Discours - Page 6

  • "L'avenir n'est pas dans la violence"

    Imprimer Pin it!

    Igor-Kolomoiski.jpg


    Ces propos cités en titre sont ceux du Président Didier Burkhalter.

    Les circonstances dans lesquelles ils ont été tenus ont été évoquées dans deux précédents sujets de ce blog.

    A y repenser, on serait curieux de savoir comment les a reçus notre "résident genevois", par ailleurs gouverneur de la région de Dniepropetrovsk en Ukraine.

    Quand on sait que ce pays interdit tout autre passeport que celui qu'il délivre, on se demande aussi comment l'un de ses gouverneurs peut en posséder trois. *

    Certes, l'angélisme n'est pas de mise.

    Mais alors, que valent des lois si elles sont ainsi bafouées?

     

    * http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/lettre-ouverte-aux-autorites-genevoises.html
  • Monsieur le Président, où est la neutralité de la Suisse?

    Imprimer Pin it!

    burkhalter_poutine_600px.jpg

    A l'occasion de la Fête Nationale suisse, le Président de la Confédération a accordé une interview à Pierre-Oliver Volet, journaliste de la RTS.

    Après avoir expliqué comment il allait célébrer ce 1er août et pourquoi il tenait à s’adresser aux "habitants" de la Suisse et non à ses "concitoyens", le Président Burkhalter répond aux questions du journaliste qui lui demande ce qu'il dirait à différentes personnalités politiques dont Vladimir Poutine.

    Le Président suisse maîtrise le lexique, force est de constater les choix qu'il opère pour s'exprimer. A cet égard,on se souvient de ce "Cher collègue" par lequel il s'était adressé au président russe qui l'avait invité au Kremlin en mai dernier.

    Mais pour ce qui est de la neutralité que le tsar Alexandre Ier, l’un des signataires du Traité de Vienne, a accordée à la Suisse comme garantie de sa souveraineté, on aurait été heureux d’en voir rappelé le sens.

    Or rien ne l'indique dans la réponse que Didier Burkhalter apporte à la question que lui pose le journaliste au sujet du président russe.

     
    http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6038701-1er-aout-didier-burkhalter-s-exprime-sur-les-defis-politiques-de-la-suisse.html

  • "Nous sommes dans votre lit...

    Imprimer Pin it!


    ...Chère Europe, si vous pensez que nous sommes corrompus, n'aimeriez-vous pas savoir qui nous sommes et qui nous paie, ainsi que les faveurs que nous aimerions obtenir de vous?"

     _f1328_the_brussels_business_pascal_kerneis_autofahrt.jpg

    C'est Craig Holman qui s'exprime ainsi. Craig Holman a porté la réforme du lobbying aux Etats-Unis.

    Celle-ci  ne s'est toutefois pas réalisée en deux temps trois mouvements. Elle a nécessité une soixantaine d'années pour parvenir à sa version actuelle.

    En 1996, l'Union Européenne a elle aussi adopté des mesures visant à encadrer les activités de lobbying. Cependant, elle y a procédé en s'inspirant du Lobbying Dsiclosure Act mais pas tel que modifié ces dernières années par le Congrès Américain.

    C'est ainsi que des études comparatives récentes indiquent que la réglementation européenne est bien moins contraignante que celle des Etats-Unis.

    En effet, l'inscription au registre des lobbyistes introduite dans l'UE est volontaire et ne s'applique qu'à la Commission.

    Aux Etats-Unis, au contraire, l'inscription des lobbyistes est obligatoire et couvre aussi bien les instances exécutives que législatives. 

    L'Union Européenne ne dispose dès lors d'aucun mécanisme de mise en force ni de surveillance.

    Certes, des associations et autres collectifs se mobilisent pour imposer la transparence dans les activités des lobbyistes.

    Y parviendront-elles?

    Sur le sujet, à voir ou à revoir ce documentaire qui avait été diffusé en 2012 sur ARTE:

    https://www.youtube.com/watch?v=dRgBEyPjzSc
  • ONU, viol et viol

    Imprimer Pin it!

     

    Et voici que l'ONU se mêle de droits humains. On n'en attendait pas mieux!

    Le problème est que lorsque ces mêmes droits humains sont bafoués en son sein même, cette vénérable Organisation semble moins pressée de les condamner.

    Il en avait été question dans ce sujet au bas duquel j'indiquais le lien à une video mettant à mal l'ONU:

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/10/12/temp-df8885791a964c059f5a266dff49ead5-248398.html

    Cependant nos medias occidentaux entonnent en boucle et en choeur la dénonciation que porte cette vénérable Organisation des Nations Unies qui vise, dans son rapport, l'est de l'Ukraine.

    Moscou fustige ce double standard, comment autrement alors que l'ONU a si bien su se garder de dénoncer le massacre d'Odessa?

    odessa.jpg

     

  • RTS, Ukraine, la rhétorique à l'oeuvre

    Imprimer Pin it!

    94932063_o.jpg

    Quand la rhétorique vient au secours de l'idéologie, on s'empresse de la dénoncer s'il s'agit d'un pouvoir que l'on rejette.

    Quand la rhétorique permet à l'information de se diffuser dans le sens souhaité, cela ne suscite apparemment que bien peu de réactions.

    Ce matin, sur la chaîne de la RTS Espace 2, on évoque "38 personnes" mortes à Odessa. On ne précise ni qui ni comment.

    Ces "38 personnes" sont des Pro Russes qui ont été brûlés vifs.

    Par qui?

    Par le mouvement Pravij Sektor, dont on sait très bien l'influence qu'il exerce en Ukraine.

    A part ça, la Russie a toujours tout faux. Mais que vaut une telle vision du monde? 

    http://en.itar-tass.com/russia/730295

  • Aux Atlantistes égarés

    Imprimer Pin it!

    gouffre-economie-e1381930087259.jpg


    Alors qu'un dialogue constructif avec certains Atlantistes -même les plus invétérés- eût pu se développer au sujet de la Russie sur la plateforme réservée aux blogs de La Tribune de Genève, force est de constater que certains préfèrent cultiver la déformation de propos pour affirmer d'autant plus haut et fort leur position.

    Il est navrant de constater combien cet entêtement à faire de l'Occident le fleuron de la démocratie, domine tout autre débat.

    Serait-il donc impossible de considérer la Russie d'aujourd'hui en tant que telle?

    Pour cela, certes, il faudrait que l'on en parle autrement qu'à travers les seuls prismes tenus  pour références universelles par bien des "penseurs" et autres "analystes" en tous genres.

    Mais on sait la propension d'un certain Occident féru de ses valeurs humanistes, à rappeler combien il en est seul porteur sinon garant.

    Tant d'ignorance affichée et de mépris pour la Russie d’aujourd’hui, sans cesse ramenée à quelques années de son passé est une insulte à son avenir.

  • Slaviansk, Kiev et le "terrorisme"

    Imprimer Pin it!

    vokz3.jpg

    http://www.slavrada.gov.ua/?view=tourism.general


    Jusqu'où ira Poutine, tel était l'intitulé d'une émission que la RTS avait consacrée à la crise ukrainienne, le 25 mars dernier.

    Jusqu'où ira l'inversion des rôles, telle serait plutôt la question à poser et à se poser, tant l'information se construit et s'organise le plus souvent en son exact contraire.

    En l'occurrence, ce jour à Slaviansk dans l'est de l'Ukraine, on a affaire à une agression du peuple par un gouvernement issu d'un coup d'Etat et on évoque la responsabilité de Moscou contre laquelle Kiev lance une "opération antiterroriste".

    La stratégie est connue et pratiquée par n'importe quel individu en mal de reporter sur autrui ce qui lui incombe à lui mais tout de même, les journalistes sont-ils à ce point liés qu'ils ne puissent plus exercer le moindre sens critique sinon leur libre arbitre pour commenter une actualité?

    A souligner, ce soir, l'objectivité du reportage du 19:30 de la RTS tandis que France 2 -pour ne citer que cette chaîne de l'Hexagone- s'enferrait dans sa litanie habituelle visant la Russie.

    Dans cette crise dramatique pour le peuple d'Ukraine, il serait bienvenu de marquer un peu plus de retenue avant de pointer en permanence Moscou sinon Poutine rendu responsable de tout ce qui dérange les intérêts manifestes des Etats-Unis et de leurs inféodés Européistes.


  • Obama mobilise, divise et devise

    Imprimer Pin it!

    2012-12-01-GraphUSproductionshalegas.jpg

    Obama a parlé.

    Le 26 mars dernier, le président américain s'est adressé aux Européens pour les mobiliser.

    C'est un appel qu'il a lancé. Et cet appel vise à protéger les acquis démocratiques menacés, selon lui, par l'attitude de Moscou en Ukraine.*

    Quand Barack Obama s'exprime, il sait de quoi il parle. 

    Et toutes celles et ceux qui se sont rassemblés sur le Maïdan avec un idéal?

    Certes et sans doute pas celui des BHL et autres gouvernants accourus au chevet d'une révolution en marche.

    Où est l'imposture?

    Où est la démocratie qui bafoue des accords signés?

    Où est la propagande alors que du gaz de schiste attend d'être livré par les Etats-Unis?

    A lire cet article des Echos*, on conçoit que rien n'est encore définitif.

    Alors on tue le temps et on joue au justicier.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203400495077-obama-hesite-a-ouvrir-les-vannes-du-gaz-de-schiste-aux-europeens-660014.php?xtor=RSS-2007

    * http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/26/ukraine-obama-enjoint-aux-europeens-de-se-mobiliser_4390281_3214.html

  • Timochenko, un amour!

    Imprimer Pin it!

    Ioulia-Timochenko.jpg

    La femme à la tresse blonde, l'ancienne prisonnière à peine libérée et déjà sur le Maïdan, Ioulia Timochenko, oui, qu'on a vue assise dans son fauteuil roulant, la voici désormais armée de tendres sentiments pour défendre les intérêts de son peuple.

    Un enregistrement a été diffusé d'un entretien téléphonique qu'elle a eu avec Nestor Choufritch, député du Parti des régions.

    Si elle reconnaît les propos qu'elle a tenus, elle en conteste une partie toutefois.

    Il n'en demeure pas moins vrai que la douceur et la bienveillance de ses intentions s'exprime sans équivoque.

    Et l'Occident la soutiendrait? 

    https://www.youtube.com/watch?v=6RxSzSWbcxo

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/25/ioulia-timochenko-twitter-enregistrement-_n_5027086.html



  • Un monde, des mondes?

    Imprimer Pin it!


    Ces fervents défenseurs de droits humains, souvent sinon toujours convaincus d'être du bon côté, celui du bien et de la raison seule raisonnante, sont étonnants.

    Au nom de certitudes acquises, les voici en droit de distribuer prébendes et sanctions à tout comportement dont ils estiment qu'il ne relèverait pas de la démocratie.

    Mais d'où s'expriment-ils pour avoir tant de certitudes?

    Nombreux sont toutefois celles et ceux que le besoin de comprendre incite à observer avant de juger.

    Dans le cadre des tensions qui opposent l'Occident à la Russie, il est impératif de maintenir une ouverture d'esprit.  Or celle-ci ne passe que par le dialogue.

    Si certains l'ont compris, il en reste encore trop à camper sur l'arrogance de leurs positions.

    Ne reste qu'à souhaiter que l'humilité et l'écoute de l'autre prévalent dans ce monde bleu comme aucune orange.

     

    4843288.jpg


     

     

  • Crimée sans châtiment

    Imprimer Pin it!

     

    A la veille du référendum qui se tiendra dimanche 16 mars en Crimée, les avis et autres appréciations de la situation vont bon train.

    Il est normal de s'interroger, de tenter de comprendre sinon de trouver à expliquer ou à analyser une situation complexe.

    Force est de constater que certains politiciens ou autres chroniqueurs et journalistes occidentaux se lancent sans hésiter dans moult considérations de tous ordres pour s'ériger en censeurs et en juges.

    Sans jamais remettre en perspective ni en cause leur approche de la crise ukrainienne, ils énoncent leurs propos à tout va et livrent leurs points de vue.

    Certes, la liberté d'expression est un principe respectable et c'est en son nom que l'affrontement des idées s'opère.

    Cependant, lorsqu'une idéologie qui n'a plus besoin de se définir tant elle semble dire qu'elle est là pour le bien, la raison et le droit, ne cesse de s'auto-proclamer seule garante de valeurs universelles, la perplexité doit être de mise.

    Car non, la Russie n'a pas tout faux.

    3657065_merktine-new.jpg

     

     

  • Ukraine, Histoire et histoires

    Imprimer Pin it!


    A lire tout ce qui s'écrit et se propose comme analyses ou autres solutions à envisager pour apaiser les tensions en Ukraine, force est de constater que la situation mobilise sensibilités et consciences de tous bords.

    Tables rondes, débats et conférences s'organisent pour tenter de trouver du sens sinon de donner un sens aux événements qui secouent l'Ukraine.

    Convoquer l'Histoire pour expliquer les liens complexes qui unissent ou divisent Russie et Ukraine, certes mais occulter le rôle de l'ensemble des forces actuelles en présence, non.

    Les références au passé ont bon dos pour contribuer à faire l'impasse sur les enjeux géostratégiques qui mettent aux prises les grandes puissances.

    A observer ce qui s'énonce dans les medias occidentaux, le rôle des Etats-Unis et de l’Union Européenne paraît bien moins souvent mis en cause que celui de la Russie.

    Aussi est-il aisé de renvoyer sans cesse à l'Histoire pour y trouver même de quoi établir des parallèles entre certains dirigeants du passé russe avec ceux d'aujourd'hui.

    Instrumentaliser l'Histoire est si aisé pour cet Occident incapable d’avouer son implication et sa responsabilité dans la crise ukrainienne actuelle.

    Mais la Russie en a vu d’autres!

    Et les gesticulations de Bruxelles, de Washington ou d’ailleurs sauront trouver, elles aussi, leur place dans l’Histoire.

    yfncvwlg.jpg



  • UE, mode d'emploi

    Imprimer Pin it!


    Une Union Européenne qui ne manque pas une occasion de rappeler à des pays tiers le respect d'accords signés tandis qu'en Ukraine elle balaie ses propres engagements* ne semble pas vraiment heurter ses principes si elle en a.

    Une Union Européenne qui se félicite de la victoire d'un peuple assoiffé de justice et de respect alors que ledit peuple a été emmené dans sa lutte par des néo nazis, ne semble pas non plus heurter ses dirigeants si elle en a.

    Et elle en a, on ne le sait que trop! 4369490_3_2acb_la-haute-representante-de-la-diplomatie_28891e7684c27cb816abf5ee807ff389.jpg

    Hier, sur France 2, le ministre délégué aux Affaires européennes, Thierry Repentin, a été l'un des invités d'Yves Calvi dans le cadre de son émission Mots Croisés.

    Le débat portait sur l'Ukraine.

    Entre l'angélisme d'une Marielle de Sarnez qui évoquait la victoire d'un peuple et le rire du Docteur Kouchner** qui surabondait dans ce sens, l'Union Européenne est assurée d'avoir trouvé là ses porte-voix.

    * http://www.liberation.fr/monde/2014/02/21/kiev-l-accord-apres-le-carnage_982180


    * *http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/08/18/l-eclat-de-rire-du-french-doctor-et-la-maison-jaune1-253437.html


  • La France et ses langues, rêve ou cauchemar?

    Imprimer Pin it!


    Le 28 janvier 2014, l'Assemblée nationale française a adopté la proposition de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

    A lire les diverses prises de position émises à cet égard, force est de constater combien cette décision divise déjà l'opinion française! 

    Rien de plus normal face à l’ambiguïté de la formulation de cette Charte.

    Mettre sur le même plan des langues régionales et des langues minoritaires est un non-sens sinon un piège comme certains voudraient le voir.

    Une langue dite régionale n'a en effet rien de commun avec une langue dite minoritaire.

    Le statut de la première n'est pas celui de la seconde quand bien même connaîtrait-on celui-ci.

    Ainsi serait-on bien inspiré de s’interroger sur le sens et les raisons de cette reconnaissance accordée.

    De même, serait-il bienvenu de connaître les critères selon lesquels sera définie une langue minoritaire.

    Et d'ailleurs, qui les fixera, ces critères et en fonction de quels paramètres?

    fON6VLY.jpg




















     
     
    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-dangers-de-la-charte-des-147438

     

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-02-2014/une-charte-europeenne-des-langues-regionales-et-minoritaires-une-menace-pour-la-france#.UwNWWPl5No4
  • "Je le jure"

    Imprimer Pin it!

    Gutenberg_Bible,_Lenox_Copy,_New_York_Public_Library,_2009._Pic_01.jpg

     
     

    C'est face à la Bible, cet après-midi, que le nouveau Conseil d'Etat genevois prêtera serment.

    Si les uns et les autres des Conseillers d'Etat récemment élus apprécient diversement cette tradition, il est intéressant de relever comment tous s'en accommodent.

    On le sait, Paris a valu à Henri IV d'abjurer le protestantisme et de se convertir au catholicisme. 

    Pour ce qui concerne Genève, Madame Emery-Torracinta reconnaît que la tradition qui veut qu'on prête serment sur la Bible puisse surprendre mais qu'il y a d'autres choses plus importantes pour lesquelles se battre.*

    Difficile de donner du sens à ce propos.

    On en retient toutefois la hiérarchie de valeurs établie par la socialiste qui relègue peut-être au détail de l'histoire une tradition à laquelle elle se prête. 

    Antonio Hodgers, pour sa part, avait été de ceux qui, en 2001, avaient déposé un texte visant à modifier la prestation de serment afin qu'elle soit prêtée sur la Constitution genevoise et en aucun cas sur la profession de foi d'une religion.

    Ce jour, le vert prêtera serment sur la Bible et n'y voit aucun problème même si la tradition est incohérente.

    Comprenne qui pourra.

    Quant à Mauro Poggia qui évoque la laïcité de l'Etat, il semblerait que prêter serment sur la Bible ne soit pas incompatible avec sa foi musulmane.

    L'Etat vaut qui et quoi pour être gouverné à géométrie aussi variable de valeurs et de professions de foi?   

     
    http://www.cath.ch/detail/le-nouveau-conseil-detat-genevois-pr%C3%AAte-serment-sur-la-bible

     

     

     

  • Fabius communique...

    Imprimer Pin it!

     

    Le corps criblé de balles ou la gorge tranchée, Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont morts.

    Au nom de l'information, pour le besoin de vérité, ils ont perdu la vie, peut-on lire ou entendre ici et là.

    Quelque soit la raison qui mobilisait les deux Français, ils ont été assassinés.

    Que Laurent Fabius tienne à préciser de manière solennelle, sur le perron de l'Elysée, que l'un des corps a été percé de deux balles et l'autre de trois, ajoute-t-il un élément d'information susceptible d'éclairer l'enquête?

    A chacun d'en juger s'il le souhaite.

    Il n'en demeure pas moins que la communication du Ministre des Affaires étrangères se concentre sur des aspects bien ténus.

    Convenons que l'essentiel étant si difficile à révéler que ce genre de précisions a peut-être vocation à dissiper toute curiosité malvenue.

    Cela étant, que les explications des uns ou celles des autres apportent de quoi calmer la douleur des proches et des familles en deuil, c'est ce qu'il reste à leur souhaiter

    Condoléances à elles.

    http://www.dreuz.info/2013/11/mali-les-journalistes-de-rfi-tues-a-kidal-nont-pas-ete-cribles-de-balles-ce-quon-vous-dit-et-ce-quon-vous-cache/?
    fb_action_ids=607798499258244&fb_action_types=og.likes

    http://videos.tf1.fr/infos/2013/video-journalistes-tues-au-mali-l-un-a-recu-2-balles-l-autre-3-balles-8303793.html


  • Silence, on viole.

    Imprimer Pin it!

     

    On viole un  peu partout, c'est bien connu.

    On viole des hommes*, on viole des femmes, des enfants, des lois et quand il le faut, on tue.

    Le rappeler tient du truisme.

    Et pourtant, s'habituer à lire, à entendre ou à voir l'horreur, ne s'explique que par le cynisme.

    Ou l'indifférence.  

    Traité par autant d'idéologies que de morales ou de religions, le mal sert ou entretient les intérêts des unes et des autres.

    De là à rejeter sans exception tout système de valeurs ou à les renvoyer dos à dos, tel semble être le jeu d'autant de désabusés que de stratèges.

    Certes, le mal est aussi universel que le bien.

    Est-ce une raison suffisante sinon nécessaire pour s'y accoutumer?

    Si le miracle ne s'offre pas forcément en partage pour éradiquer à jamais un mal, des moyens de le combattre existent.

    S'en emparer, c'est lutter contre l'état de fait, c'est refuser la caution du silence.

     

    http://www.dailymotion.com/video/xxq7cw_viols-d-enfants-par-des-membres-de-l-onu_news


    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/12/29/viol-arme-de-destruction-massive-au-kivu.html

     
     
     
  • Droits humains, rhétorique et réalité

    Imprimer Pin it!

     

    Nul n'ignore plus le nombre de combats qui se livrent au nom des droits humains.

    Pas plus tard qu'aujourd'hui encore, Didier Burkhalter les a rappelés avec son homologue belge et vingt-trois autres ministres des affaires étrangères dans le cadre de la crise syrienne.

    C'est important, capital même et nul ne le nierait.

    Il n'est toutefois pas interdit de se demander comment la défense de ces droits s'opère et comment elle se revendique.

    Madame Salerno, pour sa part, recourt à une variante.

    Ainsi, le 8 septembre dernier devant la Mission de Russie,  la Maire de Genève a-t-elle martelé l'importance de la  lutte pour la défense des droits fondamentaux.

    A cet égard, il serait intéressant de connaître les clés de lecture de Madame Salerno.

    Car on le sait, la passion est susceptible d'aveugler. Et de désorienter.

    Aussi, dans une prise de parole publique, Madame La Maire condamne-t-elle une loi votée par un parlement.

    Non seulement Madame Salerno n'a pas su lire les termes de cette loi mais encore se permet-elle de la juger et de la blâmer en tant que représentante de l'autorité administrative de la Ville de Genève.

    Que Madame Salerno le veuille ou non, cette loi a été édictée en vue de protéger les mineurs de toute propagande homosexuelle.*

    A chacun d'en penser ce qu'il veut.

    Mais à chacun, au moins, d'en rendre compte de manière correcte et non falsifiée sinon fallacieuse.

    Cette forme de prise de pouvoir de la part de La Maire actuelle de Genève apparaît bien singulière sinon abusive et méritait qu'on en parle. 


    http://french.ruvr.ru/2013_09_19/D-ou-vient-la-russophobie-en-Europe-2420/

    http://fr.rian.ru/world/20130818/199040583.html

     

  • Syrie, une troisième voie

    Imprimer Pin it!

     

    Dominique de Villepin, invité d'Yves Thréard, s'est exprimé ce jour sur la Syrie.

    Dans un tel contexte, il n'est pas inutile de rappeler le discours prononcé à l'ONU  le 14 février 2003 par l'Ancien Premier Ministre de Jacques Chirac.*

    Il n'est pas inutile non plus de rappeler la qualité des preuves avancées par le gouvernement américain de l'époque pour justifier l'action militaire qu'il prônait en vue de résoudre la crise irakienne.

    De fait, n'est-il pas inutile de méditer les propositions émises par Dominique de Villepin. 

    Aux questions que lui pose Yves Thréard, l'Ancien Premier Ministre apporte des réponses qui méritent non seulement réflexion mais la plus grande attention.

    Cependant, le Président français actuel saura-t-il écouter une autre voix que celle de son partenaire américain? 

    On le lui souhaite avant qu'il ne soit trop tard.

    http://actu.orange.fr/le-talk/le-talk-orange-le-figaro-du-9-septembre-interview-dominique-de-villepin-lefigaro-interview_2549916.html

    http://www.dailymotion.com/video/xcrizh_dominique-de-villepin-a-l-onu-le-14_news

     

  • "Couple franco-américain", l'amour si je mens

    Imprimer Pin it!

     

    Après le couple franco-allemand, voici qu'on nous sert le couple franco-américain.

    Cette manière de créer la romance sinon la convergence d'intérêts entre un pays et un autre est-elle bien raisonnable?

    Elle relève certes d'une rhétorique médiatique particulière mais tout de même!

    A l'heure où un conflit mondial pourrait être engendré par ce nouveau couple, est-ce vraiment opportun d'en référer à un tel vocabulaire?

    Mais on le sait, en politique comme partout, certains mots ont leurs raisons.

    Que le coeur des citoyens les connaissent ou non, elles leur sont distribuées comme autant de sens à créditer.

    Et ce couple de marteler à tout va la nécessité d'une action.

    Et ce couple de tenter de convaincre, de persuader, de brandir des images, des valeurs pour imposer une machine de guerre déjà préparée de longue date.

    Comment adhérer à une telle mascarade au nom d'un humanisme de circonstances sinon de pacotille?

    Oui, la Syrie souffre, oui les morts s'amoncellent mais imaginer qu'un couple soit en mesure d'y mettre un terme par le feu?

    Non.



  • Hollande, la punition

    Imprimer Pin it!

     

    Punir...

    Voilà qui est clair.

    Pour punir et imposer sa justice en Syrie, le président de tous les Français persiste et signe.

    Il n'écoutera que lui.

    Voilà qui démontre comment Monsieur François Hollande sait mettre son peuple au pas.

     

    Sauf si...

    Les Etats-Unis renonçaient à partir en guerre contre le régime de Damas.

    Dans ce cas, il suivra la voix du Congrès américain.

    La France libre, c'est maintenant.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/09/07/01002-20130907ARTFIG00286-syrie-hollande-refuse-de-prendre-en-compteles-sondages.php

     

     

  • Détruire le christianisme?

    Imprimer Pin it!


    C'était il y a trois ans, Bertrand Delanoë s'interrogeait*.

    Il égrenait le nombre de fêtes chrétiennes que le calendrier civil recelait et constatait qu'aucune fête d'autres religions n'y figurait. Il estimait dès lors que selon le prinicipe de laïcité, il serait juste de supprimer deux fêtes chrétiennes et de les remplacer par une fête musulmane et une fête juive.

    Tout se passe comme si, dans la logique imparable de Monsieur Delanoë, seules deux des trois religions monothéistes avaient droit à la reconnaissance. Pour les autres, il faudrait attendre, le principe de laïcité ne les concernait pas.

    Cela dit, après le mariage pour tous, la fête religieuse pour tous a peut-être un avenir au parlement, qui sait?

    Pour l'heure, Monsieur le Maire invite!

    BOmXaZTCQAAQgDQ.jpg:large

    http://www.dailymotion.com/video/xkpax3_delanoe-veut-supprimer-des-fetes-chretiennes_news#.Udp1F_lM9Ho

     

  • Hollande, Président par défaut(s)?

    Imprimer Pin it!

     

    Cinq ans d'Histoire de France, c'est peu.

    C'est le temps du mandat présidentiel, c'est le temps imparti pour un stop ou encore.

    Comme si la présidence actuelle semblait déjà s'éterniser sinon avoir assez duré, le prochain quinquennat se prépare déjà.

    Alors qu'une année à peine vient d'être accomplie par un président autoproclamé normal, l'humeur est au désaveu faute d'être à la louange du travail accompli.

    Les avis, bien sûr, divergent et se discutent, démocratie oblige.

    Sans préjuger de la qualité du temps restant au président de la justice et de la jeunesse* pour faire ses preuves, il semble difficile de déceler l'enthousiasme que l'exercice de ses fonctions susciterait.

    Certes, les mariés de l'an II, unis sous les regards de projecteurs du monde entier, ne boudent pas leur plaisir ni ne doivent regretter les efforts consentis pour porter au pouvoir celui qui leur avait promis le Graal.

    Mais que dire de toutes celles et ceux qui attendent encore un signe de l'élu?

    Gagner le coeur de citoyennes et de citoyens pour l'exercice de la plus haute fonction de l'Etat n'est que le début d'un parcours de cinq ans.

    Si en chemin, les désaveux se suivent et s'accumulent, c'est le sens même de la victoire qui exige d'être remis en perspective. 

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/06/22/je-suis-fier-d-avoir-ete-capable-de-redonner-espoir.html


  • Rafale, Ayrault vole plus haut

    Imprimer Pin it!

     

    La rafale de mensonges les impressionnerait-elle?

    Tous autant qu'ils sont - ou qu'ils étaient- dans ce gouvernement français, aucun ne semble se laisser perturber par l'inconsistance des propos qu'ils tiennent.

    Qu'il s'agisse du président de la justice et de la jeunesse* ou de son premier ministre, on se demande comment ils osent encore croire à la force du pouvoir qu'ils exercent.

    On s'interroge surtout sur la résistance de Français à supporter une telle équipe.

    Arguer de celle qui lui a précédé au pouvoir pour dire qu'elle ne valait guère mieux, est-ce vraiment de bon aloi?

    Ce serait en tout cas le plus petit dénominateur commun.

    Si et puisque la France a le gouvernement qu'elle a élu, pour le changement, on retiendra la promesse de mariage tenue et l'avenir qui s'ouvre déjà en arrestations et autres plaintes déposées. 

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/ayrault-dit-avoir-vu-la-demonstration-du-rafale-alors-qu-elle-a-ete-annulee/2509483648001/

    *http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/06/22/je-suis-fier-d-avoir-ete-capable-de-redonner-espoir.html



  • "Je suis fier d'avoir été capable de redonner espoir"

    Imprimer Pin it!

     

    Puisqu'il l'a dit...

    Ce soir, il n'y a pas deux France qui se font face, il n'y a qu'une seule France, qu'une seule Nation unie dans le même destin (…)

    Aucun enfant de la République ne sera laissé de côté, abandonné, relégué, discriminé (…)

    Trop de fractures, trop de blessures, trop de ruptures, trop de coupures ont pu séparer nos concitoyens, c'en est fini. (…)

    Le 6 mai va être une grande date pour notre pays, un nouveau départ pour l'Europe, une nouvelle espérance pour le monde.

    A la France, à l'Europe et au monde de mémoriser une grande date, le 6 mai.

    L'année n’a pas été précisée par François Hollande si fier d'avoir été capable de redonner espoir.

    Lequel, il ne l'a pas indiqué non plus .

    A la jeunesse et à la justice à l'aune desquelles l'élu du 6 mai a dit vouloir être jugé, d'en trouver les contours!

    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/05/06/h.html

     

  • Villepin, l'homme des affaires solidaires

    Imprimer Pin it!

     

    L'homme solidaire de la République qu'il souhaitait de ses voeux est toujours actif.

    Le 19 juin 2010, il créait son mouvement, République Solidaire, promu ensuite au rang de parti.

    Et puis, en mars 2012, sans grande surprise pour les uns mais non sans déception pour d'autres, Dominique de Villepin déclarait avoir été empêché d'obtenir les 500 signatures requises pour se présenter à la présidentielle.

    Pour qui s'interrogerait encore sur le destin réservé à la République Solidaire créée par l'ancien Premier ministre, la lecture de certains articles indique qu'il faille prendre en compte les activités désormais plus tournées vers les affaires que vers la diplomatie ou la politique.

    Certes, les trois sont bien souvent liées.

    Reste juste à savoir où placer, parmi elles, cette République Solidaire conçue par l'ex-candidat à la présidentielle 2012.

    Cet empêchement qu'il a évoqué pour justifier son échec n'a pas convaincu l'ensemble de ses anciens soutiens.

    Si son engagement se précise désormais au sein des milieux d'affaires, souhaitons-lui meilleur succès que celui qui lui a manqué au service d'une République qu'il souhaitait solidaire.

     

    http://www.intelligenceonline.fr/insiders/2013/05/13/dominique-de-villepin-le-poete-des-affaires,107959157-BE1

     

    http://fr.vietnamplus.vn/Home/Le-Vietnam-estime-ses-relations-avec-la-France/20135/30965.vnplus

     

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/01/11/m-mag-un-businessman-nomme-villepin_1815436_823448.html

     

  • La France pour qui?

    Imprimer Pin it!

     

    Monsieur le Président, changez, changez de politique, tout s'effondre, changez de comportement, changez d'attitude ou bien partez avant qu'il ne soit trop tard.

    Henri Guaino exhorte, Henri Guaino accuse.

    Dans un discours ce dimanche après-midi, il a appelé les Français à descendre dans la rue jusqu'à ce que le président cède. 

    Au journaliste de BFMTV qui lui demande s'il s'agit là d'une menace, l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy répond que non, qu'il est question d'un diagnostic.

    Le problème pour lui c'est pas le président socialiste, n'est pas le président incompétent,c'est pas qu'on a un président qui est pas courageux, c'est juste qu'on n'a pas de président du tout.

    Quoiqu'on pense d'Henri Guaino, il n'en demeure pas moins vrai que le malaise en France est patent.

    La cote du Président normal est en chute libre et le fait n'échappe pas à la presse internationale.

    Certains, en France, admirent peut-être la ténacité de François Hollande face aux opposants à la loi sur le mariage pour tous.

    Mais d'autres mesurent aussi le risque de voir leur pays livré aux groupuscules qui n'ont de but que de radicaliser une situation déjà passablement tendue.

    http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bfmtv-2012/bfm-politique-l-interview-d-henri-guaino-jean-francois-achilli-21-04-122296/#comments

     

  • Hollande, la démocratie en action

    Imprimer Pin it!

     

    Un homme interroge le président de tous les Français et lui demande où sont ses promesses.

    La réponse, on l'attend et lui aussi, on ne sait où...

    Parce que la France le vaut bien, elle peut se permettre de rappeler ici et là ce que sont les droits humains et combien de pays les oublient!

    Exemple en image et en direct de ce qu'est une grande démocratie.

    http://www.francetvinfo.fr/a-dijon-un-homme-interpelle-hollande-et-se-fait-expulser-manu-militari_278803.html

     

  • Kremlin, l'avenir radieux selon Hollande

    Imprimer Pin it!

     

    Le site de La Voix de la Russie a mis en ligne l'échange de ce jour au Kremlin entre Vladimir Poutine et François Hollande.

    Le président russe évoque le partenariat privilégié avec la France et situe d'emblée son propos sur un plan économique.

    Il rappelle les bonnes relations que son pays entretient avec la France à cet égard.

    Il mentionne toute de même la baisse du volume de chiffre d'affaires qu'il attribue en partie à la crise économique internationale de 2012.

    Enfin et très succinct dans son message, il souligne l'opportunité de la visite du président français en Russie pour mettre au point des mesures à appliquer dans le domaine économique.

    Le président français, pour sa part, oriente son discours sur un tout autre plan.

    Il rappelle avant tout les liens historiques qui unissent la France à la Russie et souligne aussi l'appartenance des deux pays au Conseil de sécurité. 

    Puis il s'exalte sur l'immense potentiel qui existe entre les deux pays aux relations prometteuses, oubliant son interprète...qui discrètement se rappelle à lui.

    Outre ce moment assez insolite, on notera le talent et la mémoire de cette femme qui a su restituer toute la tirade du président français qui n'a pas trouvé mieux que de commenter ainsi....c'est la musique qui compte! Sans doute un de ses traits d'humour dont il aurait le secret? Comprenne qui peut.

    Il n'en demeure pas moins que le message du président français, en dépit des promesses de développements économiques entre la France et la Russie, a surtout consisté à rappeler le président russe à ses responsabilités sur le plan international.

    François Hollande a ensuite tenu à remercier personnellement Vladimir Poutine à deux égards.

    Tout d'abord de l'avoir aidé à retirer du matériel d'Afghanistan dans les meilleurs délais pour respecter sa promesse faite aux Français de quitter l'Afghanistan fin 2012. 

    Ensuite, d'avoir soutenu l'intervention de la France au Mali dès le premier jour.

    Et François Hollande d'ajouter, Je sais que la Russie favorisera la transformation de cette opération en opération de maintien de la paix dans les prochaines semaines.

    Assurance ou voeu pieux, l'avenir le dira. 
     

     

     

  • Taubira, Damas

    Imprimer Pin it!

     

    Cette femme est ministre, elle se pique de culture et n'hésite pas à le faire savoir.

    En dépit des gesticulations déclamatoires de la ministre de la Justice, le combat mené pour le mariage pour tous n'a rien de socio-politique.

    Car en aucun cas les homosexuels ni les hétérosexuels ne constituent de classes distinctes et encore moins en lutte les unes avec les autres.

    Ainsi, toutes les pirouettes linguistiques inventées autour du genre, dont celle du mariage pour tous, ne contribuent-elles qu'à brouiller le sens commun.

    Quant au poète, tout parlementaire qu'il ait été comme le rappelle Christiane Taubira, que son combat lui reste et lui appartienne!

    Et non, Monsieur Bartolone, ne vous égarez pas,  la justice n'a pas rencontré ici la poésie.

    Mais la défense d'une cause, la disgrâce d'une autre.


    http://www.youtube.com/watch?v=QtgC3LLCJzI

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on-Gontran_Damas