12/06/2013

Enfances en question

 

Mémoire rendue aux enfances volées* ici, hommage à un jeune homosexuel noyé au XVIe siècle là*, articles et conférences sur les familles arc-en-ciel*, la sensibilisation à l'enfance est de mise à Genève.

On le sait, le combat se mène ici en Suisse comme récemment en France pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Au nom de l'amour et du droit à l'enfant.

Ce droit, pour se défendre, peut certes s'évaluer à la mesure d'autres qui ont brutalisé l'enfance.

Dans ce cas, poser les vraies questions que soulèvent la procréation médicalement assistée et la gestation par autrui auxquelles recourraient les couples homosexuels pour satisfaire leur droit à l'enfant, serait aussi bienvenu que le retour sur images de passés douloureux.

Un enfant porté par le ventre loué d'une mère vivra-t-il la parentalité comme un enfant arraché par l'Etat à ses parents? 

Et même, pourquoi comparer sinon parce que souvent les cas d'enfances malheureuses surgissent comme pour signifier qu'elles ne seraient pas le seul fait de familles dites arc-en-ciel.

Si les tragédies familiales du passé doivent être rappelées, il n’est pas inutile non plus de prévenir celles du futur.

 Car se targuer de défendre l’enfance ne se limite pas à évoquer les dégâts passés d’un Etat. Mais à anticiper les possibles dommages à venir qu’un Etat cautionnerait au nom du droit à l'enfant.

Texte paru dans l'édition papier de La Tribune de Genève du 18.06.2013 en p.13


http://www.saintgervais.ch/programme/detail/exposition-enfances-volees-regards-et-temoignages- d-enfants-places

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:1lR9...

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/suisse-plusieurs-...

 

08/06/2013

Clément, François et la mort

 

La mort récente de ce jeune homme frappé par un autre à Paris a révélé une fois encore la réalité de certaines mouvances extrémistes.

De droite ou de gauche, rien ne les différencie dans le besoin d'en découdre avec cet autre qui dérange. Parce que les uns ne pensent pas comme les autres, voici que cela suffit à menacer et agresser.

On sait qui a provoqué et qui a frappé. On sait quelles étaient les activités de l'un et de l'autre. Il n'en demeure pas moins que la récupération politico-médiatique bat son plein.

Ainsi et  au-delà du désastre qu'engendre tout acte de violence, il n'est pas interdit de s'interroger sur la manière dont a été instrumentalisée la mort de Clément Méric.

De ces deux mouvances d'extrême droite et d'extrême gauche, aucune ne vaut qu'on en loue les actions.

Dans le même sens, aucune non plus ne mérite tant de mobilisation pour une affaire de coups donnés entre deux jeunes provocateurs.

En aucun cas il ne s'agit là de minimiser des faits graves.

Mais de remettre en contexte une violence qui frappe partout, chaque jour sans appeler à son chevet un tel battage médiatique.

Mais quand le cynisme ne recule devant aucun moyen pour renforcer son pouvoir, on privilégie les scènes à médiatiser.

Quelqu’un aurait-il entendu parler de François Noguier, mort de la même manière que Clément Méric mais sous les coups d’un homme de type nord africain et qui a pris la fuite? 

Cela s'est passé dans la Marne, le 4 juin dernier:

 http://m.lunion.presse.fr/article/region/un-gadzart-meurt...  

 

06/06/2013

Noir

 

Dans une grande surface commerciale genevoise, un client pose une question sur Genève à un employé, Noir, en l'occurrence.

Sans hésiter, l'employé rétorque au client:  Je ne suis pas Genevois, je suis Noir.

Interloqué, le client a tenté de poursuivre l'échange mais l'employé l'a jugé terminé.

La scène s'est déroulée sans agressivité.


NB: sujet de blog publié en août 2011 à nouveau soumis à réflexion pour le caractère peu ordinaire du dialogue

13:50 Publié dans Genève, société | Tags : race, identité, nationalité, nationalisme, racisme | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/06/2013

Chine, seins nus

 

Exhiber une nudité, quelque soit l'âge ou le sexe de la personne, interpelle.

Est-ce à dire que ce soit là le passage obligé pour se faire entendre, la question se pose.

Une femme, professeure d'université, n'a sans doute pas choisi ce moyen d'expression au hasard.

Convaincue qu'il était peut-être le seul digne d'attirer l'attention, cette Chinoise sexagénère n'a pas hésité à publier la photo de son torse nu sur sa page facebook.

Elle y a aussi inscrit des slogans à la manière des Femen. 

Ces exhibitions sont à lire dans un contexte global où la publicité a aussi sa part. Et tout autant le combat politique.

Seules les réponses apportées à ce mode d'expression varient de pays en pays et selon les gouvernements au pouvoir.

Reste à savoir comment le public et les autorités de la Chine concevront l'action de cette femme et si d'autres manifestations de cet ordre suivront.

http://www.rue89.com/2013/05/31/chine-ai-xiaoming-profess...

 

16:41 Publié dans Information, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : chine, seins nus, femen | Lien permanent | Commentaires (59) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

31/05/2013

Droit de grève, sens du dialogue et eau de Javel

 

Il est temps de refonder l'école...

Depuis trois mois, à l’écoute de la communauté éducative et dans l’intérêt des enfants, nous avançons, bien sûr sur les horaires, mais aussi et surtout sur la réorganisation du temps périscolaire et sur son articulation avec le temps éducatif. Notre position évolue au fur et à mesure des réunions que nous organisons souvent sous la forme d’ateliers, pour mieux faire remonter les attentes. Avec une seule préoccupation : privilégier l’intérêt de l’enfant.

Ainsi s'exprime sur son blog, Daniel Delaveau, maire de Rennes.

Or les agents municipaux ne l'entendent pas ainsi et se sont mis en grève. Ils protestent contre l'application de la réforme des rythmes scolaires. Et contre l'augmentation de leur temps de travail.

Des négociations entre syndicats et ville de Rennes sont en cours mais n'aboutissent à aucun accord.

Résultat, des cantines scolaires sont fermées et sur les 1.800 repas non servis, de l'eau de Javel est déversée avant de les jeter à la poubelle.

La scène  filmée ci-après dure depuis quatre jours 

http://actu.orange.fr/revue/actualite/rennes-des-milliers...

Et le maire de Rennes s'en justifie sans états d'âme. Pour lui, le respect du droit de grève et le sens du dialogue, c'est ce qui compte.

http://bretagne.france3.fr/2013/05/30/greve-des-cantines-...

 

29/05/2013

Journalistes enfermés

A Montpellier, les 140 journalistes accrédités pour suivre le premier mariage homosexuel ont dû accepter de rester enfermés près de neuf heures durant par mesure de sécurité.

Mais quand on aime, on ne compte ni le temps ni les forces déployées.

Pas moins de 200 policiers assureront la cérémonie de mariage.

Pour un président qui se targue de rappeller que les mots ont un sens, il semble bien que pour lui pareille mobilisation soit normale. A son image, en somme.

Sans avoir jamais eu à assister à son propre mariage, Monsieur Hollande a tenu à honorer au moins une promesse de mariage, celle lancée lors de sa campagne électorale aux homosexuels.

Bien leur en prenne à tous.

Il n'est cependant pas interdit de songer aux victimes des violences du Trocadero qui se seraient peut-être souhaité mieux considérées et encadrées.

N'auraient-elles pas été assez normales pour mériter d'être protégées comme ces deux hommes qui se marient aujourd'hui à Montpellier?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/28/01016-...

 

 

28/05/2013

Monsieur Hollande, les maux ont un sens!

 

Monsieur Hollande rappelle le sens des mots.

Ainsi décrète-t-il que résistance ne peut se concevoir que dans le cadre de la deuxième guerre mondiale.

C'est faire peu cas du sens de la langue elle-même et de son usage!

Si la rhétorique est loin d’échapper au président de tous les Français par les nombreuses figures et autres tropes auxquels il goûte sans modération, le voici qui s’offusque?

S'il en est un qui a su manipuler les termes de la langue pour y faire passer ses promesses de campagne, c'est bien François Hollande.

Le mariage pour tous en reste la preuve la plus évidente.

Car la loi promulguée par ses soins le  18 mai dernier ne visait que le doit à l’enfant revendiqué par les couples homosexuels. Or seul le mariage donne accès à la filiation.

Les maux dont se plaint Monsieur Hollande ont donc un sens. Et l’abus de langage auquel renvoie  mariage pour tous,  certains Français ont su le lire.

http://www.franceinfo.fr/politique/francois-hollande-et-l...

 

27/05/2013

La haine et la biologie


On lit ici et là la haine dont serait porteuse le collectif anti mariage pour tous.

Défendre des valeurs familiales et contester le changement de civilisation annoncé par Jacques Attali, serait-il devenu expression haineuse et rejet de la différence?

On croit rêver tant la sexualité du même exclut cet autre dont on ne cesse pourtant de rappeler l'existence.

Sublimer l' amour du même et le consacrer par une palme d'or à Cannes ce 26 mai est une chose, le légaliser à travers le mariage et la filiation à laquelle il donne droit, une autre.

Ainsi, est-ce un droit pour des centaines de milliers de citoyens de défiler à Paris pour protester contre la manière dont la famille va se décliner dès lors que l'homoparentalité légalisée a modifié le Code Civil français.

Où est la haine à rappeler que les lois de la biologie exigent la différence sexuelle pour concevoir un enfant?

Où est la haine à rappeler que pour accéder à la filiation qui lui a été accordée par le mariage, l'amour du même exigera la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation par autrui (GPA)?

Où est la haine à penser à la femme qui portera l'enfant auquel l'amour du même devrait donner droit?

 

http://www.youtube.com/watch?v=Jm2BMTsHHks

 

 

 

18/05/2013

France, la loi et la fête

 

Etonnant ou normal l'important dispositif de forces de l'ordre déployées devant la Conseil Constitutionnel en ce 17 mai?

Certes on y rendait le verdict sur le mariage ouvert aux couples homosexuels.

Mais la question se pose justement de comprendre le sens de telles mesures de protection en démocratie.

Quand on songe au peu de présence policière lors de la manifestation du PSG, doit-on se dire que l'on avait toute confiance ou du moins rien à craindre de débordements de ce côté-là?

Doit-on penser que l'anticipation de violences s'imposait pour la validation d’une loi et pas pour une victoire de football?

Dans les deux cas, on savait que des mécontents de tous bords surgiraient.

Se résigner à l'idée que les valeurs des uns méritent plus d’attention que celles des autres n’apparaît pas a priori très démocratique.

Car il n'est pas attendu d’une loi d’exiger tant d'encadrement policier, ni d'une fête, de déboucher sur tant de désastres.


17:31 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques, Sécurité, société | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/05/2013

Attali, l'appel aux Eglises et aux laïcs.


Le mal nommé mariage pour tous serait pour Jacques Attali une anecdote sans importance.

Pour celles et ceux qui y verraient au contraire un changement de civilisation, qu'on se le dise, il n'en est rien.

Parce que selon l'économiste, cette réforme s'inscrit dans une évolution qui ne date pas d'hier.

On se dirige, d'après lui,  vers une humanité unisexe.

Après avoir énuméré les diverses raisons qui l'amènent à cette conclusion, Jacques Attali y va de ses conseils.

Ainsi exorte-t-il à l'altruisme et à l'amour quand il n'invite  pas chacune et chacun à se pencher sur de vraies questions telles que la définition et la protection du sanctuaire de son identité.

Comprenne qui pourra.

Car pour le reste, se marier entre hommes, se marier entre femmes, se marier entre hommes et femmes et avoir des enfants entre hommes ou entre femmes plutôt qu'entre hommes et femmes, peu importe.

Parce qu'au nom du principe d'égalité, la procréation ne sera plus le privilège ou le fardeau des femmes.

http://www.slate.fr/story/67709/humanite-unisexe-biologie...

 

02/05/2013

La stérilité des uns n'est pas celle des autres


La biologie et la politique viennent de s'entendre en France pour accorder aux couples homosexuels les mêmes droits qu'aux couples hétérosexuels. 

Ainsi, face à la loi, rien ne distinguera plus un couple de même sexe d'un couple de sexes opposés.

On l'a compris, c'est au nom du principe d'égalité que cette loi a été promulguée.

Voici donc dépassée, désuète et caduque, toute différence de morphologie entre les couples face à la filiation.

Doit-on pour autant considérer la stérilité des uns et des autres de la même manière?

Rien n'est moins sûr car la stérilité d'un couple homosexuel est une réalité morphologique.

Ce qui n’est pas le cas de la stérilité d'un couple hétérosexuel qui elle, relève de la pathologie.

En effet, c’est parce que la stérilité d’un couple hétérosexuel est reconnue comme maladie qu’elle permet l'accès à la procréation médicalement assistée.

Si donc la stérilité des couples hétérosexuels est envisagée au regard de la médecine, la stérilité des couples homosexuels  l'est au regard du droit.

Car si la PMA ne figure pas de manière explicite dans la loi qui octroie à tous le droit d'avoir des enfants, elle reste en ligne de mire.

Elle déjà est ouverte à tous en Belgique.

 

 

30/04/2013

Le genre et l'enfant

Que penser d'une théorie des genres de laquelle on ne semble pas mesurer les enjeux tandis qu'une loi vient  d'accorder aux couples homosexuels les mêmes droits qu'aux couples hétérosexuels?

On évoque un changement de civilisation. Soit.  

Mais doit-on, sans être forcément ringard, croyant, conservateur ou que sais-je encore, se réjouir d'un tel changement de civilisation?

Doit-on obligatoirement être taxé d'homophobe si l'on demeure réservé par rapport à ce qu'ouvre comme droits aux couples homosexuels cette loi sur le bien mal nommé mariage pour tous?

Où est l'intérêt supérieur de l'enfant dont il est question dans le cadre de l'adoption?

Où est le bien de l'enfant tant revendiqué ici ou là?  

On peut s'interroger et il le faut sur cette ouverture de droits aux couples homosexuels.

Car il met en jeu l'adoption en général et l'adoption internationale qui implique des pays et des citoyens qui ne visent qu'à se lancer dans ce parcours courageux.

Pour accéder au droit à l'enfant revendiqué par les couples homosexuels de facto stériles puisque jusqu'à nouvel ordre, la conception d'un enfant exige la participation d'un homme et d'une femme et non celle de deux femmes ou de deux hommes, pour accéder donc à ce droit à l'enfant, c'est toute la société sinon la civilisation qui doit se remettre en cause.

 A chacune et à chacun de se demander si un tel droit à l'enfant relève du bien de l'enfant et de son intérêt supérieur!

 

Paru dans Le Temps du 2 mai 2013 en page 11

27/04/2013

Filiation pour tous

Comment un débat sur le droit à la filiation est-il devenu celui sur l'homosexualité?

Cette question doit être posée tant on observe de dérives et d'amalgames intolérables.

Ainsi, marquer une réserve vis-à-vis du désir qu'ont manifesté les couples homosexuels de se marier est-il le plus souvent taxé d' attitude homophobe.

A l'heure où le nombre de mariages ne cesse de décliner, évoquer l'amour pour contracter un mariage entre homosexuels relève de l'angélisme tant on sait combien l'institution du mariage ne l'exige pas et combien de mariages contractés par amour se sont soldés par autant de divorces.

Non, accorder le droit de se marier aux homosexuels en France est le passage obligé pour que ceux-ci bénéficient du droit à la filiation qui en découle directement.

En 2011 et 2012,toujours en France, 241 000 mariages ont été célébrés. On est loin du record de 416 500 mariages. C'est que les couples optent de plus en plus pour le pacs : 2 pacs ont été conclus pour 3 mariages en 2009, soit 203 000 Pacs en 2010.

Alors? 

Le problème est que  dans l'hypothèse d'un couple homosexuel pacsé, la filiation ne peut être établie qu'à l'égard d'un des partenaires: le géniteur (la mère biologique ou le père biologique).

Ainsi, le partenaire homosexuel à l'égard duquel la filiation n'est pas établie ne dispose ni de l'autorité parentale ni des avantages fiscaux à l'égard de l'enfant.

Telles sont les vraies motivations des couples homosexuels. Dans ce cas, demander la filiation  pour tous aurait eu au moins le mérite de la clarté sinon de l'honnêteté.

Mais alors, le risque eût été que tous revendiquent ce droit, jusqu'aux personnes les plus débilitées, ce qui n'aurait sans doute pas eu l'heur de plaire... à tous.

http://www.planetoscope.com/lamour/699-nombre-de-mariages...

http://pacs.comprendrechoisir.com/comprendre/pacs-et-fili...

 

24/04/2013

Adoption internationale menacée

 

Ce 23 avril 2013, la France est devenue le 14e pays à avoir adopté la loi qui ouvre le mariage aux couples de même sexe.

Des juristes internationaux ont toutefois prévenu des conséquences qu'aurait l'adoption du projet de loi  sur le mariage pour tous.

Selon la Convention de La Haye de 1993 sur la coopération en matière d'adoption internationale, l'intérêt supérieur de l'enfant passe avant tout autre.

Dans ce cas, la France et les 13 autres pays qui ont légalisé le mariage pour les couples de même sexe auront beau avoir décidé de leur aptitude à adopter, si les pays d'origine des enfants adoptés ne reconnaissent pas les couples homosexuels aptes à l'adoption, aucun n'entrera en matière sur les demandes de tels couples.

Se réjouir d'égalités de droits accordés sans se rappeler que tous les pays n'ont pas la même éthique que celle des 14 pays qui ont légalisé le mariage homosexuel, est regrettable pour tous.

Car prétendre au droit à l'enfant vaut pour l'Etat qui le justifie. Mais tous les Etats ne sont pas dans cette logique.

Dans ce cas, lorsque des couples de même sexe se trouveront face à un refus, qu'invoqueront-ils pour le faire tomber?

Leurs revendications ont été entendues par l'autorité de leur Etat mais le monde a ses raisons que celles de 14 pays qui les ont rejetées n'empêchera pas d'imposer.


Paru dans La Tribune de Genève des 11-12 mai 2013 en page 17


22/04/2013

La France pour qui?

 

Monsieur le Président, changez, changez de politique, tout s'effondre, changez de comportement, changez d'attitude ou bien partez avant qu'il ne soit trop tard.

Henri Guaino exhorte, Henri Guaino accuse.

Dans un discours ce dimanche après-midi, il a appelé les Français à descendre dans la rue jusqu'à ce que le président cède. 

Au journaliste de BFMTV qui lui demande s'il s'agit là d'une menace, l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy répond que non, qu'il est question d'un diagnostic.

Le problème pour lui c'est pas le président socialiste, n'est pas le président incompétent,c'est pas qu'on a un président qui est pas courageux, c'est juste qu'on n'a pas de président du tout.

Quoiqu'on pense d'Henri Guaino, il n'en demeure pas moins vrai que le malaise en France est patent.

La cote du Président normal est en chute libre et le fait n'échappe pas à la presse internationale.

Certains, en France, admirent peut-être la ténacité de François Hollande face aux opposants à la loi sur le mariage pour tous.

Mais d'autres mesurent aussi le risque de voir leur pays livré aux groupuscules qui n'ont de but que de radicaliser une situation déjà passablement tendue.

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bfmtv-2012/bfm-politique...

 

17/04/2013

Dernières volontés de personnalités publiques

 

Jusqu'où peut-on émettre des volontés à titre privé lorsque l'on est une personnalité publique alors qu’un gouvernement au pouvoir tient aussi à exercer les siennes?

Telle était la question que posait un de mes précédents sujets de manière générale, prenant exemple sur les funérailles controversées de Margaret Thatcher.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/04/11/uk-la-presse-s... *

Seul un commentaire a tenté d’apporter une réponse à ce rapport toujours complexe entre privé et public tandis que dans la trentaine d'autres se développe une polémique relative à une thématique annexe.

Il serait pourtant intéressant de s'interroger sur la réelle marge de manoeuvre d'un pouvoir en place pour honorer des volontés émises à titre privé par une personnalité à l'image controversée.

Car s'il apparait raisonnable d'assurer la sécurité d'un convoi funèbre dont on suppose qu'il serait menacé, il semble tout aussi légitime de veiller au respect de volontés émises par un défunt.

En l'occurrence et comme indiqué par son porte-parole, Margaret Thatcher ne tenait en aucun cas à ce que l’argent public ne finance ses obsèques.

Cohérente avec elle-même et sans doute aussi lucide, tant elle ne devait pas ignorer que sa mort ne tirerait pas les larmes de tout un pays. 

* Courrier paru dans l'édition papier de La Tribune de Genève du 16 avril 2013 et titré par la rédaction, Les dernières volontés de Mme Thatcher 


15:39 Publié dans Destins, Politique, Pouvoirs, Sécurité, société | Tags : thatcher, funérailles, dernières volontés | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/04/2013

Prison, controverses et quelle vision du citoyen?

 

La Tribune de Genève, partage un lien sur Facebook et demande l'avis de ses internautes-lecteurs.

Le titre de l'article auquel le lien renvoie attire par son aspect insolite sinon incongru.

Champ-Dollon: demandes de mises en liberté pour traitements dégradants.

Or à la lecture de l'article, on apprend une des raison qui expliquerait la surpopulation carcérale.

Pour l'avocate qui dénonce les traitements dégradants, ceux-ci seraient dûs au  fait que des prisonniers resteraient en détention préventive alors qu'ils ont déjà effectué leur peine de première instance contre laquelle, toutefois, le Ministère public ferait systématiquement recours.  

Alors, guerre de stratégies juridiques alliée à une guerre d'opinions politiques ou réelle vision de la société?

Pris entre feux opposés, les prisonniers autant que les citoyens en font les frais.

Quant au titre de cet article, il est loin d'être neutre alors que le sujet dont il rend compte apparaît de manière plus contrastée.


http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/champdollon-deman...



11/04/2013

UK, la presse s'enflamme

La polémique fait rage au Royaume-Uni.

En cause, le coût des funérailles de Margaret Thatcher.

Si ces funérailles ne seront pas nationales conformément à la demande de la famille, écrit Le Monde, l'hommage exceptionnel rendu à Margaret Thatcher impliquera pourtant bien les services de l'Etat pour un montant évalué entre 9 et 12 millions d'euros par la presse.

Le gouvernement conservateur a immédiatement réagi et a rejeté cette estimation.

Quoiqu'il en soit, la question se pose du respect possible ou non des dernières volontés émises par l'ancienne Première Ministre britannique.

Elle avait en effet bien stipulé qu'elle ne souhaitait en aucun cas être prise en charge par l'Etat, jugeant cela inapproprié, selon les propos de son porte-parole et ami, rapporté par le journal Le Monde.

Le gouvernement conservateur ne le voit pas de cet oeil car il tient à protéger les obsèques de Margaret Thatcher et investir dans la sécurité.

Soit.

Mais cela interroge tout de même sur le détournement ou non de la volonté de Margaret Thatcher de ne pas être enterrée aux frais du contribuable.

Et de manière plus générale, on peut se demander jusqu'où une personnalité publique peut émettre des volontés personnelles alors que le parti qu'elle a représenté est au pouvoir et tient à la défendre.

Telle est là et encore une fois posée, l'éternelle question de la gestion, par un gouvernement, du rapport entre privé et public.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/04/11/margaret-...

 

13:07 Publié dans Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : tory, thatcher, funérailles, uk | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/04/2013

Edwy Plenel, brute humaine?

 

L'indéniable brutalité humaine dont fait preuve Edwy Plenel, sa difficulté à fixer lui-même des bornes à son pouvoir sont d'autant plus déroutantes qu'elles s'entremêlent étroitement à une sincère autoreprésentation en victime...

Ces lignes sont de Daniel Schneidermann et sont extraites de son ouvrage paru en 2003 chez Denoël, alors que Pierre Péan et Philippe Cohen venaient de publier La face cachée du Monde et y dénonçaient sa gestion alors aux mains du trio Plenel-Colombani-Minc.

Pour en savoir plus sur Edwy Plenel, le portrait dressé dans cet article est à lire absolument:

http://www.ojim.fr/portraits/edwy-plenel/ou



24/03/2013

Suicidés

 

Qu'il s'agisse du célèbre avocat français Olvier Metzner ou du non moins célèbre homme d'affaires russe Boris Berezovski, comme par hasard, l'annonce de leur suicide est immédiatement discutée.

Comme s'il fallait absolument montrer qu'on ne croira rien des thèses officielles.

Parce qu'on n'est pas dupe?

Certes, le Français et le Russe n'ont rien en commun.

Sinon le fait que leur mort soit contestée parce qu'ils ne peuvent avoir que des ennemis et aucun état d'âmes.

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/0...

07:56 Publié dans Destins, Justice, Politique, société | Tags : berezovski, metzner, suicide | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/03/2013

Hommage à Me Olivier Metzner

 

avocat.jpg

Me Olivier Metzner a été retrouvé mort ce matin, son corps flottant au large de son île privée dans le glofe du Morbihan. Une lettre évoquant sa volonté de mettre fin à ses jours a été retrouvée chez lui.


http://www.franceinfo.fr/justice/mort-du-tenor-du-barreau... 


Quoiqu'on pense de cet homme, est-il normal de découvrir déjà autant d'explications sans preuves déposées sur Facebook à la suite de l'annonce de son décès?

Certes, la nature humaine est ce qu'elle est.

Mais la décence ne pourrait-elle pas aussi s'imposer face à la mort à ne pas immédiatement déchiqueter en mille propos sans fondements? 

Ecoutons ici Me Kiejman dont on se souvient qu'il s'est opposé à son confrère sur certains dossiers.

Lui, au moins, sait la retenue et l'hommage. 

http://www.franceinfo.fr/justice/parfois-nos-heurts-ont-e...

 

16:12 Publié dans Destins, Justice, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : metzner, kiejman, décès | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11/03/2013

Hollande, la démocratie en action

 

Un homme interroge le président de tous les Français et lui demande où sont ses promesses.

La réponse, on l'attend et lui aussi, on ne sait où...

Parce que la France le vaut bien, elle peut se permettre de rappeler ici et là ce que sont les droits humains et combien de pays les oublient!

Exemple en image et en direct de ce qu'est une grande démocratie.

http://www.francetvinfo.fr/a-dijon-un-homme-interpelle-ho...

 

21/02/2013

Communisme sexuel selon Iacub

Après le cheval transfiguré, place au saucissonné pur porc.

Pour en savoir plus sur ce qui ne s'apparenterait à aucune mystification, rendez-vous dès le 27 février prochain chez votre libraire.

L’idéal du cochon, c’est la partouze : personne n’est exclu de la fête, ni les vieux, ni les moches, ni les petits. […] Alors que DSK m’a toujours semblé être franchement à droite, ce communisme sexuel auquel il aspire en tant que cochon me réjouit. […]

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-affaire-dsk/20130220.OBS9474/exclusif-dsk-par-marcela-iacub-un-etre-double-mi-homme-mi-cochon.html

Pour tout renseignement sur le produit, veuillez vous adresser à l'auteur de sa promotion.

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-affaire-dsk/20130221.OBS...

Signaler la parution d'une oeuvre est légitime. En discuter les raisons, un problème récurrent. 

Pour le reste, à chacun d'apprécier l'opportunité et la qualité d'une démarche.

Tristane Banon et les autres n'ont qu'à bien se tenir.

 

16:41 Publié dans Air du temps, Destins, Justice, Littérature, Politique, Pouvoirs, société | Tags : dsk, iacub, banon, sexualité | Lien permanent | Commentaires (70) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/02/2013

Taubira, fin de récréation


A la question posée sur le site d'Europe1, Comprenez-vous les actions spectaculaires menées par les pères en détresse, les réponses ne laissent aucun doute.

82 % de OUI 

13 % de NON

5 %   de SANS OPINION

Au-delà de la souffrance mise en scène et exposée en public, il n'est pas interdit de s'interroger sur l'impact de telles actions. 

Certes, le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a chargé Christiane Taubira et Dominique Bertinotti de recevoir dans la semaine à venir, des associations de défense des droits des pères.

Mais combien de temps et de débats seront-ils nécessaires pour que la situation de ces hommes soit prise en compte de manière légale?

A l'heure où l'Assemblée Nationale vient d'accepter le mariage pour tous, réviser une justice qui laisse tant de pères en détresse ne serait pourtant pas de trop.

Mais il aura fallu une grue désaffectée pour bousculer l'agenda ministériel.

http://www.europe1.fr/France/Un-pere-toujours-retranche-s...



06/02/2013

Taubira, Damas

 

Cette femme est ministre, elle se pique de culture et n'hésite pas à le faire savoir.

En dépit des gesticulations déclamatoires de la ministre de la Justice, le combat mené pour le mariage pour tous n'a rien de socio-politique.

Car en aucun cas les homosexuels ni les hétérosexuels ne constituent de classes distinctes et encore moins en lutte les unes avec les autres.

Ainsi, toutes les pirouettes linguistiques inventées autour du genre, dont celle du mariage pour tous, ne contribuent-elles qu'à brouiller le sens commun.

Quant au poète, tout parlementaire qu'il ait été comme le rappelle Christiane Taubira, que son combat lui reste et lui appartienne!

Et non, Monsieur Bartolone, ne vous égarez pas,  la justice n'a pas rencontré ici la poésie.

Mais la défense d'une cause, la disgrâce d'une autre.


http://www.youtube.com/watch?v=QtgC3LLCJzI

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on-Gontran_Damas

 

00:38 Publié dans Culture, Discours, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : taubira, damas, mariton, bartolone | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/02/2013

Najat Vallaud Belkacem, la danse du ventre

 

Madame Najat Vallaud Belkacem, on s'en souvient, souhaitait abolir la prostitution. Cependant,travailleuses et travailleurs du genre -on ne parle plus de sexe maintenant- s'étaient opposés à la répression de la prostitution. Leur syndicat, le Strass avait appelé à manifester.

Madame Najat Vallaud Belkacem s'était toutefois déclarée soucieuse de l'intégrité physique de la femme et estimait nécessaire de la protéger de violences.

La ministre des droits des femmes, toutefois, s'est montrée favorable à la GPA. Elle s'est exprimée à ce propos dans une tribune parue dans "Le Monde" du 13 décembre 2010:

Au XXIe siècle, la fondation d'une famille est l'expression d'une volonté, c'est-à-dire de la conjonction d'une liberté individuelle et d'un projet partagé. La venue au monde d'un enfant résulte de cette liberté et de ce projet. Encadrer la gestation pour autrui, c'est reconnaître que cette liberté et ce projet ne s'arrêtent pas aux frontières biologiques, 

En d'autres termes, dépasser les frontières de la biologie et acheter un ventre, c'est reconnaître une liberté.

La vie à tout prix, c'est maintenant.

Travailleuses du genre, s'abstenir.


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/06/24/01016-...

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Edit...

31/01/2013

Bobos cherchent maman

 

Que d'énergie déployée pour que "tous" se marient et que "tous" aient accès à la maternité! 

A l'heure où tant de parents de familles, nombreuses ou pas, se plaignent de ne plus pouvoir terminer le mois, qui sont ceux qui ont les moyens d'aller en Ukraine ou ailleurs faire porter un enfant par une femme qui loue son ventre, le plus souvent parce qu'elle aussi n'a que trop peu de moyens de vivre?

La stérilité refusée comme fatalité mène à tout pour autant que la situation financière d'un couple hétéro ou homo le permette.

Ainsi et au-delà de la dimension sexuelle appelée désormais de "genre", s'en cache une autre qui n'est mentionnée  le plus souvent que par les commentateurs de forums et autres réseaux sociaux. 

Car aux moyens de se faire entendre dont disposent les homosexuels ou autres stériles de genre, semblent s'ajouter ceux de se payer le ventre d'une femme dont la précarité de la situation la fera louer son ventre.

Il n'est pas interdit de se demander quelle misère de quel "genre" vit de quelle autre.


http://forum.aufeminin.com/forum/f647/__f775_f647-Help-no...

http://www.leparisien.fr/politique/enfants-nes-de-meres-p...
 
http://www.youtube.com/watch?v=W4wIwyuBDV4

30/01/2013

La femme, avenir de tous?

 

Pas certain en tout cas que le poète s'y retrouverait, lui qui voyait en elle, l'avenir de l'homme...

Quand la circulaire de la ministre de la Justice française s'invite dans le débat sur le mariage pour tous, on peut s'interroger sur l'avenir de l'humanité que Jacques Attali qualifie pour sa part d'unisexe.

Vendredi 25 janvier dernier, Chrsitine Taubira a envoyé une circulaire qui fait beaucoup parler d'elle.

Elle l'a adressée aux greffiers des tribunaux d'instance qu'elle invite à faciliter la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mères porteuses à l'étranger.

Si ce n'est pas un hasard de calendrier, c'est en tout cas une manière astucieuse de faire passer la GPA.

Pour rappel, la Gestation par autrui ne figure pas dans le projet de loi discuté actuellement à l'Assemblée Nationale.

Cet article de France Info permet de prendre connaissance de la circulaire de Christine Taubira.

http://www.franceinfo.fr/societe/acces-facilite-a-la-nati...

Et pour qui souhaite connaître l'avenir radieux selon Attali, c'est ici...

http://www.slate.fr/story/67709/humanite-unisexe-biologie...

 

29/01/2013

Homosexualité et médiatisation

 

Intéressant de trouver la même information relayée par La Tribune de Genève et Le NouvelObservateur.

L'article en provenance de l'AFP est identique. Ce sont les choix éditoriaux des deux medias qui font la différence.

Ainsi, La Tribune de Genève classe l'article dans sa rubrique VIVRE et titre: Russie, Un enseignant viré pour avoir défendu la cause des gays.

Le NouvelObservateur, pour sa part, situe l'article dans sa rubrique Education et titre: Un enseignant russe licencié pour avoir protesté contre une loi anti-gays.

Ni le choix de la rubrique, ni la formulation du titre ne sont anodins.

En effet, Le NouvelObservateur précise le domaine d'activité dans lequel cette information est à considérer, en l'occurrence, l'éducation. Par contre,  La Tribune de Genève considère que l'infomation est à traiter en relation avec un mode de vivre. 

A la lecture de l'article, il apparaît que le choix éditorial du NouvelObservateur est plus adapté au contexte global de l'affaire.que celui de La Tribune de Genève 

http://www.tdg.ch/vivre/societe/enseignant-vire-defendu-c...

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130128.AFP1947...



01:55 Publié dans Air du temps, Etre, Information, Medias, société | Tags : gay, tdg, nouvelobs | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/01/2013

David Cameron, entre UE et UK

Et si la Grande Bretagne quittait l'UE?

David Cameron était attendu sur la position qu'il envisageait de prendre vis-à-vis de l'UE de laquelle la base de son parti conservateur entend se retirer.

S'il s'est déclaré lui-même peu favorable à quitter l'Union Européenne, il entend tout de même accéder à la demande de la base de son parti.

C'est pourquoi,s'il gagne les élections légilatives de 2015, le premier ministre britannique entend faire campagne pour un nouvel accord relatif aux conditions d'adhésion de la Grande Bretagne à l'Union Européenne.

Ce referendum serait organisé avant 2017 a déclaré David Cameron.

Des voix s'éleèvent toutefois autant au sein de l'UE que de la Grande Bretagne pour avertir du danger que le Royaume Uni courrait à quitter l'Union Européenne.

Il sembe que David Carmeron sache jouer sur les deux tableaux. Car si d'un côté il se déclare favorable au maintien de son pays au sein de l'UE, il compte toutefois bien tenir sa promesse électorale en faveur d'une révision des conditions d'adhésion à l'Union Européenne.

A lire ci-dessous, cet aperçu critique:

http://www.francetvinfo.fr/ce-qui-fait-pencher-david-came...



12:55 Publié dans Economie, Politique, Pouvoirs, société | Tags : cameron, ue, gb, referendu 2017 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg