20/06/2017

Alain Duhamel, sévère sur l’abstention

Capture d’écran 2017-06-20 à 22.22.30.png

                                                                                                 capture d’écran Twitter

Qu’un éminent journaliste commente l’abstention comme s’y est employé Alain Duhamel sur LCI laisse perplexe.

Et encore, le terme est choisi, il n’est pas poli.

Car Alain Duhamel a, jusque là, le plus souvent su proposer des analyses de haut niveau. Partagées ou non, elles n’étaient pas le fait d’un incompétent quelconque.

C’est pourquoi l’expression de pareil point de vue sur l’abstention interpelle. Car on n’est pas dans le questionnement, on est dans l’affirmation.

On n’est pas en quête d’explications, on est dans l’assertion catégorique.

A définir ainsi l’abstention, Alain Duhamel se pose en juge et censeur d’un peuple tout entier.

Est-ce vraiment là la tâche d’un éditorialiste? 

La question reste ouverte. 

06/04/2012

Abstention, le clip.

« Ne votez pas pour moi! » Dans la bouche des dix candidats à la présidentielle, le message est déroutant. C’est le but. Ce clip viral, comme il en circule tant sur la Toile, est signé d’un professionnel de la communication politique. Frank Tapiro, celui du « Ensemble tout devient possible » de la campagne de  en 2007.

Le spin doctor fait cette fois-ci cavalier seul et revendique « un positionnement civique contre l’abstention ». La vidéo volontairement artisanale qui fait parler sur les réseaux sociaux met en scène les candidats mal doublés avant que n’apparaisse le slogan « Votez pour vous, l’abstention n’est pas la solution ». Elle s’achève en un happy end ubuesque, avec en invité surprise. « L’abstention est un déni de qui devrait être puni! Si dix personnes votent après avoir vu le clip, j’ai gagné mon année! » se félicite Frank Tapiro, qui, au passage, y gagne aussi un bon coup de pub.

La suite ici: http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/can...