08/09/2013

"Couple franco-américain", l'amour si je mens

 

Après le couple franco-allemand, voici qu'on nous sert le couple franco-américain.

Cette manière de créer la romance sinon la convergence d'intérêts entre un pays et un autre est-elle bien raisonnable?

Elle relève certes d'une rhétorique médiatique particulière mais tout de même!

A l'heure où un conflit mondial pourrait être engendré par ce nouveau couple, est-ce vraiment opportun d'en référer à un tel vocabulaire?

Mais on le sait, en politique comme partout, certains mots ont leurs raisons.

Que le coeur des citoyens les connaissent ou non, elles leur sont distribuées comme autant de sens à créditer.

Et ce couple de marteler à tout va la nécessité d'une action.

Et ce couple de tenter de convaincre, de persuader, de brandir des images, des valeurs pour imposer une machine de guerre déjà préparée de longue date.

Comment adhérer à une telle mascarade au nom d'un humanisme de circonstances sinon de pacotille?

Oui, la Syrie souffre, oui les morts s'amoncellent mais imaginer qu'un couple soit en mesure d'y mettre un terme par le feu?

Non.