éthique

  • Ethique omniprésente

    Imprimer Pin it!

    Art et morale, esthétique et éthique, leur relation est en train d’échauffer les esprits et d’envahir l’espace médiatique.

    On tient à faire la part des choses, distinguer l’oeuvre de l’homme ou de la femme, tout un programme qui n’a rien de nouveau et qui s’applique selon les critères du temps.

    Et cela ne vaut pas que pour le monde de la culture, cela vaut partout où comportements jugés douteux et reconnaissance publique se disputent la même personne.

    A son actif sont mises en avant ses compétences, ses qualités reconnues d’intérêt général, essentielles à la vie sociale et le reste, on tente de le relativiser sinon de le masquer.

    Ainsi flotte et a pu flotter tel ou tel « génie » à la surface d’eaux troubles.

    Qu’une part d’ombre habite chacune et chacun de nous est une réalité. L'admette rendrait humble et redimensionnerait art et politique.

     

  • Mais que deviendraient nos médias sans la Russie comme cible?

    Imprimer Pin it!

    IMG_0013.jpg

                                                                      photo @H.R.-F, Kolomna, Fédération de Russie

    L’objectivité de nos médias n’est plus vraiment à démontrer. On l’a souvent observé ici, une nouvelle preuve nous en est donnée.

    Ce soir, un Professeur d’histoire du christianisme de l’Université de Genève a été invité à s’exprimer dans le cadre d’une série que consacre la RTS au « religieux en politique » et le voici qui s’exprime sur la Russie.

    Autant dire qu’il s’y connaît.

    L’écouter nous parler de Vladimir Poutine qui lui fait immédiatement penser à Joseph Staline, à la minute 10 du lien indiqué, vaut le détour si vous n’êtes pas encore las de suivre tout ce qui s’énonce sur ce Président et sur le pays qu’il gouverne.

    A part cela, je vous invite à découvrir comment l'un des confrères de ce même Professeur s’exprimait, en mars 2017, sur le projet devenu réalité d’une formation d’imams dispensée par l’Université de Genève.

    Mieux, l’article cité ci-après nous apprend qui avait formulé la demande il y a plusieurs années déjà. à savoir, un certain Conseiller d’Etat désormais aux prises avec la justice après un voyage controversé aux Emirats Arabes Unis mais pas seulement.

    Pas belle la politique et l’information qui la relaie? 

     

  • Tenue de rigueur?

    Imprimer Pin it!

     

    Nul doute que de graves problèmes pèsent sur la France et autant sur les épaules de son nouvel élu.

    Leur charge expliquerait-elle l'étrange port de cravate de Monsieur Hollande?

    Certes, l'éthique est son souci.

    Mais l’esthétique d’une cravate qui vire à droite doit-elle vraiment rejoindre la normalité de ce Président?

     

    nicolas-sarkozy-francois-hollande-passation-elysee-15-mai-10697024ujudy_2041.jpg?v=1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    T6-BS6C0795.jpg

    cea8e510-c756-11e1-823d-07826e5869a4-493x328.jpg

    caphollande.jpg