04/08/2011

De Lars von Trier à Bat Ye'or

 

Chasse aux sorcières ou pas, on traque les références culturelles d'Anders Breivik et on les trouve.

Après Lars von Trier, http://www.lepoint.fr/culture/dogville-script-de-la-tueri... voici aujourd'hui  Bat Ye'or.

Cette femme de 78 ans, Gisèle Littman-Orebi de son vrai nom, vit à Gland, en Suisse.

Interrogée par Patricia Briel dans Le Temps" de ce jour, elle s'explique en page 8: http://www.letemps.ch/suisse.

Déterminer une responsabilité à charge du cinéaste ou de l'écrivain est un pas que certains se hâteront de franchir.

D'autres, plus nuancés, se rappelleront qu'entre l'écrit et l'acte, une marge existe. Il ne faut jamais l'oublier car elle est conséquente.

 

14:53 Publié dans Culture, Justice, société | Tags : breivik, tuerie d'oslo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02/08/2011

Libération.fr, l'intitulé qui fâche

 

 

A lire les commentaires de l'article d'Annette Lévy-Willard, paru sur le site de Libération.fr le 31 juillet dernier, on reste dubitatif.

Le titre,  Après le printemps arabe, l'été israélien?, suscite quelques vives réactions.

Même si la journaliste cite un article paru dimanche dernier dans Haaretz sous la plume de Gideon Levy, qu'elle présente comme "virulent critique de la société israélienne" et "célèbre pour ses reportages très durs sur l’occupation en Palestine", cela ne semble malgré tout pas convaincre certains internautes.

 

Et Annette Lévy-Willard de conclure, "L’éventuelle reconnaissance de l’état palestinien aux Nations Unies en septembre pourrait détourner l’attention de la crise sociale mais la crise politique est profonde."

 

http://www.liberation.fr/monde/01012351969-apres-le-print...

13:23 Publié dans Information, Medias, Pouvoirs, société | Tags : libération, israël | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/06/2011

Indigné millionnaire

Intéressant, ce coup du sort qui a rendu millionnaire un des  "Indignés" de Madrid.

Selon l'Express.fr, ce jeune homme de 34 ans qui a manifesté près de quatre semaines sur la Puerta del Sol à Madrid, aurait gagné 1,3 millions d'euros au loto.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/espagne-un-...

L'article s'ouvre par une question à laquelle il fallait  s'attendre, "Restera-t-il indigné après l'heureux coup du sort qu'il vient de connaître"

L'avenir le dira mais si les motivations qui ont animé ce Madrilène de 34 ans sont réelles et profondes, le million d'euros dû au hasard ne devrait pas les modifier. Il pourrait même être consacré au développement de la cause qu'il défend.

Il va de soi désormais qu'on ne manquera pas d'épier le moindre de ses mouvements, comportements, faits et gestes.

Ce qui est intéressant de relever, par contre, est que cet homme jouait au loto et comptait peut-être autant sur la chance que sur les résultats du mouvement auquel il participait...

 

 

00:25 Publié dans Pouvoirs, société | Tags : indignés, loto, chance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/06/2011

Ratés

Ils ne le sont pas, non, ils en ont juste eu quelques uns.

 

 

00:28 Publié dans Destins, société | Tags : avaries, existences | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/05/2011

Tron-DSK...

 

Poursuivi pour harcèlement sexuel par deux anciennes employées municipales de Draveil dans l'Essonne où Georges Tron est maire, ce dernier envisagerait de porter plainte contre dénonciation calomnieuse.

Après le carnet rose de l'UMP qui suivait les images d'un DSK menotté dans la nuit noire new-yorkaise, voici qu'une nouvelle page s'écrit en France mais dont Georges Tron se défend.

"Je ne suis pas naïf, on cherche à faire écho à une affaire qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique...", s'exclame le secrétaire d'Etat à la Fonction publique:

http://www.france24.com/fr/20110525-georges-tron-vise-une...

http://www.leparisien.fr/faits-divers/georges-tron-soupco...

Les affaires se suivraient mais se ressembleraient-elles? L'une ne chassera pas l'autre et qu'y ajoutera-t-elle?

Peut-être la lassitude.

19/05/2011

Aléatoire

 

Philosopher, expliquer, juger, condamner, s'interroger, douter, supposer, imaginer, inventer, autant d'attitudes en réaction à l'aléatoire.

Parce qu'il résiste à toute catégorie prévue par le coeur ou la raison, qui toujours construisent l'histoire crédible sinon sensée.

13:42 Publié dans Destins, Discours, Etre, société | Tags : destin, aléas, raison | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/05/2011

Cantat et la célébrité

 

Courrier que j'ai adressé au quotidien Le Matin qui l'a publié en page 22 de son édition du 17.05.2011

Le titre est de la Rédacation

La célébrité n’excuse rien, cela a été maintes fois lu et entendu parmi les nombreuses réactions qui ont suivi le meurtre de Marie Trintignant par Bertrand Cantat.

Il serait bon, dès lors, de s’en souvenir et de considérer le chanteur comme prisonnier ordinaire qui a accompli sa peine.

Dans ce sens, sa réinsertion sociale, toute médiatique soit-elle, est aussi légitime que celle de n’importe quel condamné de droit commun. Pour ce qui est de la morale, cela se discute. Mais est-ce là vraiment le propos?

13:29 Publié dans Culture, Genève, Justice, société | Tags : cantat, justice, célébrité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/05/2011

Me Bonnant et le sens de l'ordre

 

Courrier que j'ai adressé à la "Tribune de Genève" qui l'a publié en page 15 de son édition de ce jour.

Le titre est celui de la Rédaction.

Après le « désordre public » évoqué par Me Marc Bonnant dans une interview accordée le 12 mai dernier au quotidien « 24 heures »  et qu’il attribue au fait que Bertrand Cantat se produise sur scène, voici maintenant qu’on lit dans « Le Matin Dimanche» du 15 mai, qu’il y ajoute le « goût » comme « faute».

Saluer le talent oratoire du Maître qui  propage de telles expressions dans la Cité, non. Car il serait bon de ne pas se laisser emporter par l’assaut en règle mené contre un homme et ceux qui tentent de le rester encore avec tout ce que cela implique d’imperfection(s).

Que des opinions s’expriment, rien de plus normal. Mais stigmatiser un homme à perpétuité comme s’y  emploient certains me paraît regrettable. Car il serait bon aussi de garder à l’esprit que l’occasion est unique, de méditer une situation jusque là inédite.

Si d’aventure celles et ceux qui se présentent en justiciers, trouvaient en eux la force d’écouter d’autres avis que le leur pour nuancer leur position, l’« ordre public » et le  « bon goût » en seraient honorés.

13:21 Publié dans Culture, Genève, Justice, société | Tags : bonnant, cantat, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/05/2011

Désordre public selon Me Bonnant

La conception que l’on se fait de la société appartient à chacun mais le détournement de sens d’expressions communes de la langue relève de la provocation. Ainsi ce « désordre public » évoqué par Me Marc Bonnant dans l’interview qu’il a donnée à 24 heures et qu’il attribue au fait que Cantat se produise sur scène, me paraît malheureux tant il entache le sens de « public ».

Saluer le talent oratoire du Maître qui  propage de telles expressions dans la Cité, non. Car il serait bon de ne pas se laisser emporter par l’assaut en règle mené contre une décision qui honore ceux qui l’ont prise, d‘inclure Bertrand Cantat à un spectacle..

A chacun son droit, son autorité, ses compétences et son pouvoir. Qu’il s’agisse de ceux du chanteur, du metteur en scène, du directeur de la Comédie ou de la ville et de l’Etat de Genève qui contribuent largement à  financer l’institution.

Que des opinions s’expriment, rien de plus normal. Mais il le serait aussi de garder à l’esprit que l’occasion est unique, de méditer une situation jusque là inédite. Stigmatiser un homme à perpétuité comme s’y  emploie certains dont Me Bonnant me paraît regrettable. Si d’aventure ces justiciers trouvaient en eux la force d’écouter d’autres avis que le leur pour nuancer leur position, l’« ordre public » en sortirait premier bénéficiaire.

12:01 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (5)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : débatsdroitsordre et désordre publics del.icio.us |Digg! Digg Facebook

12:00 Publié dans Culture, Genève, société | Tags : marc bonnant, bertrand cantat, comédie, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/05/2011

Cantat en débat

Un débat s'ouvre au sujet de la participation de Bertrand Cantat au spectacle programmé par Hervé Loichemol à la Comédie de Genève en septembre prochain, c'est bien.

Cet artiste a des droits qu'on peut l'aider à défendre. Beaucoup s'y emploient tandis que d'autres pesistent à les  lui contester.

Que d'aucuns s'expriment avec sévérité, tel Me Marc Bonnant ou que d'autres, tel le Professeur d'éthique Denis Muller, avec objectivité, c'est leur droit aussi. Que des propos choquent, émeuvent ou irritent, c'est le droit de chacun aussi de le dire, de l'écrire et de le dénoncer. Mais dans le respect de la déontologie.

Ainsi et dans l'intérêt de la cause défendue, apparaîtrait-il judicieux d'éviter toute interprétation liée à des croyances ou autres pratiques religieuses supposées sinon attribuées à tel ou tel interlocuteur auquel on s'adresse. La liberté d'opinion existe, c'est elle qui anime le débat, composons avec elle dans les règles de l'art. Ce sera tout bénéfice pour les protagonistes de l'affaire qui occupe nos esprits.

 

12:13 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (101)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : protestantismedébat del.icio.usDigg! Digg Facebook

 

 

12/05/2011

Bertrand, Hervé, Anne et les autres.

Débattre de la venue de Bertrand Cantat à Genève n'est-il pas le fait de cette célébrité dont on a voulu qu’elle ne l’épargne pas d’une peine qu’il a exécutée comme tout détenu de droit commun?

Mêler de la morale à la décision prise par Hervé Loichemol n'est pas interdit. Mais si votre voisin sorti de prison avait été engagé par un patron soucieux de sa réinsertion, auriez-vous réagi avec autant de passion?

Le fait que Bertrand Cantat soit un artiste meurtrier choque. Mais le fait qu'il ait droit à double peine aussi.

 

12:31 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveLien permanentCommentaires (7)Trackbacks (0) |Envoyer cette note | Tags : justiceartmoraledroit. del.icio.usDigg! Digg Facebook

12:30 Publié dans Culture, Genève, société | Tags : cantat, comédie, hervé loichemol | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/04/2011

Bicyclettes-surprises

 

Clin d'oeil au blog du 16 avril dernier, http://peresiffleur.blog.24heures.ch/archive/2011/04/16/l..., ce blog n'a de commun avec lui, que le vélo.

En effet, c'est leur guidon bien en mains pour zigzaguer, que des cyclistes circulent sur les quais ou dans les parcs public, sans parler des trottoirs. Or rien n'indique aux piétons qui cheminent, que soudain dans leur dos surgira un vélo. Pis, que les petits enfants qui jouent, ignorent les risques qu'ils courent, alors qu'ils n'ont pas vu appraître ces bicyclettes téméraires. Car jusqu'à nouvel avis, aucune législation n'oblige les parents à tenir leur progéniture en laisse, contrairement aux détenteurs de chiens.

Nul ne conteste le fait que les automobilisites soient priés de respecter les cyclistes, dans ce cas, inviter les cyclistes à tenir compte des piétons, vaut autant en matière de civisme.

Ainsi, ce qu'on lisait le 20 octobre 2010 sur ce blog http://actif-trafic.blog.tdg.ch/archive/2010/10/20/cyclot... , n'est guère convaincant:

« Nous reconnaissons qu’il y a un problème : nous avons constaté un vrai ras-le-bol de la part de piétons qui se sentent envahis par les cyclistes sur les trottoirs, et de nombreux cyclistes commettent des entorses au code de la route. Mais aucun cycliste ne fait cela par pur plaisir : lorsqu’on est en danger sur la route, on se réfugie là où l’on peut être en sécurité, et on prend de l’avance pour éviter d’être dans les flux d’automobiles. »

Car sur les quais, les voitures ont leur route, les vélos ont leur piste. Pourtant, si les automobilistes respectent l'espace imparti aux piétons, les cycliste, eux, n'en ont cure. Dans les jardins publics, aucune voiture non plus ne s'aventure, mais des vélos, oui. Alors que marcher et pousser sa bicyclette constituerait un exercice aussi sain et louable que de rouler au milieu de piétons qui apprécieraient sans doute de ne plus être pris pour des piquets de slalom.

 

02:00 Publié dans Genève, Pratiques, Sécurité, société | Tags : vélos, cyclistes, pistes cyclabes, circulation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/04/2011

Moritz Leuenberger à Genève

 

Billet paru également dans  Le Temps du 15 avril 2011 en page 15.

 

Au regret d’avoir été dans l’impossibilité d’assister à la conférence de Moritz Leuenberger, le 13 avril à l’Université de Genève, s’ajoute celui de n’avoir pu l’interroger sur le sens de son libellé: "L’homme politique et la marchande de Plainpalais ont-ils la même éthique?".

Outre le fait que personnalité politique et  négociant, au lieu d’ homme politique et marchande, auraient évité la comparaison connotée par les genres attribués à ses termes, il est  surprenant qu’un ancien conseiller fédéral n’ait pas eu à l’esprit qu’en démocratie, toute marchande puisse en même temps et aussi exercer des fonctions politiques.

Que l’opposition ainsi formulée par Moritz Leueunberger dans le titre de sa conférence, relève d’une hypothétique mauvaise maîtrise du français, apparaît peu probable. Dans ce cas et surtout dans le cadre du cours public où il s'exprimait, "Morale privée - Ethique publique?", ce titre résonne de manière provocante.

 

12:10 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans GenèveVie politiqueLien permanentCommentaires (1) |Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : politiqueethique del.icio.usDigg! Digg Facebook

 

12:10 Publié dans Genève, Politique, société | Tags : moritz leuenberger, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/11/2010

Violence

 

Ils t’ont tué.

Ils ont dit qu’il le fallait.

Ca leur a suffi comme explication.

 

 

 

 

00:10 Publié dans Justice, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : violence, force, mort | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/11/2010

Pour le monde


Ils sont cinquante

là, entassés

les uns sur les autres,

certains contre les autres.


Et vous,

ne pensez rien.


Eux,

s'ils pensent,


ils sont perdus,

dites-vous.


Pour qui?



23:02 Publié dans Destins, Etre, société | Tags : mal, destin | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg