21/08/2012

Blasphème

 

 

Dans son édition de mars 2012,  La Vie Protestante avait consacré un dossier au blasphème. Parmi les différentes personnalités qui s’exprimaient, Pierre Gisel précisait qu’ Il existe dans le code pénal suisse un article qui punit toute personne ayant publiquement offensé ou bafoué les convictions d’autrui en matière de croyance (art.261)  mais il n’a pas été appliqué depuis des décennies.(…)

Dans une résolution sur la liberté d’expression et le respect des croyances datant de 2006, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe s’est d’ailleurs montrée très réticente à l’idée d’instaurer le blasphème comme infraction pénale (mais plus favorable à) œuvrer activement à la prévention du discours de haine dirigé contre différents groupes religieux ou ethniques.

On vient d’assister au déchaînement médiatique qui a fait suite à la peine retenue contre les Pussy Riot à Moscou. Compte tenu du contexte politique international tendu dans lequel cette sentence est tombée, chacun y va de son argumentaire pour la vilipender, la justifier ou l'estimer excessive ou trop modérée.

Quand l’art s’intéresse à la religion et que la politique s’en mêle, la justice s’emmêle-t-elle aussi?

 

http://www.vieprotestantegeneve.ch/

 

12/08/2012

Islamisation et Russie

 

Si durant l'époque soviétique, les questions de nationalité et de religion ne se posaient pas, après 1990, le retour de l'Islam a vu émerger de nombreux courants incontrôlés.

En 2001, selon une enquête réalisée au Tatarstan auprès de 1.500 jeunes de moins de 30 ans, 80 pour cent d'entre eux se déclaraient musulmans mais très peu se disaient pratiquants tout en admettant connaître les règles de l’Islam.

Pour combler l'absence de cadres religieux autochtones, écrit Chris Kutchera en 2002*, les musulmans tatars ont fait venir des moullas et des professeurs arabes et turcs qui ont importé avec eux les diverses tendances qui traversent le monde musulman: le Tabligh, les Noursi, les Qadiri et Naqshbandi, l’Ahmadia... et des courants plus extrémistes, prônant le Djihad... La diffusion par certaines madrassas, comme la madrassa “Youldouz”, et des mosquées comme la “mosquée bulgare”, d’un enseignement jugé “fondamentaliste”, et la capture en Tchétchénie de combattants passés par les madrassas de Kazan ont alarmé les autorités du Tatarstan qui ont réagi en expulsant un certain nombre de religieux arabes et décidé de superviser de très près la formation des cadres religieux musulmans.

Et -toujours en 2002- pour ce qui est de savoir si l'apparition d'un courant radical était envisageable, il citait Raphael Khakimov, alors conseiller du président pour les affaires politiques:

Il n’y a pas de problème de fondamentalisme au Tatarstan (...) Ici, nous produisons des avions, des hélicoptères, du matériel électronique très perfectionné; nous avons des écoles et des instituts technologiques, alors que les pays arabes se bornent à extraire le pétrole; nous avons un héritage théologique très riche; l’autorité de nos théologiens est telle que la pensée arabe nous semble très primitive... Quel intérêt pourrions-nous avoir pour cette culture? Ici, on ne peut pas être de simples musulmans, parce que si l’ouvrier qui va à l’usine prie 5 fois par jour, on perdra face à la concurrence... Notre leitmotiv, c’est d’être plus proches de l’Europe.  Nous n’avons pas peur de l’apparition du radicalisme musulman... mais nous le surveillons.

Le 20 juillet dernier, avec l'attentat perpétré contre le muphti Ildous Faïzov et contre Valioulla Iakoupov, haut responsable de la Direction spirituelle des musulmans du Tatarstan tué par balles, la situation semble bel et bien avoir changé.

Ces deux personnalités religieuses étaient opposées à l'extrémisme de l'Islam

*  http://www.chris-kutschera.com/Russie,%20Renaissance.htm

 

16:42 Publié dans Politique, Pouvoirs, Religions, société | Tags : islam, russie, tatarstan | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

De la secte islamiste de Kazan

 

Le 1er août dernier, 70 personnes dont plus d’une vingtaine d’enfants apparaissent face aux caméras russes qui les filment à leur sortie d’un bunker tatare qui devait les tenir préservés du « Mal ».

 

Le journal en ligne Rue 89* ne se satisfait pas de relater ce fait comme divers et estime qu'il convient de le situer dans un contexte régional sous haute tension politique et religieuse.

 

En effet,  en juillet dernier à Kazan, deux attentats avaient visé des chefs religieux musulmans. Le militant islamiste qui a revendiqué l’explosion en pleine rue de la voiture du Mufti l'estimait trop modéré.

 

Avec ses 4 millions d’habitants, dont une moitié est musulmane et l’autre, orthodoxe, cette république de Russie centrale était encore citée comme exemple de tolérance religieuse en mai dernier par Euronews.

 

images?q=tbn:ANd9GcRnEV6UWDNOsw1IaFk1AYPCxtQsHa6k2YYwg9E1brdGiMIjHBY

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRnEV6UWDNOsw1IaFk1AYPCxtQsHa6k2YYwg9E1brdGiMIjHBY

 

Les relations entre peuples russe et tatar sont complexes par leur histoire entremêlée. Pour rappel, le joug tatar a pesé sur la Russie. Depuis la prise de Riazan en 1237 jusqu'à ce qu'Ivan le Terrible ne reprenne Kazan et que le khanat ne tombe en 1552.

 

Mais le Tatarstan est une région constitutive de la Fédération de Russie. Rien de comparable donc avec la France et l’idée d'une intégration de l'islam. En Russie, il s'agit d'une religion autochtone.

 

Cependant au Tatarstan et comme ailleurs, l'islam traditionnel semble de plus en plus menacé par ses tendances radicales.

 

*  http://www.rue89.com/2012/08/10/au-dessus-de-la-secte-rus...

 

00:10 Publié dans Medias, Politique, Pouvoirs, Religions, Sécurité | Tags : secte, islam, russie, tatarstan | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/08/2012

Nord-Mali, enfants démineurs, jeunes filles esclaves sexuelles

Des centaines d'enfants âgés de 9 à 17 ans sont enrôlés par les groupes islamistes qui contrôlent le Nord-Mali.

Les enquêtes menées par le Président de la Coalition malienne des droits de l'enfant (COMAD) révèlent les attributions réservées à ces enfants.

D'origine notamment malienne, sénégalaise et nigérienne, les mineurs sont intégrés aux rangs des combattants islamistes et utilisés entre autre comme démineurs, espions ou sentinelles.

Pour les jeunes filles, a déclaré Monsieur Mamoud Lamine Cissé, Président de la COMAD, c'est l'esclavage sexuel.

Ces recrutements d'enfants se poursuivent aussi dans les pays du Sahel pour "Combattre au nom de Dieu" ont reconnu des islamistes qui contrôlent le nord du Mali.

 

http://www.romandie.com/news/n/_Nord_Mali__des_centaines_...

 

02:44 Publié dans Politique, Pouvoirs, Pratiques, Religions | Tags : nord mali, enfants | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/07/2012

Un livre, des livres, plus de livres

 

Tandis qu’ici on défiait la Grande Dépression par le partage de l’amour des livres,

 

la-dame-des-livres,M18942.jpg

http://www.telerama.fr/livres/la-dame-des-livres,39471.php

 

ailleurs, on n'hésite pas à en faire disparaître toute trace

 

arton567-130x198.jpg

 

http://echo-culture.ouvaton.org/Fernando-Baez-Histoire-un...

 

Un monde, des mondes au milieu desquels résonne l'écho du poète

 

mallarme.jpg

 

 

La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livresBrise marine, Stéphane Mallarmé)

 

 

22/07/2012

Vel d'Hiv, après Chirac, Hollande

"Ce crime a été commis en France par la France", écrit François Hollande dans le livret commémoratif.

 

On doit à  Jacques Chirac d'avoir reconnu pour la première fois la responsabilité de l'Etat français dans la déportation des Juifs.

 

C'était le 16 juillet 1995.  On peut l'entendre ici: http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu01248/discours-de-jacques-chirac-sur-la-responsabilite-de-vichy-dans-la-deportation-1995.html

 

C'est par l'arrestation massive de femmes et d'enfants que la rafle du Vel d'Hiv a marqué les esprits.

 

Après la guerre, le Vel d'Hiv a été détruit. C'est pourquoi la commémoration se déroule chaque année dans le square des Martyrs juifs, quai de Grenelle.

 

260px-Place_des_Martyrs-Juifs-du-V%C3%A9lodrome-d%27Hiver%2C_Paris_15.jpg

 

 

Sur le sujet, cette video interroge cependant: http://www.youtube.com/watch?v=SwLSTF_bW4c

 

Amende honorable de François Hollande?

 

13:16 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs, Religions | Tags : vel d'hiv, chirac, hollande | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12/02/2012

Pagani et l'ésotérisme

 

Il faut lire Rémy Pagani se livrer à Stéphanie Germanier dans Le Matin Dimanche de ce jour. On y découvre l'homme évoquer sa carrière, ses activités littéraires et sa conception de la liberté.

Interrogé au sujet du décès survenu au camp des Indignés du Parc des Bastions, sa réponse est aussi ésotérique que son contenu  Je n'ai pas voulu entrer dans un débat ésotérique.

Comprenne qui voudra. Et qui pourra.

Et si jamais, cet interview accordée le 16 mai 2011 à La Gazette de Genève, livrera quelques clés sur le rapport que Rémy Pagani entretient avec le pouvoir, la police, les personnages de ses romans et l'âme qu'il déclare ne pas avoir.

« Je n’ai pas d’âme. Mon intérieur est vide, ce « tout » et ce « rien », que j’entoure avec ce que je vois, dis et écris », explique-t-il le regard pensif, la main sous le menton. « Je reconstruis le monde. Ma conscience, c’est les lettres  qui forment des mots, des symboles qui fondent un récit et qui structurent notre pensée».

http://www.gazettedegeneve.ch/politique/r%C3%A9my-pagani-...

S'il n'a pas d'âme, il aurait donc une conscience équivalente aux lettres qui forment des mots, des symboles qui fondent un récit et qui structurent notre pensée.
 
Restera juste à expliquer et préciser le sens que recouvre le terme de pensée et, le cas échéant, remettre en cause la formule consacrée "en mon âme et conscience"...
 

11:01 Publié dans Genève, Politique, Pouvoirs, Religions, société | Tags : pagani, indignés, genève, bastions | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/01/2012

Poésie ou cynisme?

 

L'être contemple ce qu'il a cru aimer et partager, la vie.

Avec ou sans émoi, c'est selon.

 

 

19/12/2011

Leurres

 

Controversés, ils opèrent.

Pour la bonne cause.

Fausse.

Mais juste pour qui y a engagé foi et salut.

 

 

 

 

12:13 Publié dans Avaries, Pouvoirs, Pratiques, Religions, société | Tags : violences, force, pouvoirs, mort, douleurs, maux, plaies | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/12/2011

Eve

 

A toutes fins, utile.

18:40 Publié dans Amour, Culture, Humeur, Religions | Tags : publicité, religion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/11/2011

Pauvre diable...

Qui n'a un jour entendu s'exprimer ainsi une personne au sujet d'une autre?

La diable est-il pauvre, allez savoir...

Le diable a en tout cas le plus souvent du fil à retordre avec qui se mêle de le confronter.

Diable, entend-on aussi s'exclamer qui manifeste sa surprise, son étonnement.

Dieu que c'est beau, bon et réconfortant de savoir que le diable est responsable de (tous) nos maux et de ceux de la Terre sinon encore de ceux du Ciel si l'on en croit ceux qui s'en plaignent parfois.

Le diable sévit-il que Dieu est invoqué pour qui croit à l'opposition qui les caractérise.

Mais qu'en est-il de laïcs ou d'athées, d'agnostiques ou de tout autre qui doute de ces entités?

Certains se posent des questions, en posent et cherchent, des solutions, des moyens de régler un mal qui anéantit la vie et le courage de l'affronter encore.

La destruction de l'être n'égale pas celle d'avoirs. Est-il nécessaire de les distinguer? La question reste ouverte.

Que Dieu soit présent ou absent, que le diable ait une existence ou non, les moyens de savoir comment s'accommoder d'un mal qui saccage le désir de vivre, reste un problème réel constant.

Nul n'est à l'abri de ce qui anéantit ou élève. Les exemples ne manquent pas, il serait bon de se les rappeler. Stigmatiser le coupable ou se poser en victime n'est pas résoudre le problème que pose le mal. C'est décider que les bons sont d'un côté et les mauvais de l'autre.

14:38 Publié dans Avaries, Culture, Destins, Etre, Religions, société | Tags : mal, bien, bons, méchants, dieu, diable, coupable, victime | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/11/2011

L'homme sur le banc

Il était sans âge et portait un vêtement usé, peut-être imperméable.

Les propos sur sa condition, il les entendait. Mais son esprit était ailleurs.

Quelque part entre ce ciel qui ne lui indiquait rien et cette terre qui le portait encore.

Son attitude venait de dépasser l'indignation et toute quête de salut.

13:20 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Politique, Pouvoirs, Religions, société | Tags : homme, destins, dieu, pouvoir, société, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/09/2011

Magiciens ou bouchers?

 

Sublimer, exalter, capter, ainsi oeuvrent artistes, religieux ou autres idéologues.

Le sens les travaille quand il ne les emporte pas.

 

09:35 Publié dans Politique, Religions | Tags : création, idéal, rêve, idée | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/09/2011

Sortir du silence?

Accueillie sur ce site d'abord avec un pseudo, pour y partager une activité littéraire en direct avec des internautes inconnus, a été la raison de ce blog « Voix ».

J’y ai publié des textes de forme extrêmement brève, parfois.

Hier, dimanche, j’ai eu envie de poster la critique de mon deuxième recueil de nouvelles, écrite par Anne Pitteloud, journaliste au "Courrier", car l’occasion m’était offerte par un media confrère, de remercier "La Tribune de Genève" d'avoir ouvert à l’écrivain un espace au sein d’une blogosphère de "sa" Cité.

Il me paraît en effet important qu’un regard venu parfois d’ailleurs, contemplatif et critique à la fois, idéaliste et lucide aussi, c’est-à-dire non forcément identifiable selon des critères standards admis, ait sa place dans le débat d’idées. Tel me paraît être le rôle de l'écrivain ou de l'artiste.

Dans ce sens et après l'appel lancé par Jean-François Mabut à ne pas rester coi, il m'a paru nécessaire de sortir d'un certain silence et  de prendre position dans le cadre de prochaines campagnes électorales diverses.

Ces précisions ne sont pas rhétoriques. Elles relèvent du souci de s'affranchir des cadres récurrents d'étiquetage partisan. Aucune idéologie, aucune religion ne conçoit l'homme tel qu'il est. Toutes le projettent. Or on sait combien sont souvent loin des images, les réalités incarnées par les êtres.

L'écrivain tente de les capter, de leur donner de la voix. Les partis, les confessions n'en rendent bien souvent que leurs échos.

On comprendra dès lors que si je soutiens ici la candidature de Daniel Devaud à la Cour des comptes, j'agis en tant que femme de lettres et citoyenne genevoise, non sans idées politiques mais sans appartenance partisane, parti pris ou autre cause quelconque à défendre.

 

 

 

12/08/2011

Adi Talmor et "le suicide suisse"

 

Cette expression se trouve dans l'article de Serge Dumont*, paru dans Le Temps d'aujourd'hui.

Il y relate le recours à Dignitas, par l'une des figures vedettes des medias israéliens, Adi Talmor.

La nouvelle aurait choqué l'opinion publique.

A lire l'article de Serge Dumont, on constate l'étendue des débats. Des dégâts, on n'en parlera pas ici, le sujet étant laissé à l'appréciation de chacun.

*http://www.letemps.ch/Page/Uuid/da97277a-c459-11e0-a12d-b...

14:29 Publié dans Etre, Pratiques, Religions, société | Tags : dignitas, suicide assisté, aldi talmor | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24/07/2011

Dieu

 

Si Dieu existe, Ses fous sévissent. En Son nom.

Si Dieu est mort, tout fou s'excite. En son nom.

14:27 Publié dans Religions | Tags : dieu, foi, folie | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/07/2011

Oslo

La foi qui tue?

La loi du fou.

 

 

13:59 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans Vie politiqueLien permanentCommentaires (3)Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : violencefoiterrorisme del.icio.usDigg! Digg Facebook

13:55 Publié dans Pouvoirs, Religions, Sécurité | Tags : violence, foi | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg