27/10/2014

Ukraine, guerre et démocratie

2014-09-30T154651Z_96277189_GM1EA9U1TML01_RTRMADP_3_UKRAINE-CRISIS_0.JPG


Près de 4.000 morts, plus de 8.000 blessés, bientôt 900.000 réfugiés, la guerre qui déchire encore l'Ukraine n'empêche pas l'Occident de se réjouir des élections législatives qui s'y sont déroulées ce 26 octobre.

Au sein de ce qui s'appelle la communauté internationale,on n'hésite pas non plus à saluer la victoire de la démocratie.

Certaines voix discordantes existent tout de même parmi les journalistes pour commenter ces élections.

Ainsi, celle de Marcus Papadopoulos, du magazine britannique Politics First.

Dans un article en italien, ses propos sont repris et commentés par Umberto Mazzantini qui livre une analyse sans complaisance de la situation.

http://www.greenreport.it/news/in-ucraina-vince-destra-de...

21/10/2014

Christophe de Margerie, un grand patron

Christophe_de_Margerie.gi.top.jpg

Il va falloir se satisfaire des versions officielles selon lesquelles le conducteur de l'engin de déneigeage stationné sur la piste de l'aéroport de Vnukovo à Moscou était ivre.

Il va falloir accepter le fait qu'aucun ordre ne lui ait été donné depuis la tour de contrôle de l'aéroport.

Il va falloir se contenter de trouver des responsables pour expliquer comment, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, le patron de Total a perdu la vie à bord de son Falcon-50 avec trois membres de son équipage.

Il va bien sûr falloir aussi et surtout ne pas émettre d'hypothèse autre que celles qui seront énoncées dans la plus grande partie sinon l'ensemble des médias.

Mais avant tout, hommage soit rendu, ici, à un patron dont le charisme a été reconnu et salué.

Et souhaitons à sa famille, à ses proches et à tous ses collaborateurs et amis que lumière soit faite sur la perte brutale d'un être qui leur a été cher.


Sujet publié en page 13 de l'édition papier de "La Tribune de Genève" du 22 octobre 2014 

Sujet également publié en page 13 par "Le Temps" du 24 octobre 2014 sous le titre "Une mort en point d'interrogation"


14:10 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie | Tags : total, france, russie, crash | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/10/2014

Tree,des goûts et des couleurs...

Paul-McCarthy-Christmas-tree.jpg

Au coeur de Paris, trône un objet d'art depuis le 16 octobre.

En soi, rien à dire.

Sauf que si, justement, on en parle un peu partout dans la presse internationale.

Intitulé Tree par son créateur, il est vert et il a été érigé Place Vendôme.

Quand on sait que, lors d'une interview qu'il avait accordée en 1972, Dali avait dit de Van Gogh qu'il était "la honte de la peinture française et de la peinture universelle"* , on comprend bien que des goûts et des couleurs, il est vain de discuter.

La question ne semble toutefois pas là.C'est l'identification de l'objet qui est source de polémique.
 
Car Tree -l'arbre- ne cacherait pas la forêt mais un sex toy.
 
http://www.ina.fr/video/I00008651/salvador-dali-les-porte...

23:25 Publié dans Air du temps, Culture, France, Medias, société | Tags : tree, paris, art, dali, van gogh | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/10/2014

OSCE visé par des tirs

louvre-chef-reliquaire-saint-candide.jpg?1392288906

                                                      chef reliquaire de saint Candide


Au début du mois d'octobre, Vladimir Poutine avait téléphoné à Didier Burkhalter pour aborder différents sujets relatifs à la situation en Ukraine.

La RTS avait alors interviewé le Président suisse suite à cet entretien avec le Président russe.*

Entre autres sujets abordés, il avait été question de renforcer la mission de l'OSCE dont la Suisse a cette année la présidence.

Or voici qu'on apprend que des tirs ont visé les observateurs de l'OSCE dépêchés sur le lieu du crash de l'avion de la Malaysian Airlines survenu le 17 juillet dernier.

Comme il fallait s'y attendre, les compte-rendus de ces attaques divergent.

De là à dénoncer la propagande des uns pour adhérer à celle des autres, il n'y a qu'un pas que d'aucuns n'hésitent pas à franchir.

En mémoire des victimes, souhaitons qu'un jour enfin, la vérité puisse être établie.

Si l'espérer c'est être candide, osons l'être!


http://fr.ria.ru/world/20141014/202701606.html
 
http://www.lematin.ch/monde/neerlandais-reviennent-site-c...
 
http://www.rts.ch/info/suisse/6201131-l-osce-veut-elargir...


 

12:20 Publié dans Avaries, Information, Medias, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine | Tags : osce, mh 17, ukraine, russie | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11/10/2014

Suisse-Ukraine, les chocolats du "Point"

images?q=tbn:ANd9GcRA_yz1Vfp-1f60ilm913Q65TYruaUTx0d4YCBLn0xt9MmQ3GbEJg

Il en faut peu à ce magazine pour exprimer toute l'estime qu'il voue à la Suisse et à son Président.

Il suffit d'une mise à jour de site non effectuée pour qu'un journaliste s'engouffre dans la brèche.

Cela s'appelle de l'information.

Alors que la presse internationale a été témoin de la présence du Président Didier Burkhlater à l'investiture du Président Petro Poroshenko, on lit dans cette publication du Point l'amnésie ou la mauvaise foi.

Mais si discréditer le Président suisse sert à d'autant créditer le Président ukrainien, on conçoit le niveau du choix éditorial opéré.

Car faille informatique ou non, c'est bel et bien la légitimité du Président ukrainien qui serait  en cause selon le droit international.

Alors pour le chocolat et la comparaison évoquée dans l'article, reste à savoir qui sera chocolat ou pas au regard de l'Histoire. 

http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-gaffe-de-la-diplomatie-suisse-09-10-2014-1870649_24.php

 

10/10/2014

Caron, Zemmour, le PAF s'agite

aymeric_caron_eric_zemmour_on_nest_pas_couche_mars_2013_1.jpg

 

Aymeric Caron n'est-il pas la preuve vivante que tout se casse la gueule en France?

C'est Charles Consigy, du magazine français Le Point, qui écrit cela dans un article* consacré au dernier ouvrage d'Eric Zemmour, Le suicide français.

Aymeric Caron ne fait certes pas l'unanimité, loin s'en faut. 

Eric Zemmour, pas davantage.

Tous deux incarnent une vision de la  France que tout oppose ou presque.

Mais au-delà de leur confrontation lors de l'émission de Laurent Ruquier de ce samedi 4 octobre, demeure la question de la mise en scène médiatique.

Car l'impact est réel.

Mais qu'apporte-t-il vraiment à la France?

 

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/charles-consigny/c...

 

02:04 Publié dans Air du temps, France, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : caron, zemmour, paf, france | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02/10/2014

Un temps fort du journalisme

 

topelement.jpg

 

Darius Rochebin a pris l'initiative d'interroger Sergueï Naryshkine, Président de la Douma russe.

Présent à Genève pour participer à l'assemblée parlementaire de l'OSCE qui se tient ce vendredi 3 octobre, ce haut représentant de l'Etat russe a ainsi pu s'exprimer en réponse aux questions que lui a posées le présentateur et journaliste vedette du 19:30 de la RTS.

La qualité et l'importance de cet entretien sont à relever.

Dans un contexte international lourd qui ne cesse de stigmatiser la Russie, la parole que Darius Rochebin a décidé d'accorder à Sergeï Naryshkine est à considérer.

Ces 17 minutes 57 secondes d'interview s'interrompent de manière soudaine mais n'en constituent pas moins un temps fort du journalisme.

http://www.rts.ch/video/info/journal-continu/6192377-entr...
 
 

11/09/2014

La culture des uns et des autres

poutine_4.jpg

Encore un qui sait de quoi il parle...

L'actuel tsar, ainsi a-t-il évoqué le président russe.

Il souriait, certain de se faire comprendre.

Il semblait par ailleurs ravi de sa formulation.

Il faut dire qu'elle est particulièrement originale.

Et surtout, qu'elle témoigne d'une indéniable culture politique et historique de la Russie.

Car il ne plaisantait pas, non, il était très fier de figurer parmi ceux qui ne s'en laissent pas conter...

Lui, c'est François Busnel, journaliste qui interviewait Emmanuel Carrère et

Paul Veyne. 

http://culturebox.francetvinfo.fr/emissions/france-5/la-g...


23:12 Publié dans Air du temps, Culture, France, Littérature, Medias, Politique, Russie | Tags : busnel, poutine, russie, littérature | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/09/2014

La France qui se lève tôt ou tard

images?q=tbn:ANd9GcQsielNEyEnv4K7dUXj7LNZhFXoV9WbasBxsrEOAalINbfeY28C

 

On dit parfois, sinon souvent, de la France qu'elle serait le pays de la liberté d'expression.

En dépit de ce qu'on peut en penser, la France offre un paysage socio-politique jamais à cours d'animation.

Entre hauts faits, trahisons ou scandales, la France qui se lève tôt ou tard, vit.

De qui, de quoi, chaque jour apporte son lot d'informations à cet égard.

Certes, leur perception varie selon les milieux.

Il n'en demeure pas moins vrai qu'on ne saurait dénier le poids d'une actualité dont l'impasse est impossible à faire pour ce qu'elle révèle comme contradictions.

Qui n'a eu de cesse de réclamer le droit à la transparence et à la parole?

Qui le dénonce tandis que ces droits ont été saisis par une ex-compagne de président?

La publication de cette femme démontre avant tout un état de fait voulu et revendiqué de longue date par les mêmes qui semblent le fustiger désormais.

Il ne s'agit pas, ici, de saluer ou non l'opportunité d'une démarche éditoriale.

Il est question d'en observer les effets. 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/09/05/normal.html


07/09/2014

Suisse-Ukraine, le titre et les cendres

1f8e4012e49c690b27e0485415fff13427e0efee.jpg


L'article date du 5 mars 2014.

Son intitulé est en allemand, il émane du très sélect hebdomadaire suisse Handelszeitung.

De référence internationale, tant dans les milieux économiques que dans ceux de la finance, quand ce journal titre: 

Schweizer Oligarch wird Gouverneur in der Ukraine,* 

on est en droit de s'interroger.

D'abord sur l'image donnée de ce Suisse, ensuite de celle de la Suisse et de sa manière d'appliquer le concept de neutralité. 

Plus personne n'ignore, désormais, comment cet oligarque suisse* entend régler le sort de la population du Donbass dans l'est de l'Ukraine.

Et qui n'en aurait encore aucune idée, voici de quoi lui en donner:  http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/30/l-ennemi-a-aba...

A l'heure où la Suisse ne semble pas avoir épuisé l'ensemble des atouts qui la caractérisent, à l'heure où la Suisse préside l'OSCE, à l'heure où la Suisse célèbre le bicentenaire de ses relations diplomatiques avec la Russie, comment intègre-t-elle à son image, celle de ce Suisse qui gouverne en Ukraine?

http://www.handelszeitung.ch/politik/schweizer-oligarch-w...


03/09/2014

Ukraine, Russie, information

didduser.jpg


Invité de la rédaction de la RTS,  Monsieur Andreas Gross nous apprend que la Russie est la grande responsable de tout ce qui se passe en Ukraine ou peu s'en faut.

Mieux, Monsieur Gross exprime son inquiétude quant à une catastrophe nucléaire qui menacerait alors qu'il ne dit mot des projets nourris par le résident genevois aux trois passeports et néanmoins gouverneur de la province de Dniepropetrovsk évoqués ici-même.**

Tandis qu'il parle de sa rencontre en France avec le Président de la Douma, Sergueï Naryshkine, Andreas Gross, pourtant politicien suisse, répond ignorer l'annulation de la visite qui avait été prévue en Suisse du président de la Douma.

Et il faudrait accorder du crédit à ce politicien suisse qui n'est pas même au courant de ce qui se passe dans son propre pays?

Andreas Gross est ce parlementaire socialiste suisse auquel Mikhaïl Khodorkovski a exprimé - à la RTS aussi- toute sa reconnaissance de lui avoir rendu visite lors de sa détention.

http://www.rts.ch/video/info/journal-continu/5478258-mikh...

On comprend bien la reconnaissance exprimée par l'ancien détenu à son visiteur. On comprend tout autant ce que ce visiteur et néanmoins parlementaire suisse a saisi de la politique du Président russe. 

Rien d'autre que ce qui est repris en boucle par à peu près tous les médias occidentaux.

*  http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/l-invite-du-jo...


**http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/30/l-ennemi-a-aba...

02/09/2014

Ceci n'est pas de l'humour

arton1006.jpg

 

Jusqu'à quand devrons-nous assister à la suite et à la poursuite de cette obstination à viser la Russie dans le grave conflit qui déchire l'Ukraine?

Plus de 2.000 morts et on continue d'accuser le même pays sans jamais évoquer la lourde implication occidentale auprès du gouvernement de Kiev.

On pourrait ne pas s'en inquiéter, sachant l'art consommé de certains relais médiatico-politiques si habiles à masquer la réalité de situations.

Or c'est de vies humaines dont il s'agit, de villages entiers qui sont détruits depuis des mois et des mois.

Quel media en a parlé sinon en usant et en abusant de rhétorique?*

Quel sont celles et ceux qui ont évoqué les horreurs perpétrées à Odessa dans la maison des syndicats?

Qui sait ce que vivent les populations russophones de l'Est de l'Ukraine auxquelles tous les communiqués officiels sont désormais délivrés en ukrainien?

Quand on a passé sa vie à travailler pour un pays qui vous méprise quand il ne vous tue pas, on a de quoi ne plus comprendre ce qui se passe.**

L'Occident se rend complice d'un génocide*** dont jamais plus il ne pourra dire qu'il ne "savait pas".

 

*  http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/05/03/rts-ukraine-la-rhetorique-a-l-oeuvre.html 
 
** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/09/01/за-что-pourquo...

***  http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/07/04/ukraine-democr...


01/09/2014

За что? Pourquoi?

201941278.jpg


Le 19:30 de la Radio Télévision Suisse romande de ce 1er septembre montre la rentrée des classes dans l'Est de l'Ukraine.*

Après divers témoignages recueillis, l'un d'eux évoque les tirs qui durent depuis le 7 août.

La personne qui en parle, pleure. Il s'agit d'une femme russophone.

Ses propos sont traduits par l'interprète du reportage. Mais lorsque cette femme, après avoir dit qu'on tirait, qu'on tuait, demande "за что" "pourquoi", l'interprète reste silencieuse.

Détail? Non.

Car ce "pourquoi" est LA question qui hante les habitants de cette région.

Je le sais de diverses de personnes qui ont des parents encore sur place ou qui se sont rendues dans cette province gouvernée par un résident genevois**

Tel est bien le drame qui se joue là-bas. Les habitants ne comprennent rien de ce qui leur arrive. Leur seule force, disent-ils, est qu'ils ont été habitués à vivre dans la pauvreté.

Pour qui a cru au Maïdan, la réalité est là. Plus crue encore tandis que les obus démocratiques de Kiev brûlent les terres et déciment les familles.

 

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6108842-ukrain...

 
** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/30/l-ennemi-a-aba...

30/08/2014

L'ennemi à abattre

putin.jpg?w=184&h=300

Pas un jour ne passe sans que l'on n'ait droit à la rhétorique médiatique mettant en cause le rôle de la Russie dans la guerre civile qui déchire l'Ukraine.

Pas un titre d'article, pas une interview ou peu s'en faut, qui ne tente de rendre la Russie coupable de tous les maux de l'Ukraine sinon de l'Occident, bientôt du monde entier.

Si la Suisse souhaite conserver son image de pays neutre, il serait temps qu'elle veille à préserver une cohérence dans ses démarches.

Fin janvier de cette année, La Tribune de Genève évoquait des manifestants pro-Maïdan appelant à geler les fonds d'un oligarque ukrainien proche du président déchu, Ianoukovich:

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-ukrainiens....

A cet égard, j'invite chacune et chacun de vous à lire l'article qui suit pour saisir ce qui se joue dans l'est de l'Ukraine.

Après cela, on se demandera qui est l'ennemi de qui et qui menace le plus la souveraineté de l'Ukraine et la neutralité de la Suisse.

En l'occurrence, c'est vers une catastrophe majeure qu'un résident fiscal suisse risque d'entraîner l'Ukraine et l'ensemble de ses voisins si rien ne le retient plus de réaliser son projet:

http://www.politicvisio.com/n31-france/article-guerre-civile-en-ukraine-l-europe-sous-la-menace-d-une-cat.html?id=10932

 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qui-gouverne-en-ukraine.html

27/08/2014

Minsk, incertain regard?

minsk.jpg?itok=cNU3izvu


A Minsk, ils se sont certes serré la main, le président russe et le président ukrainien.

Mais il suffit de comparer le regard lancé par Petro Porochenko à ses invités pour comprendre les enjeux de la situation.

 

http://coub.com/view/3233d


Si, au 19:30 de ce 26 août*, Darius Rochebin a relevé le regard de Vladimir Poutine "dardé sur Petro Porochenko", il laisse à Marc Allgower le soin de commenter celui de Petro Porochenko dont le journaliste mentionne que "le visage se ferme".

Comme euphémisme, difficile de trouver mieux.

Ensuite, toujours dans le sujet de la RTS, on apprend que les autorités de Kiev ont publié des vidéos de prisonniers russes.

Les conventions de Genève** évoquées au sujet des prisonniers ukrainiens que les défenseurs du Donbass ont fait défiler à Donetsk ne seraient-elles pas applicables ici?

La RTS floute certes le visage des prisonniers russes mais pourquoi les montre-t-elle?

Il est bien difficile de rester objectif, diront certains quand d'autres constateront qu'en effet, on montre ce qu'on peut comme on veut ou l'inverse.

 

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6094158-vladim...

 

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/24/ukraine-le-def...

17:43 Publié dans Etats-Unis, Medias, Politique, Russie, Ukraine, Union Européenne | Tags : minsk, porochenko, poutine | Lien permanent | Commentaires (65) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/08/2014

Occident, la vie si je meurs

 

Teddijo_Ukraine_Obama_Poutine-6bd0e-7ed73.jpg

 

On s'émeut du sort odieux réservé à James Foley et on a bien raison.

Avoir fourni des armes à des groupes terroristes en Syrie et devoir désormais lutter contre eux en Irak tandis qu'ils menacent de décapiter un autre journaliste a de quoi préoccuper.

Pendant ce temps-là, par ailleurs et depuis des mois, chaque jour en Ukraine, des civils meurent, déchiquetés par les bombes démocratiques de Kiev. 

Une aide humanitaire russe a été annoncée, on a hurlé au loup.

On a bloqué le convoi, on a tergiversé, on a ajouté des morts aux morts et des blessés aux blessés.

Aujourd'hui, l'aide humanitaire est entrée en Ukraine, on accuse la Russie de l'avoir "envahie".

L'Occident est sur pied-de-guerre, la Russie sauve des vies.

 

http://fr.euronews.com/2014/08/22/convoi-russe-cela-ne-pe...

Triste ministre

matt-kenyon-30-january-006.jpg

http://rawwscoop.com/2014/03/02/in-ukraine-fascists-oliga...

 

Il a osé parler de la situation humanitaire en Ukraine.

Il a même osé la qualifier de "catastrophique".

http://fr.ria.ru/world/20140820/202209625.html 

 "Il", c'est Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères de la France.

Le même qui s'est toujours tant soucié du sort de l'Ukraine, victime du Président cependant légitimement élu, Victor Ianoukovich.

Le 23 février dernier, dans ce sujet, 

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/23/ukraine-entre-...

je questionnais l'information livrée quant aux véritables enjeux de la situation.

Et je concluais ainsi:

Or c'est le peuple ukrainien lui-même qui va être en première ligne des conséquences de ces cris de victoire sinon de joie lancés après de tels reportages que celui que diffuse la RTS.

 

Merci, Monsieur Fabius. 

  

 

11/08/2014

Qui menace les Etats-Unis?

 

image.jpg


Qui menace les Etats-Unis?

C'est Mikhaïl Gorbachev qui avait posé la question lors d'une interview qu'il avait accordée en septembre 2013 à Darius Rochebin, journaliste vedette de la RTS.*

Et maintenant, dans le cadre de la crise ukrainienne, qui menace qui, tandis que des centaines de milliers de réfugiés affluent en Russie?

L'est de l'Ukraine est bombardé depuis des mois pas les forces loyalistes de Kiev.

Pendant ce temps-là, des gouvernants occidentaux s'excitent autour de sanctions à adopter à l'encontre d'une  Russie considérée de plus en plus comme l'ennemie à abattre.

Le 13 août prochain, les dénommés " 7 Sages" du gouvernement suisse se prononceront sur les mesures à adopter ou non vis-à-vis de la Russie.

Que l'esprit de réflexion domine leur décision, c'est ce que leur souhaitent bien des citoyens ou autres "habitants" de la Suisse, pour reprendre la formulation du Président Didier Burkhalter lors de sa célébration de la Fête Nationale du 1er août dernier.

 

* http://www.rts.ch/info/monde/5177337-pour-mikhail-gorbatc...


06/08/2014

Psychose?

0-NMJNPxft-hacker-d70focus-1.png


Au tableau de la Russie, pourtant déjà chargé, peint par la classe politico-médiatique occidentale, s'ajoute maintenant le soupçon de piratage informatique qu'auraient opéré des hackers localisés quelque part entre le Kazakhstan et la Mongolie, selon le site de la RTS.

Si l'information est donnée au conditionnel, elle n'en est pas moins livrée en pâture aux Occidentaux avec reportage à la clé pour France 2 qui y consacre un sujet dans son 20 heures.

Cherchez l'erreur...à la minute 3'40

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/j...

A la diffusion de la peur de prendre le relai de sanctions dont les instigateurs ont dû se rendre compte qu'ils risquaient bien d'en être les premiers lésés.

En février dernier, la RTS avait diffusé un reportage sur le sujet. Au hasard, pendant les JO de SOCHI....

Les hackers russes sont parfois utiles à un Occident jamais en peine de trouver des poux à ses "amis" russes. 

 

22:20 Publié dans Etats-Unis, Finance, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie, Sécurité | Tags : hackers, russie, etats-unis | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/08/2014

"L'avenir n'est pas dans la violence"

Igor-Kolomoiski.jpg


Ces propos cités en titre sont ceux du Président Didier Burkhalter.

Les circonstances dans lesquelles ils ont été tenus ont été évoquées dans deux précédents sujets de ce blog.

A y repenser, on serait curieux de savoir comment les a reçus notre "résident genevois", par ailleurs gouverneur de la région de Dniepropetrovsk en Ukraine.

Quand on sait que ce pays interdit tout autre passeport que celui qu'il délivre, on se demande aussi comment l'un de ses gouverneurs peut en posséder trois. *

Certes, l'angélisme n'est pas de mise.

Mais alors, que valent des lois si elles sont ainsi bafouées?

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/lettre-ouverte...

14:55 Publié dans Discours, Finance, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine | Tags : burkhalter, rts, kolomoïski, poutine | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/08/2014

"Cher collègue"...

616x380_petro-porochenko-lors-conference-presse-25-mai-2014-a-kiev.jpg


Un obus tiré depuis l'Ukraine a explosé non loin des observateurs de l'OSCE déployés le long de la frontière russo-ukrainienne.*

A quand une prochaine interview du Président de la Suisse  - qui elle-même préside l'OSCE-  avec une nouvelle série de questions de la Radio-Télévion-Suisse relatives à diverses personnalités politiques qui inclue, cette fois, le "Cher collègue" ukrainien de notre président?

"Cher collègue", on s'en souvient, est la manière avec laquelle Didier Burkhalter s'était adressé à Vladimir Poutine lorsque celui-ci l'avait invité au Kremlin en mai dernier.

Au "Cher collègue" Petro Porochenko, le Président de la Suisse rappellerait-il que "l'avenir n'est pas dans la violence" **, comme il le déclare au journaliste qui l'interroge au sujet de Vladimir Poutine?

On l'espère et on ose ne pas en douter. 


http://fr.ria.ru/world/20140803/202019825.html

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/01/monsieur-le-pr...


21:56 Publié dans Information, Medias, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Sécurité, Suisse, Ukraine | Tags : osce, burkhalter, porochenko, poutine, rts | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/07/2014

MH17, performance médiatique

140719153221-03-mh17-0719-horizontal-gallery.jpg

Le Figaro relate une tribune accordée par une des Pussy Riot, ces punks russes qui ont fait la une des médias - occidentaux surtout- pour leur prestation diversement appréciée dans la Cathédrale St Sauveur de Moscou en février 2012.

Certes, le grand quotidien français met en perspective les propos tenus par Masha Alekhina et en relativise le crédit.

Il est toutefois remarquable que cet autre grand quotidien qu'est The Guardian ouvre ses colonnes à la jeune femme.

L'information, en l'occurrence, est susceptible de se lire à plusieurs niveaux. A chaque lectrice et à chaque lecteur de choisir le sien.

Le Figaro a relayé et mit quelques bémols à cette nouvelle performance punk.

http://www.lefigaro.fr/culture/2014/07/21/03004-20140721A...

 

 

 

20/07/2014

Deuil

deuil3.jpg

La tragédie du vol de la Malaysian Airlaines du 17 juillet dernier démontre une fois encore combien le citoyen ordinaire, d'où qu'il soit, se retrouve face aux hypothèses et autres accusations de de tous bords.

Le drame humain se mêle à l'exploitation de données dont rien n'indique que toutes soient fiables et crédibles.

Inutile de rappeler qu'en présence d'enjeux aussi lourds que ceux qui opposent la Russie à Ukraine, la vérité risque bien de tarder à s'établir.

Hommage soit rendu aux victimes d'un conflit qui ne les concernait pas.

 


07/07/2014

Ukraine, qui est qui et qui fait quoi

slaviansk-ukraine.jpg

Slaviansk n'est pas "tombée", Slaviansk était menacée d'être rayée de la carte.

C'est pourquoi les forces de résistance ont choisi de quitter la ville alors qu'elle était déjà encerclée par les milices ukrainiennes.

Mais c'est à peine si l'on se féliciterait déjà, dans certains médias occidentaux, de ces "victoires" remportées par l'armée ukrainienne.

Cependant, Laurent Fabius, soudain, met quelques bémols et rappelle les efforts de Moscou en vue de pacifier la situation.

Qu'en fait le nouvel élu ukrainien?  

Il déclare dans un message diffusé à la télévision qu' il faut renforcer l'encerclement des terroristes. Poursuivre l'opération pour libérer les régions de Donetsk et de Lougansk.

Pour qui serait curieux de savoir qui entoure ce président, voici: 

http://www.les-crises.fr/porochenko-et-ses-amis/

04/07/2014

Ukraine, démocratie d'un génocide

images?q=tbn:ANd9GcT8Sp89UNhYjrb0Y-k8wmEX76UXPEtJMsu5f7zy0ou0h1vCV2ak

 

Ce qui se passe dans l'Est de l'Ukraine est déjà évoqué comme un génocide.

Bombardements sur des civils, villes bientôt totalement détruites obligent des centaines de milliers de réfugiés à quitter leur pays pour la Russie. 

Celle-ci, d'ailleurs, appelle les pays voisins de l'Ukraine à se mobiliser pour accueillir des réfugiés:

http://fr.ria.ru/world/20140703/201712343.html

Pendant ce temps-là, la plupart sinon tous les médias occidentaux persistent à user de rhétorique et à traiter de "rebelle" et de "séparatiste" une population locale soucieuse de défendre son sol, ses valeurs et et ses richesses.

Or à force d'être bombardée, qui plus est, à l'arme chimique, cette population risque bel et bien de disparaître.

Est-cela que visaient les promesses d'avenir radieux et démocratique scandées par la classe politique européiste venue en grand renfort soutenir les rêveurs pacifistes du Maïdan? 

 

Sujet paru en page 16 de l'édition papier de La Tribune de Genève de ce 11 juillet 2014


02/07/2014

Oligarque et résident genevois arrêté par contumace

2014-06-12T160405Z_1056337777_GM1EA6C1UES01_RTRMADP_3_URKAINE-CRISIS-POROSHENKO-kUAC--645x400@MediTelegraphWEB.JPG


Si la Suisse n'a pas estimé utile d'entrer en considération sur les agissements charismatiques d'un de ses résidents, en l'occurrence genevois, la Russie s'en est chargée.*

Cet oligarque aux trois passeports, fier de déclarer dans les colonnes de La Tribune de Genève, qu'il finance des milices armées dans l'est de l'Ukraine dont il gouverne une des provinces, ne semble pas préoccuper la Confédération Helvétique. **

Quant à la radio télévision suisse -RTS-  elle préfère, elle aussi, consacrer son attention à une Russie dont elle s'évertue à traquer de quoi alimenter l'amour qu'elle lui porte.

Après avoir dit tout le bien qu'elle pensait des JO de Sochi, elle a poursuivi en usant de rhétorique pour couvrir la crise ukrainienne et en masquer ainsi les véritables enjeux.

Où est l'objectivité de l'information, où, la défense de droits humains si chère, pourtant, à nos indignés de la première heure?

 

http://french.ruvr.ru/news/2014_07_02/Un-tribunal-russe-a...

 

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qu...

27/06/2014

RTS, un Russe en ligne de mire

2545TERRE%20LOUPE.jpg

Ce soir, dans le cadre du téléjournal de la RTS, on s'est intéressé aux fondations d'utilité publique.

On y a appris, entre autre, que depuis 2013, ces fondations étaient en forte expansion.

A l'heure actuelle, la Suisse en compterait près de 13.000.

Soit.

Or voici que sur ces milliers de fondations, une seule retient l'attention des journalistes.

Au hasard, celle d'un Russe.*

La destination humanitaire, culturelle ou pédagogique de ses fonds est avérée, elle n'en convainc pas pour autant la RTS. 

Le fonds de bienfaisance que ce "résident genevois" destinerait volontiers à la construction d'un mur doté de barbelés électrifiés entre l'Ukraine et la Russie rejoindrait-elle davantage les critères de référence de la RTS?

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qu...

 

http://www.rts.ch/info/suisse/5952893-les-fondations-prol...

23:46 Publié dans Culture, Genève, Information, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie, Ukraine | Tags : rts, russie, ukraine | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/06/2014

Temps présent, l'enfer est russe

images?q=tbn:ANd9GcQagM1yuUyh1R0jIeRRPy290lPwoqTwb7q38cg7tVC-rXNko1j6

 

Ce 17 juin, deux journalistes russes, ont été tués dans la région de Lugansk suite à l'attaque massive de zones ne contenant aucun objectif militaire. 

Pendant ce temps-là, l’émission « Temps présent » de la RTS qui a su, en son temps, parcourir en long et en large, la demeure du président destitué Ianoukovitch pour en montrer le faste à ses téléspectateurs, préfère, jeudi prochain, traiter de « l’enfer des homosexuels en Russie ».

Au moment où sévit une sanglante guerre civile dans l’Est de l’Ukraine, il va de soi qu’un reportage sur « l’enfer des homosexuels en Russie » est d’une actualité brûlante.

Alors que les victimes de la région de Donetsk sont des civils tombés sous les assauts de milices armées financées par un « résident genevois »*, force est de constater qu’une émission de la Radio Télévision Suisse romande ne se sent pas concernée.

 

http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/17/d...
 
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/15/ce-genevois-qui-gouverne-en-ukraine.html
 

14/06/2014

Articles, vers une suppression des commentaires?

internet_troll12jpg-1728x800_c.jpg

Dans son article* paru sur le site Slate.fr, Eric Leser évoque un sentiment "anti commentaire" qui se développerait sur différents sites.

A l'appui de son propos, le journaliste se réfère à différentes sources et prises de position.

Si certaines ne sont pas forcément à remettre en cause, demeure la question de savoir si la suppression des commentaires serait à recommander.

Car le radicalisme de la solution -déjà adoptée par certains sites pour réagir aux désagréments de commentaires-  prête à discussion.

Rien n'indique, en effet, que la qualité des échanges citoyens y gagnera. 

Certes, le phénomène des commentaires discourtois, hors contexte ou agressifs témoigne de réalités avec lesquelles compter.

Mais de la modération à la suppression pour tous il y a une marge.

Et cette marge franchie, c'est l'ensemble des échanges citoyens qui est visé.

Et sanctionné.


http://www.slate.fr/story/88227/commentaires-articles-rui...
 


A lire aussi: http://www.slate.fr/lien/69227/commentaires-opinion-internautes



12/06/2014

Droit bafoué? Genève en ligne de mire

47172652--672x359.JPG

La justice genevoise divise.

Loin de faire l'unanimité, le verdict prononcé le 6 juin dernier à l'encontre de l'ancien chef de la police nationale civile du Guatemala a ému diversement.

Aux uns de crier au scandale, aux autres de se féliciter d'un verdict rendu.

À l'heure ou une certaine Genève s'estime souvent légitimée à se poser en défenderesse de droits  bafoués un peu partout hors ses murs, à l'intérieur des siens, serait-elle moins regardante?

Aux irrégularités dénoncées haut et fort dans le cadre du procès intenté à l'encontre d'Erwin Sperisen par le Ministère public genevois, la défense a réagi.

Elle fait appel du jugement qui a condamné l'ancien chef de la police nationale civile du Guatemala à la prison à vie.


19:21 Publié dans Destins, Genève, Justice, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : sperisen, genève, justice | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg