17/04/2012

Nicolas Sarkozy candidat 2012


Au soir du 1er tour de l'élection présidentielle de 2007, j'avais écrit l'article ci-dessous que j'avais envoyé à La Tribune de Genève et au Matin Dimanche. Les deux journaux l'avaient publié*:

A l’écoute du discours prononcé au soir du 1er tour de l’élection présidentielle française par Nicolas Sarkozy, je n’ai pu m’empêcher de me rappeler une chanson de son ami Johnny Hallyday, Je te promets, à cette différence près que le chanteur, lui, a conscience des limites de son engagement:

Je te promets une histoire différente des autres si tu m’aides à y croire encore et même si c‘est pas vrai, même si je mens, si les mots sont usés, légers comme du vent … 

Si seulement le chanteur avait pu inspirer le discours de l’homme politique, ce soir-là, plutôt que de le laisser dire à tous les Français qui … se sentent fragiles, vulnérables… que la vie a brisés ...accidentés …ceux qu’elle a usés …qui sont dans la détresse…malades ...handicapés ...âgés ...ceux qu’une pression trop forte a épuisés ...ceux qui ont trop souffert…que je veux les protéger… que la France dont je rêve est une France qui ne laisse tomber personne, il aurait offert à son ami de candidat de flatter des oreilles sans doute pas encore assez abîmées pour apprécier la beauté du chant.

Hélène Richard-Favre

*La Tribune de Genève, 25.04.2007, Sarkozy, le grand protecteur

Le Matin Dimanche, 29.04.2007, Sarko ferait mieux d'écouter son ami Johnny:

15/04/2012

6e, Jean-Luc Mélenchon

Et voici le courriel du candidat du Front de Gauche aux Français de l'étranger...

 

head.jpg

Chère concitoyenne, cher concitoyen,

C'est à l'étranger que j'ai le mieux ressenti l'amour de la France. Car hors du territoire national, le lien avec notre pays prend sa forme la plus intense : l'adhésion à un principe. Celui de l'appartenance à une même communauté politique, qui exerce en commun la souveraineté populaire dans le sens de l'intérêt général. Si la France existe par-delà nos frontières, c'est donc avant tout comme le pays de la Grande Révolution de 1789 qui ouvrit l'ère moderne.

Un principe politique n'est rien sans les institutions qui le font vivre. Or tous les instruments de la souveraineté populaire sont aujourd'hui méthodiquement attaqués. L'article 14 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 consacre le droit des citoyens, à travers leurs représentants, de décider le budget de la Nation. Il est remis en cause par la soumission des Etats aux marchés financiers et à leurs agences de notation. Le libre-échange mine les normes sociales et écologiques qui assurent les droits fondamentaux des citoyens et préservent l'intérêt général humain, l'avenir de l'écosystème. Les services publics et les besoins essentiels de l'humanité sont les otages de la loi du profit immédiat.

Tout ceci n'est pas une fatalité mais la conséquence de la prise de pouvoir de la finance. Partout le citoyen est invité à céder la place au client. Les normes collectives garantes de l'intérêt général doivent s'effacer face à la concurrence libre et non faussée qui n'est rien d'autre que la domination des intérêts privés. La singularité française si décriée par les libéraux s'érode. La politique internationale du pays s'adapte en conséquence. Notre réseau diplomatique est démantelé et le pays s'arrime aux Etats-Unis d'Amérique, puissance déclinante et belliciste.

Vous comprenez donc pourquoi je dis que le peuple n'est pas le problème mais la solution. Toute la campagne que je mène avec le Front de Gauche est tournée vers un objectif : rendre le pouvoir au peuple. C'est la seule solution pour mettre fin à la dérive oligarchique du pays. C'est ainsi que nous refondrons notre patrie républicaine, en instaurant une Sixième république. C'est comme cela que nous nous donnerons le moyen, avec la planification écologique, de préserver notre écosystème.

Cet appel a rencontré un écho immense dans le pays. Je vous invite à prendre votre place dans le grand mouvement de la révolution citoyen qui est en train de se lever. Vous pouvez le faire lors de l'élection présidentielle du 22 avril et du 6 mai puis, pour la première fois pour nos compatriotes établis à l'étranger, lors des élections législatives. Vous pouvez le faire en apportant votre appui à la campagne du Front de Gauche.

Sincèrement,

Jean-Luc Mélenchon

Candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle

 

  •  

    Une campagne inégalitaire

     

L'UMP a usé et abusé de ses positions de pouvoir à l'occasion de ces élections chez les Français établis hors de France. Plusieurs ministres-candidats ont effectué des voyages dans leur circonscription avec l'aide des services consulaires. A chaque fois des rencontres avec les ressortissants français ont été opportunément organisées. En février, alors que Frédéric Lefebvre venait d'être reçu à Miami, le Front de Gauche a demandé au même Consulat de Miami l'accès à une salle pour pouvoir présenter le programme de Jean-Luc Mélenchon. La demande fut refusée. Avec l'UMP, les inégalités ne se limitent pas aux questions économiques. C'est la démocratie elle-même qu'ils craignent et piétinent

 

  •  

    La redistribution des richesses

     

Etre Français à parité des autres c'est participer au grand mouvement de redistribution des richesses qui sera mis en œuvre par le Front de Gauche. Cela implique que nos compatriotes ayant de très hauts revenus participent à la fiscalité nationale, où qu'ils soient. Cela implique également que les Français hors de France puissent bénéficier de plus de droits sociaux, comme l'augmentation significative des bourses pour accéder au système scolaire français dès le plus jeune âge.

 

  •  

    La francophonie

     

Jean-Luc Mélenchon a présenté fin mars ses propositions en matière de défense et relations internationales. L'objectif est la mise en place d'une défense souveraine et altermondialiste. Pour cela il propose une nouvelle alliance avec les Etats qui partagent notre vision pacifique et multipolaire du monde. Un des points d'appui de cette stratégie est la francophonie. Alors que la demande de l'apprentissage du français dans le monde va s'accroissant, le gouvernement a systématiquement appauvri le réseau culturel français dans le monde. Les alliances françaises sont fermées ou soumises à de sévères cures d'austérité. Au contraire, le Front de Gauche propose que la France se donne les moyens d'un fort rayonnement de la langue et de la culture française.

 

  •  

    Les outils pour agir

     

La campagne du Front de Gauche est entièrement basée sur l'énergie citoyenne. Chacun peut contribuer. Une multitude d'outils sont disponibles sur le site http://www.placeaupeuple2012.fr/. Vous y trouverez les éléments pour organiser une assemblée citoyenne ou pour organiser une écoute collective. Où que vous soyez dans le monde, vous pouvez par exemple organiser une écoute collective des prochains meetings de Jean-Luc Mélenchon, le 14 avril à Marseille et le 19 avril à Paris. Des pages Facebook et des blogs ont été ouverts par les comités de soutiens dans le monde. Notre seule consigne : n'attendez pas les consignes ! Pour être tenu informé-e, et mutualiser vos expériences, inscrivez-vous à l'adresse placeaupeuple.fe@gmail.com.

 

  •  

    SPAMS

     

Vous recevez ce courrier dans le cadre de la campagne électorale 2012. En effet, tel que le prévoit la loi, les listes électorales consulaires ont été transmises aux partis concourant à l'élection. Lors de la transmission à votre consulat, de votre adresse électronique, vous n'avez pas systématiquement été informés de cette modalité. Nous vous prions dès lors de bien vouloir excuser le désagrément si ce courrier vous importunait.

 

Pour nous joindre : contact@placeaupeuple2012.fr - 01 55 82 01 50
Notre adresse : L'Usine, 8 rue Chassagnolle, Les Lilas

Pour en savoir plus sur la campagne et le Front de gauche : www.placeaupeuple2012.fr/ - /www.frontdegauche.eu/

Pour recevoir la lettre d'actu de campagne chaque semaine inscrivez-vous sur la liste d'appui ici

 

 

 


06/04/2012

Abstention, le clip.

« Ne votez pas pour moi! » Dans la bouche des dix candidats à la présidentielle, le message est déroutant. C’est le but. Ce clip viral, comme il en circule tant sur la Toile, est signé d’un professionnel de la communication politique. Frank Tapiro, celui du « Ensemble tout devient possible » de la campagne de  en 2007.

Le spin doctor fait cette fois-ci cavalier seul et revendique « un positionnement civique contre l’abstention ». La vidéo volontairement artisanale qui fait parler sur les réseaux sociaux met en scène les candidats mal doublés avant que n’apparaisse le slogan « Votez pour vous, l’abstention n’est pas la solution ». Elle s’achève en un happy end ubuesque, avec en invité surprise. « L’abstention est un déni de qui devrait être puni! Si dix personnes votent après avoir vu le clip, j’ai gagné mon année! » se félicite Frank Tapiro, qui, au passage, y gagne aussi un bon coup de pub.

La suite ici: http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/can...

 

 

30/03/2012

Bayrou après Sarkozy et Hollande

 

Et voici le 3e! Dans l'ordre prévu par les sondages ou non, son message personnel arrive après celui de ses deux rivaux.

A noter, l'absence de logo de campagne.

 

Message aux Français hors de France

 

Chère Madame,
Cher Monsieur,

Français établis pour toujours hors de nos frontières, expatriés temporaires ou binationaux, vous êtes tous pour moi Français à part entière.  Votre regard sur la France est probablement parmi les plus avertis et les plus objectifs qui soient. Mieux que quiconque, vous voyez les forces et les faiblesses de notre pays, confronté à des mutations profondes de sa société et à une concurrence économique acharnée.

Notre pays va mal : la dette écrasante qui plombe nos finances publiques, l'effondrement de notre production, l'affaiblissement de l'école, la corruption insidieuse des pouvoirs ont entrainé une profonde démoralisation de nos concitoyens, une crise comme nous n'en avons pas connu depuis les débuts de la cinquième République.

Pour autant, le redressement est possible. Notre pays a des atouts précieux : sa démographie, son excellence scientifique, sa créativité, l'énergie de sa jeunesse et de sa diversité, son rayonnement à travers le monde...

Produire pour retrouver le chemin de l'emploi, instruire pour redevenir la meilleure éducation au monde, construire une démocratie digne de ce nom, ce sont les grandes orientations que je propose à nos concitoyens, et que je vous propose que nous portions ensemble. Ce projet porte un nom : la France solidaire. Une France solidaire sur son territoire, mais aussi sur tous les continents du monde, avec chacun de ses ressortissants.

Votre présence en Europe et partout à travers le monde est une chance pour la France. Vous y faites vivre notamment notre culture et notre langue à laquelle vous connaissez mon profond attachement. Mais je n'ignore pas non plus les difficultés qui se posent encore trop souvent à vous, pour la scolarisation de vos enfants, pour la reconnaissance de votre nationalité ou pour le plein accès à la solidarité nationale en cas de besoin.

Votre expérience et votre vision depuis l'étranger sont précieuses.

Je serais heureux de recueillir vos avis et analyses. Vous pouvez me les transmettre à :
francaisdeletranger@bayrou.fr

Si vous partagez mon projet de rassemblement pour notre pays, vous pouvez aussi vous associer à ma démarche en cliquant sur le lien suivant : http://www.bayrou.fr/volontaires

Par ailleurs, je me permettrai de m'adresser de nouveau à vous dans les jours qui viennent, pour évoquer les questions spécifiques liées à votre condition de Français établis hors de France.

Dans cette attente, je vous prie de croire à l'assurance de mes sentiments les plus cordiaux.

François Bayrou

 

29/03/2012

François Hollande 2012 aussi

 

Après l'un, c'est l'autre qui se rappelle à ses compatriotes de l'étranger par un mail personnel ...
logo-header3.png

 

 

 

Mes Chers Compatriotes,
Chères Françaises et chers Français de l’étranger,

Vous êtes 2,5 millions de Françaises et de Français à vivre à l'étranger. Vous êtes les ambassadeurs permanents de la France dans le monde.

A ce titre, vous avez souffert, peut-être plus que d'autres, de la dégradation de l’image de la France, abîmée par la politique conduite depuis cinq ans ; vous qui êtes dépositaires des principes et des valeurs de notre pays à travers le monde, vous avez souffert de l’absence d'une Présidence qui les illustre pleinement.

Je veux restaurer un avenir pour notre jeunesse, une économie forte et un système social juste. Je veux que les Français aient confiance en notre pays, en France comme à l’international.

Dans le message que vous pourrez découvrir et partager, j’ai souhaité vous exprimer mes engagements : une école ouverte et accessible, une administration consulaire disponible pour chacun, la protection et la diffusion de notre culture partout dans le monde.

 

 

 

FHvideoNL2.jpg

 

 

 

Je continuerai les prochaines semaines à aborder avec vous les sujets importants qui vous concernent et qui concernent tous les Français.


Cher-e-s ami-e-s, pour faire rayonner la France à l'international, le changement c'est maintenant !

 

François Hollande

signature.jpg

 

 

 

19/12/2011

Marchés de Noël

 

Le pauvres seraient-ils devenus nouvel enjeu électoral?

Spéculer en temps de crise sur ce qui est à portée de voix à glaner, ne semble rebuter aucun candidat de part et d’autre de l’échiquier politique français.

Depuis les multiples promesses assénées par Nicolas Sarkozy entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2007, on a vu le résultat.

Le chant de la misère à nouveau entonné, attendons son écho.

Pour l’heure, on en est aux emplettes. Le résultat des courses, lui, attendra le joli mois de mai.