30/11/2016

Marine Le Pen et ses ardents défenseurs

Capture d’écran 2016-11-30 à 10.58.23.png


Après avoir publié ici-même* un sujet dans lequel j’ai affiché ma préférence dans le cadre de la présidentielle française de 2017, sujet également paru en courrier dans l’édition papier de La Tribune de Genève de ce 30 novembre, voici que de vives réactions ont révélé les grands démocrates que sont les sympathisants de la Présidente du Front National.

Il semble bien que, désormais, ne pas apprécier les idées sinon les valeurs défendues par Marine Le Pen apparaisse -presque- comme blasphématoire.

Mais non, les relais du Front National se mobilisent au nom de la liberté d’expression!

Au point que si vous ne souhaitez pas de Marine à l’Elysée en 2017, leur ardeur à vous dresser procès d’intention sur procès d’intention n’en finit pas de se déployer.

Alors que vous n’avez exposé là qu’un point de vue, pour eux, c’en est déjà trop. Décidément non, cette mouvance nationaliste et frontiste n’est pas celle du respect d’autrui.

Cette mouvance n’est que la déclinaison à peine masquée d’une pensée totalitaire et exclusive.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/11/28/fillon-gagnant...

28/11/2016

Fillon gagnant, Marine à l’Elysée, non merci!

Partie de l’électorat français, versatile ou non, a voté.

François Fillon est arrivé largement en tête du scrutin de la primaire de la droite et du centre.

Il est piquant de lire comment les tenants de droits humains en arrivent à préférer une Marine Le Pen et son Front National de parti au candidat qui représente désormais le parti Les Républicains en lice pour l’élection présidentielle de 2017.

Que des Françaises et des Français mettent leurs espoirs dans un parti dont la fille de son père a tout fait pour qu’il devienne acceptable les regarde.

Que l’on colle à François Fillon toutes sortes d’étiquettes destinées à rebuter l’électorat ne contribue qu’à le dresser en épouvantail.

Voici que déjà l’on a visé la croix que portait Valérie Boyer, hier, tandis qu’elle s’exprimait en tant que porte-parole du vainqueur de la primaire de la droite et du centre.

Sans être ni catholique ni libéral, il n’est pas interdit de rester calme tandis qu’une croix s’affiche autour du cou d’une femme au parler clair.

Cependant, on le sait, la guerre contre le candidat de la droite et du centre à la présidentielle de 2017 n’a pas commencé hier et la France n’a pas encore dit son dernier mot.

Mais voir Marine Le Pen à l’Elysée, non merci.

 

27/11/2016

Pauvre France?

15252664_10211949501238520_2598929847650845527_o.jpg

 

Pauvre France ou pas, ce qui s’y passe et s’affiche sur l’image ci-dessus reflète la réalité du jour.

Mais sans doute bien davantage, politique sinon humanité oblige.

La gauche qui va opter pour Alain Juppé après avoir voté pour François Fillon dans le seul but d’éliminer Nicolas Sarkozy aura signé la charte des valeurs de la droite et du centre et payé deux euros.

Pour qui aurait encore un soupçon de morale, s’abstenir.

De gauche, de droite, du centre ou de tout autre bord, c’est la stratégie qui risque bien de l’emporter.

Si la démocratie se résume à ce genre d'exercice, ainsi soit-elle!

 

26/11/2016

La gauche s’interroge: Juppé ou Fillon? Rien n’est encore joué

Bien malin qui serait capable de prédire la victoire d’Alain Juppé ou de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre!

Le tout sauf a ses émules. De part et d’autre de l’Hexagone, on s'active mais aussi du côté de Bruxelles. Et des deux candidats en lice, ce haut lieu européen a sans doute désigné son favori.

Quoi qu’il en soit, le peuple français qui le souhaite, s’exprimera et décidera.

Non pas forcément qui affrontera Marine Le Pen, déjà pressentie au second tour de la présidentielle de 2017. Car c’est aller un peu vite en besogne et minimiser les chances des autres candidats à venir.

La gauche se concerte encore, même si elle s’interroge aussi pour demain dimanche:

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/pri...

Tout reste possible donc tant on sait combien les sondages ne révèlent que ce qu’ils peuvent sinon ce qu’ils veulent.

 

25/11/2016

François Fillon et la bien-pensance, vent debout

Capture d’écran 2016-11-25 à 19.00.21.png

Si François Fillon sort vainqueur de la primaire de la droite et du centre, il aura remporté une première manche sur la bien-pensance qui pense si bien que tout autre qui se détourne de sa ligne est fustigé et plus encore.

