28/09/2016

Explosion en vue?

Capture d’écran 2016-09-28 à 14.12.20.png

L’ouvrage est diversement présenté selon les médias qui en rendent compte. Si  Le Monde estime qu’il est moins cruel qu’on ne pourrait le penser, l’Express, pour sa part, le voit tel un coup de tonnerre:

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/patrick-buisso...

D’explosif qu’il est aussi qualifié, il n’est pas improbable, toutefois, que le livre de Patrick Buisson ne se transforme en pétard mouillé.

Certes, l’auteur de La Cause du peuple, (sic) n’en attend peut-être rien. Le fait est qu’il ne semble pas avoir laissé au hasard, ni le moment ni les circonstances de sa publication.

La politique est une affaire humaine. Tissée de passions, de combats, d’alliances et de contre-alliances, nul ne l’ignore.

Dans ce sens, rien ne garantit l’effet d’un brûlot de plus ou de moins dans le paysage.

Car il n’est pas certain que l’opinion publique réagisse encore à ce qui se présente comme révélateur d’autant de secrets ou autres manoeuvres et intrigues de la part de l’ancien Président français.

Il ne serait, en ce sens, ni le premier, ni le dernier du genre sinon le pis.

De là à admettre que la politique ne se résume plus qu’à quelques stratégies douteuses, il y a un pas qu’on souhaiterait, parfois encore, ne pas avoir à franchir. 

Cependant, chercher de la morale là où elle ne semble pas avoir vocation à se trouver, c’est peut-être comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Alors, à suivre ou à zapper...

 

15:01 Publié dans France, Information, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : buisson, sarkozy, politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/09/2016

Complicité de crimes de guerre, si...

Capture d’écran 2016-09-26 à 15.40.57.png

Le successeur de Laurent Fabius au Quai d’Orsay semble avoir bien appris la leçon.

Il ne souligne, certes pas comme son prédécesseur, la qualité du boulot fait en Syrie par Al Nosra ni d’autres propos concernant la présence sur Terre du Président syrien.

Le fait est que là-contre, plainte a été déposée, en son temps comme l’indique cet article du Figaro daté du 10 décembre 2014:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/10/97001-201412...

Dans le cadre d’une de telles horreurs guerrières dont la Syrie est encore le théâtre, est-il vraiment utile de ne rappeler à leurs responsabilités que deux pays seulement?

Quel intérêt la France trouve-t-elle à prendre à ce point parti?

Certes, il n’est pas attendu d’humanisme au-delà du raisonnable de la part d’un gouvernement quelconque mais tout de même, le début de ce qui s’apparenterait à du bon sens en devrait-il être à ce point absent?

Que reste-t-il au citoyen lambda face à de telles prises de position sinon de les déplorer?

C’est si peu.

 

18/09/2016

La France entre un Président et l'autre

Capture d’écran 2016-09-18 à 17.36.11.png

Les réseaux sociaux et autres fils de commentaires déposés sous tel ou tel article reflètent les humeurs et les positionnements d’internautes-citoyens.

De tout horizon, de toute forme de culture, on s’exprime et ce qui s’énonce est observé sinon scruté par toutes sortes d’instances de pouvoir.  Pour quels résultats sinon quelles fins, il paraît souvent difficile de le savoir.

En période de campagne électorale, présidentielle et/ou législative, les rencontres, débats, dossiers médiatiques et autres publications semblent indiquer la (bonne) santé de nos démocraties.

On y expose son point de vue, on y défend sa thèse, on y développe son argumentation, bref, on discute et on donne ainsi l’impression de vivre la liberté de pensée.

Il y a sans doute du vrai à cela. Mais en même temps, se pose toujours la question de savoir jusqu’où les jeux électoraux ne sont pas déjà faits. 

Et si tel ne devait pas être le cas, autrement dit, si rien ne pouvait prédire qui serait élu ou non, alors restera l’épreuve des programmes et autres promesses à tenir, une fois l’élection passée.

En France, une situation unique se présente. Un ancien Président tente de reconquérir sa place perdue pour l’actuel élu contre lui et désormais honni comme jamais aucun de ses prédécesseurs.

De Nicolas Sarkozy ou de François Hollande, la France trouvera-t-elle à dépasser ses rejets, on le lui souhaite. Mais pour quel candidat, c’est là que le bât semble blesser tant aucun ne semble en mesure de rassembler sinon d’incarner la fonction suprême.

Comme l’a dit l’un des invités de France2, ce dimanche à 13 heures15, tout cela est très triste :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/

  

11/09/2016

La France, ses candidats des Républicains et leurs parrains

Capture d’écran 2016-09-11 à 16.41.04.png

Ci-dessous* un premier aperçu, certes partiel, d’une France qui se prépare à ses primaires tandis que le pays vit sous tension sinon en état de guerre comme cela a pu être énoncé, en son temps, par le Chef normal des Armées.

Président de tous les Français -comme le rappelle la fonction qu’il exerce encore-, François Hollande n’a plus la confiance de tous, les sondages le rappellent régulièrement.

Qu’à cela ne tienne, il est là, impassible ou du moins le laisse-t-il paraître car nul sinon de très fidèles parmi les fidèles -et encore?-  ne peut savoir ce qui se passe dans la tête de l’actuel locataire de l’Elysée.

Cela dit et à toutes fins utiles pour qui serait curieux de savoir qui a accordé son parrainage à qui, le site de Franceinfo a publié leurs noms et le nombre de parrainage obtenus par les huit candidats en lice pour la primaire du parti Les Républicains:

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/pri...

On y découvre que Fançois Fillon devance Alain Juppé dans le nombre de soutiens acquis et suit Nicolas Sarkozy.

Que d’aucuns apprécient ou non Nathalie Kosciusko-Morizet pour telle ou telle raison de ticket de métro dont le prix lui aurait été inconnu, on peut malgré tout estimer sa présence au milieu de sept hommes.

 

10/09/2016

Emmanuel Macron, Dominique de Villepin: (in)signifiant dénominateur commun

Capture d’écran 2016-09-10 à 14.54.39.png

capture d’écran de: http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/09/comment-emmanuel-ma...

Comparaison n’est pas raison, voici une preuve de plus de ce qu’on appelle non sans condescendance parfois, sagesse populaire.

En France, on ne cesse de vouloir comparer Emmanuel Macron à Dominique de Villepin. Pour différentes raisons fondées ou non, c’est selon, bien sûr.

Cela dit, voici les propos qu'’il y a près d’un an, le second tenait sur le premier:

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/villepin-affirme-q...

Le reste de l’émission ne manque pas d’allant non plus et donne le ton:

http://lelab.europe1.fr/le-coup-de-gueule-de-villepin-sur...

A lire ce à quoi s’attache Emmanuel Macron dans l’article indiqué en lien sous l’image qui illustre ce sujet, on comprend ce qui le distingue de l’Ancien Premier Ministre.

L'approche de la langue par algorithmes et autres diagnostics est loin de celle que cultive Dominique de Villepin.

Si exploiter des données linguistiques pour séduire un électorat semble être le but visé par Emmanuel Macron, on ne se situe à l’évidence pas sur le même plan que celui de grands sentiments évoqués ci-après:

http://www.denisbonzy.com/citoyens_2007/2016/04/la-force-...

Mais que vive la démocratie qui confirmera jusqu’où sinon jusqu’à quand le ministre de l’Economie démissionnaire la vaudra bien!

06/09/2016

Eté polémique, été meurtrier, l’islam en question

 

islam-background.jpg

L’été aura vu naître, en France et ailleurs aussi, toutes sortes de prises de position face à l’islam. Certes, il n’aura pas été nécessaire d’attendre ces derniers mois pour que les réactions s’avivent face à cette religion.

Le fait est que les attentats et autres agressions dites de déséquilibrés ont d’autant excité les replis identitaires des uns et des autres.

En témoigne l’Allemagne qui a vu sa Chancelière accuser le coup lors des récentes élections régionales tandis que dans sa propre circonscription est arrivé en tête de scrutin le parti AfD, en français, Alternative pour l’Allemagne.

Philippe Bilger, ancien avocat général à la cour d’assises de Paris a publié un billet sur son blog qui mérite toute l’attention à lui porter.

Le désormais magistrat honoraire y expose, en effet, une approche nuancée et non moins explicite de l’islam en France.

En opérant une distinction entre islam meurtrier, islam provocateur et islamisation, Philippe Bilger sensibilise d'autant au rapport aussi varié que complexe qu’entretient la France, entre autre, à l’islam.

Il faut lire son approche d'un sujet qui semble ne plus pouvoir être abordé sans provoquer de remous:

http://www.philippebilger.com/blog/2016/09/lislamisation-...

 

31/08/2016

De la Fondation des oeuvres pour l’islam de France à la Fondation pour l’islam de France

Capture d’écran 2016-08-31 à 00.23.42.png

 

C’est en 2005 que la Fondation des oeuvres pour l’islam de France voit le jour et c’est Dominique de Villepin, alors premier ministre, qui la crée par décret.

La principale raison de ladite Fondation consiste à construire et à gérer les lieux de cultes d’entente avec les maires des communes concernées. Elle est donc reconnue institution d’intérêt public.

Très vite, cependant, des dysfonctionnements surviennent.

En octobre 2010, dans une question orale au Sénat, Jean-Pierre Chevènement -désormais appelé à diriger la Fondation pour l’islam de France- demande des explications à cet égard.

Mais la réponse qui lui est apportée ne lui convient pas:

https://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10101055S.html

Ne reste qu’à souhaiter que la nouvelle Fondation pour l’islam de France soit en mesure de dépasser et de surmonter ce qui n’a pu l’être avec la Fondation des oeuvres pour l’islam de France.

A découvrir comment certains se chargent déjà de développer la polémique au sujet de propos tenus par Jean-Pierre Chevènement tandis que l’on a mis en doute sa connaissance de l’islam, le sujet semble rester très sensible:

http://www.france24.com/fr/20160830-france-fondation-isla...

 

28/08/2016

Burkini, à qui profite la polémique

Capture d’écran 2016-08-28 à 16.07.24.png

Burka, burkini, autant de sujets qui lassent ou déchaînent les foules, c’est selon.

Pointe de l’iceberg, le port du burkini ou non l’est au même titre que celui de la burqa qu'une initiative lancée en Suisse veut interdire:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/08/15/burqa-pointe-d...

Occuper l’espace médiatique, tel semble être l’enjeu d’autant de détracteurs ou de défenseurs de tenues vestimentaires qui, certes, référent à une religion si ce n’est à une idéologie.

Envisagé du point de vue de sa créatrice, le burkini, prend un autre sens:

http://www.tdg.ch/economie/entreprises/inventeur-burkini-...

Alors, le burkini version politisée, serait-il devenu un produit de la haine, comme elle l’explique dans une interview accordée au Guardian?

Produit, il l’est en tous les cas devenu.

De vente, pour la société qui en détient la marque, de pertes et profits pour autant d’autres médias ou instances qui en traitent.

 

 

07/08/2016

Genève, fausse alerte à la bombe et réactions

Capture d’écran 2016-08-07 à 13.25.44.png

 

Quand la Présidente du Salon du livre et de la presse de Genève, par ailleurs, journaliste, critique littéraire et déléguée à la politique du livre à Lausanne, fait part de son point de vue sur la fausse alerte à la bombe survenue à l’aéroport de Genève le 27 juillet dernier*, qu’en conclure?

Qu’elle ironise?

Qu’elle loue, au contraire, la démarche d'une femme jalouse dont elle écrit qu’elle serait une héroïne?

La remercier, comme elle s’y emploie, au nom de toutes les femmes démontre aplomb ou sarcasme, à choix.

Le fait est que toutes les femmes, si elles le souhaitent, auront de quoi s’interroger.

Non pas sur la fausse alerte à la bombe, ses raisons et ses conséquences qui ont été jugées* mais sur l’inspiration d’Isabelle Falconnier:

http://www.hebdo.ch/hebdo/chroniques/detail/meapasculpa-a...

 

*  http://www.tdg.ch/geneve/grand-geneve/auteure-lalerte-bom...

03/08/2016

Pouvoirs et divisions

 

8572-100241253.jpg?itok=__Nw-4kd

                                                                                                               © GEAI LAURENCE/SIPA

Dans la suite du précédent sujet de ce blog, deux points de vue méritent réflexion.

Tandis que le premier considère que le terrorisme doit être combattu en France, pour ce qui la concerne:

http://www.magistro.fr/index.php/template/lorem-ipsum/en-...

le second prévient des conséquences engendrées par la lutte contre l’Etat islamique en Syrie:

http://www.atlantico.fr/pepites/pour-directeur-fbi-devons...

En même temps et sur un autre plan, circule un courriel selon lequel se cacheraient des terroristes derrière les réfugiés.

La version n’est pas inconnue.

Ledit courriel attire aussi l’attention sur le fait que, parmi les réfugiés, figureraient avant tout des hommes musulmans tandis que les victimes de l’Etat islamique sont autant de femmes, d’enfants, de yézidis et autres chrétiens.

Autant de prises de position témoignent d’une situation qui, certes, mobilise mais divise.

Dans ce sens et si, comme dit le proverbe, l’union fait la force, la solliciter et la créer serait à privilégier.

Reste à savoir quels pouvoirs en place le souhaitent vraiment...

 

27/07/2016

La religion dans tous ses états

586afb00-4086-11e2-93fd-ce039858eab4-493x328.jpg?itok=8cZTcqs_

 

Ce sujet ci-dessous a été publié le il y a près de deux ans, le 29 septembre 2014, plus précisément.

Depuis, les décapitations se sont suivies et la France en a connu deux sur son sol.

En treize minutes et quelques, traiter de L'Etat et la religion dans les temps modernes ne vise aucune exhaustivité, loin s'en faut.

Ainsi, lors de la table ronde dont le lien figure ci-dessous*, a-t-il été tenté d'aborder une thématique dont on ne peut faire l'impasse.

En ces temps où l'on décapite à tout va, où l'on évoque sans vouloir le nommer un "Etat Islamique", bien des questions se posent.

Les réponses à leur donner divergent et restent pour l'heure difficiles à cerner.

Que nous le voulions ou non, nous sommes projetés dans des conflits alimentés par le fanatisme religieux.

Daesh ou pas Daesh, on tue car on s'y déclare autorisé. 

https://www.youtube.com/watch?v=yUlmXHM_5s4

 
 

26/07/2016

Prise d’otages dans une église, le prêtre et un fidèle égorgés

Saint-Etienne_2.jpg

Et encore des forcenés... C’est ainsi, du moins, qu’a été annoncée la prise d’otages dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, en France.

Décidément, les déséquilibrés et autres fragilisés par telle ou telle situation personnelle semblent de plus en plus vouloir faire parler d’eux...

En Allemagne, par exemple:

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10210112076143605...

En l’occurrence et suite aux derniers événements tragiques qui ont frappé ici et là, devrait-on se rappeler ces mots de l’archevêque de Mossoul?

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/23/ce-que-nous-vi...

Sauf que tout le monde est concerné, désormais et quelque soit sa confession.

Car les déséquilibrés ne distinguent plus.

 

25/07/2016

Alep, Nice, la vie ordinaire brisée

des-syriens-evacuent-le-quartier-rebelle-d-hayy-aqyul-a-alep-frappe-par-un-raid-aerien-le-22-avril-2016_5588171.jpg

La polémique* qui sévit en France entre une policière et le Ministre de l’Intérieur est vite devenue politicienne.

Rien d’étonnant à cela quand on sait le mépris de tant de vies détruites un peu partout dans le monde.

Au nom de la démocratie, la droite sarkozyste n’a-t-elle pas attaqué la Libye?

Au nom de la démocratie, la gauche hollandienne ne lui a-t-elle pas emboîté le pas en Syrie?

Pour quel résultat?

Mourir à Nice, à Alep ou à Ansbach**, c’est avoir perdu sa vie pour des politiques.

Choisies ou non par les victimes, elles ont réglé leur sort.

Ni la France, ni l’Allemagne ne sont en guerre mais leurs citoyens ne sont plus épargnés par les orientations de leurs gouvernements.

 

* http://www.bfmtv.com/societe/nice-la-policiere-qui-accuse... 

 

** http://www.20minutes.fr/monde/1897963-20160725-allemagne-...

 

Sujet paru en page 18 de l'édition papier de La Tribune de Genève du 27 juillet 2016 sous le titre: Nice, Alep, Ansbach...

 

 

15/07/2016

14 juillet, la France et la terreur.

promenade-des-anglais-la-nuit-nature-paysages--f4fa21T650.jpg

 

La terreur a encore frappé.

On aurait identifié le responsable de ce carnage qui endeuille non seulement des familles et des proches mais une ville, Nice et un pays, la France.

En France mais aussi ailleurs, dans tant d’autres pays visés par la mort, les réactions s’ajoutent les unes aux autres, toujours les mêmes.

Entre effroi et indifférence, entre plus jamais ça et on n’a pas peur, les discours et autres déclarations s’enchaînent et se ressemblent ou pas.

Entre recueillement et condoléances, la France poursuit sa politique.

Laquelle qui soit lisible à tant de vies sacrifiées?

Condoléances à autant d’êtres en deuil et en souffrance.

13:28 Publié dans Air du temps, Avaries, France, Terrorisme | Tags : nice, 14 juillet, terrorisme, france | Lien permanent | Commentaires (36) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11/07/2016

La France défaite

7870419.image?w=960&h=540

Le Portugal a gagné la Coupe UEFA de l’Euro 2016.

Alors que tant de savants théoriciens affirmaient haut et fort que la France serait victorieuse, que la France oublierait ainsi tous les tourments que son gouvernement lui imposait, on se réjouit de découvrir la lecture qui sera donnée de sa défaite face au Portugal.

Car le tout était prévu ou autre tout a été acheté énoncés par ces fins connaisseurs du monde sportif sinon politique semblent avoir plutôt été contredits lors de la finale de l’Euro 2016.

Dans ce sens et au-delà du bonheur que la victoire du Portugal a procuré à toutes celles et ceux qui l’ont souhaitée, la défaite de la France rendra peut-être leur sens critique à quelques esprits égarés.

Et encore...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/07/09/entre-matches-...

 

01:02 Publié dans Air du temps, Europe, France | Tags : football, uefa euro 2016, france | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/07/2016

Entre matches truqués et réel talent

2048x1536-fit_didier-deschamps-stade-france-7-juin-2015.jpg

Tandis que bruissent les certitudes sur les matches truqués de l’Euro 2016, relever le talent avec lequel Didier Deschamps a mené jusque là son équipe ne doit pas être occulté.

Il est souvent aisé de se réfugier derrière des idées fabriquées par telle ou telle source pour refuser, ensuite, d’autres constats.

Nombreuses et nombreux ont été celles et ceux qui ont salué l’esprit d’équipe que l’entraîneur français a réussi à insuffler aux Bleus.

Pourquoi ne pas s’en réjouir?

Au prétexte que le peuple serait abruti de jeux sinon de pain?

Mais qui est ce peuple au secours duquel les mêmes volent tandis qu’on le maltraiterait lorsqu’il s’exprime ici ou là par referendum?

Y aurait-il un peuple à défendre parce que ses choix politiques sont moqués et un autre peuple à conspuer parce qu’il s’abrutirait de matches de football?

 

 

22:40 Publié dans Air du temps, France, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : uefa euro 2016, deschamps, france, football | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/06/2016

Centre culturel musulman à Lyon, enjeux pour quel avenir?

402174-kamel-kabtane-a-gauche-le-24-mars-2012-a-lyon-lors-d-une-marche-a-la-memoire-des-victimes-de-toulous.jpg?modified_at=1345714666&width=960

                                http://www.liberation.fr/france/2016/06/29/laurent-wauqui...

 

Le financement, à Lyon, d’un centre culturel musulman crée la polémique.

Il est assez piquant de relever l'argument évoqué par Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon pour commenter la situation.

Il attribue la décision prise par le président du conseil régional, Laurent Wauquiez, à des raisons politiques.

Et d’évoquer, même, qu’on serait en train de faire payer aux musulmans ce qui se passe en France et dans le monde.

Ces propos semblent un peu réducteurs. 

Ils positionnent, en effet, la communauté musulmane française en victime.

Si elle peut l’être de certains Français, elle est loin de l’être de tous.

La conclusion de l’article indiqué en lien sous la photo qui illustre le sujet le confirme.

 

23:06 Publié dans Air du temps, France, Islam, Laïcité, Politique, Religions, société | Tags : lyon, islam, centre culturel | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/06/2016

La France à l’épreuve de ses valeurs

hollande_9_0.JPG

Une proposition de résolution du groupe UDI sera soumise, ce mercredi 29 juin, aux députés de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Ladite résolution n’a pas l’heur de plaire à certains, plus précisément à l’Ambassadeur d’Azerbaïdjan en France et au député Les Républicains, Jean-François Mancel.

Quant à la présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, elle semble avoir été, elle aussi, d’un activisme douteux quant à se manière d’y avoir réagi:

http://www.lcp.fr/afp/quand-un-projet-de-commission-denqu...

Pour rappel aussi sur le sens démocratique aigu de l’Ancienne garde des Sceaux, ministre socialiste de la Justice, on se rappellera comment elle avait contribué à soutenir l’EuroMaïdan en se rendant à Kiev avec tant d’autres défenseurs de droits humains.

Certes, Madame Guigou ne pouvait prévoir qu’après les milliers de morts qu’ont entraînés les suites de l'EuroMaïdan, le Président Obama en admettrait la part de responsabilité de Washington:

https://fr.sputniknews.com/analyse/201502021014264655/

 

27/06/2016

Qui menace qui?

8651549.jpg

                             http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en...

Le 26 juin 2015, la France connaissait la première décapitation sur son sol:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/26/isere-l-epouse...

Il ne s’agissait pas d’un retour, la peine capitale ayant été abolie en 1981.

Expliqué dans un sens ou un autre, l’acte commis en Isère n’en demeure pas moins une réalité:

Une horreur parmi d’autres, certes, une mort ajoutée à tant d’autres, bien sûr et autant de réactions qui se suivent et se ressemblent:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-u...

Ne pas céder à la peur, a-t-on aussi lu et entendu un peu partout.

Et se mobiliser contre les véritables menaces que représenteraient certains pays ou leurs dirigeants, on l’a aussi lu et entendu un peu partout.

Le danger est là où on veut bien le voir.

 

23/06/2016

A quoi joue Nicolas Sarkozy?

 

Nicolas-Sarkozy-critique-a-nouveau-Obama-puis-file-rencontrer-a-nouveau-Poutine.jpg

http://lelab.europe1.fr/nicolas-sarkozy-critique-a-nouvea... 

Et voici l’Ancien Président français déclarer, dans une interview accordée à LCI, que jamais la France n’a été si soumise aux Américains:

http://lci.tf1.fr/politique/exclu-lci-sarkozy-jamais-la-f...

Et d’évoquer la relation avec la Russie et de rappeler les accords conclus avec le président Medvedev pour régler les suites de la guerre ouverte par la Géorgie contre la Russie en août 2008.

Certes, ces accords avaient été initiés par la France qui présidait alors le Conseil de l’Union Européenne et certes, les Etats-Unis en avaient été exclus. 

Mais comparaison n’est pas raison et la guerre qui a opposé la Géorgie à la Russie n’a rien à voir avec celle qui a mis le feu au Sud-Est de l'Ukraine.

Nicolas Sarkozy, en évoquant la soumission de la France aux Américains, sait jouer sur la corde sensible de nombre de Français.

A quelle fin et pour quel crédit, l’avenir le dira-t-il?

 

22/06/2016

Jacques Chirac, un regard sur le monde

000_par807462.jpg?itok=JeSHP0wm

                                             http://www.directmatin.fr/patrimoine/2016-04-14/le-musee-...

 

Un grand humaniste...

C’est  ainsi que Jean-Jacques Aillagon considère Jacques Chirac et il s’en explique ici:

http://www.telerama.fr/scenes/jacques-chirac-la-biere-le-...

Le souvenir que laisse un Ancien Président ou tout autre personne est, certes, sujet à variations et peut, avec le temps, favoriser l’idéalisation.

Le fait est que l’image de lui qu’a donnée Jacques Chirac est très bien commentée par l’Ancien Ministre français de la Culture. 

Et au-delà de l’invite à se rendre au Musée du Quai Branly -désormais augmenté du nom de Jacques Chirac- c’est le regard porté par l’Ancien Président français sur la diversité culturelle que nous livre Jean-Jacques Aiilagon

En ces temps où l’humanisme est sans cesse convoqué au nom de droits à respecter, méditer ce qu’implique un dialogue entre cultures est une priorité.

 

18/06/2016

La France entre faits divers et actions civiques

Map-France.gif

Deux réactions dont l’une est qualifiée d’incident par Le Figaro  méritent réflexion.

L’une est celle de ce policier qui a refusé de serrer la main du Président Hollande et de son Premier Ministre Valls.

L’autre est celle d’une jeune femme qui a publié sur son compte Facebook ce qui lui est arrivé dans un bus à Toulon.

L’important écho médiatique qu’ont rencontré, tant le comportement du policier que le statut publié  par la jeune femme ne relève d’aucun hasard.

Il correspond à des préoccupations partagées par  nombre de personnes.

Les réseaux sociaux en sont la preuve qui affichent telle ou telle page de soutien au policier ou des dizaines de milliers de partage du statut de la jeune Toulonnaise.

A lire l’article consacré au refus du policier de serrer la main de François Hollande et de Manuel Valls, on lit une certaine relativisation du fait et de sa portée: 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/06/17/25001...

De ce qu’il adviendra de l’entreprise de la jeune femme, l’incertitude domine.

Car c’est bel et bien le statut de plus en plus controversé de la femme et de son image auquel vise à sensibiliser la jeune Toulonnaise:

http://www.varmatin.com/faits-divers/bonjour-je-suis-une-...

 

15/06/2016

Orlando, Magnanville, la vie comme elle s’en va

Eau-fleur.jpg

On se fait fusiller à Orlando mais le refrain est aussitôt entonné, on n’a pas peur.

On assassine à Magnanville mais nos médias nous racontent qui est le « meurtrier présumé ».

Soit!

On le sait, tuer à l’aveugle au nom de l’Etat islamique, selon Bernard Cazeneuve, ne serait pas un délit...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-u...

En ce temps de jeûne à vocation spirituelle, on aurait sans doute attendu mieux que pareille boucherie.

 

13/06/2016

France, l’identité en débat

alain-juppe-23_5019428.jpg

 

En France, le débat sur l’identité s’invite dans le cadre des primaires du parti Les Républicains.

Avec son identité heureuse, Alain Juppé se positionne de manière optimiste. 

Viser l’entente sinon l’harmonie plutôt que la confrontation reste néanmoins un choix habile.

Car l’espoir ainsi énoncé cultive un flou artistique sinon politique.

Et même si le candidat aux primaires du parti Les Républicains insiste sur le vocabulaire et distingue l’intégration de l’assimilation, la question de l’identité en serait-elle pour autant réglée?

Dans l’idéal et dans le respect d’autrui, la proposition du maire de Bordeaux trouvera sans doute ses adeptes.

Dans la réalité, l'identité heureuse semble davantage issue de projections sinon d’intérêts.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/articl...

 

07/06/2016

La vie, la langue, la culture

?c=isi&im=%2F4696%2F85244696%2Fpics%2F3217469875_1_2_foXtS7A4.png&w=760

Le 3 juin dernier, j’étais l’invitée de la librairie PAYOT Rive-Gauche à Genève pour présenter et débattre de mon ouvrage Eclipse d’un poète solidaire.

https://www.payot.ch/Detail/eclipse_dun_poete_solidaire-h...

A cette occasion, un bouquet de fleurs m’a été remis de la part d’un ingénieur français. Celui-ci, dans le cadre de sa profession, s’était rendu à Donetsk dans le Donbass, en 2015.

Sachant qu’il avait été invité à la présentation de mon livre, un député de la République de Donetsk avec lequel il est resté en relation, l’a chargé de me remercier de la mobilisation dont j’ai fait preuve en faveur d’une information autre que celle qui était majoritairement diffusée sur le Donbass.

Les fleurs qui m’ont été offertes, l’ont donc été de la part de cet élu.

Mon engagement dans le cadre de la guerre en Ukraine a toujours été accompagné du voeu de voir la diplomatie l’emporter sur les armes. Je m’en suis souvent ouverte dans mes diverses interventions dont la dernière encore, au Club suisse de la presse, le 2 mars 2016.

Ce soir, je suis invitée à m’exprimer sur Dostoïevski dans le cadre d’une soirée consacrée à l’épilepsie et l’expression artistique:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/06/04/ce-%C2%A0haut-...

Entre l’approche que j’ai livrée de Dominique de Villepin, mon engagement dans le cadre de la guerre en Ukraine et mes interventions sur Dostoïevski, le lien passe par la relation qu’entretiennent entre elles la vie, la culture et la langue.

 

01/06/2016

Le « Y'en a marre » de Pascal Boniface

 

img-contrepoints487.jpg

 

Un échange animé de plus de soixante-dix commentaires s’est développé sous un précédent sujet de ce blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/27/bible-coran.html

Comme les intervenants se sont éloignés du propos à traiter pour viser peu à peu la problématique israélo-palestinienne, voici un point de vue qui exprime la lassitude à l’égard d’attitudes et de postures prises à cet égard.

Au-delà de l’anaphore qui caractérise le propos de Pascal Boniface, c’est la mise en avant de contradictions qui est à retenir. 

Car ce sont elles qui enveniment le plus souvent les débats. Le deux poids deux mesures passe, en effet, souvent mal et l’entretenir n’est source que de nouveaux conflits.

Ce géopolitologue français dirige l’Institut de recherches internationales et stratégiques, IRIS.

C’est sur le site de cet Institut qu’est paru l’article, le 19 octobre 2015:

http://www.iris-france.org/64766-yen-a-marre/

 

00:13 Publié dans Air du temps, Avaries, France, Guerre, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : israël, palestine | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/05/2016

D’un livre à l’autre

livres6.jpg

Les ouvrages sont de genres bien distincts.

L’un est celui d’une mère qui s’adresse à ses deux filles, l’autre est une approche de la langue inspirée par une personnalité qui a évolué dans le monde politique.

De points communs entre ces deux livres, il n’y en a sans doute aucun.

Mais au regard du calendrier qui propose les présentations de ces deux ouvrages à deux jours d’intervalle, on y retrouve deux noms de personnalités françaises bien connues.

Le premier de ces noms est porté par l’une des deux filles auxquelles est dédié le livre écrit par leur mère, le second est porté par l'homme qui est au coeur de l’ouvrage consacré à la langue en milieu politique.

Le 1er juin prochain, en effet, Marisa BRUNI-TEDESCHI, mère de Carla SARKOZY, présentera son livre chez PAYOT:

https://www.payot.ch/fr/noslibrairies/nosevenements/evene...

Le 3 juin prochain, PAYOT m’a invitée à débattre d’un livre qui évoque Dominique de VILLEPIN:

https://www.payot.ch/fr/noslibrairies/nosevenements/evene...

Deux univers, un monde... notre monde.

29/05/2016

La femme, avenir divers de l’homme

image_gallery.jpeg

Le Brésil aurait-il une culture du viol?

Etrange approche d’un acte qui, cependant, semble se produire à répétition et selon divers scenarii.

L’un d’eux, par exemple, s’est déroulé dans un bus où, sous les yeux des passagers, une femme a été violée sans que personne ne réagisse.

Selon le site Metronews, qui relate l’horreur d’un viol collectif, une agression sexuelle aurait lieu toutes les 11 minutes:

http://www.metronews.fr/info/bresil-la-video-du-viol-coll...

Quand on sait que dans le seul cadre de la violence conjugale, en France, une femme décède tous les trois jours, ces constats sont éloquents:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/01/29/01016-...

Violée, battue à mort ou quand la femme constitue pareil avenir pour l’homme, on est bien loin d’Aragon...

 

00:27 Publié dans France, Poésie, société | Tags : viol, violence, brésil, france, femme | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24/05/2016

Information, déformation, à quoi jouent les médias?

le-petit-journal-de-yann-barthes-devrait-etre-allonge.jpg

En commentaire -non publié- sous un précédent sujet de ce blog, un intervenant* propose de considérer comment une autre chaine publique d'information manipule l'information. Il s'agit cette fois de la chaine russe "Rossija 24 ».

https://www.youtube.com/watch?v=4ghJuKREBbI&feature=y...

Soit.

Mais lorsque l’on voit comment le sujet est présenté par Yann Barthès sur Canal+, on comprend que la déformation n’est pas que d’un seul côté. Cela, on le savait mais une preuve de plus nous en est donnée.

Car en matière de désinformation et de manipulation, nos médias et leurs spécialistes ou autres experts s’y entendent.

Alors, que des journalistes d'une chaîne de télévision russe s’y emploient à leur manière ne pouvait que réjouir le public convoqué par la chaîne de télévision française pour rire de ce qui doit être compris comme de l’humour. 

A savoir, par exemple, ce qui est affiché comme portrait du directeur de la chaîne Rossia 24.

Pour la subtilité de l'approche, on attendra...

* commentaire de Vladimir Trofimov à propos de: 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/04/12/diplomatie-et-...

22/05/2016

«La France est en guerre »?

voiture-de-police-brulee-qui-sont-les-casseurs-presumes-youtube-thumbnail-e1463851027801.jpg

Mise en scène ou non*, la voiture de police en feu à Paris ne donne pas la meilleure image du pays.

Quelles que soient les raisons qui opposent les uns aux autres, le résultat est là.

Voir sortir les occupants du véhicule en flammes sous les yeux de badauds et autres photographes ou reporters improvisés, n’a pas de quoi rendre fiers les Français.

Autant celles et ceux qui se reconnaîtraient dans de tels actes de vandalisme que celles et ceux qui les auraient conçus de toutes pièces.

Car montée de toutes pièces ou non, la scène laisse la même impression. Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’ordre social qui est bafoué.

* A lire en commentaire sous:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/21/action-antifas...