13/01/2016

Syrie, terrorisme et résistance

417688_1.jpg?w=500&h=281

La Syrie, comparée à Stalingrad, telle est la vision d'Andre Vltchek.

Certes, son point de vue n'est pas celui qui domine nos médias. Quoi qu'on en pense, il vaut la peine d'être lu:

http://lesakerfrancophone.fr/la-syrie-est-le-stalingrad-d...

Dans un article paru en janvier 2014, ce journaliste d'investigation s'exprimait aussi sur l'islam et les pratiques terroristes de certains de ses courants les plus radicaux.

Qu'on partage ou non cette approche, elle offre un éclairage non dénué d'intérêt.

A lire, toutefois, la haine qui s'étale contre telle ou telle religion sinon toutes, il va de soi que la nuance n'accède plus à certains esprits échauffés.

L'aveuglement des uns comme celui des autres est des plus préjudiciables pour le monde entier.

Cependant, la naïveté n'est pas non plus à entretenir.

Dans ce sens, reconnaître la voracité et la cupidité dénuées de toute humanité de nombre de nos compatriotes occidentaux serait tout aussi judicieux.

C'est ainsi que, selon Andre Vltchek, prêts à tout pour arriver à leurs fins, ils n'hésitent pas à recourir aux services d'extrémismes religieux, laissant impuissants tout autre courant de pensée:

http://www.legrandsoir.info/terrorisme-musulman-a-qui-la-...

 

 

06/01/2016

Face à la guerre

le%20Krak%20des%20chevaliers%20en%20Syrie.jpg

Attisées de l'extérieur avec promesses de vie meilleure à la clé, ainsi se profilent le plus souvent ces guerres qualifiées, d'abord, de civiles avant d'être reconnues comme guerres tout court.

En Syrie comme en Ukraine, tout a commencé par une rébellion contre le pouvoir en place.

Stigmatiser un chef d'Etat et lui trouver tous les défauts possibles pour le renverser est un schéma connu.

Ce qui se passe en Syrie est envisagé par certains comme un conflit inextricable. En huit raisons, l'auteur de cet article explique pourquoi:

http://www.slate.fr/story/112223/impossible-solution-syri...

Même à considérer l'ensemble des paramètres qui entrent en ligne de compte dans le conflit syrien, refuser son issue revient à condamner l'humanité à sa face la plus noire.

Oser l'espoir, c'est refuser qu'elle ne s'y résume.

 

23:31 Publié dans Air du temps, Avaries, Etat islamique, Guerre, Humanité, Politique, Pouvoirs, Syrie, Ukraine | Tags : syrie, ukraine, guerre | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/01/2016

Cette Russie qui n'est pas, etc.etc...

1014235994-1728x800_c.jpg

En voici encore un qui met en garde contre la personnalité du président russe sinon contre la Russie elle-même.

Rien d'original ni de nouveau dans l'approche que propose l'article ci-dessous sinon, peut-être, dans le fait de se situer sur le plan de la puissance pour établir quelques comparaisons entre la Russie, les Etats-Unis et l'Union Européenne.

Mais le propos énoncé par Dominique Moïsi, qui signe l'article en question, ne se distingue à l'évidence pas par son objectivité.

Le but visé est une fois encore de montrer combien le président russe est un homme que le concept de démocratie ne semble pas préoccuper.

Et se référer, dans ce sens, à la Nobel de littérature 2015 est le passage obligé. *

Plutôt que de privilégier une approche constructive, s'acharner sur ce que la Russie n'est pas ou aurait pu être si ... semble être décidément l'activité de prédilection de certains médias.

http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/021589...

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/12/08/l-occident-et-... 

03/01/2016

"Il faut abattre l'Iran"

7601649.jpg

La réponse à l'exécution du dignitaire chiite Nimr Baqer-al-Nimr n'a pas tardé, l'ambassade d'Arabie saoudite en Iran a été attaquée à coup de cocktails Molotov.

Les mots cités en titre de ce sujet sont ceux du controversé "rafaa156a" dit l'Algérien.

Dans une video postée en octobre 2014, il expose son point de vue sur ce qu'il appelle une guerre culturelle entre sunnites et chiites.

https://www.youtube.com/watch?v=sNEgCAdj0fU

Selon lui, la vraie guerre entre sunnites et chiites est due au fait que le sunnisme laisse le peuple dans l'ignorance pour le contrôler.

Principe bien connu.

Cependant, de nombreux sunnites se convertissent au chiisme, ce qui déplaît fortement aux tenants du sunnisme.

On essaie donc de stopper l'hémorragie du sunnisme vers le chiisme. Comme on n'y parvient pas, on exécute physiquement.

Quoi qu'on pense du point de vue exposé dans cette video, il n'en demeure pas moins intéressant alors que l'on évoque bien trop souvent l'islam sans distinguer ses deux principaux courants.

Pour rappel, aussi:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/09/27/entre-sunnites...

26/12/2015

Guerre et foi

CXDxMdpWQAAur1M.jpg:large

 

Amnesty International rend des rapports dont on est en droit d'attendre qu'ils soient vérifiés conformes.

Or voici que l'un d'eux n'a pu être confirmé par l'ONU.

Il concerne les frappes menées par l'aviation russe en Syrie.

Amnesty International accuse la Russie d'avoir visé des civils et tué des innocents.

http://fr.sputniknews.com/international/20151223/10205157...

Pendant ce temps-là, en Syrie, on a fêté Noël.

 

 

02/12/2015

Arabie Saoudite-Russie, un point de vue

rtr4mrns.jpg

Le point de vue de Roland Lombardi sur les relations entre Arabie Saoudite et Russie ne manque pas d'intérêt.

Il est publié sur le site créé par Jean-François Coustillière, ancien officier de marine.

http://www.econostrum.info/Les-relations-entre-la-Russie-...

L'éclairage donné aux relations qu'entretiennent nombre de pays concernés par la situation en Syrie révèle toute sa complexité et l'importance cruciale de négociations.

A cet égard, Roland Lombardi relève le rôle majeure joué par la diplomatie russe.

Par son approche, cet article tranche avec nombre d'autres qui, d'emblée, dressent des camps les uns contre les autres sinon prédisent le pire à venir.

 

28/11/2015

"Dire les choses telles qu'elles sont dans toute leur vérité"

 

XVMef564e96-94ea-11e5-ae82-a98b916b429f.jpg

 

L'actualité de ces dernières semaines révèle son lot de complicités et de mensonges qui ont permis tant de massacres de vies humaines.

L'an dernier, c'est au prétexte d'empêcher le génocide des Yézidis que Barak Obama avait justifié la campagne de la coalition occidentale contre DAECH.

Le résultat se connaît.

Les forces kurdes et irakiennes ont découvert un charnier alors que Sinjar a été reprise à l'Etat islamique.

Pour autant, les relations qu'entretiennent divers pays avec DAECH ne semblent pas près de se voir remises en cause.

Certains s'en expliquent comme Jack Lang, par exemple ici:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/1...

La soumission surpasse toute considération d'ordre religieux.

La soumission vaut juste quelques vies humaines.

 

 

25/11/2015

"Un acte d'une barbarie absolue"

 

CUpVlB6WUAA3Edf.jpg:large

On les a entendus, ces présidents nous parler de l'état de guerre dans lequel avaient été soudain plongés leurs pays respectifs, le 11 septembre 2001 et le 13 novembre 2015.

Georges Bush, François Hollande se sont dressés comme un seul homme pour combattre, l'un, l'axe du mal, l'autre un acte d'une barbarie absolue.

La France a été américaine, les Etats-Unis, français.

Le résultat, dans le premier cas, on le connaît.

Dans le deuxième, il reste inconnu. 

Alors que la Turquie a abattu un avion russe au prétexte qu'il aurait violé son espace aérien, voici le président français en appeler au calme entre Ankara et Moscou.

La Turquie est membre de l'OTAN, la France est de fait son alliée.

Souhaiter apaiser les tensions semble de l'ordre des voeux plus que pieux sinon douteux alors qu'un acte d'une barbarie absolue a été commis sur l'un des deux pilotes de l'avion russe

 

https://www.facebook.com/electronicresistanceteam/videos/...

 

 

24/11/2015

Laïcité pour tous

 

culture-word.jpg

 

La laïcité pour encourager au multiculturalisme?

http://fr.sputniknews.com/culture/20151107/1019358837/pal...

 

 

La laïcité comme barrage à la terreur?

https://www.facebook.com/electronicresistanceteam/

 

La page Facebook dont le lien est indiqué ci-dessus a été créée pour montrer ce que certains élus et autres journalistes accrédités ont peut-être de la peine à partager avec leur public.

On les comprend.

 

 

23/11/2015

Radicalisme

 

voile1.jpg?itok=oF0uDdUP

Alors que le nationalisme est très souvent stigmatisé, le radicalisme, lui, semble bien moins aisé à cibler.

Le premier serait-il plus facile à identifier que le second?

Décréter qu'on ne mène pas de guerre à une mouvance extrémiste au prétexte qu'elle se serait auto-intitulée Etat islamique et que, de fait, ce serait lui reconnaître une légitimité que de la combattre est une vue de l'esprit.

Une autre, celle du Président de l'Association des Maires de France qui prône plus la laïcité comme barrage à la terreur

Tandis que toutes les valeurs démocratiques sont rejetées par le radicalisme, ce sont elles qu'on persiste à lui opposer.

Chercher l'erreur, c'est risquer diverses hypothèses.

Evoquer la soumission en est une.

Reste à savoir à qui, pourquoi et comment.

 

21/11/2015

De l'imposture à l'arrogance

1716002.jpg

      http://korrespondent.net/world/3592904-za-paryzh-rf-otchy...

Alors que la Russie attaque les positions de Daech et inscrit sur ses équipements, A Paris et Aux nôtres, l'Occident persiste dans son arrogance.

Nombreux sont les médias, en effet, qui commentent l'annonce d'un rapprochement de la France -tout au moins- avec la Russie pour lutter contre Daech.

Ainsi Le Temps de mentionner que Sur la Syrie, Vladimir Poutine arrondit les angles.

Inutile d'attendre mieux de ce quotidien.

Le Figaro, pour sa part, se fend d'un test ainsi libellé: Etes-vous favorable à l'élargissement de la coalition contre Daech à la Russie?

Au vu des 91% de réponses favorables au rapprochement avec la Russie, La France doit-elle rejoindre la Russie dans sa lutte contre Daech eût été sans doute plus adéquat pour interroger les lecteurs.

Mais depuis 2008 et la réintégration de l'OTAN par la France, sa voix n'est plus celle de 2003.

Ce documentaire est à visionner du début à la fin.

http://www.lcp.fr/emissions/droit-de-suite/vod/145285-gue...

Car au-delà du mensonge évoqué et bien connu, ce sont les méthodes qui l'ont imposé qui sont décrites..

Et ce sont elles qu'il importe de comprendre pour mesurer comment toutes les instances juridiques, politiques et médiatiques ont été transgressées.

C'est à ce pays dit démocratique tandis qu'il est parvenu à imposer de tels procédés à la face du monde que la France et tant autres pays avec elle sont désormais liés.

Et ces mêmes osent l'arrogance à l'égard de la Russie... 

 

20/11/2015

Bamako, la France encore visée

299c682e194c7b54a03947672ee96352.jpg

La terreur poursuit son programme.

Dans un hôtel considéré comme le plus sécurisé de Bamako.

A combien de remarques et autres conseils n'a-t-on eu droit ces derniers jours sur ce qu'il faut faire, ne pas faire penser, ne pas penser!

Comme si la terreur en avait cure.

La terreur a ses méthodes.

La terreur a ses cibles.

La France en est.

Alors?

L'union fait la force, dit le proverbe.

Puisse la France s'en rappeler et ne pas se diviser!

 

17/11/2015

Mort pour tous

 

deuil-enfant.jpg

La mort pour tous n'était pas au programme du candidat Hollande.

Pas davantage n'a-t-elle figuré à celui de son rival et prédécesseur.

Car il va de soi que la mort pour tous n'a rien d'une promesse de campagne.

Alors, de partout, surgissent des quêtes de sens.

Comment la mort a-t-elle pu ainsi frapper Paris?

On cite un tel ou tel autre qui se serait exprimé ici ou là et aurait prévenu.

De quoi?

Et pourquoi n'aurait-il été entendu?

La terreur qui s'est abattue sur la France a aussi frappé ailleurs.

Elle a endeuillé la Russie, elle a endeuillé le Liban.

La paix tombe et gagne autant de pays et de coeurs blessés!

 

https://www.youtube.com/watch?v=XTvw8r34eug

 

16/11/2015

Mourir en ville

 

hollande_0.jpg?itok=ri705zre

La terreur a frappé Paris.

Décréter -sinon découvrir- que la France serait en guerre, comme l'a déclaré François Hollande, d'autres avant lui l'avaient compris.

En dépit de la liberté d'expression revendiquée par nos démocraties, certaines prises de position se font plus ou moins audibles, euphémisme que de le rappeler. 

Car lorsqu'une ligne politique sinon idéologique s'impose, rien de ce qui la menacerait ne doit paraître.

Mourir en ville, à portée de fusil, mourir sous les coups d'assassins fige ou révolte.

S'accommoder de la terreur ou se projeter dans son combat, tel paraît être l'alternative.

Témoignage

14/11/2015

Pour la première fois de son Histoire

A-Paris-apres-les-attaques-le-recueillement.jpg

Pour la première fois de son Histoire, la France connaît des attentats kamikazes.

Ce genre d'actions, d'autres pays les vivent et les ont vécues de longue date.

Comparaison n'est pas raison.

Mais comparaison n'interdit pas de rappeler combien de vies ont été sacrifiées sur l'autel de la vengeance.

Face à la détermination aveugle revendiquée par les terroristes, la réalité de leurs actions ne laisse personne indifférent.

Si seulement politique et diplomatie avaient les réponses adéquates à apporter à de tels agissements, n'est-ce pas là le souhait de chacune et de chacun?

La France est en deuil.

 

08/10/2015

Propagande russe?

images?q=tbn:ANd9GcQ2TE8U1rHWj85L729Hn4K-ROXE9bVJm3382zpgaZw7hbMhdMLO

Le Canard enchaîné, journal satyrique français qui ne semble pas encore avoir eu l'honneur d'être traité de conspirationniste ou de complotiste, révèle quelques informations qui ne manqueront pas de faire réagir certaines âmes et autres bonnes consciences.

Combien sont celles et ceux qui, en effet et pour avoir osé émettre quelque réserve quant aux narratives de nos médias mainstream, ont eu droit à être taxé(e)s de complotistes ou de conspirationnistes?

Or voici que ce vénérable journal français révèle deux informations qui ne manquent pas d'intérêt.

La première, en une du Canard, nous apprend que 5'000 emplois sont en attente d'être supprimés par Air France alors que selon certains reportages, la suppression de 2'900 postes aurait été annulée, ce qui rendait incompréhensible la violence des manifestations.

La seconde, que les pilotes américains et alliés de la coalition opérant en Syrie et en Irak ont reçu l’ordre de ne jamais frapper les terroristes du groupe Front al-Nosra, la filiale syrienne d’Al-Qaïda et que cette interdiction est encore valable aujourd'hui.

L'information du Canard enchaîné relayée sur le site Spuniknews.com sera-t-elle démentie au prétexte de propagande russe?

http://fr.sputniknews.com/international/20151008/10186772...

 

10/09/2015

Europe, les bons et les méchants

refugies_vi.jpg?itok=YOCEEzkz

 

Infrarouge, émission phare de la Radio Télévision Suisse (RTS), a traité du problème dit des "migrants" en revenant sur la photo de l'enfant mort sur une plage turque.

Le débat, comme à son habitude, a réuni des personnalités d'horizons divers. En l'occurrence, on y a vu s'exprimer celles qui encouragent l'accueil des réfugiés et les autres, plus réservées sinon moins enthousiastes par autant de nouveaux arrivés.

Une émission de télévision allemande évoque le problème sous un angle différent de celui qui domine la majorité des médias d'Occident:

http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keywo...

Le message à retenir est clairement énoncé, éviter tout ressentiment envers les réfugiés et informer des responsables qui favorisent leur migration. 

Le fait est que pour l'heure, les bons et les méchants Européens sont désignés. Les premiers ont du coeur, les seconds sont dénués d'humanité ou presque.

De tels antagonismes au sein de nos sociétés constituent leur menace.

http://www.rts.ch/emissions/infrarouge/

 

06/09/2015

Emotion sélective et culpabilisation

parlement_strasbourg.jpg

L'émotion sélective et la culpabilisation font bon ménage, en ce moment.

Il suffit, pour cela, de découvrir comment sont traitées les personnes qui osent dénoncer l'usage sinon l'abus fait de la photo d'un enfant et de sa mort pour s'en convaincre.

Cela se passe à côté de chez nous, entend-on dire de responsables politiques.

Et la guerre qui a encore lieu en Ukraine et qui ajoute les enfants morts aux morts quand elle ne les jette pas sur les routes de l'exil, combien s'en émeuvent et brandissent de photos pour alerter l'opinion sinon pour viser encore et encore la Russie?

Cela se passe à côté de chez nous, entonnent à l'unisson toutes celles et ceux qui se font l'écho de nobles pensées.

Et à Paris, l'affichage censuré d'un concert en soutien aux Chrétiens d'Orient décapités, qui s'en est offusqué sinon la CHREDO qui a dû se saisir de la justice pour obtenir gain de cause?

Et ce sont ces mêmes censeurs qui distribuent leurs bons et mauvais points à qui se joint ou non au cortège de suppliques et de soutiens aux victimes de guerres?

 

05/09/2015

Syrie, ces enfants sont vivants!

enfants-Yazidis-kidnappés.jpg

Tandis que le monde s'émeut et pleure l'enfant échoué sur une rive turque, lui resterait-il quelques larmes pour ces enfants?

Vivants, certes et par la grâce d'avoir été kidnappés.

Leur avenir ne sera donc pas l'exode meurtrier tel qu'il le fut pour l'enfant retrouvé sur  une plage turque.

Ces enfants sont formés à la décapitation.

Cette mort, la France l'a connue sur son sol, le 26 juin dernier.

Cette fin de vie, nombre de Chrétiens d'Orient l'ont déjà subie.

Combien de têtes devront-elles encore tomber avant que Mesdames Merkel, Sommaruga, Calmy-Rey et tant d'autres de leurs collègues si charismatiques ne réagissent?

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/...

 

04/09/2015

Aylan, la photo

pho.jpg?itok=HoqTBwSE

 

Voici que le site Rue89/NouvelObs consacre un article à la publication manquée par nombre de grands titres de la presse française, de la photo qui a fait l'unanimité de sa consoeur britannique:

http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/04/photo-daylan-quil-y-a-derriere-mouvement-recul-261056

Mobiliser ainsi l'attention sur la problématique des migrants dont les Syriens sont distingués en tant que réfugiés, relève d'un procédé qui n'est pas sans rappeler celui qui a oeuvré avec Charlie:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/01/16/du-massacre-au...

Rassembler autour d'une cause nécessite mots ou images qui frappent les esprits. Dans ce sens, la photo de cet enfant échoué sur une rive turque, a sans doute vocation à alerter sur l'exode syrien.

Parmi les solutions à lui apporter, ouvrir les coeurs européens ou comme l'a dit Claude Smadja, invité de l'émission Infrarouge, intervenir militairement pour que Monsieur Assad soit enfin enterré.*

Oui, tels sont les propos de cet homme qui n'a pas hésité à répéter plus tard dans l'émission: Je souhaite la mort de Monsieur Bachar el Assad.*

La messe est dite. 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/09/02/migrants-entre...

 

02/09/2015

Migrants, entre "il faut", "on doit" et le profit à en tirer

des-migrants-bloques-a-la-gare-de-keleti-le-1er-septembre-2015-a-budapest_5407139.jpg

La RTS, hier 1er septembre, a consacré pour la deuxième fois son émission Infrarouge à la question des migrants. 

Le titre, tout comme celui de l'émission du 23 juin dernier, y est formulé sous forme d'interrogation. Si, en juin, était discuté le fait de se barricader contre les migrants plutôt que de les accueillir, ce 1er septembre, on débat de la honte que serait pour l'Europe, le phénomène de la migration.

http://www.infrarouge.ch/ir/2199-migrants-honte-rsquo-europe

Plusieurs aspects sont abordés, de l'humanitarisme à l'économie et à la religion et quelques efforts de synthèses sont entrepris par les uns et les autres en fin d'émission.

Des comparaisons avec des précédents historiques sont aussi énoncées, discutées sinon nuancées, compte tenu des circonstances diverses sinon complètement autres que celles qui entourent les migrations d'aujourd'hui.

Sur le profit à tirer de cette arrivée de migrants, plusieurs intervenants s'expriment.

On cite le patron des patrons allemands qui y voit une manne tandis que d'autres estiment qu'avec le taux de chômage qui affecte nos sociétés, cette nouvelle main d'oeuvre serait diversement perçue.

Cerise sur le gâteau et comprenne qui pourra, Micheline Calmy-Rey rappelle Genève, où les Protestants sont arrivés en masse, ont apporté la Banque Privée et l'horlogerie et, de fait, ont rendu les Genevois sinon les Suisses et d'autres encore, bien contents de les avoir eus.

Cela dit, l'émission vaut la peine d'être vue.

 

 

30/08/2015

Aux côtés d'Hani Ramadan ou quand l'amalgame excelle

amalgame_1_26.jpg

Par un tour de passe-passe auquel s’est livré le rédacteur en chef adjoint du journal

« Le Temps », voici qu'il parvient à me placer aux côtés de Monsieur Hani Ramadan.

 

L'article que Michel Danthe a publié ce samedi 29 août met en cause le regard que j'ai porté sur les événements survenus dans le Thalys, le 21 août dernier.

 

Non seulement ma prise de position n'a rien à voir avec celle d’Hani Ramadan mais encore, le détournement de sens opéré par Michel Danthe révèle une pratique journalistique bien éloignée de l’éthique qui devrait l’accompagner.

 

La manière dont les médias se sont emparés de ce qui s'est passé à bord du Thalys le 21 août dernier a montré un défaut d'information caractérisé par la surabondance sinon la surenchère narrative. C’est ce que j’ai mis en cause dans mon sujet de blog incriminé par Monsieur Danthe. 

 

Il va de soi qu’entre confrères, on se ménage. Dès lors, pointer, comme je m’y suis employée, l’embrouillamini de la couverture médiatique des événements survenus à bord du Thalys, ne pouvait que déplaire à Michel Danthe.

 

De là à me voir en complotiste qui se défend de l’être comme il l’a précisé après ma réaction à sa première version mise en ligne d'hier, il y a un pas qu’il a cru bon de franchir mais qui ne l’affranchit pas pour autant.

 

Dans sa manière d'amalgamer deux visions d'un même fait, celle d'Hani Ramadan et la mienne, Michel Danthe a montré sa pitoyable excellence.

 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/44b933b8-4e45-11e5-81d9-3...

29/08/2015

"Le Temps" édition en ligne de ce 29 août, à Michel Danthe, journaliste

logo-les-sens-des-mots.jpg?w=700

Monsieur Michel Danthe cite mon sujet de blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/08/23/legion-d-honne...

dans un article mis en ligne sur le site du grand quotidien suisse "Le Temps" de ce 29  août 2015.

Sa lecture particulièrement orientée et tendancieuse de mes propos m'a obligée à y réagir. Ainsi lui ai-je écrit ce qui suit:

Monsieur,

Je vous remercie de me citer. La moindre des politesses eût été de m'en informer comme je m'y emploie moi-même lorsque je cite les propos d'une personnalité quelconque.

Quant à votre lecture de mon sujet, elle découle d'une grille qui vous arrange.

La nuance que j'apporte vous échappe à l'évidence mais lorsque l'on veut faire dire à autrui ce qu'il n'a pas dit, les moyens justifient la fin.

Bien à vous,

Hélène Richard-Favre

 

Monsieur Danthe m'a alors répondu qu'il ne voyait pas "ce que la politesse viendrait faire là-dedans".

Outre une nouvelle incompréhension de sa part des démarches que je poursuis pour tout sujet qui évoque une personnalité que j'estime légitime d'informer des propos que je tiens sur elle, il ajoute ses propres déductions.

Le voici donc qui m'écrit que je prendrais peut-être "peur" de mes "propres idées" et de "l'écho qu'elles peuvent légitimement susciter dès lors elles sortent (sic! Je cite) du cercle sans doute plus confidentiel qui est le sien habituellement"

Et comme il ajoute que "c'est avec plaisir que je lirai sous votre plume l'explication de la nuance qui m'aurait échappé", je la lui ai indiquée. La voici:

Merci de votre réponse rapide, Monsieur.

Quand j’évoque la règle de politesse, je ne songe à rien d’autre qu’au fait que si je parle d’une personne, je l’en informe car j’estime juste de procéder ainsi.

Je ne vois donc en rien de quoi je devrais « prendre peur ». Je constate par contre fort bien que vous déformez le sens de mon propos. Car le fait d’avoir exposé une difficulté à "adhérer à ce qui a été raconté » n’a strictement rien à voir avec une perception complotiste de l’événement dont il est question.

Si vous n’établissez aucune nuance entre une difficulté à adhérer à un récit et son rejet pur et simple en tant qu’il serait « complotiste », j’en suis navrée pour vos compétences linguistiques.

Car si vous aviez lu mon sujet comme il se doit, vous auriez compris que cette difficulté que j’expose est conséquente à l’embrouillamini des versions livrées par les médias. Elle ne tombe dès lors pas d’un ciel duquel pleuvraient les complots comme vous voulez le laisser entendre au public qui vous lira.

Quant à votre manière de faire se rejoindre mon sujet et les commentaires qui le suivent, elle démontre bien dans quel esprit particulièrement orienté vous l’avez lu. 

Détourner son sens vous décrédibilise vous et ne saurait, dès lors, vous honorer.

Bien à vous,

Hélène Richard-Favre

24/08/2015

Légion d'honneur aux sauveurs du Thalys

6770167.jpg

Ainsi donc les héros du Thalys seront-ils reçus, demain, à l'Elysée où le Président Hollande les décorera de la Légion d'honneur.

Ce serait sous la pression de nombreuses personnalités politiques et de citoyens que la décision aurait été prise.

Embrouillé dans sa narration, truffé d'heureuses coïncidences, le scénario du train reliant Amsterdam à Paris a été rejoué en diverses versions jusqu'à celle qui vaut décoration.

Avec tout le respect dû aux passagers du Thalys et à leurs sauveurs, il semble tout de même difficile d'adhérer à ce qui a été raconté.

Autant certains actes odieux ont-ils été relativisés que celui-ci aura été médiatisé, peut-être et pourquoi pas parce qu'il a été évité de justesse.

Cependant, à suivre les diverses réactions à cette affaire, elles oscillent entre scepticisme et admiration quant à son heureux dénouement.

Saura-t-on jamais ce que ce passager armé jusqu'aux dents, aura eu l'intention de faire dans le Thalys lorsqu'il y est monté à Bruxelles?

Le fait est que grâce à lui, la France décore, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne s'honorent et que le cinéma français n'a pas perdu Jean-Hugues Anglade.

 

19/08/2015

Khaled al Assaad, décapité

1004411_555539554497517_663758343_n.jpg?w=439&h=659

Nombreux sont les médias qui informent sans langue de bois du sort subi par l'incarnation même de Palmyre qu'était Khaled al Assaad.

L'ancien directeur du Musée des antiquités de Palmyre a été décapité en public puis pendu par les pieds et abandonné ainsi mutilé.

Selon Le Temps, la raison de son exécution aurait été due à son soutien au régime de Bachar el-Assad.

Le fait est que la RTS a informé de manière bien étrange de cette décapitation.

Evoquée au conditionnel, l'annonce s'intègre dans un sujet sur la Syrie, accompagné d'un portrait du Président Assaad. Puis est interviewée l'auteure d'un ouvrage sur la Syrie.

Aucun accent particulier n'est mis sur la décapitation de Khaled al Assaad sinon que la rédaction a choisi de ne pas en montrer les images.

Hommage soit ici rendu à la mémoire de Khaled al Assaad et condoléances à toutes celles et ceux que la cruauté de son exécution a endeuillés.

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/syrie-le-regime-de-...

 

18/08/2015

La France, entre premier décapité sur son sol et premiers chômeurs de l'affaire Mistral

Les-premiers-chomeurs-de-l-affaire-Mistral_article_landscape_pm_v8.jpg

Le 26 juin 2015 aura marqué le retour de la décapitation en France.

On se rappelle dans quelles conditions Hervé Cornara a été exécuté puis comment son bourreau a posté sur les réseaux sociaux un selfie où il s'affichait avec la tête de sa victime.

Ce retour de la décapitation en France a pu être considéré par d'aucuns comme cas isolé. Comment parer autrement à un tel acte qu'en en limitant la portée?

Le fait est qu'il a marqué les consciences et n'a pas arrangé l'état de la France.

Avec l'échec cuisant de l'affaire des Mistral dont il est ici rendu compte*, la France a dévoilé ses préférences.

A minimiser l'impact du djihad sur son sol et à maximaliser la menace russe loin de ses frontières, le compte est bon.

Car c'est bel et bien depuis la crise ukrainienne dont tout le mal a été attribué à Moscou que Paris joue à perte.

Pendant ce temps-là, une nouvelle convocation en justice a ravivé le funeste souvenir du premier nouveau décapité de France:

http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/08/14/condamne...

 

*  http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Les-premiers-cho...
 

19/07/2015

Islam, faux débat

quran-2-islam.jpg

 

Il a été énoncé ici ou là que la pauvreté matérielle et -ou- le besoin de spiritualité favorisaient conversions et autres radicalisations.

A cet égard, les explications et les commentaires apportés par tel ou tel philosophe, connaisseur ou spécialiste, se suivent et ne se ressemblent pas forcément.

Pendant ce temps-là, des têtes continuent d'être tranchées, des vies et des pays, d'être saccagés.

Or si le débat sur l'islam occupe les esprits quand il ne les échauffe pas, son instrumentalisation serait tout autant à prendre en considération.

A lire Georges Corm, en effet, tout laisse à penser que les discussions sur l'islam ne seraient que leurre. 

Selon lui, elles ne serviraient qu'à masquer la véritable géopolitique du déploiement impérial américain dans le monde. 

A lire ici, dans le cadre d'un entretien publié sur le site Les clés du Moyen-Orient: 

 http://www.lesclesdumoyenorient.com/Entretien-avec-George...

  

12/07/2015

"Le président de la République française est le Président de tous les Français, y compris des djihadistes."

2253101-jeune-demoiselle-recherche-un-djihadiste-mortel.jpg

 

Difficile de donner tort à Boualel Sansal, écrivain algérien dont l'interview est à lire ici:

http://www.leprogres.fr/lyon/2015/01/29/la-france-doit-se...

C'est au coeur même de nos démocraties qu'oeuvrent ces apôtres de la terreur. 

Partout, ils appliquent leurs principes et leurs lois si elles en sont.

Bien sûr qu'on peut toujours dire qu'à eux seuls, ils ne représentent pas "le mal".

Bien sûr que "le mal" est incarné par de nombreuses autres pratiques, nul n'est assez naïf pour croire que quelque régime que ce soit incarne le bien à lui seul.

Il s'agit toutefois de savoir quelles valeurs nous souhaitons.

Si celles portées par les djihadistes vous enchantent, dans ce cas, rien à dire.

Et ce ne sont pas les "larmes" de Bertrand Cazeneuve qui y changeront quoique ce soit.

Ce ministre a beau avoir été ému à l'enterrement d'Hervé Cornara, décapité le 26 juin dernier sur sol français, il n'en a pas moins déclaré que prôner le djihad n'était pas un délit.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-u...

 

11/07/2015

La réponse qui terrorise...

000_Nic6467901.jpeg

Le Consulat d'Italie au Caire, victime d'une explosion, ce matin, la réaction n'a pas tardé.

Calquée sur toutes les précédentes, elle a de quoi terroriser les terroristes.

Le ministre italien des affaires étrangères réagit sur Twitter par la formule habituelle ou une de ses variantes, "L'Italie ne se laisse pas intimider".

A l'évidence, de telles déclarations vont limiter les risques de prochaines agressions.

Quant à la France du Quai d'Orsay qui se tient "aux côtés de l'Egypte et de l'Italie", il est certain qu'elle offre par là un très puissant secours.

Combien de victimes, encore, pour que ces mouvances extrémistes agissent en toute impunité?

http://www.leparisien.fr/international/video-egypte-le-co...

 

NB: A l'instant, on apprend que l'Etat islamique revendique l'attentat: 

http://www.francetvinfo.fr/monde/attentat-au-caire/egypte...

 

30/06/2015

Quelques informations plus tard...

a-SELFIE-SYRIE-640x468.jpg

Quelques informations plus tard, on apprend que l'épouse du décapiteur de l'Isère s'était rendue en Syrie avec lui.

On apprend que le couple y a vécu.

On apprend que l'acte de décapitation a été incité par l'Etat Islamique, même si ce dernier ne le revendique pas.

C'est un article paru dans Le Monde qui fait part de ces éléments.

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/06/30/a...

Rappelons l'étonnement dont l'épouse de Yassin Salhi faisait part alors qu'elle parlait sur les ondes d'Europe 1 en direct:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/26/isere-l-epouse-du-terroriste-presume-ils-l-ont-arrete-n-importe-quoi.html

La justice a mis fin à sa garde à vue.

Son mari, quant à lui, a été mis en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste.