21/09/2012

Charlie Hebdo, la bien-pensance attaque


Est-ce bien réaliste d'attribuer à quelques caricatures, le pouvoir de mettre la France sur pied de guerre ou peu s'en faut?

A titre préventif, la France a annoncé la fermeture de ses écoles ce vendredi 21 septembre dans au moins 20 pays au monde.

Au Pakistan, les ressortissants français ont reçu un SMS disant: "menaces spécifiques pour la communauté française et intérêts français suite publication ce jour de caricatures par Charlie Hebdo. Vigilance renforcée".

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20120919.AFP9317...

L'opportunité, pour le gouvernement français, de déplacer les responsabilités sur l'hebdomadaire satyrique ne peut être écartée.

Le déferlement médiatique bien pensant envers Charlie Hebdo en est la preuve la plus flagrante.


20/09/2012

UEJF, CRIF et SOS Racisme

Florilège...

Quand les Juifs sont partagés et  que SOS Racisme s'étonne...

Si l'Union des étudiants juifs de France, (UEJF) soutient Charlie Hebdo,  le CRIF, par la voix de son président Richard Prasquier, fait par de sa désapprobation. 

http://www.challenges.fr/media/20120919.AFP9323/caricatur...

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120919.AFP9355/l...


19/09/2012

Ayrault, Charlie et les autres?

Jean-Marc Ayrault en appelle à la responsabilité de chacun alors que Charlie Hebdo fait paraître dans son édition de ce jour un dessin qui met en scène un musulman dans son fauteuil roulant poussé par un juif orthodoxe.

Le Premier Ministre a-t-il une fois exprimé une telle injonction face aux actions et aux slogans des FEMEN récemment venues s'installer en France?

Car outre leurs pancartes http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/09/18/integrisme-deg..., leurs affiches n'ont rien à envier à la provocation reprochée au dessin de Charlie Hebdo!

En quoi, en effet, Kill Kirill ne nécessiterait-il aucun rappel au sens de la responsabilité à laquelle enjoint le Premier Ministre?

Au pays de la liberté d'expression, il en est qui sont décidément plus libres que d'autres.

4420255.JPG

http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20120918.OBS2754/fem...

 

4423624.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120918.OBS2795/c...

02:25 Publié dans Discours, Medias, Politique, Politique française, Sécurité, société | Tags : ayrault, islam, charlie hebdo | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/08/2012

Genève, ville ouverte

 

Tout, vous trouverez tout à Genève.

Misère, richesse, masquées ou non, elles se côtoyent.

Et puis ici aussi, on boit, on se pique, on se poignarde.

Au nom de quoi, allez le savoir, le résultat est là.

Mais l'avenir, où se lit-il?

 

A Genève, on se tue et on tue.

La mort ordinaire, c'est au coin de la rue.

Sans l'odeur du souffre de la guerre mais dans l'anonymat d'une Cité accueillante.

 

15/08/2012

Pollution civile

 

A l'heure où tant de conflits embrasent le monde, que représente une vie ordinaire?

Si peu et pourtant, partout à Genève des voix s'élèvent pour se plaindre.

D'incivilités quotidiennes courantes à tous les niveaux et dans tous les domaines.

Mais on nous annonce une nouvelle Constitution. Soit.

On nous en dit aussi son prix en millions et en heures de travail. Soit.

Mais qui songe à la gestion de vies quotidiennes polluées par toutes sortes de nuisances ordinaires?

Les ranger au rang de banalités à considérer comme normales en vertu de l'usage désormais consacré de l'adjectif, non.

Une vie citoyenne vaut mieux que cela et sait encore distinguer la tolérance de l'abus.

 

 

01:15 Publié dans Air du temps, Avaries, Genève, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Sécurité, société | Tags : saleté, bruit, violence, vols | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/08/2012

Stupéfiant

Non, il ne s'agit pas de drogue. Mais d'un méfait dont l'habileté attend à ce jour la réponse annoncée par Pierre Maudet.

Ce dernier, récemment élu et désormais en charge de la sécurité à Genève communiquera ultérieurement sur les grands axes de sa politique.

Il faut lire et relire l'article de Sophie Roselli*  pour comprendre l'image que bien des étrangers ont encore de la Suisse pour constater leur résignation sinon leur déception.

Ainsi cet homme victime de sa confiance en notre pays, de déclarer: Genève est la vitrine de la Suisse. Faites un effort pour éviter les vols, au moins pendant l’été!

Et d'ajouter ensuite qu'il entretient une relation personnelle avec notre pays où il vient désormais consulter le médecin qui lui a  envoyé gratuitement mon traitement pendant la guerre, alors que je ne pouvais pas me déplacer ni le payer.

Voilà de quoi être fier de ce médecin et de son humanisme!

Mais que penser du reste? A Pierre Maudet de répondre.

*  http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/faux-policiers-m-vo...

 

 

17:37 Publié dans Air du temps, Justice, Politique, Sécurité, société | Tags : vol, police, genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12/08/2012

De la secte islamiste de Kazan

 

Le 1er août dernier, 70 personnes dont plus d’une vingtaine d’enfants apparaissent face aux caméras russes qui les filment à leur sortie d’un bunker tatare qui devait les tenir préservés du « Mal ».

 

Le journal en ligne Rue 89* ne se satisfait pas de relater ce fait comme divers et estime qu'il convient de le situer dans un contexte régional sous haute tension politique et religieuse.

 

En effet,  en juillet dernier à Kazan, deux attentats avaient visé des chefs religieux musulmans. Le militant islamiste qui a revendiqué l’explosion en pleine rue de la voiture du Mufti l'estimait trop modéré.

 

Avec ses 4 millions d’habitants, dont une moitié est musulmane et l’autre, orthodoxe, cette république de Russie centrale était encore citée comme exemple de tolérance religieuse en mai dernier par Euronews.

 

images?q=tbn:ANd9GcRnEV6UWDNOsw1IaFk1AYPCxtQsHa6k2YYwg9E1brdGiMIjHBY

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRnEV6UWDNOsw1IaFk1AYPCxtQsHa6k2YYwg9E1brdGiMIjHBY

 

Les relations entre peuples russe et tatar sont complexes par leur histoire entremêlée. Pour rappel, le joug tatar a pesé sur la Russie. Depuis la prise de Riazan en 1237 jusqu'à ce qu'Ivan le Terrible ne reprenne Kazan et que le khanat ne tombe en 1552.

 

Mais le Tatarstan est une région constitutive de la Fédération de Russie. Rien de comparable donc avec la France et l’idée d'une intégration de l'islam. En Russie, il s'agit d'une religion autochtone.

 

Cependant au Tatarstan et comme ailleurs, l'islam traditionnel semble de plus en plus menacé par ses tendances radicales.

 

*  http://www.rue89.com/2012/08/10/au-dessus-de-la-secte-rus...

 

00:10 Publié dans Medias, Politique, Pouvoirs, Religions, Sécurité | Tags : secte, islam, russie, tatarstan | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/08/2012

La belle et le bête

 

Sujet  anodin ou non, retour sur l'homme et la femme évoqués hier ici.*

Lui est connu mais plus du tout recherché des services impuissants de la police genevoise. Elle semble naïve touriste en train de se faire piéger.

Telle était la situation que je décrivais, lasse d'assister à de nouvelles ruses de joueurs de bonneteau.

Or on m'a invitée à ne pas trop m'inquiéter. Que l'air de rien, ces jeunes Asiates étaient bien plus futées que n'importe quel joueur de bonneteau.

Et qu'assurément elle allait le plumer.

Doit-on s'en réjouir?

 

*   http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/08/drague-ordinai...

 

 

16:24 Publié dans Air du temps, Avaries, Destins, Etre, Pratiques, Sécurité, société | Tags : bonneteau, touristes, asiates | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/07/2012

Hollande et la santé mentale

 

Les 3 et 4 février derniers, j’avais consacré plusieurs sujets à l’enfarinage de l’actuel Président de tous les Français.*

La femme, alors interrogée par des journalistes sur les mobiles de son geste, avait évoqué son blog. On y découvrait son parcours et son combat.

On peut y lire désormais ce qui lui est arrivé après sa mise en garde à vue puis son hospitalisation sur ordre du Préfet de Paris. Claire Seguin écrit qu'elle a gagné sa liberté au tribunal en réclamant un recours devant le juge des Libertés. Le préfet de région a encore fait appel de la décision mais grâce à une avocate (formidable) sa requête a été déboutée. http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/2012/04/

 

Si sa sortie de l'hôpital, Claire Seguin la doit à une avocate, Monsieur Hollande aura fort à faire alors qu'il a promis une " véritable loi " de santé mentale, fondée sur "le respect de la dignité de la personne souffrant de troubles mentaux". http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/05/hollande-et-la...

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/04/politique-et-psychiatrie-2.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/03/hollande-a-l-hopital.html

 

 

 

29/03/2012

Affaire Merah, article à lire

Excellent article qui pointe les questions restées sans réponses.

http://www.montpellier-journal.fr/2012/03/affaire-merah-d...

 

 

 

11:28 Publié dans Politique, Politique française, Sécurité | Tags : merah, terrorisme, islamiste, france | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/03/2012

Président-chef des armées?

 

Quand le Président de tous les Français sert le candidat Nicolas Sarkozy ou quand le Président Nicolas Sarkozy se sert de tous les Français résidant hors de France, cela donne cet email qu'il leur adresse à titre personnel à des fins d'informations comme la Loi l'autorise (Article L330-4 du Code électoral):

banner_ns.jpg
titre_flash.jpg


 

Mes chers amis,

La semaine que nous venons de vivre a été particulièrement éprouvante.

Un assassin a voulu, selon ses propres mots, « mettre la France à genoux » en enlevant la vie de trois enfants, de quatre militaires et d’un enseignant.

Comme vous le savez, j’ai immédiatement interrompu ma participation à la campagne présidentielle pour assumer pleinement mon devoir de Président de la République et de chef des armées. Je me suis rendu le jour  même à Toulouse pour être aux côtés des enfants, des familles des victimes et pour donner au ministre de l’intérieur et aux forces de sécurité les instructions les plus fermes pour identifier et retrouver l’auteur de ces actes monstrueux. J’ai réuni, ensemble, en signe d’unité nationale, des représentants de la communauté juive et du culte musulman. Une minute de silence a été organisée dans toutes les écoles de France à la mémoire de ces enfants martyrisés et des mesures drastiques ont été prises pour lutter contre les propagateurs de haine et de violence, des mesures que je ferai immédiatement voter en mai, si les Français me font confiance. Mercredi, j’étais à Montauban pour rendre un hommage solennel à nos trois soldats français abattus parce qu’ils étaient l’armée française, parce qu’ils incarnaient la République. J’ai tenu également à rendre hommage aux hommes du RAID qui ont risqué leur vie pour mettre ce tueur, qui a voulu semer la haine et la terreur dans notre pays, hors d’état de nuire.


Face à cette tragédie nationale, la France rassemblée a donné une magnifique image de dignité.

Aujourd’hui, si nous ne pouvons et ne devons rien oublier, la campagne présidentielle a repris ses droits. Je me suis rendu jeudi, à Strasbourg, pour parler des valeurs morales qui sont le fondement de notre Nation et de notre République. Vendredi, j’étais avec Jean- Louis Borloo à Valenciennes, ville métamorphosée par la rénovation urbaine, pour annoncer un nouveau plan pour désenclaver nos quartiers et transformer la vie de leurs habitants. Hier encore, à Rueil Malmaison, j’ai défendu mon projet d’une France forte dans une Europe forte, de la production et de l’emploi.

Mes chers amis, il nous reste un mois pour bâtir la plus formidable aventure, un mois pour bousculer toutes les certitudes. Aidez-moi à construire la France forte, à faire triompher nos idées, nos valeurs, notre idéal. J’ai besoin de vous.

Avec toute mon amitié,

La France se construit avec vous.

La France forte, c'est vous.

Nicolas Sarkozy


Nicolas Sarkozy


 

05/02/2012

Hollande et la santé

Un comble!

François Hollande dénonce l'idéologie dogmatique de l'hôpital-entreprise, lit-on dans Le Monde du 2 février, soit le lendemain de l'hospitalisation en milieu psychiatrique de Claire Seguin, cette femme qui l'a enfariné.**

Après les polémiques qui ont agité le milieu psychiatrique, il ( promet une " véritable loi " de santé mentale, fondée sur "le respect de la dignité de la personne souffrant de troubles mentaux". Celle instaurant les soins ambulatoires sans consentements, votée en 2011, a suscité une vive opposition du milieu de la psychiatrie, qui critiquait son aspect sécuritaire et réclamait un texte d'envergure

Et pour en savoir davantage sur le rapport qu'entretient Monsieur Hollande avec la santé, mentale ou autre, il suffit de cliquer sur ce lien:

http://www.google.ch/search?rlz=1C1SKPC_enCH327&sourc...

23:40 Publié dans Politique française, Pouvoirs, Sécurité, société | Tags : hollande, dignité, santé mentale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/02/2012

Claire Seguin, enfarineuse de François Hollande

Le 30 octobre 2010, Claire Seguin dresse son autoportrait sur son blog*:  Je suis une femme de 45 ans, célibataire, sans enfants. Issue d’un milieu modeste, j’ai fait des études longues : après un bac littéraire brillamment obtenu (mention très bien), et des années de classes préparatoires Lettres au Lycée Michel Montaigne de Bordeaux (années que j’ai détestées), j’ai obtenu à Paris un Doctorat de Littérature contemporaine et une Licence d’Histoire de l’art. Après plusieurs années de chômage, je suis entrée dans l’Éducation nationale, où j’ai été professeur certifié de Lettres modernes, à Amiens puis à Roubaix, pendant 7 ans. Dès mon année de stage, j’ai fait l’objet de harcèlement dans l’Éducation nationale, tant de la part de la hiérarchie que de la part du personnel enseignant. J’ai démissionné le 13 novembre 2007. Je vis actuellement à Lille.

Que penser et que dire d'une femme dont on n'a aucun autre écho que ses propos livrés au public et les effets qu'ils ont eus?

Peu ou pas grand chose par respect et par prudence vis-à-vis d'une situation inconnue. Néanmoins, ne pas y réfléchir serait cultiver une ignorance sur des faits avérés et répétés de traitements qui peuvent et doivent se discuter.

Car trop de zones d'ombres et de jugements partiaux entourent la maladie psychique avérée ou non. En l'occurrence et pour ce qui concerne cette femme, on aimerait tout de même bien savoir ce qu'il en est et surtout ce qu'elle deviendra. Car même si elle manifeste une grande sensibilité, en quoi doit-elle être considérée comme dérangée? Si c'est pour son geste, on peut certes admettre qu'il déroge aux règles de la politesse et de la bienséance. Sans importance, pourtant selon certains et au regard d'autres graves contextes politiques.

Et cependant, ce qui arrive à Claire Seguin peut concerner n'importe qui, soudain accablé par trop de pressions insurmontables. Dans ce cas, faut-il considérer que toute personne surmenée soit sujette à traitement psychiatrique?

La question ne se pose pas qu'en France et exige d'être cnsidérée pour recevoir des réponses affinées.

http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/claire-seguin/

 

 

 

03/02/2012

Hollande à l'hôpital

 

François Hollande,  interrogé sur les conséquences de son enfarinage de mercredi dernier, affirme dans Le Point.fr*,  ne "rien" vouloir "changer" dans la manière de s'adresser aux Français. On apprend toutefois qu'il bénéficie désormais d'un dispositif renforcé et c'est  lors d'une visite dans un hôpital parisien qu'il s'exprime.

Quelle délicatesse de sa part...Cependant, on ne précise pas de quel hôpital il s'agit, pas davantage non plus dans lequel de ses services François Hollande s'est déplacé.

Une nouvelle rencontre avec son enfarineuse aurait pourtant pu lui valoir quelques points de plus pour les prochains sondages, y aurait-il songé et se serait-il ravisé? Il est vrai que tout geste inconsidéré de sa part pourrait lui valoir, à lui aussi, un traitement pas forcément de faveur...

Quand la politique rejoint la psychiatrie, c'est tout une histoire qui se déroule et qui ne manque pas de se rappeler à chacun.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/03/psychiatrie-et...

*http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2...

 

Psychiatrie et Politique

Selon France Soir et le sondage auquel il soumet ses lecteurs, 40 % des 4854 votants, estiment sans importance l'enfarinage de François Hollande mercredi soir dernier.

SONDAGE

François Hollande a été "enfariné" mercredi lors d'une réunion publique. Quelle est votre réaction?

C'est choquant
25% (1225 votes)
Il l'a bien cherché
20% (969 votes)
C'est sans importance
40% (1937 votes)
Cela va donner des idées à certains
15% (723 votes)

4854 votants

 

C'est plutôt rassurant de savoir que les soucis et les préoccupations des Français sont ailleurs. Il n'en demeure pas moins que la jeune femme qui a commis cet acte est désormais hospitalisée en psychiatrie.

Pour un geste reconnu sans importance et pour lequel François Hollande lui-même ne portera pas plainte, voir sa santé mentale ainsi mise en cause est tout de même étonnant, non? Enfin, bien sûr qu'on trouvera toujours de quoi argumenter et présenter le cas comme pathologique.

S'interroger sur le résultat de ce sondage aurait pourtant été aussi intéressant que de se pencher sur le sort d'une femme dont on ne doute pas qu'il sera traité avec la plus grande diligence et toutes les compétences obligées et requises.

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/presidentiel...

 

21/12/2011

UraMin, Areva et les barbouzes

 

Et voici maintenant la Suisse et ses "barbouzes" contre lesquels porte plainte Anne Lauvergeon.

Suite au rachat d’UraMin par Areva, le mari de l’ex-patronne du groupe nucléaire aurait été surveillé en 2011. Le couple a saisi le procureur de Paris.

L’affaire, révélée ce matin par le Canard enchaîné, repose sur un rapport estampillé «strictement confidentiel», daté du 26 septembre 2011 et rédigé par une agence de police privée domiciliée en Suisse. Ce document, désormais entre les mains de la justice, relate l’achat en 2007, par Areva, d’UraMin, une société minière d’uranium en Namibie. Cette affaire, conclue pour 1,8 milliard d’euros, a donné lieu à polémique sur les conditions d’achat et la valeur réelle de la société.

Mais là n’est pas l’essentiel. Le rapport atteste que l’officine helvétique n’a pas seulement réécrit l’histoire d’UraMin. Les barbouzes ont surtout minutieusement exploré la vie privée d’Olivier Fric, l’époux d’Anne Lauvergeon. Son parcours universitaire, son casier judiciaire, ses voyages en Suisse sont ainsi répertoriés. Ses séjours dans différents hôtels ont également été recensés avant que les policiers privés expliquent qu’ils ont pu examiner ses comptes bancaires.

Chou blanc. Enfin, écrit le Canard enchaîné, à la page 19 du rapport, il est écrit qu’une «analyse des communications» d’Olivier Fric a été effectuée«de février à juin 2011». Et le rapport de mentionner une longue liste de numéros de téléphone contactés durant cette période par l’époux d’Anne Lauvergeon. Bref, l’officine a «écouté» le mari d’«Atomic Anne» ou s’est procuré ses listings téléphoniques. Des opérations illégales.

Mais les barbouzes ne se sont pas contentés d’espionner Olivier Fric. La suite sur http://www.liberation.fr/c/01012378887-c

 

 

01/10/2011

Avenir radieux

Renseignements pris auprès de policiers, l'avenir des cyclistes à Genève paraît assuré!

Punir les incivilités consistant à emprunter trottoirs ou voies réservées aux TPG serait légalement amendable, m'a-t-il été dit. Une journée d'information à cet égard aurait même été organisée dans le courant de la semaine à l'intention des usagers.

Néanmoins et même si les comportements de certains cyclistes sont illégaux, ordre aurait été donné à la police de ne pas forcément verbaliser. Dont acte.

De toutes façons, m'a-t-il été ajouté, vu le nombre d'effectifs, sévir partout serait impossible.

Autrement dit, la loi est bien là pour punir les cyclistes qui devraient l'être mais leur valeur ajoutée fait qu'ils auront tout loisir de continuer leur parcours tous azimuts sans être inquiétés.

On sait désormais à quoi s'en tenir.

26/09/2011

Trois ponts, une suggestion.

 

A l'heure où piétons et cyclistes partagent les trottoirs du Pont du Mont-Blanc, les rendre au trafic routier, serait-ce une mauvaise bonne idée?

Quant au Pont des Bergues, serait-ce inconcevable de le rouvrir à la circulation automobile?

Après tout, l'habitude semble bien établie pour les cyclistes de circuler sur le Pont de la Machine. Les piétons partageront volontiers une partie de l'espace avec eux, non?

L'essentiel est que des trois ponts à disposition, l'usage soit réparti de manière utile.

Qu'en pensent les urbanistes ici présents?

Un avis éclairé serait souhaité pour sortir de l'utopie et offrir non pas "la possiblité d'une île" mais un pont pour chacun.

 

 

Traversée de la rade

 

Tout compte fait, les piétons pourraient rejoindre les automobilistes dans leurs revendications de traversée de la rade!

Car si aux seconds n'est réservé que le seul pont du Mont-Blanc, le pont de la Machine, qui était l'espace piétonnier par excellence, ne l'est plus!

Et non, car aux cyclistes, le pont des Bergues ne suffit plus. Ils ont besoin des trois ponts.

Donc si un jour on a dansé ou déjeuné sur le pont de la Machine, désormais on y circule.

A vélo, of course!

What else?

 

01:33 Publié dans Air du temps, Genève, Sécurité, société | Tags : vélos, voitures, circulation | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24/09/2011

Un samedi sans vélos?

 

Presque. Car jour de congé, sans doute.

En effet, à longer le lac jusqu'au BIT aller et retour, on observait quelques rares cyclistes. Tous circulaient bien sûr en dehors de la piste cyclabe à leur intention, préférant la promenade, plus large.

Las.

Mais cela n'est rien, car devenu (presque) habituel.

Mieux -ou pis-, dans les rues Basses. Deux cyclistes, chacun sur un des larges trottoirs qui se font face et longent les magasins.

Sans vergogne, casque sur la tête, sourds aux remarques qui leur sont adressées pour leur signifier que l'espace ne leur est pas vraiment destiné.

S'il faut voir là un nouveau mode de lèche-vitrine, qu'on se le dise et chacun appréciera!

 

Non, ceci n'est pas de l'acharnement contre les cyclistes. Ce serait  inverser les rôles.

Ceci est un constat à prendre en considération avant qu'il ne devienne fatalité.

Car une ville est un lieu qui vit avec un tant soit peu de règles. De conduite et de civisme.

 

 

 

 

 

27/08/2011

Violence. Encore.

 

A lire ici et là au fil des blogs ou autres réseaux sociaux ce qui s'écrit sur la violence, on mesure la difficulté qu'il y a à cerner et à percevoir au mieux ce phénomène.

Admettre que son traitement reste complexe, éviterait autant de polémiques que de vains débats.

Mais l'humilité à observer face à l'irruption de forces obscures observées chez soi ou chez l'autre, relève sans doute de l'utopie.

Il n'y a pourtant pas lieu ici de faire une quelconque apologie de la violence. Mais d'exorter celles et ceux qui savent tout de la manière de la traiter, à modérer leur empressement à dire ce qui doit être réalisé et pas même ce qui devrait l'être.

Oser espérer un peu plus d'honnêteté dans la considération de ce fait, serait la première attitude à observer. Car nul n'est à l'abri de la violence. Ni de celle subie, ni de celle causée.

Le reconnaître n'est pas y concéder ni y complaire. C'est accepter que son traitement relève davantage de l'approximation que de la panacée.

11:28 Publié dans Discours, Sécurité, société | Tags : violence, solutions, traitements, justice, sécurité, pulsions, forces. | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

21/08/2011

Instrumentaliser la violence

Le titre du « blog » de Jacques-Simon Eggly, Encore des banaliseurs de l’insécurité,interroge.

Il incite en tout cas à réagir aux amplificateurs de l'insécurité.

Car s’il est juste de ne pas demeurer insensible à la violence, l’instrumentaliser à des fins partisanes l’est beaucoup moins.

Ainsi conviendrait-il de se pencher sur le problème de manière objective et de se livrer à des analyses fines pour tenter d’y trouver la parade la plus audacieuse.

Au lieu de quoi l’on assiste à des matchs de ping-pong entre tenants de solutions, toutes présentées comme seules valables.

Dans un commentaire que j’ai posté hier à midi sur le blog de Monsieur Eggly, pas encore publié à moins d’avoir été modéré, je lui ai demandé s‘il avait lu l’article de Peter Oborne dont il a été question ici dans les précédents sujets*.

J’ose espérer sa réponse.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/08/20/violence-s-en-...

20/08/2011

Violence(s)

 

Qui contesterait le fait de réagir à la violence qui s'exprime dans les sociétés?

Personne n'y demeure insensible. Mais de là à brandir la solution susceptible de venir a à bout de ce phénomène, il y a un pas à ne pas franchir.

Car si la réflexion sur ce problème n'est pas exclue, qu'elle soit au moins conduite de manière lucide et réaliste.

On observe trop souvent la mauvaise foi gangrener les débats qui traitent de la ou des violence(s).

A cet égard, l'éditorial de Peter Oborne*, paru dans "The Telegraph" est instructif en ceci qu'il ose s'attaquer à des modèles qui inspirent aussi ceux dont on réprime ensuite les agissements.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/08/19/peter-oborne-l...

17/08/2011

Buzz et nuisances

 

De quoi interroger la sécurité, à défaut de dérider ses plus ardents défenseurs.

http://www.tdg.ch/actu/buzz/voleur-2011-08-15

Fraîcheur et  humour nuiraient-ils à l'actualité des débats en cours, sinon en jeu ?

 

13:05 Publié dans Politique, Sécurité | Tags : vols, vols à la tir, sécurité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/07/2011

Oslo

La foi qui tue?

La loi du fou.

 

 

13:59 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans Vie politiqueLien permanentCommentaires (3)Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : violencefoiterrorisme del.icio.usDigg! Digg Facebook

13:55 Publié dans Pouvoirs, Religions, Sécurité | Tags : violence, foi | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/04/2011

Bicyclettes-surprises

 

Clin d'oeil au blog du 16 avril dernier, http://peresiffleur.blog.24heures.ch/archive/2011/04/16/l..., ce blog n'a de commun avec lui, que le vélo.

En effet, c'est leur guidon bien en mains pour zigzaguer, que des cyclistes circulent sur les quais ou dans les parcs public, sans parler des trottoirs. Or rien n'indique aux piétons qui cheminent, que soudain dans leur dos surgira un vélo. Pis, que les petits enfants qui jouent, ignorent les risques qu'ils courent, alors qu'ils n'ont pas vu appraître ces bicyclettes téméraires. Car jusqu'à nouvel avis, aucune législation n'oblige les parents à tenir leur progéniture en laisse, contrairement aux détenteurs de chiens.

Nul ne conteste le fait que les automobilisites soient priés de respecter les cyclistes, dans ce cas, inviter les cyclistes à tenir compte des piétons, vaut autant en matière de civisme.

Ainsi, ce qu'on lisait le 20 octobre 2010 sur ce blog http://actif-trafic.blog.tdg.ch/archive/2010/10/20/cyclot... , n'est guère convaincant:

« Nous reconnaissons qu’il y a un problème : nous avons constaté un vrai ras-le-bol de la part de piétons qui se sentent envahis par les cyclistes sur les trottoirs, et de nombreux cyclistes commettent des entorses au code de la route. Mais aucun cycliste ne fait cela par pur plaisir : lorsqu’on est en danger sur la route, on se réfugie là où l’on peut être en sécurité, et on prend de l’avance pour éviter d’être dans les flux d’automobiles. »

Car sur les quais, les voitures ont leur route, les vélos ont leur piste. Pourtant, si les automobilistes respectent l'espace imparti aux piétons, les cycliste, eux, n'en ont cure. Dans les jardins publics, aucune voiture non plus ne s'aventure, mais des vélos, oui. Alors que marcher et pousser sa bicyclette constituerait un exercice aussi sain et louable que de rouler au milieu de piétons qui apprécieraient sans doute de ne plus être pris pour des piquets de slalom.

 

02:00 Publié dans Genève, Pratiques, Sécurité, société | Tags : vélos, cyclistes, pistes cyclabes, circulation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg