24/09/2016

Quand des infos sont relayées de source en source

Capture d’écran 2016-09-24 à 16.11.03.png

                                      *  http://novorossia.today/une-base-militaire-russe-sera-dep...

Comment les infos et autres intoxes se répandent sur les réseaux sociaux n’est plus à démontrer.

Le fait est qu’il est fréquent de constater que certain(e)s internautes partagent des articles, parfois, sans même regarder la date à laquelle ils ont été publiés, parfois, sans non plus se soucier de la source de laquelle ils proviennent.

Or souvent, elle est indiquée, quitte à renvoyer elle-même à une autre et ainsi de suite.

Tel est le cas de ce qui se trouve en ce moment repris par nombre d’internautes et qui évoque la finalisation projetée pour 2018 d’une base militaire russe à la frontière des Etats-Unis.

L’info est publiée en français sur le site Novorossia today* qui en indique la source russe, un blog qui, lui-même la tient d’un site en langue russe intitulé Novostionline: 

https://novostionline.net/politika/u-granits-ssha-poyavit...

Or au bas de l’article figure une nouvelle source, cette fois indiquée sans renvoi automatique au site duquel elle aurait été relayée. Une fois sur le site en question, difficile sinon impossible de dénicher ladite information:

https://inforeactor.ru

Or comme elle ne figure, semble-t-il, sur aucun autre site, sa véracité s’en trouve d’autant prétéritée.

Auquel cas, une fois encore, on aura eu à faire à des relais bien aventureux sinon risqués et surtout inutiles d’informations dont le monde pourrait aussi bien se passer.

 

23/09/2016

Heureuse initiative d'un Conseil administratif

Capture d’écran 2016-09-23 à 17.08.43.png

Une telle initiative prise par le Conseil administratif d’une ville est à souligner.

Et c’est le quotidien genevois Le Courrier qui l’évoque ce 23 septembre:

http://www.lecourrier.ch/142704/la_ville_ecrit_a_la_direc...

Dans ce sens, une pétition a été lancée et est à signer pour qui souhaite ne pas voir s’amenuiser sinon disparaître deux des principaux titres de la presse suisse française:

https://www.change.org/p/tamedia-non-au-sabordage-de-la-p...

Tandis qu’une affaire d’enfant hors mariage mobilise nombre de journalistes, peut-être que celle qui risque de voir sacrifié le sort d’autant de leurs confrères les mobilisera tout autant.

Il ne s’agit pas, par là, de minimiser une affaire au profit de l’autre. Il est juste question de manifester un soutien à autant de vies menacées par la nécessité de bénéfices jamais assez élevés à réaliser.

Après tout, l’affaire Darbellay a été réglée, sur le plan financier, en tous les cas et selon les propres déclarations de l’intéressé.

Dans ce cas, pourquoi Infrarouge, pour ne citer que cette émission qui a consacré sa dernière édition à la vie privée d’élus ne s’occuperait-elle pas aussi de la vie menacée d’autant de collaborateurs de La Tribune de Genève et de 24 heures?

17/09/2016

La parole est donnée à un journaliste allemand. Exploit médiatique suisse?

Capture d’écran 2016-09-17 à 12.53.40.png

Après un article paru il y a près d’un an sur le site de l’hebdomadaire suisse, L’Hebdo, le grand quotidien Le Temps publie cet interview hier, 16 septembre:

https://www.letemps.ch/monde/2016/09/16/avons-besoin-deco...

Voici qui nous change des habituelles litanies sur la Russie et son actuel président, dont on a bien compris qu’il était scruté par autant d’experts que de spécialistes en tous genres.

Cette fois, tout comme ici:

http://www.hebdo.ch/hebdo/cadrages/detail/«poutine-est-fé...

parole est donnée à un journaliste allemand dont le point de vue vient nuancer tout ce qui a pu s’énoncer jusque là sur le sujet.

Outre ce que je n’ai cessé de rappeler, ici ou ailleurs dans quelques médias qui m’en ont donné l’occasion, bien des points essentiels sont relevés par Hubert Seipel.

Hormis l’usage à peine orienté du terme de « règne » dans une des questions posées par Etienne Dubuis, on appréciera l’initiative prise par le journal Le Temps. 

Ce qui serait d’autant mieux venu, néanmoins, serait de voir enfin cesser tant d’allégations sur la Russie, bien trop souvent orientées et dénuées de toute nuance.

Rêver d’entente meilleure entre les pays et les peuples dont la culture ne ressemble pas en tous points à celle qui domine nos pays occidentaux ne devrait pourtant pas être impossible.

Il semble, toutefois, que le multiculturalisme si cher à certain(e)s ne concerne pas tout le monde...

  

13:08 Publié dans Air du temps, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie | Tags : journalisme, poutine, information | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/09/2016

Vladimir Poutine, visé par un attentat?

Capture d’écran 2016-09-07 à 13.51.37.png

capture d’écran youtube

 

Fake, cette information?

On aura bien quelques spécialistes pour nous éclairer et nous expliquer ce qu’il en est en réalité.

En tous les cas, la video en anglais mise en ligne sur youtube montre la collision violente qui a tué l’un des chauffeurs attitrés de Vladimir Poutine:

https://www.youtube.com/watch?v=h3JeVOzcIn0

Différents sites relayent l’info dont:

http://reseauinternational.net/accident-ou-attentat-choc-...

https://numidia-liberum.blogspot.ch/2016/09/vladimir-pout...

Qu’on aime ou pas le président de la Fédération de Russie, il semble ne pas laisser indifférent.

A moins que tout cela ne soit mis en scène, comme le commenteront peut-être certains experts qui savent se mettre dans la tête de Vladimir Poutine.

 

13:55 Publié dans Air du temps, Avaries, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Russie | Tags : accident, moscou, information | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/09/2016

Mère Teresa, sa canonisation en une mais pas à l'unisson

Capture d’écran 2016-09-04 à 16.47.43.png

                                                             capture d’écran du site Nouvelles d’Arménie Magazine

L’information a été très largement relayée, ce 4 septembre, Mère Teresa a été canonisée.

La quasi totalité des médias cite son origine albanaise quand d’autres rappellent, au contraire, l’origine arménienne de son père:

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=131120

Le fait est que la sanctification de Mère Teresa excite le sens critique du HuffingtonPost et de TV5Monde, entre autres:

http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/03/mere-teresa-saint...

http://information.tv5monde.com/terriennes/mere-teresa-un...

Croire ou ne pas croire n’est pas ici le sujet. Il est plutôt question de montrer comment un fait est rapporté.

Soit il ressemble à un copié-collé d’agence de presse ou peu s’en faut, soit, au contraire,  il est entrelardé d’appréciations orientées, soit encore, il est sujet à improvisation douteuse.

En l’occurrence et dans l’article indiqué ci-après, le pays de naissance de Mère Teresa serait le Kosovo:

http://cybercure.fr/grandes-figures/article/vie-et-beatif...

Mère Teresa n’en demeure pas moins désormais sainte.

02/09/2016

Quand les Russes étaient en Californie...

Capture d’écran 2016-09-02 à 16.08.48.png

capture d’écran de l’article indiqué en lien au bas du sujet

Un pan d’Histoire de la Californie et de la Russie est évoqué dans un article du grand quotidien suisse Le Temps.

Suivi de trois questions, pour la deuxième, à peine orientée, la réponse qu'y apporte le Professeur Liebich est bienvenue.

On peut toujours s’interroger sur l’opportunité de tels rappels historiques tandis que le sujet traité concerne deux  grandes puissances dont les relations restent tendues.

N’est-il pas sans cesse martelé le désir d’hégémonie russe sur l’Occident sinon le reste du monde menacé d’être envahi sans la vigilances de nos édiles et autres élus ou relais médiatiques?

Se montrer critique n’équivaut pas à rejoindre le rang des complotistes de service. 

C’est demeurer conscient de forces à l’oeuvre pour orienter et influencer un public qui cherche ses repères dans la saga mondiale mondialisante.

L’Histoire est un passé construit et rapporté selon toutes sortes de critères et de références. En faire part à tel ou tel moment peut être ou ne pas être anodin.

A chacune et à chacun d’apprécier et de comparer les deux versions ci-dessous de la Californie russe:

https://www.letemps.ch/culture/2016/09/02/un-mariage-pres...

 

http://www.america-dreamz.com/info/empire_russe_californi...

 

 

27/08/2016

Russie-Occident, la peur n’a pas changé de camp.

Capture d’écran 2016-08-27 à 13.58.57.png

                    capture d’écran de l’article*: https://www.letemps.ch/monde/2016/08/15/cote-sympathie-vl... 

 

La poutinomania médiatique occidentale semble battre son plein.

Il faut dire qu’en veille d’élections législatives dont La Tribune de Genève nous précise que Le Kremlin verrouille le débat, le sujet mobilise les rédactions de nos quotidiens ou autres magazines.

A tort ou à raison, voici que le correspondant du journal Le Temps, nous raconte que La cote de sympathie de Vladimir Poutine serait en baisse*.

Ouf, de quoi rassurer les inquiets et tant d’autres qui s’évertuent à nous expliquer comment ce tsar gouverne:

http://www.lexpress.fr/actualite/vladimir-poutine-nouveau...

Il est assez remarquable de noter comment les uns et les autres estiment bon de livrer leurs appréciations sur le gouvernement d’un pays -sinon sur le pays lui-même- en l’occurrence, le plus vaste du monde.

Au nom de critères qui doivent sans doute leur apparaître universels, les voici qui se posent en juge et censeurs.  

Du temps de l’ex-URSS déjà, il était d’usage sinon de bon ton de critiquer un système dont on distillait à l’envi le risque.

Or à lire le correspondant du Temps à Moscoucité ci-dessus*, qui, après avoir interrogé différentes personnes conclut de leurs témoignages, Toujours cette peur des ennemis encerclant la Russie, c’est à se demander si la célèbre peur des rouges ne lui rappelle rien.

 

16:52 Publié dans Information, Medias, Occident, Politique, Pouvoirs, Russie | Tags : medias, occident, information, russie, poutine | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/08/2016

Une journaliste arrêtée en démocratie...

Capture d’écran 2016-08-16 à 17.26.41.png

Burkini par ci, burqa par là, l’actualité se poursuit avec son lot d’informations passées sous silence, c’est selon.

Il faut dire que ce qui semble plus que tout passionner les foules se déroule en bord de mer ou en vue de prochains scrutins.

En Ukraine, pendant ce temps-là, mieux vaut ne pas s’opposer à la Voix de son Maître.

Et comme ledit Maître a conquis le pouvoir au nom de la démocratie, largement soutenu par l’Occident des droits humains, autant ne pas être trop bavard sur ce qui se passe dans ce pays où règne enfin la liberté d’expression.

L’info a été relayée sur quelques sites en russe et en anglais, on la trouve ci-après en français:

http://alawata-rebellion.blogspot.ch

Pour avoir osé dénoncer les crimes commis par des néo-nazis ukrainiens, cette femme publiciste, journaliste et écrivain a été arrêtée.

Il faut dire, aussi, qu’elle défend le statut officiel de la langue russe en Ukraine et s’est montrée favorable au retour de la Crimée à la Russie.

Dans cette démocratie que serait devenue l’Ukraine grâce au Maïdan, cette manière de penser ne semble donc pas recommandable.

 

14/08/2016

Suisse, acte terroriste ou pas, la violence s’invite à l'improviste

9171381.jpg

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/ce-que-l-on-sait-...

Difficile d’y voir clair dans ce qui s’est passé à bord d’un train, en Suisse, ce samedi 13 août.

A lire l’article publié sur le site de France Tv info, indiqué en lien sous la photo qui illustre ce sujet, on comprend que la réserve domine.

La prudence est de mise et cela se conçoit tandis que les attentats semblent se multiplier ici et là.

Qu’ils soient le fait de déséquilibrés, on l’a aussi, parfois sinon souvent relevé. 

En l’occurrence et s’agissant de l’acte commis par ce jeune homme d’origine suisse (sic), il a déjà été commenté diversement.

La variété des versions énoncées crée une confusion qui encourage à tout et son contraire dans l’interprétation à donner à une situation.

Acte terroriste ou pas, l’attaque qui s’est produite hier en Suisse intervient dans un contexte de tensions auquel, selon certains, on devrait s’habituer.

Le fait est que tout le monde ne l’entend pas ainsi et que s’habituer à l’idée de se faire tuer ici ou là ne semble pas encore entré dans les moeurs.

Mais sait-on jamais, à force...

 

 

10/08/2016

Erdogan Poutine, au-delà des clichés

Capture d’écran 2016-08-09 à 23.36.42.png

                                 http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/08/09/31002-2016080...

A suivre la manière dont les médias occidentaux commentent la rencontre de ce 9 août entre les présidents russe et turc, on constate peu de variations.

De très nombreux compte-rendus reprennent la même rhétorique, la même analyse pour commenter ce que d’aucuns ont choisi d’intituler l’image du jour.

Or voici que l’auteur d'un article paru sur le site du Figaro, lui, n’hésite pas et convoque Carl Schmitt, juriste allemand qui a vécu de 1888 à 1985 et dont les liens avérés avec le nazisme ne manquent pas d’être rappelés.

Alors que l’accent est mis sur la théorie politique développée par l’intellectuel allemand, il  est évident que le titre donné à l’article fixe le cadre: Poutine et Erdogan à Saint-Pétersbourg ou la revanche de Carl Schmitt.

Se demander en quoi le juriste allemand aurait cherché une revanche est une autre question. Le fait est qu’en insérant son portrait dans l’image du jour, on est au-delà des clichés...

 

29/07/2016

Moscou et ses travaux ...

Capture d’écran 2016-07-29 à 12.39.31.png

Il y a un an, le présentateur vedette de la Radio Télévision Suisse obtenait une interview de Vladimir Poutine.

La question était posée, ici, de la suite qu’aurait ce qui a valu au journaliste suisse diverses articles de ses confrères:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/07/29/rochebin-pouti...

Ce matin, la même Radio Télévision Suisse consacre un sujet de 7 minutes (!) à des travaux réalisés à Moscou.

Il est vrai que tout cela passionnera les Suisses! 

La correspondante de la Radio Télévision Suisse et son collègue qui l’interroge sont d’une objectivité que chacune et chacun sera en mesure d’évaluer:

http://www.rts.ch/info/monde/7907886-les-travaux-d-hercul...

 

24/07/2016

CIO, Russie ou quand certains s'acharnent

IMG_2658.jpg

Alors que le Comité International Olympique a décidé de ne pas exclure la Russie des JO de Rio, il n’est pas inintéressant d’observer comment la décision est présentée par les médias.

Outre Le Matin Dimanche dont le titre de la manchette de l’édition du jour illustre ce sujet,  la RadioTélévision Suisse ne vaut guère mieux:

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/19h30?id=7898862

https://www.rts.ch/sport/athletisme/7898000-rio-2016-le-c...

Le parti pris par la télévision suisse romande est sans ambiguïté. 

De la part d’une chaîne publique d’information, serait-ce devenu utopique d’attendre un minimum d’objectivité?

Pour un pays qui doit sa neutralité au Tsar Alexandre Ier, pas de quoi être fier.

Et c’est peu dire. 

 

22/07/2016

De la décision du Tribunal arbitral du sport à Dostoïevski...

topelement.jpg

             http://www.tdg.ch/sports/actu/maintenant-cio-peut-punir-s...

La photo ci-dessus et le lien à l’article qu’elle illustre figure en bonne place dans La Tribune de Genève de ce 22 juillet.

Il y est question de la décision du Tribunal Arbitral du Sport -TAS- de rejeter l’appel des soixante-huit athlètes russes qui demeurent donc exclus des JO de Rio.

Or voici que le journaliste qui en parle entraîne son public dans une projection assez singulière.

En effet, convoquer Dostoïevski pour lui prêter une hypothétique oeuvre que lui aurait été inspirée cette Russie du sport en proie à toutes les turpitudes, est une perception de l’écrivain que Daniel Visentini n’hésite pas à partager avec ses lecteurs.

A toutes fins utiles, ces deux articles indiqués en lien ci-dessous permettront à chacune et à chacun d’apprécier l’envolée lyrique -si elle en est- de l’auteur de l’article consacré à la décision du TAS d’exclure les soixante-huit athlètes russes des JO de Rio.

https://www.lepetitlitteraire.fr/analyses-litteraires/fed...

http://la-philosophie.com/crime-chatiment-dostoievski-res...

20/07/2016

Explosion d’une voiture et mort d’un journaliste

578f1ee6c3618885708b485b.jpg

                                                                                     source photo: RT/Sputnik

Dans cette démocratie que serait devenue l’Ukraine depuis le désormais célèbre Maïdan et la guerre qui s’en est suivie, certains semblent avoir moins de chances que d’autres.

Rien de plus normal, diront d’autres, tandis que l’égalité des chances demeure le fer de lance de tout régime démocratique, récent ou éprouvé de plus ou moins longue date.

Cependant voilà, serait-ce la faute à pas de chance, comme on dit?

A Kiev, un journaliste russe, célèbre, a trouvé la mort au volant d'une voiture qui a explosé:

https://francais.rt.com/international/24088-ukraine-journ...

Pour rappel et comme ladite communauté internationale condamne ce qu’elle qualifie de meurtre, voici qui pourra peut-être inspirer sa réflexion:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/08/11/ukraine-pays-o...

 

19/07/2016

Info ou intoxe, elle circule

Erdogan-Poutine.jpg

L’information qui circule ici et là et dont « Charles » a indiqué le lien en commentaire à un précédent sujet de ce blog vaut son pesant de réflexion.

Selon une source citée sur l’article en question, le Président Erdogan aurait été sauvé par son homologue russe:

http://numidia-liberum.blogspot.ch/2016/07/coup-detat-en-...

Vraie ou fausse, l'information est publiée.

Soit elle sera contredite, auquel cas, elle n’aura constitué qu’une intoxe de plus, soit elle sera confirmée.

Le fait est que l’information a été relayée sur différents sites dont celui-ci:

http://www.camerounliberty.com/coup-detat-en-turquie-pout...

 Cela dit, pour le site Agoravox, c’est l’Iphone du Président Erdogan qui l’aurait sauvé:

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/c...

 

07/07/2016

Irak, 2003-2016

fabc5d86-9162-11e2-8adb-8a7f0c4ffd50-493x328.jpg

 

Ce mercredi 6 juillet, on apprenait les charges qui pèsent sur Tony Blair:

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/guerre-en-i...

Le rapport Chilcot était attendu, il est, certes, de première importance.

Dans un précédent sujet de ce blog, j’avais attiré l’attention sur une video qui montrait comment le mensonge avait été imposé pour partir en guerre contre l’Irak en 2003.

C’est la manière avec laquelle il a été procédé qui y est révélée, le mensonge ayant échappé à qui l’a bien voulu.

Ainsi découvre-t-on comment toutes les instances juridiques, politiques et médiatiques ont été transgressées:

http://www.lcp.fr/emissions/droit-de-suite/145285-guerre-...

A part cela, sur le site d’un quotidien français, heureusement qu’un Professeur en Sciences politiques expliquait pourquoi il était impossible de négocier avec un partenaire qui utilise systématiquement le mensonge et la fausseté et dont toute l’entreprise vise à dissimuler le réel, le partenaire étant, au hasard...

http://www.sudouest.fr/2016/02/17/pourquoi-il-ne-faut-pas...

 

15:31 Publié dans Air du temps, Avaries, Guerre, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : blair, chilcot, irak, guerre | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/06/2016

Daesh ou non

 

Ranunculus-glacialis-3.jpg

L’information ci-dessous citée* est énoncée au conditionnel. 

Ce mode oblige à la réserve et vaut vérification.

A défaut d’être prouvée, ladite information est néanmoins publiée.

Au vu du contexte, il y a fort à parier qu’elle soit contestée. Ce d’autant qu’elle provient d’une référence médiatique russe.

En français, certes, mais on sait l’accueil réservé le plus souvent à tout media autre que ceux qui doivent faire foi dans nos contrées.

Entre guerre d’informations et de puissances, la vie à tout prix ou sans, c’est selon:

*  https://francais.rt.com/international/21664-daesh-brule-p...

 

07/06/2016

La vie, la langue, la culture

?c=isi&im=%2F4696%2F85244696%2Fpics%2F3217469875_1_2_foXtS7A4.png&w=760

Le 3 juin dernier, j’étais l’invitée de la librairie PAYOT Rive-Gauche à Genève pour présenter et débattre de mon ouvrage Eclipse d’un poète solidaire.

https://www.payot.ch/Detail/eclipse_dun_poete_solidaire-h...

A cette occasion, un bouquet de fleurs m’a été remis de la part d’un ingénieur français. Celui-ci, dans le cadre de sa profession, s’était rendu à Donetsk dans le Donbass, en 2015.

Sachant qu’il avait été invité à la présentation de mon livre, un député de la République de Donetsk avec lequel il est resté en relation, l’a chargé de me remercier de la mobilisation dont j’ai fait preuve en faveur d’une information autre que celle qui était majoritairement diffusée sur le Donbass.

Les fleurs qui m’ont été offertes, l’ont donc été de la part de cet élu.

Mon engagement dans le cadre de la guerre en Ukraine a toujours été accompagné du voeu de voir la diplomatie l’emporter sur les armes. Je m’en suis souvent ouverte dans mes diverses interventions dont la dernière encore, au Club suisse de la presse, le 2 mars 2016.

Ce soir, je suis invitée à m’exprimer sur Dostoïevski dans le cadre d’une soirée consacrée à l’épilepsie et l’expression artistique:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/06/04/ce-%C2%A0haut-...

Entre l’approche que j’ai livrée de Dominique de Villepin, mon engagement dans le cadre de la guerre en Ukraine et mes interventions sur Dostoïevski, le lien passe par la relation qu’entretiennent entre elles la vie, la culture et la langue.

 

24/05/2016

Information, déformation, à quoi jouent les médias?

le-petit-journal-de-yann-barthes-devrait-etre-allonge.jpg

En commentaire -non publié- sous un précédent sujet de ce blog, un intervenant* propose de considérer comment une autre chaine publique d'information manipule l'information. Il s'agit cette fois de la chaine russe "Rossija 24 ».

https://www.youtube.com/watch?v=4ghJuKREBbI&feature=y...

Soit.

Mais lorsque l’on voit comment le sujet est présenté par Yann Barthès sur Canal+, on comprend que la déformation n’est pas que d’un seul côté. Cela, on le savait mais une preuve de plus nous en est donnée.

Car en matière de désinformation et de manipulation, nos médias et leurs spécialistes ou autres experts s’y entendent.

Alors, que des journalistes d'une chaîne de télévision russe s’y emploient à leur manière ne pouvait que réjouir le public convoqué par la chaîne de télévision française pour rire de ce qui doit être compris comme de l’humour. 

A savoir, par exemple, ce qui est affiché comme portrait du directeur de la chaîne Rossia 24.

Pour la subtilité de l'approche, on attendra...

* commentaire de Vladimir Trofimov à propos de: 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/04/12/diplomatie-et-...

16/05/2016

Cazeneuve après Baupin et Sapin

doigt_0.jpg

La France va si bien qu’elle a du temps à consacrer aux pratiques et autres goûts érotiques de ses élus.

Voici qu’après Michel Sapin et Denis Baupin, Bernard Cazeneuve a lui aussi droit au chapitre.

Il ne s’agit pas, ici, de prendre parti pour les plaisirs de ces Messieurs.

Il s’agit de priorités à accorder.

La vie privée de personnalités publiques intéresse-t-elle donc autant la France?

Alors que dans quelques semaines, Paris, comme chaque année, verra défiler sa gay pride et son lot de participants afficher leurs préférences, Le Point ne s’interroge pas, il y va de son article avec force contributions.

http://www.lepoint.fr/politique/cette-fessee-erotique-qui...

La chasse aux sorcières a vécu, la traque peut commencer.

Cela dit et pour rappel, les médias auraient encore tout loisir de méditer ces propos du même ministre épinglé pour avoir « aimé » une image érotique:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-u...

 

 

29/04/2016

Ces mots qui tuent

 

w.png

http://www.geopolintel.fr/article1008.html

 

Lors de la table ronde sur la désinformation qui s’était tenue au Club suisse de la presse, le 2 mars dernier*, il avait été question de ce qu’on appelle éléments de langage.

Voici un article, ci-après, que je prie chacune et chacun de lire avec la plus grande attention tant il montre comment se fabrique la réalité que l’on souhaite transmettre à un public grâce à cesdits éléments de langage

Quand on énonce, ici, que l’information est orientée, les réactions sont diverses. Rien de plus normal si et quand on a fait le choix d’une ligne à suivre que l’on n’est pas forcément enclin à remettre en cause.

Dans ce sens, nul(le) n’est obligé(e) d’adhérer aux propos tenus sur ce blog. Mais contester que l’information se fabrique selon certains intérêts et non selon la réalité de faits reste discutable.

Dès lors, quand un autre point de vue est livré, ici ou ailleurs, qui entre en contradiction partielle ou totale avec celui que la majorité de nos médias relaie, lui refuser tout crédit relève d’appréciations ou de choix personnels à défaut de quête d’objectivité.

C’est pourquoi, s’intéresser à des sources divergentes maintient l’esprit en alerte et favorise la nuance et la réflexion.

La version originale de l’approche proposée ci-après a été publiée en anglais sur le site indiqué au bas de l’article dont voici la traduction en français:

http://lavoixdelalibye.com/2016/04/28/comment-le-discours...

 

* http://livestream.com/GvaPressClub/desinformation2016 

 

 

24/04/2016

Résister

Picture-a-day-003.jpg

Que d’aucuns n’aiment pas la Russie en général ou la Russie de Poutine, en particulier, soit. Et en ce sens, suivre tout ce qui s’énonce ici ou là sur ce pays sinon sur son président, on comprend que les affinités soient électives.

Mais est-ce bien nécessaire, pour autant, de s’employer de manière assidue et quasi systématique à disqualifier un pays et celui qui le gouverne?

S’il était encore besoin de le rappeler, je trouve semblable acharnement particulièrement regrettable et surtout dommageable pour tout le monde.

Nos pays partagent une Histoire! Complexe, certes, mais bien réelle. Or l’oublier et privilégier je ne sais trop quelle lutte menée au nom de toutes sortes de prétextes revient à se couper d’un héritage commun.

Si ce couple de Français a su le mettre à l’honneur par son geste envers le militaire russe sacrifié à Palmyre, c’est dire combien il reste vivace encore.*

Et cette femme et cet homme sont loin d’être des cas uniques, en France. Pas davantage ne le sont-ils dans d’autres pays occidentaux.

Il ne s’agit pas, ici, de glorifier ou de mettre quiconque au pilori.

Il est juste question de refuser cette entreprise de démolition à laquelle participent de manière active tant de personnalités issues de milieux politiques et médiatiques influents.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/04/21/la-france-du-c...

 

23/04/2016

Hurler avec les loups

 

hurlensemble.jpg

 

Il n’y a rien d’interdit à déplorer que le regard de nombre de médias occidentaux se porte de manière orientée sur la Russie et son président.

Il est bien plutôt navrant de constater les clivages que certains journalistes cultivent à souhait au nom d’intérêts précis.

Car s’en prendre à une personnalité au nom de valeurs qu’elle ne respecterait pas ne relève pas toujours des meilleures intentions. 

Ainsi, n’est-ce pas forcément en faveur de telle ou telle politique menée que réagir s’impose. Mais tout simplement contre le parti pris inavoué qui se drape d'humanisme ou autres droits humains à rappeler.

Un exemple éloquent à cet égard apparaît dans le cadre de la procédure de destitution entamée contre Dilma Rousseff en 2015.

Sans considérer l’encore actuelle présidente du Brésil comme innocente ou blanche colombe, il vaut toutefois la peine de s’arrêter sur l’intérêt qu’ont certains à l’attaquer:

http://www.itele.fr/monde/video/dilma-rousseff-une-destit...

Dans ce sens, réaliser que toute lutte menée contre une personnalité en vue ne s’inspire pas toujours de valeurs dignes de ce nom, rendrait certains moins prompts à hurler avec les loups.

  

18/04/2016

Quand parler de désinformation (dés)informe

9782200601362-001-X.jpeg?itok=HClwoHys

A suivre cet interview de l'auteur d'un ouvrage sur la désinformation, la question se pose de savoir jusqu'où on peut évoquer un sujet sans prendre parti.

A plusieurs reprises, François-Bernard Huyghe accompagne son propos de petites remarques ou autres gestes et expressions du visage qui témoignent de prises de position:

https://youtu.be/mFj0FXpDoq

Sauf à idéaliser la démarche intellectuelle, rien n'oblige ni n'interdit qu'elle s'ancre dans un terreau éthique, idéologique, économique ou politique quelconque.

Dans ce cas, elle est dite située ou orientée et appelle à être contredite ou contestée. 

Cependant, tout se passe comme si nombre d'intellectuels ou autres savants et spécialistes, forts de leur excellence, s'estimaient en droit de porter tel ou tel jugement sur des faits. 

A défaut d'avouer d'où il parle, il est attendu d'un expert qu'il respecte une distance pour s'exprimer plutôt que de ponctuer son analyse de considérations d'ordre personnel.

Sans quoi, même à parler de désinformation, il s'expose à faire partie du sujet.

 

12/04/2016

Diplomatie et chaîne publique d'information

30.jpg

Hier, 11 avril, a eu lieu à Moscou une rencontre entre les ministres des Affaires Etrangères de la Suisse et de la Russie.

Si le Département Fédéral des Affaires Etrangères de la Suisse se veut constructif, il n'en va pas de même de la chaîne publique d'information de ce même pays.

Il est donc important, ici encore, de relever l'approche des uns et des autres.

Le rôle que jouent certains journalistes dans la manière de rendre compte d'événements et autres actualités a souvent été discuté ici.

On a vu comment l'usage de la rhétorique s'appliquait à commenter.

Ci-après, voici encore un exemple qui montre comment le petit mot glissé ici ou là vient discréditer une approche diplomatique.

Les deux femmes journalistes qui commentent la visite rendue par Didier Burkhalter à son homologue russe, Sergueï Lavrov, ne peuvent s'empêcher d'y ajouter leur appréciation:

http://www.rts.ch/info/suisse/7639628-la-russie-remercie-...

Le public qui soutient une chaîne d'information est-il en droit d'obtenir qu'elle respecte le contrat de confiance qui le lie à elle ou bien doit-il sans cesse réagir pour le lui rappeler?

Ci-après, le communiqué officiel du DFAE:

https://www.news.admin.ch/dokumentation/00002/00015/?lang...

 

11/04/2016

"Le Temps" se démarque

premiere-visite-de-bachar-al-assad-a-l-etranger-depuis-2011_3271705_800x400.jpg?v=1

Tout arrive!

Voici que  Le Temps , anciennement appelé quotidien suisse de référence, publie deux articles faisant montre de sens critique face à la déferlante papers qui a suivi la reprise de Palmyre par l'armée syrienne.

Car à la grande réserve observée par nombre de nos médias sur la perle du désert arrachée aux djihadistes, a suivi le vacarme de Panama et de ses papiers dévoilés en feuilleton quotidien.

Il est donc important de relever que Le Temps publie des articles tels que ceux mentionnés ci-dessous.

Car par rapport à la Russie, citée dans le deuxième article indiqué en référence, on a connu ce journal dans de moins bonnes dispositions.

Encore une fois, libre à chacune et à chacun de suivre sa ligne éditoriale et ce d'autant qu'elle n'est pas financée par les deniers publics. 

Mais justement, que ce journal affiche des points de vue moins orientés que certaines de nos chaînes d'information publique est à signaler.

Tandis que la cruauté de certains groupes armés n'est plus à démontrer, s'obstiner à refuser de saluer l'effort consenti par la Russie pour les combattre est se rendre complice de crimes contre l'humanité.

https://www.letemps.ch/opinions/2016/04/08/panama-papers-...

http://www.letemps.ch/opinions/2016/04/10/vive-assad

 

 

10/04/2016

Apologie de la mauvaise foi

chris-johns-portrait-d-un-faucon-en-vol.jpg

Est-il possible de négocier avec un partenaire qui utilise systématiquement le mensonge et la fausseté et dont toute l'entreprise consiste à dissimuler le réel, interroge un journaliste.

La réponse est non. La preuve en a été démontrée, par exemple, en 2003.

A quoi a été due la guerre en Irak sinon à un mensonge? Comment ont procédé les Etats-Unis pour dissimuler le réel au monde entier?

Une video que je citais dans ce sujet:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/11/21/de-l-imposture...   l'explique de manière parfaitement claire.

Cependant voilà, ce ne sont pas les Etats-Unis que vise l'auteur des propos cités plus haut.

Non, au hasard...

Il s'agit de la Russie de Poutine:

http://www.sudouest.fr/2016/02/17/pourquoi-il-ne-faut-pas...

Tout cela serait comique si autant de conflits ne ravageaient le monde pour y laisser morts, chez eux ou sur de sinistres champs de batailles, femmes, enfants, vieillards et tant d'autres victimes encore.

 

07/04/2016

Leçon de morale

46671706.jpg

Et voici qu'un Monsieur Propre refait son apparition dans les colonnes de deux médias pour dénoncer la Suisse et sa complaisance envers la corruption.

Il est vrai que ce Monsieur a de quoi se poser en juge et censeur, lui qui ne semble jamais avoir été mêlé de quelque façon que ce soit à aucune affaire discutable sinon discutée.

Car celles qui lui ont été reprochées et qui lui ont valu quelques condamnations sont, bien sûr, montées de toutes pièces par le Kremlin.

Une recherche sur le blog indiqué en lien ci-après informe, entre autre:

http://russiepolitics.blogspot.ch/2014/12/navalny-ou-quan...

Vladimir Poutine a fait la une de nombre de médias dont les perroquets se sont empressés de répéter tout ce qu'ils ont pu pour faire savoir urbi et orbi qui était le président de la Fédération de Russie.

Cette guerre médiatique serait comique si elle ne masquait la véritable misère d'un monde qui se rêve encore de paix.

Tandis que meurent chaque jour des enfants, des femmes et des hommes dans la plus parfaite indifférence de leurs rédactions sélectives, nos laborieux journalistes ouvrent leurs colonnes au célèbre blogueur russe.

Soit, et bien leur en prenne s'ils estiment ce Monsieur en mesure de distiller sa morale en Suisse.

 

06/04/2016

Natacha, une histoire et beaucoup de silence

1830727-Fond-rouge-sang-Sheer-couches-de-rouge-les-uns-sur-les-autres--Banque-d'images.jpg

Tandis que les officines et leurs relais médiatiques s'activent pour dénoncer abus et corruptions, des femmes, des hommes subissent viols et tortures de la part de milices qui ne mettent aucun media en ébullition.

Voici un nouveau témoignage qui a été recueilli par d'autres personnes que celui qui l'a publié dans l'article indiqué en lien ci-dessous.

Ces personnes, informées, sont, pour certaines peut-être, au bénéfice d'un devoir de réserve.

La remarque a déjà été faite ici à propos de ce que peuvent et ne peuvent pas révéler les délégués du CICR, pour ne parler que d'eux.

Soit.

Dans ce cas et pour les laisser à l'abri de leur devoir, la victime serait-elle pour autant obligée, elle aussi, de garder une réserve?

Un principe quelconque interdirait-il à une femme ou à quiconque qui a vécu et vu l'horreur en action, d'en témoigner?

Ce que Natacha a connu, ce qu'elle a subi, nul ne le saura si personne n'en relaie le récit qu'elle en rapporte ici:

https://dnipress.com/fr/posts/natacha-survivante-des-geol...

 

 

04/04/2016

Où est le scandale?

Capture d’écran 2016-04-04 à 16.52.40.png

Nos medias aiment les révélations

Surtout, quand elles ont de quoi choquer qui a encore un reste sinon un zeste de morale.

Et si, de surcroît,  elles permettent de viser les présidents de deux pays qui viennent de remporter une victoire en arrachant Palmyre aux mains de monstres, lesdites révélations sont de première importance.

Au diable, femmes et enfants dont les ossements ont été retrouvés dans les charniers non loin du site libéré.

Depuis le temps que nos courageux journalistes investiguent, risquent leur place sinon leur peau pour nous dire "la vérité", les voici enfin consacrés!

Il ne s'agit pas, ici, de prétendre que tel ou tel serait blanc comme neige. Il s'agit juste de saisir le sens de ces attaques.

La Russie, pour ne pas la nommer, a l'immense outrecuidance de ne pas se plier au diktat états-uniens.

La Russie, comme on le sait, est gouvernée par un président dont autant de spécialistes nous apprennent chaque jour ou peu s'en faut, ce qu'il en est.

La Syrie, avec le soutien de la Russie, vient de retrouver sa perle du désert.

Mais c'en est trop, justement.

Alors puisque les révélations semblent être à l'ordre du jour, en voici à lire au bas de cet article:

http://fr.awdnews.com/politique/les-dirigeants-occidentau...

 

Sujet paru en page 11 de l'édition papier de La Tribune de Genève du 6 avril 2016 sous le titre: « Nos médias aiment les révélations »