L’Association des professeurs d’histoire-géo publie une tribune en réponse aux propos tenus par le candidat en lice pour le second tour de la primaire de la droite et du centre lors du débat de ce 24 novembre:

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/pri...

Traité d’homophobe pour avoir refusé la dépénalisation de l’homosexualité, il s’en est expliqué:

http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/27/francois-fillon-e...

Mais comme il est aussi cloué au pilori par les mêmes seuls qui pensent que l’on doit maintenir les sanctions vis-à-vis de la Russie, elle aussi homophobe, selon une éminente personnalité de la vie politique genevoise:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/04/les-agents-de-...

autant dire que François Fillon a fort à faire.

Quant à cette élue genevoise qui défend les droits de la femme, agente de l’Etat, à porter le voile, entend-elle les femmes en lutte contre cette forme de soumission?

Inutile de chercher l’erreur, la seule manière de penser bien appartient aux mêmes qui jugent et condamnent sans rémission.

 

Fillon-Juppé, l’électorat volatil décidera

 

Faut-il être de droite ou du centre pour dire que le débat qui a opposé François Fillon à Alain Juppé, ce 24 novembre, a eu de la tenue?

Certainement pas.

Car même si l’on ne partage pas les valeurs qui y ont été défendues par les deux candidats au second tour de la primaire de la droite et du centre, ce qui a été avant tout appréciable a été la qualité des échanges.

Le défi était de taille, ce défi a été relevé et c’est à un véritable moment de politique et de démocratie que les téléspectateurs ont eu droit.

De telles prestations sont précieuses tandis que les attaques qui ont visé les candidats ces derniers jours menaçaient de dérapage ou autre perte de contrôle.

Il n’en a rien été.

La maîtrise qu’Alain Juppé et François Fillon ont observée est à saluer pour ce qu’elle révèle de la primauté que tous deux ont accordé aux valeurs qui les unissent plutôt qu’à la mise en avant de leur ambition personnelle. 

François Fillon autant qu’Alain Juppé se sont montrés à la hauteur de la fonction qu’ils briguent. A l’électorat, dimanche, de décider auquel des deux il accordera sa confiance.

http://pluzz.francetv.fr/videos/le_grand_debat_de_la_prim...

 

24/11/2016

François Fillon ou la folie ordinaire. Ceci n’est pas un conte.

Capture d’écran 2016-11-24 à 02.29.41.png

capture d’écran de: http://rue89.nouvelobs.com/2016/11/21/catho-fillon-est-bo...

 

Petit tour d’horizon de ce qui se publie sur le vainqueur du premier tour de la primaire de la droite et du centre.

Et encore, ce qui suit n’est qu’un aperçu, certes éloquent et surtout représentatif de la cohérence des commentateurs de François Fillon:

http://www.lepoint.fr/politique/risque-de-manipulation-ma...

Et sur sa page Facebook, la représentante de la troisième génération des Le Pen partage une video ainsi commentée:

François Fillon, le 1er ministre qui inaugure la plus grande mosquée d'Europe à coté d'une fillette en hijab et se félicite de l'islamisation de la France. PARTAGEZ cette vidéo pour informer vos amis !

Message entendu, 42.229 partages: 

https://www.facebook.com/MMLPen.officiel/videos/125414827...

Eloge, ci-après, des Le Pen face à un Fillon dont le regard porté sur la Russie ne passe pas:

http://novorossia.today/la-france-invertebree-et-anti-chr...

Alors avec Laurent Joffrin et sa Sacristie, cherchez l’erreur:

http://www.liberation.fr/france/2016/11/21/sacristie_1530...

 

21/11/2016

Quand l’encore actuel Président de tous les Français prédit le résultat de la primaire de la droite et du centre...

Capture d’écran 2016-11-21 à 09.51.20.png

Encore une surprise?

Le premier tour de la primaire a été remporté haut la main par François Fillon et voici que certains visages, au moment du résultat, affichaient l’étonnement voire plus.

Personne ne l’attendait, personne n’aurait pensé que...personne. Sauf les électeurs de l’Ancien Premier Ministre de Nicolas Sarkozy.

Natacha Polony, interrogée par Laurent Delahousse sur France2 a su dire ce qu’il en était de tels électeurs tandis qu’ils ne sont jamais invités à s’exprimer dans aucun journal, magazine ou tout autre chaîne de radio ou de télévision.

Il n’aura donc pas suffi d’un an de battage médiatique pour nous assurer que les deux candidats qui seraient en lice étaient donnés d’avance.

Même l’encore actuel Président de tous les Français y est allé de son avis certifié conforme par la capture d’écran qui illustre ce sujet.

Pour le reste, eh bien on ne manque déjà pas de rappeler la relation que François Fillon entretient avec Vladimir Poutine.

Evoquée ici-même, elle a le mérite d’être claire:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/09/25/temp-d4ee9121b...

 

09:55 Publié dans Air du temps, France, Medias, Politique, Politique française | Tags : primaire 2016, fillon, hollande, poutine | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/09/2016

La France entre un Président et l'autre

Capture d’écran 2016-09-18 à 17.36.11.png

Les réseaux sociaux et autres fils de commentaires déposés sous tel ou tel article reflètent les humeurs et les positionnements d’internautes-citoyens.

De tout horizon, de toute forme de culture, on s’exprime et ce qui s’énonce est observé sinon scruté par toutes sortes d’instances de pouvoir.  Pour quels résultats sinon quelles fins, il paraît souvent difficile de le savoir.

En période de campagne électorale, présidentielle et/ou législative, les rencontres, débats, dossiers médiatiques et autres publications semblent indiquer la (bonne) santé de nos démocraties.

On y expose son point de vue, on y défend sa thèse, on y développe son argumentation, bref, on discute et on donne ainsi l’impression de vivre la liberté de pensée.

Il y a sans doute du vrai à cela. Mais en même temps, se pose toujours la question de savoir jusqu’où les jeux électoraux ne sont pas déjà faits. 

Et si tel ne devait pas être le cas, autrement dit, si rien ne pouvait prédire qui serait élu ou non, alors restera l’épreuve des programmes et autres promesses à tenir, une fois l’élection passée.

En France, une situation unique se présente. Un ancien Président tente de reconquérir sa place perdue pour l’actuel élu contre lui et désormais honni comme jamais aucun de ses prédécesseurs.

De Nicolas Sarkozy ou de François Hollande, la France trouvera-t-elle à dépasser ses rejets, on le lui souhaite. Mais pour quel candidat, c’est là que le bât semble blesser tant aucun ne semble en mesure de rassembler sinon d’incarner la fonction suprême.

Comme l’a dit l’un des invités de France2, ce dimanche à 13 heures15, tout cela est très triste :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/

  

14/09/2016

Couple Cahuzac, curée ou justice?

10361014-patricia-cahuzac-cette-femme-secrete-qui-a-detruit-l-ancien-ministre.jpg

                                                   http://www.linternaute.com/actualite/politique/1034799-pa...

 

Le verdict est tombé sur le couple Cahuzac.

Règlement de compte sur fond de comptes bancaires en Suisse, l’affaire Cahuzac, un triste conte moderne, comme le formule l’intitulé d’un article du journal Le Monde, c’est selon.

Car pour d’aucuns, les larmes seraient de crocodile et la haine, plutôt de mise. Au-delà de ces manifestations d’humeur, certes discutables, un petit retour en arrière ne manque pas d’intérêt.

Le 7 avril 2013, ce sujet ci-après, publié ici-même citait un article remis à jour le 10 avril 2013:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/04/07/cope-cahuzac-l...

Depuis lors, l’ex-épouse Cahuzac a eu le temps de changer et de rechanger de conseil.

Le fait est que la proximité des familles politiques qui apparaissait alors, en disait sinon en dit encore long sur certaines affinités en matière de pratiques financières.

Autant de révélations qui rappellent des réalités connues. Mais lorsque la vie privée s’en mêle et s’emmêle, toute personnalité en vue dont les pratiques ou les moeurs seraient discutables, risque davantage.

N’est-ce là que justice tandis qu’il est attendu d’elles un comportement digne de ce nom, sans doute.

De là à déchaîner haines, vindictes ou atermoiements de toutes sortes, il y a un pas qui semble souvent largement franchi.

 

11/09/2016

La France, ses candidats des Républicains et leurs parrains

Capture d’écran 2016-09-11 à 16.41.04.png

Ci-dessous* un premier aperçu, certes partiel, d’une France qui se prépare à ses primaires tandis que le pays vit sous tension sinon en état de guerre comme cela a pu être énoncé, en son temps, par le Chef normal des Armées.

Président de tous les Français -comme le rappelle la fonction qu’il exerce encore-, François Hollande n’a plus la confiance de tous, les sondages le rappellent régulièrement.

Qu’à cela ne tienne, il est là, impassible ou du moins le laisse-t-il paraître car nul sinon de très fidèles parmi les fidèles -et encore?-  ne peut savoir ce qui se passe dans la tête de l’actuel locataire de l’Elysée.

Cela dit et à toutes fins utiles pour qui serait curieux de savoir qui a accordé son parrainage à qui, le site de Franceinfo a publié leurs noms et le nombre de parrainage obtenus par les huit candidats en lice pour la primaire du parti Les Républicains:

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/pri...

On y découvre que Fançois Fillon devance Alain Juppé dans le nombre de soutiens acquis et suit Nicolas Sarkozy.

Que d’aucuns apprécient ou non Nathalie Kosciusko-Morizet pour telle ou telle raison de ticket de métro dont le prix lui aurait été inconnu, on peut malgré tout estimer sa présence au milieu de sept hommes.

 

10/09/2016

Emmanuel Macron, Dominique de Villepin: (in)signifiant dénominateur commun

Capture d’écran 2016-09-10 à 14.54.39.png

capture d’écran de: http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/09/comment-emmanuel-ma...

Comparaison n’est pas raison, voici une preuve de plus de ce qu’on appelle non sans condescendance parfois, sagesse populaire.

En France, on ne cesse de vouloir comparer Emmanuel Macron à Dominique de Villepin. Pour différentes raisons fondées ou non, c’est selon, bien sûr.

Cela dit, voici les propos qu'’il y a près d’un an, le second tenait sur le premier:

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/villepin-affirme-q...

Le reste de l’émission ne manque pas d’allant non plus et donne le ton:

http://lelab.europe1.fr/le-coup-de-gueule-de-villepin-sur...

A lire ce à quoi s’attache Emmanuel Macron dans l’article indiqué en lien sous l’image qui illustre ce sujet, on comprend ce qui le distingue de l’Ancien Premier Ministre.

L'approche de la langue par algorithmes et autres diagnostics est loin de celle que cultive Dominique de Villepin.

Si exploiter des données linguistiques pour séduire un électorat semble être le but visé par Emmanuel Macron, on ne se situe à l’évidence pas sur le même plan que celui de grands sentiments évoqués ci-après:

http://www.denisbonzy.com/citoyens_2007/2016/04/la-force-...

Mais que vive la démocratie qui confirmera jusqu’où sinon jusqu’à quand le ministre de l’Economie démissionnaire la vaudra bien!

22/06/2016

Jacques Chirac, un regard sur le monde

000_par807462.jpg?itok=JeSHP0wm

                                             http://www.directmatin.fr/patrimoine/2016-04-14/le-musee-...

 

Un grand humaniste...

C’est  ainsi que Jean-Jacques Aillagon considère Jacques Chirac et il s’en explique ici:

http://www.telerama.fr/scenes/jacques-chirac-la-biere-le-...

Le souvenir que laisse un Ancien Président ou tout autre personne est, certes, sujet à variations et peut, avec le temps, favoriser l’idéalisation.

Le fait est que l’image de lui qu’a donnée Jacques Chirac est très bien commentée par l’Ancien Ministre français de la Culture. 

Et au-delà de l’invite à se rendre au Musée du Quai Branly -désormais augmenté du nom de Jacques Chirac- c’est le regard porté par l’Ancien Président français sur la diversité culturelle que nous livre Jean-Jacques Aiilagon

En ces temps où l’humanisme est sans cesse convoqué au nom de droits à respecter, méditer ce qu’implique un dialogue entre cultures est une priorité.

 

18/06/2016

La France entre faits divers et actions civiques

Map-France.gif

Deux réactions dont l’une est qualifiée d’incident par Le Figaro  méritent réflexion.

L’une est celle de ce policier qui a refusé de serrer la main du Président Hollande et de son Premier Ministre Valls.

L’autre est celle d’une jeune femme qui a publié sur son compte Facebook ce qui lui est arrivé dans un bus à Toulon.

L’important écho médiatique qu’ont rencontré, tant le comportement du policier que le statut publié  par la jeune femme ne relève d’aucun hasard.

Il correspond à des préoccupations partagées par  nombre de personnes.

Les réseaux sociaux en sont la preuve qui affichent telle ou telle page de soutien au policier ou des dizaines de milliers de partage du statut de la jeune Toulonnaise.

A lire l’article consacré au refus du policier de serrer la main de François Hollande et de Manuel Valls, on lit une certaine relativisation du fait et de sa portée: 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/06/17/25001...

De ce qu’il adviendra de l’entreprise de la jeune femme, l’incertitude domine.

Car c’est bel et bien le statut de plus en plus controversé de la femme et de son image auquel vise à sensibiliser la jeune Toulonnaise:

http://www.varmatin.com/faits-divers/bonjour-je-suis-une-...

 

13/06/2016

France, l’identité en débat

alain-juppe-23_5019428.jpg

 

En France, le débat sur l’identité s’invite dans le cadre des primaires du parti Les Républicains.

Avec son identité heureuse, Alain Juppé se positionne de manière optimiste. 

Viser l’entente sinon l’harmonie plutôt que la confrontation reste néanmoins un choix habile.

Car l’espoir ainsi énoncé cultive un flou artistique sinon politique.

Et même si le candidat aux primaires du parti Les Républicains insiste sur le vocabulaire et distingue l’intégration de l’assimilation, la question de l’identité en serait-elle pour autant réglée?

Dans l’idéal et dans le respect d’autrui, la proposition du maire de Bordeaux trouvera sans doute ses adeptes.

Dans la réalité, l'identité heureuse semble davantage issue de projections sinon d’intérêts.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/articl...

 

05/06/2016

Quand Nicolas Sarkozy parle de « culture » ...

XVM104e282a-c057-11e5-9e54-15547f955a86.jpg

Le 10 novembre 2014 à Caen, dans le cadre de l’élection à la présidence de l’UMP -parti rebaptisé, depuis, Les Républicains- Nicolas Sarkozy parlait de culture.

Il en expliquait sa conception et l’importance qu’elle revêt à ses yeux:

https://www.youtube.com/watch?v=v71NxhRCwmg

Soit.

Le 2 juin dernier, Nicolas Sarkozy s’exprime à nouveau sur la culture. 

A la minute 1,35 de la video ci-dessous, ce sont les mêmes termes que le président du parti Les Républicains reprend pour traiter de culture:

https://www.youtube.com/watch?v=fxnjLw-h-oU

Soit.

Mais quand on sait ce qu’est devenu celui qui incarnait la culture de manière sans doute plus éloquente sinon brillante, on se dit que la culture a bon dos à défaut d’avoir bon vent.

Il en a été débattu, ce 3 juin chez Payot, dans le cadre de la rencontre qui a entouré cet ouvrage:

https://www.payot.ch/Detail/eclipse_dun_poete_solidaire-h...

 

16:29 Publié dans Air du temps, Culture, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques | Tags : france, sarkozy, culture | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/05/2016

D’un livre à l’autre

livres6.jpg

Les ouvrages sont de genres bien distincts.

L’un est celui d’une mère qui s’adresse à ses deux filles, l’autre est une approche de la langue inspirée par une personnalité qui a évolué dans le monde politique.

De points communs entre ces deux livres, il n’y en a sans doute aucun.

Mais au regard du calendrier qui propose les présentations de ces deux ouvrages à deux jours d’intervalle, on y retrouve deux noms de personnalités françaises bien connues.

Le premier de ces noms est porté par l’une des deux filles auxquelles est dédié le livre écrit par leur mère, le second est porté par l'homme qui est au coeur de l’ouvrage consacré à la langue en milieu politique.

Le 1er juin prochain, en effet, Marisa BRUNI-TEDESCHI, mère de Carla SARKOZY, présentera son livre chez PAYOT:

https://www.payot.ch/fr/noslibrairies/nosevenements/evene...

Le 3 juin prochain, PAYOT m’a invitée à débattre d’un livre qui évoque Dominique de VILLEPIN:

https://www.payot.ch/fr/noslibrairies/nosevenements/evene...

Deux univers, un monde... notre monde.

22/05/2016

«La France est en guerre »?

voiture-de-police-brulee-qui-sont-les-casseurs-presumes-youtube-thumbnail-e1463851027801.jpg

Mise en scène ou non*, la voiture de police en feu à Paris ne donne pas la meilleure image du pays.

Quelles que soient les raisons qui opposent les uns aux autres, le résultat est là.

Voir sortir les occupants du véhicule en flammes sous les yeux de badauds et autres photographes ou reporters improvisés, n’a pas de quoi rendre fiers les Français.

Autant celles et ceux qui se reconnaîtraient dans de tels actes de vandalisme que celles et ceux qui les auraient conçus de toutes pièces.

Car montée de toutes pièces ou non, la scène laisse la même impression. Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’ordre social qui est bafoué.

* A lire en commentaire sous:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/21/action-antifas...

Action antifasciste Paris-Banlieue...

La-culture-ne-sauve-rien-ni-personne-elle-ne-justifie-pas-Mais-c-est-un-produit-de-92126.png

Sous le soleil de Satan est un roman de l’écrivain français Georges Bernanos.

Adapté au cinéma par Maurice Pialat, il avait reçu la palme d’or à Cannes, c’était en 1987.

L'accueil réservé à cette nomination avait été mouvementé, certains s’en rappellent sans doute:

https://www.youtube.com/watch?v=YLu7cu0NgX4

Voici que l’on apprend, maintenant, que l’arrière-petit-fils de l’écrivain français fait parler de lui.

Selon certains sites, Boulevard Voltaire, Nouvelles de France, entre autres, Antonin Bernanos figurerait parmi les incendiaires de la voiture de police occupée par deux fonctionnaires en service:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/20/france-un-pays...

Antonin Bernanos fait partie du collectif Antifasciste-Paris-Banlieue. Il est dit de lui qu’il vit dans les beaux quartiers et qu’il vient d’une bonne famille.

Il a été mis en garde à vue ce samedi 20  mai pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Pour Sartre, la culture ne sauve rien ni personne. Ca se discute.

21/05/2016

France: un pays en état de "pré-guerre civile"?

Anti-police-protest-in-Nantes.jpg?resize=425%2C300&ssl=1

https://fr.express.live/2016/05/20/france-climat-guerre-c...

A chacune et à chacun sa lecture de ce qui se passe en France.

En voici un qui estime le pays en proie à une pré-guerre civile. Yvan Rioufol, en effet, vient de faire paraître un ouvrage intitulé La guerre civile qui vient.

Journaliste au Figaro, il livre son analyse de la situation:

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2016/05/radiographie-dune...

Suivi de 230 commentaires, le sujet est sensible!

L'emploi de guerre civile pour évoquer la violence qui ravage la France en ce moment est contesté sinon rejeté par certains qui l’estiment abusif.

Il en a été question ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/05/07/%C2%A0guerre-c...

Alors, celui de pré-guerre civile serait-il plus précis et adapté?

 

 

18/05/2016

Locaux municipaux incendiés, merci pour l’accueil!

2043044-briquet.jpg

Peut-être s’agit-il d’un nouveau « désaxé » comme sont appelés, en général, ceux qui commettent de tels actes.

Le fait est que les dégâts sont là:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/annecy-un-refugie-s...

Accueillir des réfugiés est un geste noble.

Pour quelle réponse?

Certes, il s’agit-là d’un cas isolé mais ajouté aux autres, comment les qualifier?

Aujourd’hui, par ailleurs, la France a connu la violence à nouveau.  

Pour le changement claironné par le candidat Hollande en 2012, c’est, en effet, bel et bien « maintenant ».

Mais l’Elysée de l’un valait sans doute l’enfer de millions d’autres...

 

L’intérêt général, c’est le changement!

francois-hollande-bourget-1_4077728.jpg

 

La gauche au pouvoir, en France, ne ménage pas sa peine pour renier ses valeurs.

Outre l’ennemi du candidat Hollande, celui qui ne sera pas élu et pourtant gouverne,

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/07/15/l-adversaire-d...

le prêche multiculturaliste y va bon train et ratisse là où son intérêt le guide.

Quand Elisabeth Badinter s’exprime sur la laïcité, elle a au moins, pour sa part, le courage de dénoncer cette gauche qui trahit ses valeurs si elle en a:

http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne...

Pour avoir la paix, on pense qu’il suffit de nier les problèmes, déclare-t-elle.

Oui.

Et entre déni et trahison, la France républicaine d’aujourd'hui a sans doute la conviction d’oeuvrer à l’intérêt général.

 

16/05/2016

Cazeneuve après Baupin et Sapin

doigt_0.jpg

La France va si bien qu’elle a du temps à consacrer aux pratiques et autres goûts érotiques de ses élus.

Voici qu’après Michel Sapin et Denis Baupin, Bernard Cazeneuve a lui aussi droit au chapitre.

Il ne s’agit pas, ici, de prendre parti pour les plaisirs de ces Messieurs.

Il s’agit de priorités à accorder.

La vie privée de personnalités publiques intéresse-t-elle donc autant la France?

Alors que dans quelques semaines, Paris, comme chaque année, verra défiler sa gay pride et son lot de participants afficher leurs préférences, Le Point ne s’interroge pas, il y va de son article avec force contributions.

http://www.lepoint.fr/politique/cette-fessee-erotique-qui...

La chasse aux sorcières a vécu, la traque peut commencer.

Cela dit et pour rappel, les médias auraient encore tout loisir de méditer ces propos du même ministre épinglé pour avoir « aimé » une image érotique:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-u...

 

 

16/04/2016

Variations sur une anaphore, 2006- 2016

quote-la-liberte-qui-capitule-ou-le-pouvoir-qui-se-degrade-n-obtient-point-merci-de-ses-ennemis-francois-rene-de-chateaubriand-114463.jpg

La visibilité des femmes, c'est le coeur de ce qu'est la France qui est une nation féminine dont l'emblème est Marianne, déclare Bruno Le Maire, ce 7 avril à Genève.

Invité au Club suisse de la presse, il s'est exprimé sur diverses thématiques d'importance dont l'une d'elle a été relevée dans le précédent sujet de ce blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/04/15/l-europe-et-le...

Il n'est pas inintéressant de revenir sur ce qu'a dit le candidat aux primaires du parti Les Républicains, du rôle qu'il entend donner au Chef de l'Etat. Il s'en explique à partir de la minute 18:

http://livestream.com/GvaPressClub/BrunoLeMaire2017

A l'instar de l'actuel Président et de son prédécesseur, on notera qu'il ne ménage pas son goût pour l'anaphore, cette figure de rhétorique qui a valu à François Hollande son appellation de Moi Président.

Si l'anaphore est souvent employée par les politiciens, ce qu'il est piquant de relever, ici, c'est comment Bruno Le Maire reprend et adapte celle dont avait usé Nicolas Sarkozy, le 18 décembre 2006.

Lors d'un discours tenu à Charleville-Mézières, en effet, voici comment s'exprimait l'actuel président du parti Les Républicains:

On a capitulé devant l'idéologie de mai 68.

On a capitulé devant la logique de l'assistance.

On a capitulé devant l'immigration non maîtrisée.

On a capitulé devant le communautarisme.

On a capitulé devant une conception formelle et dogmatique de l'égalité.

Bruno Le Maire en a-t-il le souvenir lorsqu'il évoque, lui aussi comment on a déjà capitulé?

A suivre à partir de la minute 19'50 de la video indiquée en lien ci-dessus.

 

 

15/04/2016

L'Europe et les nations

540px-Europe_regions.png

 

Ce 7 avril, Bruno Le Maire a été l'invité du Club suisse de la presse à Genève:

http://livestream.com/GvaPressClub/BrunoLeMaire2017

Le candidat français à la primaire du parti Les Républicains n'a pas mâché ses mots.

Il s'est exprimé sur la France mais aussi sur l'Europe dont il a répété à plusieurs reprises le terme alors qu'il a plutôt semblé faire allusion à l'Union Européenne.

Mélange des genres voulu ou non, difficile de le savoir.

Le fait est qu'on a là un homme qui maîtrise bien le discours et que le choix des mots ne doit sans doute pas être opéré au hasard.

En tous les cas, lorsqu'il parle de l'Europe, il évoque sa défaite qu'il qualifie de culturelle. Il estime aussi que construire l'Europe sur la disparition des nations est une erreur.

Voilà de quoi méditer mais Bruno Le Maire ne compte pas en rester là. Il a la ferme intention de mettre en application ses idées.

Face à une telle détermination, on ne peut que constater que le candidat est dans le combat. Et il n'a pas caché qu'il entendait le gagner.

 

14/04/2016

Hollande, Ruffin, la gauche et eux

635959294853257730w.jpg

Ils vivent dans un autre monde, ils sont hors-sol décrète Frédéric Lordon qui se risque à la psychologie des puissants dans le cadre de l'émission Arrêts sur images du 19 février 2016:

https://www.youtube.com/watch?v=RhVNDk0pe3E 

Pour sa part, François Ruffin, réalisateur de Merci Patron, déclare dans une interview accordée à Telerama, que L'avantage, quand on est de gauche, c'est qu'on a l'habitude des défaites.

http://www.telerama.fr/monde/francois-ruffin-nuit-debout-...

Jusqu'à nouvel avis, en mai 2012, la gauche a porté son candidat à l'Elysée. Comme défaite qui lui aurait été infligée, difficile, en effet, de trouver mieux!

A moins que les grands groupes tels LVMH dont  Bernard Arnault est l'une des figures cible de François Ruffin, n'aient eux-mêmes contribué à ladite défaite.

Pour autant, auraient-ils dû voter Hollande.

Se faire élire sur la haine vouée à un autre n'offre que bien peu de garantie. La gauche et sa défaite est celle d'une France prise à ses rêves devenus cauchemars ou nuits à passer debout.

 

31/03/2016

La prière au travail

prierautravailreligion(1).jpg

On peut dire qu'en matière de laïcité, le gouvernement français se distingue! 

Un aspect de la loi El Khomri a largement été passé sous silence. Malika Sorel-Suter s'en explique ci-après et pose la bonne question lorsqu'elle interroge l'utilité du politique lorsqu'il en vient à installer les conditions du conflit:

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/03/09/31001-201...

Pendant ce temps-là, ce qui se passe en France n'échappe pas au regard de la chaîne d'information russe RT:

https://francais.rt.com/france/18274--manifestations-cont...

La France manifeste, certes.

Reste à voir pour quel résultat lorsqu'on sait comment son gouvernement parvient à imposer ce qui lui chante.

 

13/03/2016

Honneur et République

Liberte-egalite-fraternite-tympanum-church-saint-pancrace-aups-var.jpg

Cette France qui s'indigne de l'honneur fait au Prince héritier saoudien par son Président a encore du souci à se faire.

Car pour 2017, François Hollande a toutes ses chances.

Si Marine Le Pen parvient au second tour face à lui, le Front républicain se lèvera comme pas un et redonnera cinq ans à l'actuel Président français.

Certes, le parti LeRépublicains veille. En admettant qu'un de ses candidats évince François Hollande au premier tour, dans ce cas, son actuel mandat trouvera un terme en 2017.

Le fait est que Marine Le Pen semble davantage incarner l'épouvantail idéal tandis qu'elle apparaît comme figure du mécontentement français.

Cela dit, l'Honneur fait au Prince par le Président de la République française, s'inscrit à la suite de précédentes marques d'allégeance.

Liberté, égalité, fraternité, voilà une devise qui, peu à peu, risque de ne plus renvoyer qu'à elle-même.

08/03/2016

L'Histoire des uns et des autres

024_131210.jpg?itok=T8TNolYv

Il est beaucoup question de la Russie, sur ce blog, cela ne semble en tous les cas pas échapper à mes chers détracteurs que je remercie d'intervenir, "from time to time" comme l'a écrit l'un d'eux sur un précédent sujet.

Oui, il me tient à coeur de parler de la Russie en d'autres termes que ceux qui l'évoquent dans nombre de nos médias.

La récente décoration accordée au Prince héritier saoudien par le Président français, si elle a pu être expliquée comme on le sait par Claude Askolovitch sur ITELE, n'en demeure pas moins un signe important des choix opérés par la France.

Que ses intérêts soient à entretenir, on l'a bien compris.

Que ces mêmes intérêts soient ceux de tout un peuple, rien n'est moins sûr. Et que ce peuple soit encore entendu, non plus.

Mais il est vrai qu'en démocratie, les possibilités de s'exprimer sont réelles. Les preuves en sont sans cesse brandies ou dénoncées.

Le fait est que la France affiche de plus en plus ses alliances.

Au point de ne plus hésiter, par la voix d'un de ses éditorialistes, à bafouer son Histoire et la mémoire de millions de morts qui ont contribué à la libérer du nazisme:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/03/07/la-russie-en-t...

Certains, pour leur part, n'ont pas oublié et n'ont pas manqué de s'exprimer sur ce sujet, certes, très sensible:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/12/15/temp-970b2b2d6...

 

 

07/03/2016

La Russie en toile de fond pour justifier la légion d'honneur remise au Prince héritier saoudien...

Capture d’écran 2016-03-07 à 20.58.59.png

Merci à "EIO" qui a posté en commentaire à mon précédent sujet de blog, l'édito de Claude Askolovitch:

https://www.youtube.com/watch?v=96siAwII2yQ

Merci à chacune et à chacun de prendre le temps de le visionner.

Merci, aussi, de lire cet article:

http://www.vududroit.com/2013/11/comment-joukov-brisa-hit...

Enfin, merci à vous de vous interroger sur l'opportunité du rappel historique auquel procède Monsieur Askolovitch.

Si la comparaison à laquelle se livre cet éminent éditorialiste d'ITELE tient du hasard, soit.

Encore faut-il considérer que le hasard existe...