu'il s'agit de profiter de l'embellie - relative - pour avancer. Mais Dieu que les victoires sont fragiles!    http://annesinclair.typepad.fr/journal/2011/05/et-mainten...

Trois jours plus tard, le 14 mai à l'aéroport JFK de New York, son mari est arrêté, placé en garde à vue, inculpé, menotté et emprisonné.

Tisser des liens entre Ben Laden et DSK n'est pas la raison de ce sujet. Il est question, ici, d'évoquer une femme.

Anne Sinclair n'est de loin pas la seule qui ait donné d'elle-même à un homme. De nombreuses inconnues, illustres ou non, ont agi dans ce sens.

Soumises, dépendantes, ambitieuses, passionnées, est-ce si important de les définir? Et pourquoi le faudrait-il plutôt que de noter leur présence aux côtés d'un homme pour l'accompagner dans une épreuve?

Certes, DSK est coupable, certes il a fait du mal et beaucoup de mal mais à qui aussi, sinon à Anne Sinclair elle-même?

Qu'on aime ou non ce couple, la question n'est pas là.

L'important à retenir de cette affaire est le cas de figure qu'il représente. Unique, non, sans doute pas. Mais exemplaire à bien des égards.

Car il ne s'agit pas de réduire deux personnalités à leur comportement.

Il s'agit de comprendre comment s'articulent intelligence, réussite, fortune et sentiments.

Anne Sinclair est une femme brillante, qu'on l'apprécie ou non. Anne Sinclair est riche, on l'a lu et entendu partout dans les medias.  Anne Sinclair est une mère, Anne Sinclair est une épouse, Anne Sinclair est sous les feux de tous les projecteurs.

Anne Sinclair est une femme qu'on peut admirer pour le courage et la force de caractère dont elle fait montre chaque jour qui passe depuis que son blog s'est arrêté juste après cet avant-dernier sujet, "Et maintenant..." qu'elle termine ainsi: Mais Dieu que les victoires sont fragiles!

 

 

07:26 Publié dans Air du temps, Destins, Medias, Politique, Pouvoirs, société | Tags : anne sinclair, dsk, jfk, 14 mai 2011, nyc, medias | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/11/2011

Pourquoi parler (encore) de DSK

 

Lire que l'affaire DSK ne préoccupe que "des curieux dont la culture est au niveau du caniveau", oblige à réagir.

Limiter le regard sur l'être humain à des considérations sélectives pour évaluer sa souffrance n'est pas un signe de santé pour une société.

Ce que traverse Dominique Strauss-Kahn et son couple comme épreuve est loin d'être anodin.

L'étalage d'un mal en public n'est pas un cadeau mais une stigmatisation de piètre acabit. 

Le maladie qui affecte DSK est commune. Mais le fait que cet homme soit une personnalité, le rend abject par les éclairages intempestifs des projecteurs qui le pilonnent.

Dans ce sens, il incombe à toute personne que les dimensions de l'être humain n'effraient pas, de pointer l'ampleur des dégâts qui entourent le traitement d'un mal que l'on porte en soi. En prendre conscience est douloureux, le voir livré en pâture parce qu'on est célèbre, encore plus.

 

 

Un mal, un destin

 

Il est des destins qu'un mal-être détruit ou exalte.

Banal. Et pourtant à vivre.

Quand tout s'offre, gloire, réussite et éclat et que le mal sévit à l'intérieur de soi, rien ne s'y oppose.

Pauvre, riche, digne ou indigne, il frappe à l'aveugle.

Alors, se battre pour des conditions existentielles meilleures, bien sûr qu'il le faut.

Mais oublier que la lutte contre soi est la plus risquée à mener, cela jamais.

Car le mal de l'être n'intéresse personne. Pis, ne résiste le plus souvent à personne.

00:04 Publié dans Avaries, Destins, Etre | Tags : mal, être, mal-être, indignés, existence, pauvreté, richesse, gloire, réussite, succès | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13/11/2011

Un autre

Las de lui-même, il était devenu autre.

Retiré dans le rêve, il a été démasqué.

Pendu à l’espoir, sans discernement.

Et sans vie.

00:46 Publié dans Avaries, Destins | Tags : fatigue d'être soi, autre, rêve, masque, discernement | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/11/2011

L'homme sur le banc

Il était sans âge et portait un vêtement usé, peut-être imperméable.

Les propos sur sa condition, il les entendait. Mais son esprit était ailleurs.

Quelque part entre ce ciel qui ne lui indiquait rien et cette terre qui le portait encore.

Son attitude venait de dépasser l'indignation et toute quête de salut.

13:20 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Politique, Pouvoirs, Religions, société | Tags : homme, destins, dieu, pouvoir, société, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/10/2011

Abandon(s)

Etonnante juxtaposition d'oeuvres au Musée Rath.

abandon.jpg

Dans le cadre de RATHANIA'S ARS SIMILUS CASUS, Fabrice GYGI, commisssaire de l'exposition, a mis à disposition des 296 artistes genevois, un module en métal galvanisé de 1 x 1 x 0,8 m. Ce qui laisse au hasard, la proximité des oeuvres des participants inscrits par ordre d'arrivée.

On y découvre ainsi en superposition, ces deux conceptions paradoxales de l'être.

Corps de femme à la lumière et sur la roche* et Somaliens figurés en hosties dans la farine**.

 

*  65A Véronique MANTERO "Abandon", 2011

**65B  Géraldine PLAZENET KIREZ "Transsubstantiation" 2011

00:52 Publié dans Destins, Genève | Tags : somalie, occident, culture, art, famine. | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/09/2011

Mendicité

 

De ces jeunes à Genève, qui errent à mendier, aucun d'eux n'est roumain.

Ces deux ados du Pont des Bergues, déchirants, se déchiraient.

A tendre la main ou non, ils poursuivront leur route, leur misère en partage.

Au sein d'une société, à quoi ressemble un tel avenir?

 

 

30/08/2011

Trame

 

La poésie?

 

Effleure la réalité.

L’effeuille et la déflore.

 

Qui a dit qu’elle n’était pas sa vérité, elle aussi?

13:44 Publié dans Destins, Etre, Poésie | Tags : réalité, sensibilité, vies, destinées, êtres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/08/2011

Amy Winehouse, image et dignité

 

http://www.tdg.ch/portrait-amy-winehouse-realise-5000-pil...

Autre manière de rappel à la chanteuse qui prête tout autant sinon plus encore à la réflexion que certaines images augmentées de slogans.

Ici, la dignité de la personne est interpellée.  Et l'esthétique choisie, sans violer ni profaner l'image, n'en est pas moins efficace pour favoriser une réflexion constructive.

20:56 Publié dans Culture, Destins, société | Tags : amy winehouse, jason mercier, jeunes udc | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13/08/2011

Voix syriennes, tentes israéliennes

 

S'indigner en Israël, s'opposer aux fusils en Syrie, tels sont les mouvements que l'Occident observe et commente ici et là.

Si au moins les destins de ces Israéliens ou autres Syriens, peut-être aussi imprévus qu'improbables, ouvraient de nouveaux points de vue, alors leur combat ne serait pas vain.

Car trop souvent les considérations émises sur ces peuples se réduisent à ceux qui les gouvernent.

Or les voix qui s'élèvent, les tentes qui se dressent, refusent le cynisme.

Le courage des insurgés devrait-il être voué au sacrifice?

 

http://www.rue89.com/2011/08/10/tel-aviv-indignee-une-rev...

http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2011/08/07/des-indign...

http://www.letemps.ch/, voir l'article de Hala Kodmani

 

13:02 Publié dans Destins, Politique, Pouvoirs | Tags : syrie, israël, indignés, suheir atassi et razan zaitouneh | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12/08/2011

Douchés coulés?

 

La douche semble avoir ses raisons que la raison ne connaît pas.

Après la sortie de douche la plus médiatisée de la planète, en voici une moins indiscrète.

http://www.lematin.ch/people/jacques-chirac-diminue-chute...

 

 

 

14:45 Publié dans Air du temps, Destins, Politique | Tags : chirac, dsk, douches, chutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/08/2011

Absurde?

 

Au fil de l'actualité, vous découvrez Brigitte Bardot dévastée par la mort d'Henri Tissot,

http://www.stars-actu.fr/2011/08/07/brigitte-bardot-devas... puis en un clic de lien relatif à cet homme, vous apprenez qu'Albert Camus aurait été assassiné par le KGB.

http://www.actualitte.com/actualite/27447-albert-camus-as...

Etonnante connexion, sinon proche de l'absurde, du moins de l'aléatoire qui l'interroge.

19:07 Publié dans Culture, Destins, Politique, Pouvoirs, société | Tags : bardot, tissot, camus, absurde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg