05/01/2012

Dallas?

 

Je ne me lancerai, pour l'heure, dans aucune interprétation liée aux modifications apportées à la blogosphère que Pascal Décaillet préfère appeler univers plutôt que plateforme qui évoquerait trop, selon lui, la prospection pétrolière.

Et pourtant, cet univers serait-il devenu si impitoyable, qu'on ait estimé bon d'en rendre l'accès plus laborieux?

A suivre...

 

 

 

21/12/2011

UraMin, Areva et les barbouzes

 

Et voici maintenant la Suisse et ses "barbouzes" contre lesquels porte plainte Anne Lauvergeon.

Suite au rachat d’UraMin par Areva, le mari de l’ex-patronne du groupe nucléaire aurait été surveillé en 2011. Le couple a saisi le procureur de Paris.

L’affaire, révélée ce matin par le Canard enchaîné, repose sur un rapport estampillé «strictement confidentiel», daté du 26 septembre 2011 et rédigé par une agence de police privée domiciliée en Suisse. Ce document, désormais entre les mains de la justice, relate l’achat en 2007, par Areva, d’UraMin, une société minière d’uranium en Namibie. Cette affaire, conclue pour 1,8 milliard d’euros, a donné lieu à polémique sur les conditions d’achat et la valeur réelle de la société.

Mais là n’est pas l’essentiel. Le rapport atteste que l’officine helvétique n’a pas seulement réécrit l’histoire d’UraMin. Les barbouzes ont surtout minutieusement exploré la vie privée d’Olivier Fric, l’époux d’Anne Lauvergeon. Son parcours universitaire, son casier judiciaire, ses voyages en Suisse sont ainsi répertoriés. Ses séjours dans différents hôtels ont également été recensés avant que les policiers privés expliquent qu’ils ont pu examiner ses comptes bancaires.

Chou blanc. Enfin, écrit le Canard enchaîné, à la page 19 du rapport, il est écrit qu’une «analyse des communications» d’Olivier Fric a été effectuée«de février à juin 2011». Et le rapport de mentionner une longue liste de numéros de téléphone contactés durant cette période par l’époux d’Anne Lauvergeon. Bref, l’officine a «écouté» le mari d’«Atomic Anne» ou s’est procuré ses listings téléphoniques. Des opérations illégales.

Mais les barbouzes ne se sont pas contentés d’espionner Olivier Fric. La suite sur http://www.liberation.fr/c/01012378887-c

 

 

Révélations sur Facebook

 

Mais qui a dit qu'il avait fallu attendre Facebook pour être mis à nu?

La rumeur officie bien en amont de ce réseau, pâle reflet de ce qui se raconte dans le plus grand des secrets au coin d'une rue, d'un comptoir de bar, tabac ou autre et qui exige de ne surtout pas être divulgué!

La bonne affaire que ces confidences qui doivent rester dans la plus stricte intimité et qui se hâtent d'être répercutées hors des alcôves, niches ou officines qui devaient les retenir et les contenir.

Facebook, Grand Révélateur parmi les Grands? Non, on est bien loin du compte.

 

 

 

 

12:53 Publié dans Air du temps, Humeur, Information, Medias | Tags : communication, facebook, infos, intoxe, exister, partager, vivre, survivre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/12/2011

Le brouhaha du monde

 

Autour de son vacarme, sa normalité, sans cesse recommencée.

 

04/12/2011

Céline et d'autres

 

Comme la modération de Pascal Descaillet a ignoré ce commentaire que j'ai posté sur son sujet, Céline et la vulgarité du monde, posté  Sur le vif - Samedi 03.12.11 à 09.33hhttp://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2011/12/03/cel... ,je m'ouvre ici de la question que je lui posais.

En effet, je constate que s'il est chaque fois indiqué à la minute près le moment auquel il poste ses sujets, il estime souvent inutile d'observer la même précision lorsqu'il fait référence à un article de presse qu'il commente.

Alors, bien sûr, on peut toujours aller soi-même rechercher l'article en question mais ce serait tout de même plus simple et sympathique de sa part d'en indiquer les références exactes.

Cela vaut autant pour les sujets mis en cause que pour les lecteurs, contraints à se faire une idée de l'article qu'à travers la seule critique de Monsieur Descaillet.

Qu'on l'apprécie ou non, tel n'est pas le problème. C'est celui de savoir comment l'apprécier en regard de son objet.

13:48 Publié dans Genève, Information, Politique | Tags : décaillet, blog, références, sources, information | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/12/2011

DSK version Guéant

 

Et rebelotte.

On avait pourtant compris le tableau. Non, on y rajoute une touche.

Croire que tout histoire a une fin serait donc un leurre.

Le rappeler ici?

Oui, parce que ce travail médiatique à charge risque bien de faire effet contraire.

 

http://www.lepoint.fr/societe/gueant-evoque-un-controle-d...

  

 

18:43 Publié dans Information, Justice, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : dsk, guéant, bois de boulogne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Jean-Luc Delarue et "son" paparazzi

 

Il aura fallu -encore un- paparazzi pour que Jean-Luc Delarue se décide à s'ouvrir publiquement de son cancer.

Encore un que la maladie atteint, encore un qui doit en parler, tout simplement et comme tant d'autres frappés par ce mal.

La différence? Jean-Luc Delarue est une personnalité publique et sujette à scoop.

C'est tout. Et peut-être pas vraiment tout.

Car si la souffrance est la même -ou peu s'en faut- pour chaque personne touchée par le cancer, lorsque l'indiscrétion se charge de prendre en main une information pour en avoir la primeur et les tristes bénéfices, alors la différence est là et bien réelle.

Car si rien ne distingue un cancer d'un autre, le fait qu'il concerne une personnalité connue y ajoute une dimension supplémentaire, celle de ne plus laisser à celle-ci le pouvoir de disposer de son intimité face à une chasse au scoop et au profit qu'il rapporte.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/219755;jean-luc-...

http://www.femmeactuelle.fr/culture/news-culture/jean-luc...

 

 

 

13:45 Publié dans Information, Medias, Pratiques, société | Tags : paparazzi, jean-luc delarue, cancer | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/11/2011

La fille de Staline

 

Svetlana Iossifovna Allilouïeva était connue aussi sous le nom de Lana Peters.

Née à Moscou en 1926, elle vient de mourir dans le Wisconsin, état du Middle West des Etats-Unis.

Seule fille de Joseph Staline, elle était issue d'un second mariage avec Nadejda Allilouïeva-Staline.

Il a été écrit de celle-ci, qu'elle s'était suicidée, Svetlana était alors âgée de 6 ans quand elle a perdu sa mère.

Sa vie a été mouvementée, déchirée autant sur le plan affectif que géographique.

Svetlana a été mariée trois fois et a eu trois enfants de ses maris successifs. Un fils et deux filles.

En 1967, elle fuit l'URSS et demande l'asile politique aux Etats-Unis dont elle obtient la nationalité. En 1984, elle revient en URSS mais regagne les Etats-Unis deux ans plus tard, en 1986.

Svetlana est décédée des suites d'un cancer du côlon dans l'anonymat sinon l'indifférence.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/29/01003-201...

 

 

28/11/2011

TF1 et les nouveaux pauvres

 

Une video précédée et suivie de pub, normal diront certains.

Peut-être. Mais est-il impossible de choisir les publicités diffusées avant ou après un sujet?

Car on suit celui sur les nouveaux pauvres, traité par Claire Chazal et puis juste après, on a un spot publicitaire qui met en relief le précédent sujet de manière criante.

Alors bien sûr que privilégiés et défavorisés se côtoient dans toute société mais là, les images le démontrent avec une évidence qui bouscule ou renforce ce regard compatissant porté par Claire Chazal sur la pauvreté de nos jours.

Et on s'interroge.

Car ce sont de telles réalités qu'il ne reste plus qu'à trouver les manières les plus décentes de les traiter, faute de mieux.

 

http://videos.tf1.fr/jt-we/des-nouveaux-pauvres-victimes-...

12:16 Publié dans Avaries, Information, Medias, société | Tags : nouveaux pauvres, crise, pauvreté, resos du coeur, tf1, pub | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11/09/2011

Robert Bourgi et l'intérêt (général)

 

De ces mallettes et des révélations de leur contenu, que retire-t'on?

"Le souci de l'intérêt général", dit le concerné. Et le remords.

De l'avoir oublié?

C'est vrai. Les valises plein les mains, on se concentre avant tout sur la charge à porter.

 

 

 

05/09/2011

"Feu nourri dans les blogs"

 

On peut le dire! Une page du blog de Jean-Marc Guinchard a dû succomber à quelque tir intempestif car lorsque l'on clique sur le lien qui s'affiche si l'on a demandé le suivi du sujet, on trouve, en guise de réponse:

Page Inconnue

Il est possible que la page recherchée ait été supprimée, que son nom ait changé ou qu'elle ne soit pas disponible pour le moment. (erreur 404)

Not Found

Sorry, but the requested URL was not found on this server. Please check the address and try again. (error 404)

 

La réponse appartient à qui connaît la cause de cet encart, toute liberté lui étant bien sûr réservée de communiquer à ce propos.

 

21:53 Publié dans Genève, Information, Medias, Politique, Pouvoirs | Tags : blogosphère, attaques, suppression de blogs | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/09/2011

Soutien à Daniel Devaud

 

Faut-il être de gauche, mieux ou pis, d'extrême gauche pour soutenir Daniel Devaud?

A chacun de répondre selon ses goûts et ses couleurs.

Mais de grâce, Monsieur Descaillet, maîtrisez votre langage.

On vous sait cultivé, Pythagore autant qu'Annie Ernaux apprécieront.

Vos coups répétés contre Monsieur Guy-Oliver Second, aussi bien tournés soient-ils, risquent bien d'être fourrés.

On vous a entendu, votre son de cloche ne résonne pas comme celui de votre confrère, Monsieur Mabut*.

Nettement plus clair, c'est son écho à lui que l'on retiendra.

 

*http://www.tdg.ch/geneve/actu/guy-olivier-segond-soutient...

L'insoutenable légèreté de P.D.

 

Tomas pensa encore une fois avec une sorte de nostalgie, presque avec amour, au journaliste à la haute silhouette voûtée. Cet homme-là agissait comme si l'histoire n'était pas une esquisse, mais un tableau achevé. Il agissait comme si tout ce qu'il faisait devait se répéter un nombre incalculable de fois dans l'éternel retour et il était certain de ne jamais douter de ses actes. Il était convaincu d'avoir raison et ne voyait pas là le signe d'un esprit borné mais une marque de vertu. Il vivait dans une autre histoire que Tomas: dans une histoire qui n'était pas (ou n'avait pas conscience d'être) une esquisse.

Milan KUNDERA, L'insoutenable légèreté de l'être, 5e partie, La légèreté et la pesanteur, ch.15, Folio, 1991, p.322

25/08/2011

Document de RUE 89

Rue 89, site d'information indépendant et participatif, a traduit en français l'acte du bureau du procureur de Manhattan qui demande l'abandon des poursuites pénales contre DSK*.

Outre le document, il est tout aussi intéressant de lire les commentaires qui suivent.

On y déplore le tort fait par la plaignante aux réelles victimes de viol.

On y déplore le traitement médiatique réservé à cette affaire.

*http://www.rue89.com/2011/08/23/abandon-des-poursuites-co...

Ailleurs, dans d'autres articles, on a évoqué les victimes collatérales, dont Georges Tron, pour ne citer que lui.

Cette affaire, emportée dans la tourmente de l'actualité, des images et des projections, a dépassé la mesure qu'elle aurait eue en d'autres circonstances.

 

 

02/08/2011

Libération.fr, l'intitulé qui fâche

 

 

A lire les commentaires de l'article d'Annette Lévy-Willard, paru sur le site de Libération.fr le 31 juillet dernier, on reste dubitatif.

Le titre,  Après le printemps arabe, l'été israélien?, suscite quelques vives réactions.

Même si la journaliste cite un article paru dimanche dernier dans Haaretz sous la plume de Gideon Levy, qu'elle présente comme "virulent critique de la société israélienne" et "célèbre pour ses reportages très durs sur l’occupation en Palestine", cela ne semble malgré tout pas convaincre certains internautes.

 

Et Annette Lévy-Willard de conclure, "L’éventuelle reconnaissance de l’état palestinien aux Nations Unies en septembre pourrait détourner l’attention de la crise sociale mais la crise politique est profonde."

 

http://www.liberation.fr/monde/01012351969-apres-le-print...

13:23 Publié dans Information, Medias, Pouvoirs, société | Tags : libération, israël | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg